POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Irrésistible ou risible ? || Cassidy & Niklaus [Premier RP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2016
    Parchemins postés : 353



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 12PV
    Drago Malefoy


MessageSujet: Re: Irrésistible ou risible ? || Cassidy & Niklaus [Premier RP] Jeu 16 Fév - 15:39


Lorsque Niklaus  était arrivé, il avait coupé court à la conversation entre Cassidy et Drago. Le blond ne saurait dire s'il était soulagé ou frustré. Il fallait dire qu’il n’était pas venu vers la jeune femme pour discuter politique, mais bien pour passer à l’acte. Et ce n’était pas en parlant de son père ou de Poudlard qu’il pourrait aller au bout de son affaire. Mais avec Niklaus dans les parages, il n’irait pas bien loin non plus. Surtout que ces deux là avaient l’air de bien s’entendre et de se connaître de longue date, ce qui ne laissait pas vraiment le champ libre à Drago. Tant pis, peut être devrait-il abandonner, il trouverait bien de quoi se satisfaire ailleurs. Il écoutait distraitement la conversation entre les deux jeunes, et réagit en entendant le nom de son ami, Théodore. Voilà longtemps qu’il ne l’avait pas vu, lui non plus. Et c’était bien dommage, car le fils Nott était bien l’un de ses amis les plus proches, pour peu qu’il ai véritablement des amis proches. La plupart s’approchaient plus de larbins ou d’admirateurs. Et en parlant de larbins, voilà quelques jours qu’il n’avait pas vu Crabbe et Goyle. Ils se fréquentaient toujours, malgré tout. Lorsque Drago voulait se la jouer petite frappe et qu’il voulait avoir l’air plus impressionnant, rien de tel que ces deux gorilles pour en faire reculer plus d’un. Tout compte fait, rien n’avait vraiment changé entre eux, c’est presque s’ils étaient payés pour être les gardes du corps personnels du fils Malefoy.

    ▬ Je ne les ai pas encore vu ce soir, fit-il en haussant des épaules d’un air las. Ils sont certainement à se goinfrer au buffet.


C’était bien là où il les retrouvait toujours, là où il y avait le plus de bouffe. Une chose était certaine, si Drago voulait discuter intelligemment ce soir, il n’irait pas voir ses deux compères. Cela dit, il avait moins de risque de s’attirer des ennuis qu’avec Cassidy et Niklaus, qui semblaient vouloir se débrouiller pour foutre en l’air la réception. Drago les dévisagea, anxieux de voir dans quelle embrouille ils voulaient l’attirer. Le blond jeta un coup d’œil vers sa mère, qui avait mit toute son énergie pour organiser une de ses parfaites petites soirées mondaines qu’elle aimait tant. S’il venait à la lui gâcher, il allait fortement s’en vouloir. Pour qui passerait-il devait les invités ? Ou si ses parents voulaient faire un quelconque discours, et qu’il manquait à l’appel ? Tapotant nerveusement sur son verre, il chercha une idée avant que le fils de l’ambassadeur n’en propose une mauvaise.

    ▬ Et bien, si vous le voulez, je vous invite dans le jardin. Nous avons une grande fontaine ainsi que de magnifiques paons albinos.


Il ne leur laissa pas le temps d’accepter la proposition, et leur passa devant pour leur montrer le chemin. En passant, il déposa son verre à moitié plein sur une table, et s’empara d’un petit amuse-gueule, histoire de calmer son anxiété. Ils allaient faire un tour sur la pelouse, il allait leur montrer la magnifique architecture de la bâtisse, et leur présenter la vaste étendue qui lui servait de terrain de Quidditch, quand il était plus jeune. Rien de grandiose, mais il ne voulait surtout pas risquer de s’attirer de quelconques ennuis ce soir.

Il poussa la lourde porte d’entrée, qui donna sur un long chemin parfaitement rectiligne qui menait au grand portail en fer forgé. Drago ne pouvait s’empêcher d’être fier, ils avaient probablement l’un des plus beaux et plus grands manoirs de la communauté puriste. Il allait certainement pouvoir leur en mettre plein les yeux. S’affublant de sa baguette, il lança un Lumos, afin d’éclairer leur route. Le jardin était plongé dans la pénombre, et un peu de lumière ne serait pas de trop.  

    ▬ Nous possédons la demeure depuis de nombreuses générations, et j’admets n’être pas peu fier d’en être l’héritier. Nous avons des elfes de maisons qui se chargent de son entretien.


Ils traversèrent une partie du jardin, Drago décrivant et faisant l’éloge de chaque petite brindille qui pouvait passer par là. De temps à autres, ils croisèrent quelques paons, mais la plupart étaient à l’arrière. Il avait bien l’intention de leur montrer leur plus beau mâle, un grand oiseau particulièrement impressionnant dont son père était extrêmement fier. S'il arrivait quelque chose à ses bêtes, il aurait du mal à s'en remettre. Sur le chemin, il se tourna vers Niklaus, pour en apprendre plus sur le jeune allemand.

    ▬ Si ce n’est pas indiscret, où vivez vous avec tes parents depuis que vous êtes arrivés ?


