POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Sam 21 Jan - 22:46

Le membre 'Owain Gallagher' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1043



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Ven 27 Jan - 22:46

Casssie leva le poing en signe de victoire, non seulement elle venait de remporter un grimoire, mais en plus elle avait réussi à désarmer un adulte. Bon ce n'était pas un duel sérieux, et elle n'avait pas en face d'elle un adversaire acharné qui aurait voulu réellement lui faire du mal, mais quand même, elle l'avait désarmé ! Un sorcier diplômé, alors qu'elle n'avait même pas encore officiellement passé ses B.U.S.Es. Cette petite victoire la regonfla à bloc, elle était maintenant pleine de confiance, elle remporterait ces grimoire coûte que coûte.


La jeune Gryffondor avait peut-être bien prit un peu trop confiance, elle baissa sa garde une seconde et le sortilège d'Owain l'atteignit de plein fouet. Avant même qu'elle ai une chance de répliquer, elle s’éleva dans les air, la tête en bas, une position inconfortable s'il en est.  Elle avait été beaucoup trop clémente en se contentant de le désarmer au premier tour et se retrouvait maintenant dans une position difficile. La Gryffondor resserra l'étreinte autour du manche de sa baguette, il allait être difficile de contre attaquer, la tête à l'envers avec ses cheveux lui bloquant la vue si Owain décidait de maintenir son sortilège de lévitation.


Mais contre toute attente, le libraire libéra Cassidy après quelques minutes. Elle serra les dents en prévision de la chute sur le sol dur de la boutique. Mais surprise encore, au lieu du parquet froid elle senti des coussins moelleux s'aplatir sous son propre. Quel drôle de type quand même !


Elle appréciait bien sûr cette délicate attention, mais s'était désarmant. Il allait être difficile pour elle maintenant de jeter un sortilège à un type qui faisait apparaître des coussins pour vous éviter de vous blesser en plein duel. Même si l'action n'était peut-être pas dénué d'arrière pensée, même avec leur consentement pour s'engager dans un duel, la Magenmagot n'acceptait pas que l'on jette des sorts à un autre sorcier, et surtout une mineure, simplement pour s'amuser.


Cassidy se remis rapidement sur ses pieds, pas le temps de disserter sur ce qui ce passait dans la tête d'Owain (ça devait être un beau bordel d'ailleurs), il fallait contre attaquer, et avec brio si possible. La Gryffondor pointa sa baguette sur l'adversaire en se concentrant :


*RECURVITE*


Elle avait commencé l'apprentissage des sortilèges informulés il y'a peu de temps. Pour l'instant elle maîtrisait seulement les plus basiques, mais elle progressait rapidement sur ce chemin. C'était une affaire de concentration, de focalisation, tout comme la voyance et elle maîtrisait ses bases depuis déjà bien longtemps.


C'était un sortilège inoffensif dans l'ensemble, mais c'était plutôt amusant de voir Owain couvert de mousse de savon de la tête aux pieds. Le sort était inoffensif, mais ça ne devait pas être bien agréable tout de même. On sous estimait toujours l'utilité des sortilèges ménagers.  


D'accord, cette bagarre était une très mauvaise idée, mais Cassidy commençait à s'amuser follement. Bien sûr cela n'avait rien d'un véritable duel, dans quel genre de duel votre adversaire attendrait t-il patiemment que ça soit à votre tour de l'attaquer ? C'était plutôt un genre d'exercice pratique, mais bien plus drôle que tout ce qu'elle avait jamais fait à Poudlard.


Mais il ne fallait pas se laisser emporter par ses premiers succès, elle prépara sa garde, en attendant la riposte du libraire.


