POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Aux racines des connaissances [PV Cassidy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Serdaigle ;; 6ème année

| Serdaigle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 17/11/1994
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 15/10/2016
Parchemins postés : 12



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Ielena A. Kamenskaïa


MessageSujet: Aux racines des connaissances [PV Cassidy] Lun 24 Oct - 16:52

Secouant les feuilles des arbres dans un murmure indistinct, la brise encore glacée du début de matinée soufflait tout particulièrement dans le parc encore mal éveillé. Se jouant des élèves qui quittaient tout juste la Grande salle, il s'engouffrait dans leurs capes qu'ils peinaient à fermer, les gonflant pour qu'elles claquent brusquement contre leurs chevilles l'instant d'après. C'était peine perdue de lutter contre ce vent capricieux, et il n'y avait qu'à espérer seulement qu'il ne lui prenne pas l'envie de s'installer entre les verrières embuées des serres, où avait lieu le premier cours de la journée.

Les pieds engoncés dans ses chaussettes à mailles serrées élimées, mais encore bien chaude, la capuche de sa cape rabattue sur ses imposantes lunettes à écailles de tortue pour se tenir à l'abri des intempéries, Ielena parcourait les mètres qui la séparaient de son lieu d'étude. Son sac en bandoulière se balançait comme une vieille enseigne ébréchée depuis son épaule, on se serait presque attendu à des grincements si il n'y avait les secousses du pas vigoureux de la jeune fille.

Pas qu'elle était une personne qui faisait montre d’exubérance dans le quotidien, elle était une silhouette discrète au sein de Poudlard, elle n'était que très peu remarquée. Non, c'était seulement son caractère qui lui donnait un tel pas, d'autant qu'elle allait à un cours qui lui plaisait tout particulièrement. Mais son regard, lui, plus froid et acéré qu'à l'habituel, ne trompait guère sur l'atmosphère maussade qui planait ces derniers temps à Poudlard. L'arrivée des Carrow à l'école, survenue dès le début de l'année, avait particulièrement pesé sur tout le monde et renforcé l'idée presque irréaliste du basculement du pouvoir au sein du monde sorcier. C’était devenu un poids pénible avec lequel ils devaient tous vivre, renforcé par les quelques nouvelles qui leur parvenaient. Des rumeurs parmi les élèves décrivaient une résistance interne, mais la jeune serdaigle n’y croyait que peu.

Plaçant les pieds devant l’entrée de la serre, elle claqua les chaussures contre la dalle pour essuyer l’éventuelle terre et humidité qui avait pu s’agglutiner sous la semelle avant d’entrer avec tous les élèves. Les discussions, plus animées sur le chemin, se faisaient plus basses et chacun trouvait sa place naturellement sous la houlette du professeur Chourave, dont la bonhomie ne parvenait à entamer l’humeur morose.

Ielena se plaça sur le côté, à une table vide, où avait été disposé, outre les outils, un pot contenant un superbe plant de géranium, aux fleurs violacées. Enfin, d’apparence seulement, et la serdaigle recula d’un pas preste, enfilant ses gants de protection bon marché du même geste. Géranium dentu, superbe...

Elle promena le regard sur le côté et remarqua alors que l’exercice du jour ne se ferait pas en individuel, cette fois-ci. Il y avait quelqu’un, une Griffondor, au vu de sa robe. La serdaigle n’esquissa pas un sourire, avisa seulement à nouveau la plante, avant de se décaler pour lui faire plus de place.

-Bonjour, finit-elle par dire. Tu peux être ma partenaire, si tu veux... Le cours n’a pas encore commencé…

Si sa grammatical était parfaite, elle n’avait jamais réussis à obtenir un accent correct, roulant toujours un peu les syllabes, bien que moins que beaucoup la majorité des habitants de l’Est européen. Entre cela; son ton bas et son incertitude sur la manière d’aborder cette nouvelle connaissance qui lui était imposée, elle douta un instant, se demandant si l’élève l’avait correctement entendu.

Trop tard, elle n’allait pas se répéter, ce serait friser le ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 5ème année

| Gryffondor ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 968



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Aux racines des connaissances [PV Cassidy] Lun 24 Oct - 19:09

« Je t'avais bien dis qu'avec un vent pareil ça valait le coup de mettre une culotte ce matin ! »

C'est au son de cette exclamation bruyante, à peine couverte par le claquement sec de la porte que Cassidy pénétra dans la serre de botanique, accompagnée d'Emily Kane, sa compagne de chambre. Le temps de cette fin d'octobre était morose, mais il en fallait plus pour démoraliser la Gryffondor. Et même la perspective d'un cours de botanique, matière honnie parmi toutes, ne pouvait entamer sa bonne humeur naturelle.

La plaisanterie reçue néanmoins un accueil mitigé, certains se laissèrent aller et pouffèrent franchement, alors que d'autres montrèrent des signes d'exaspération. Les temps étaient sombres depuis la chute du ministère, les groupes d'élèves étaient plus clairsemés, des enfants né-moldus n'avaient pas réintégré l'école, des sorciers avaient pris la fuite pour l'étranger et au milieu de ceux qui avait choisi de rester ou n'avait pu partir, beaucoup s’inquiétaient pour leurs familles, leurs amis. Ce qui n'était pas le cas de Cassidy, issue de deux lignées de sang-pur, elle n'avait aucune raison de s’inquiéter pour sa famille,  proche du nouveau régime, et ne voyait aucune différence avec sa vie d'avant.