En fait, il voulait surtout comparer leurs richesses, mais s’abstiendrait bien de le lui dire. Drago aimait se savoir le plus riche et le plus influant, et surtout de pouvoir s’entourer de Sang-Pur particulièrement nobles comme le fils Schulz. L’avoir dans son cercle de connaissances pourrait bien lui profiter un jour. Finalement, il avait totalement oublié son intention première envers Cassidy, c’était presque s’il n’y portait plus attention. Il devait se mettre le Serpentard dans la poche.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1043



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Irrésistible ou risible ? || Cassidy & Niklaus [Premier RP] Mer 22 Fév - 15:12

« Va pour un petit tour dans le jardin » approuva la Gryffondor en terminant son verre de jus de citrouille.

Cassidy accueilli cette petite escapade avec un certain soulagement, ce n’était certainement pas une folle aventure comme elle les aimait, mais c’était toujours mieux que des rester dans un coin du grand hall à s’empiffrer de petit fours. Les réceptions mondaines n’étaient pas exactement la définition même de l’amusement pour la jeune fille. Puis elle n’était pas encore rompue  à ce genre d’exercice social, et se sentait encore intimidée lors de pareils rassemblements. Elle jouait les dures à cuir en publique, mais au fond s’était encore une adolescente timide, elle n’était jamais bien sûr de comment devoir s’y prendre en face des adultes pour être prise au sérieux par eux. Alors si on lui en donnait la possibilité, elle préférait largement se retrouver en petit comité, avec des gens de son âge, là où elle pouvait agir à son aise.

Elle emboîta le pas aux garçons et suivi le jeune maître de maison dans son tour guide de la casa Malefoy. Dans l’absolu ça n’intéressait pas du tout Cassidy, mais c’était un vrai bonheur de se retrouver au clair de lune, à respirer l’air frais, loin de l’étouffante ambiance compassée de la bonne société sorcière et de ses regards scrutateurs. Ceci rendit à la jeune voyante sa bonne humeur et son aisance habituelle. Elle cheminait d’un pas léger derrière Drago, agrémentant de quelques commentaires facétieux les diverses curiosités qui illustraient le chemin.

En prenant bien soin de se tenir à une distance respectable de toutes plantes qui aurait pu avoir des dispositions magiques. Elle n’avait jamais été une fan de l’espèce, et ses dernières mésaventures Poudlariesque avait achevé de l’en dégouter.

« Pour sûr, c’est drôlement mieux entretenu que le manoir des Nott. »

La famille paternelle de Cassidy possédait elle aussi un grand manoir du même genre sur les côtes du Pays de Galles. Mais leur manoir était plus isolé, plus sauvage aussi, et certainement moins vivant. Seul Théo y vivait toute l’année, Cassie vivant chez sa mère, Edward Nott passant la plupart de son temps au ministère et Hypérion possédant son propre appartement à Londres.  Seule une toute petite partie de la maison était habitée, et l’on y recevait rarement des visiteurs. Même si c’était une belle bâtisse, le manoir familial était loin d’avoir la distinction de la demeure de la famille Malefoy.

La petite promenade les emmena ensuite vers l’arrière du bâtiment, là où les paons ministériels étaient entreposés. Après s’être dument assurée que les volatiles n’étaient rien de plus que ce qu’ils prétendaient être : à savoir des oiseaux albinos et non pas des oiseaux magiques, Cassidy accepta de s’approcher pour les contempler d’un peu plus près. Oui bon bah, c’était des gros piafs blanc, quoi !

Intrigué par les visiteurs, un petit paon se détacha du groupe et se rapprocha des jeunes gens. Il laissa échapper un cri, puis déplia sa roue de plume, et se pavana autour d’eux, au grand amusement de Cassidy. Elle dévisagea alternativement Drago, puis le paon, puis re Drago, puis re le paon. Avant de s’esclaffer.

« Ah oui, y’a comme qui dirait, un air de famille. »

Sans prendre la peine de préciser si cette similitude s’adressait à la couleur de cheveux blond, presque blanc, typique de la famille Malefoy, ou à une attitude plus spécifique, mais néanmoins typique de la famille Malefoy elle aussi.

Tandis que les deux garçons discutait immobilier, ou n’importe quel autre sujet sérieux, Cassidy s’était munie d’une poignée de graines et s’amusait à nourrir les volatiles, qui accouraient autour d’elle, en déployant leur beau plumage blanc.

« Léon !? Léon !? Éoon ??!!»

En entendant ce cri de volatile apeuré, la Gryffondor releva la tête, juste à temps pour apercevoir l’un des précieux paons disparaitre dans les buissons. Elle agrippa la manche de Drago, toujours plongé dans sa conversation avec Klaus.

« Je crois que quelque chose à embarqué un de tes paons Drago… »

Elle pointa du doigt l’endroit où elle avait vu l’oiseau disparaître. Et pour confirmer ses dires, un autre cri se fit attendre, et un oiseau de plus disparu, comme aspiré par la haie d’enceinte. C’était une véritable dérobade, nom d’une licorne galeuse !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Irrésistible ou risible ? || Cassidy & Niklaus [Premier RP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Autres Lieux

 :: Reste du Monde :: Demeures
-