Dernière édition par Cassidy H. Faulkner-Nott le Dim 29 Jan - 16:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Ven 27 Jan - 22:46

Le membre 'Cassidy H. Faulkner-Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3 (élève)' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard
    |  Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard
    avatar
    Date de naissance du joueur : 15/10/1987
    Âge du joueur : 30
    Arrivé sur Poudnoir : 23/01/2016
    Parchemins postés : 60



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Owain Gallagher


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Sam 28 Jan - 23:00

Alors ça, il n'avait pas du tout prévu qu'elle jette ce genre de sortilèges, cela dit, c'était plutôt original. Le voilà recouvert de mousse, pas uniquement recouvert en fait, il en avait également dans la bouche, le goût du savon n'était pas très agréable. L'effet de surprise passé, Owain se débarrassa bien vite du maléfice. La jeune femme avait de l'imagination en tout cas, il approuvait, dans un combat, c'était toujours une bonne chose de surprendre son ennemi n'est-ce pas (même si présentement, ce n'était pas un vrai combat, plus un duel pour le fun, tout gentil, rien de mal). Un sourire amuser sur son visage, le libraire ajouta un deuxième grimoire à la pile, elle se défendait bien, peut être qu'elle les gagnerait tous. Bien, maintenant que choisir ? Owain hésitait entre deux sortilèges, or, il devait se décider vite, sinon leur petit duel finirait par devenir ennuyeux s'il réfléchissait trop longtemps. Finalement, se décident enfin, il s'exclama :

« Rictusempra !»

Bien entendu, un fou rire se fit entendre dans la librairie, le jeune homme était tout à fait satisfait de son choix, l'autre sort serait pour plus tard, peut-être. Il se demanda combien de temps durait ce sort, était-il infini, pourrait-elle rire comme ça toute la journée, si jamais il décidait soudainement de la laisser dans cet état sans rien faire ? Bien entendu, Owain ne ferait pas une chose pareille, un homme qui pense à mettre des coussins sous une personne qui tombe pour ne pas qu'elle se blesse, ne laisse pas cette même personne se tordre de rire toute la journée. D'ailleurs, peut-être que le rire était mortel, au bout d'un moment, pouvait-on réellement mourir de rire ? Drôle de mort n'est-ce pas, ou la folie l'envahirait avant qu'elle ne meure, c'était une possibilité. Fort heureusement, il n'était pas assez tordu pour la laisser devenir folle avant de mourir, tout en riant aux éclats, non ce n'était pas du tout son genre (et puis, un corps dans sa boutique ferait désordre, déjà qu'il y avait un putain de crâne).

Au bout de ce qui sembla être plusieurs minutes, remplie de fous rires un peu dingues, notre libraire dégingandé, décida enfin, de libérer sa pauvre victime. La vengeance de Cassidy serait certainement terrible, quelque chose de tordu, quelque chose d'inattendu, quelque chose qui ne l'empêche cependant pas de plonger derrière son comptoir pour aller récupérer un paquet de bonbons. Il avait un peu de temps devant lui non ? Après tout, elle devait bien reprendre son souffle la pauvre. Prenant une poignée de bonbons, il la lança à son adversaire.

« Tiens, mange comme ça, tu vas pouvoir réfléchir à un sort bien amusant, a moins que tu aies déjà une bonne idée »

Puis il prit une pour lui, la bouche pleine de caramels, Owain songea à la chance qu'aucun client ne débarqua dans sa boutique, le temps de ce petit duel. Quelles genres d'excuses aurait-il pu trouver, pour justifier le fait qu'il lança des sorts à une gamine ? Peut-être que la vérité était préférable, dans ce genre de situation. Quoiqu'il en soit, il s'amusait comme un fou, même si ce n'était pas très sérieux comme duel, même si on ne mange certainement pas des putains de caramels en plein milieu, il s'amusait beaucoup. Cassy s'amusait-elle ? Difficile à dire, sa motivation à elle était sûrement alimentée par la récompense, tous ces grimoires gratuits, c'était ce que pensait Owain en tout cas, peut être qu'il se trompait, aller savoir.


Dernière édition par Owain Gallagher le Mer 1 Fév - 23:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5396



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Sam 28 Jan - 23:00

Le membre 'Owain Gallagher' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1043



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Mar 7 Fév - 18:35

Cassidy tenait sa baguette bien serrée, prête à riposter. Malheureusement, quand vous êtes une jeune sorcière, pas encore diplômée, face à un adulte accompli, être prête ne suffit pas toujours, et le sortilège de chatouillis d'Owain frappa avec toute sa puissance.

C'était intenable, comme si une dizaine de plumes lui chatouillaient les côtes en même temps. Cassidy se tortillait comme une démente, et riait tellement fort qu'elle en avait les larmes au yeux. Bon sang de sang pur, mais qui était le tordu qui avait inventé un sortilège pareil ? Les éclats de rire de la Gryffondor résonnaient dans toute la boutique, heureusement qu'aucun autre client n'avait eu la mauvaise idée d'entrer à ce moment là. La scène ne manquait pas de piquant : un libraire dégingandé en robe rose et pantoufle licornes, qui dégageait une forte odeur de savon de Marseille, faisant face à une adolescente secouée par un fou rire nerveux. Ajoutez à cela le désordre ambiant et tout ça finissait par donner au petit magasin une allure de maison de fou.

Après une durée qui lui parue être une éternité (c'est fascinant à quel point le temps peut vous sembler long lorsque que quelqu'un vous soumet à une séance de chatouilles) Owain libéra enfin la gamine. Cassidy se laissa tomber sur le sol, en essuyant ses yeux encore humides après cette intense session de four rire. A la suite d'un coup pareille, elle ne serait pas étonnée de se taper des courbatures du feu de scroutt en se réveillant demain. Elle commençait déjà à ressentir l'acidité de certains muscles de son ventre, dont l'existence lui était jusqu'ici encore totalement inconnue.

Elle poussa un long soupir de soulagement, et accueilli avec délectation la poignée de caramels que lui offrit le jeune homme. Rien de tel pour vous remettre en selle. La Gryffondor essaya de se relever mais n'y parvint pas, aussi courte qu'elle fût , cette petite escarmouche l'avait épuisée, elle avait l'impression d'avoir du coton à la place des jambes.

Toujours assise en tailleur par terre, mâchonnant un caramel, elle leva les yeux sur son « adversaire. »

« Je crois qu'on va s'arrêter là, votre dernier sortilège m'a achevé, ça serait pas raisonnable de continuer. »

Cassie n'était après tout qu'une gosse d'à peine seize ans, on ne pouvait pas s'attendre à une grande résistance de sa part, s'était déjà bien beau qu'elle ait réussi à jeter deux sorts à Owain, et puiser encore un peu plus dans ses réserves pour jeter un autre sort pourrait avoir des conséquences fâcheuses. Et je ne vous raconte pas comment sa mère sauterai au plafond si sa progéniture chérie rentrait à la maison toute amochée après s'être faite chatouillée par un adulte inconnu dans une librairie. Bonjour le drame international !

Les enfants, ces petites choses fragiles.

« Vous avez gagné, je paierai pour les grimoires. » ajouta-t-elle avec un sourire.

Elle était un peu déçue, mais elle ne s'était pas attendu à un miracle dès le départ. Puis elle était bonne joueuse, et savait perdre avec bonne humeur. Elle avait besoin d'acheter ces manuels de cours de toute façon. Puis somme toute elle avait passé un bon moment. Son seul regret était de ne pas avoir eu le temps de faire usage de son fameux maléfice de chauve-furie, la botte secrète qui faisait sa réputation à l'école.

« En tout cas c'était le meilleur rictussempra qu'on m'ait jamais balancé, faudra que vous me montriez votre truc. »

Car oui, il y'avait toujours un truc, pour son sortilège chauve-furie s'était la légère rotation du poignet sur le mouvement final qui faisait la différence entre son sort et celui des autres élèves, ça c'était « le truc » que lui avait montré son grand-père, et qui faisait son succès. Et Cassidy espérait bien qu'Owain partagerait son secret avec elle. Elle était une Gryffondor avec un certain pourcentage de Serdaigle en elle, toujours avide de nouvelles connaissances, aussi futiles soient-elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard
    |  Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard
    avatar
    Date de naissance du joueur : 15/10/1987
    Âge du joueur : 30
    Arrivé sur Poudnoir : 23/01/2016
    Parchemins postés : 60



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Owain Gallagher


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Mar 28 Fév - 22:44

Son adversaire s'avoua vaincu, plaidant pour arrêter là et, n'étant pas une personne cruelle Owain accepta sans broncher. Après tout, il s'était bien amuser, ce duel était resté tout à fait innocent, s'en prendre à elle maintenant ne serait pas une bonne idée. Non seulement, cela risquerait de la blesser sérieusement, ce qui lui apporterait de vilains ennuis et, de toute manière ce n'était pas vraiment son genre d'achever les gens sans raison, elle était à terre, il avait gagné (quoiqu'il n'y avait rien de glorieux là-dedans, il était un putain d'adulte et elle une gosse, l'équilibre des pouvoirs la dedans n'étaient pas vraiment respecté).

Quoiqu'il en soit, la jeune femme se montra bonne joueuse, notre cher libraire l'était aussi, aussi décida-t-il qu'elle ne payerait pas tous les grimoires. Cassy l'avait eu deux fois, de plus l'idée d'un sortilège ménager avait beaucoup plus à Owain, ça s'était original et particulièrement désagréable (il avait encore le goût du savon au fond de la gorge). Il prit donc les deux premiers livres de la pile destinée à Cassidy, les mettant de côté.

« Tu as réussi à m'avoir deux fois, j'ai beaucoup aimé ton sortilège qui m'a fait cracher du savon, je suis sûr que dans une situation sérieuse ça peut être une très bonne idée, pour déstabiliser un ennemi… En tout cas, tu as gagné deux grimoires »

S'asseyant à côté d'elle sur le plancher, le jeune homme piocha de nouveau dans son sac de bonbons au caramel, posant le sac entre eux, au cas où elle voudrait se resservir. Il était certes un fan, un peu trop enthousiaste, de sucre, mais, il était aussi assez partageur la dessus, comme si son but réel dans la vie était de convertir le plus de monde possible aux choses fun et sucrées. Cela dit, l'adolescente ne semblait pas avoir besoin d'être convertie, en fait, elle avait l'air de partager son amour pour les bonbons, ce qui était une bonne chose.

En réalité, la jeune femme avait l'air bien plus intéresser, d'en savoir plus sur son fameux sortilège de rictusempra. Ça s'était sûrement pour s'en resservir contre ses chères camarades d'école, les pauvres allaient déguster à cause d'elle, or, ce n'était pas son problème, ainsi rien ne l'empêchait de lui enseigner son secret.

« Tu vois, en fait, il faut agiter ta main, comme si tu voulais réellement chatouiller la personne avec la pointe de ta baquette. »

Il agita sa baguette devant la jeune femme, montrant le geste exact qu'il faisait à chaque fois.

« Au départ, je voulais jeter un sortilège de chauve-furie, mais bon, je suis moins doué pour ce sort et puis, me suis dit que se serait peut-être trop agressif ? Quoique, une bonne séance de chatouilles peut vite virer au cauchemar, imagine, subir ça pendant des heures et des heures, c'est peut-être mortel à la fin. »

Se relevant soudainement, Owain s'occupa des grimoires, emballant ceux que Cassidy avait gagner, histoire qu'elle sorte avec sans les abîmer. Il était certes très bordélique, mais ne voulait certainement pas que ses livres soient abîmés, après tout, il aimait ses vieux grimoires ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1043



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy) Ven 3 Mar - 11:16

Cassidy sentit le bout de ses oreilles s’enflammées lorsqu’Owain la complimenta sur son sortilège de récurage. Enfin quelqu’un qui savait apprécier ce petit tour à sa juste valeur. Ce qui n’était pas le cas de sa mère, chaque fois que Cassidy s’en servait pour nettoyer une casserole, la seule remarque de Demelza était invariablement « c’est ça que tu appelles propre ? » Mais la médicomage était une grande maniaque, pour son propre bien elle aurait du baiser plus et récurer moins. Elle était flattée, c’était tellement rare qu’un adulte, autre qu’un professeur, la complimenta sur la qualité de ses sortilèges. En général les adultes se contentait de la prendre de haut, considérant son pouvoir magique comme encore totalement insignifiant. A croire qu’elle allait magiquement devenir une sorcière totale quand elle se réveillerait le matin de ses dix-sept ans. C’était une idée tellement stupide, comme si votre potentiel magique attendait bien patiemment que vous ayez dix-sept ans sur le papier pour se révéler.

« Chuper ! » s’exclama la gamine, les dents collées par le caramel, lorsque le libraire lui annonça qu’elle avait tout de même remporté deux des grimoires sont elle avait besoin. C’était tout de même mieux que rien.

Elle applaudit avec enthousiasme lorsqu’Owain lui parla du mouvement de chatouillis à effectuer pour un rictus sempra à pleine puissance. Parfait, elle avait hâte de l’essayer contre le prochain casse-bonbons que lui taperait sur les nerfs. On ne soupçonnait jamais assez la puissance ravageuse de ce sortilège apparemment innocent. Mais pourtant, on utilisait régulièrement l’expression « être mort de rire. » Nuls doutes que celle-ci avait fini par tomber dans l’oreille des moldus mais qu’elle était à l’origine une expression de sorcier.

La Gryffondor se rengorgea lorsqu’Owain évoqua le maléfice de chauve-furie. Celui-ci par contre elle le connaissait bien et le pratiquait admirablement. Elle expliqua au jeune homme comment il fallait faire tourner son poignet au dernier moment pour donner toute la puissance possible aux chauves-souris. Avec ça, Owain était paré, le prochain qui tenterait de chaparder un livre dans sa boutique en aurait pour son argent. Elle n’aurait pas voulu le partager avec un autre élève, mais puisque qu’Owain était un adulte et qu’il avait bien voulu partager son secret avec elle, elle acceptait de lui dévoiler la botte secrète de la famille Nott. Elle espérait quand même que son grand-père avait mieux qu’un sortilège de chauve-furie pour avancer dans sa carrière de Mangemort.

« Les chatouilles c’est mortel » approuva Cassidy en prenant un autre caramel « je suis certaine que je vais avoir des courbatures demain matin. » Elle jeta un coup d’œil rapide à sa montre « Je dois filer, sinon ma maman va s’inquiéter. »

Demelza finirait bien par apprendre que sa chère tête blonde avait outrepassé son interdiction et s’était rendue à Pré-au-Lard pour acheter des grimoires, mais Cassie escomptait que ça serait le plus tard possible. Elle voulait aller voir un match de quidditch avec son père ce soir, alors autant éviter d’être punie. Donc mieux valait pas l’adolescente qu’elle soit de retour à la maison avant que sa mère ne sorte du travail.

Elle se leva, fourra les manuels dans son sac à dos et laissa l’argent pour ceux qu’elle n’avait pas gagné sur le comptoir. En sortant elle adressa un signe de la main et un sourire amical au libraire. Il était plutôt bizarre dans son genre, mais pas méchant, et même plutôt cool. Il donnait surtout l’impression qu’il passait un peu trop de temps tout seul, ou dans son propre monde.

Cassidy fonça jusqu’au trois balais, elle lança une poignée du poudre verte dans la cheminée, et entra dans les flammes, direction la maison. Elle réapparu dans la cheminée du salon, et vérifia bien que sa mère n’était pas encore revenue de l’hôpital. Rien à signaler, pas de Demelza en vue, et Séraphita devait faire la sieste dans sa chambre. A pas de loup, Cassidy monta dans sa chambre pour y ranger ses tout nouveaux livres.

Ça avait été un après-midi pour le moins mouvementé, mais très instructif au final. La petite Gryffondor prit grand soin d’en noter tous les détails dans son journal intime, chapitre 423, La folle journée de Cassie Faulkner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy)

Revenir en haut Aller en bas

Heureusement, le ridicule ne tue pas (Pv Cassy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Ecosse

 :: Pré-au-Lard
-