Sa vie à l'école s'en trouvait même plutôt améliorée au final, si certains étaient exaspérés de voir une petite-fille de Mangemort se pavaner mine de rien dans l'école,  ils n'osaient pas pour autant lui montrer une hostilité ouverte. Ceux qui d'habitude moquaient sa mauvaise santé et ses goûts baroques en la surnommant Faulkner-Freak lui fichaient une paix royale, voire lui montraient un peu de respect supplémentaire, pour ceux qui autrefois s'affirmaient comme les plus teigneux du lot.

Sans rien avoir fait pour ça, Cassie avait gagné une petite popularité, inespérée, depuis la rentrée. Ça lui en touchait plutôt l'une sans faire bouger l'autre, dans le fond, même si ce n'était pas désagréable, au final. Elle n'avait pas l'impression d'avoir changé pour sa part, elle battait froid les faux-derch et faisait profiter ses amis de sa nouvelle situation. Cassidy était restée la même, la bonne copine un peu brutale, le seul scroutt-à-pétard blond platine connue des services.

Lorsqu'elle se retourna, elle était soudainement seule, Emi avait filé rejoindre Stewart Ackerley, son crush du moment. Cassidy lui adressa un « sale lâcheuse » muet, avant de chercher une place pour elle même. Alors qu'elle balayait la salle du regard à la recherche d'un binôme, une toute petite voix se fit entendre juste derrière elle, une voix l'invitant à s’asseoir si elle en avait envie.  Ou pas. Elle n'était pas certaine d'avoir bien entendu. Mais puisqu'il y avait une place de libre, et qu'elle avait besoin d'une place, Cassidy balança son sac à dos sans ménagement et s'affala avec sa grâce habituelle.

Elle adressa un salue de scout à sa nouvelle comparse.

« Cassidy, et toi c'est, euh, Héléna c'est ça ? »

Du moins elle en était presque certaine. C'était une élève discrète, et les Gryffondor partageaient peu de cours avec les Serdaigles en général, alors elle n'était pas certaine de bien la situer. Cassidy était naturellement bruyante, et avait la discrétion d'un smilodon, si elle avait du mal à situer les gens plus calmes parfois, eux n'avait en général aucun problème pour savoir qui elle était.

La Gryffondor sorti ses affaires avant de commencer à s'intéresser à la plante en pot, disposée au milieu de la table. Un géranium ? Possible. Sa voisine moldue avaient des fleurs du même genre sur ses rebords de fenêtre et avait averti Cassidy l'été dernier que la prochaine fois que sa chatte venait se soulager dans ses géranium, elle la ferait empailler. Mais connaissant les goûts du professeur Chourave en matière de plantes, cette bouture était certainement plus qu'un banal géranium des familles. D'un geste rapide, Cassie alla titiller la plante du bout de sa plume CLAC, cette dernière sectionna le bout de l'instrument d'un coup sec.

Cassidy se tourna vers la Serdaigle et lui déclara d'un ton mi-rigolard et mi-désespéré à la fois.

« Oh chouette, une fleur qui mord, c'est ce qui manquait à notre lundi matin, non ? »

C'était très exactement pour ça que Cassidy détestait autant la botanique. La moindre plante innocente pouvait en réalité être un dangereux monstre chlorophyllien équipé de dents tranchantes comme des rasoirs.  Elle n'avait qu'une hâte, obtenir un bon gros T lors de ses B.U.S.Es et afin abandonner cette matière  débile.

« C'est marrant, tu roules les R, comme ma grand-mère. » Continua la Gryffondor, pour ne pas laisser s'installer le silence, en attendant que le cour commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serdaigle ;; 6ème année

| Serdaigle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 17/11/1994
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 15/10/2016
Parchemins postés : 12



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Ielena A. Kamenskaïa


MessageSujet: Re: Aux racines des connaissances [PV Cassidy] Mer 26 Oct - 18:51

Si la jeune russe n'était pas très bavarde, elle était par contre férue d'observation. Sa curiosité naturelle prenait toujours le pas sur le reste, et détailler sa nouvelle interlocutrice se fit tout naturellement.
C'était une jeune fille blonde, très blonde même. Ses manières faisaient négligées, mais ce genre de négligé qui laissait entendre qu'elle avait les moyens et le statut pour se le permettre. Ce n'était pas quelqu'un qui voulait ne pas se faire voir, au contraire, son pas aurait pu faire trembler les murs tant elle gigotait bruyamment. En résumé, tout en elle semblait vouloir attirer l'attention. Preuve de plus, si il en fallait, elle s'affala à côté d'elle comme si le siège n'était qu'un moelleux pouf, son sac effectuant un tout aussi gracieux vol plané. Son salut était aussi familier, et elle n'y répondit que d'un hochement de tête poli mais impersonnel. Elle ne souriait presque jamais, quand bien même sa mère s'était esquintée à lui inculquer les bases de la politesse anglaise.

- Appelle-moi Lena, la corrigea t-elle, non sans placer à nouveau son regard sur le Géranium dentu. Je préfère.

Si elle avait pu, son oreille se serait agitée en entendant le petit bruit des affaires disposées sur la table, mais elle se contenta de retrousser un peu le nez, ses lunettes en tressautant, pour finalement faire de même, du moins, sortir son livre de cours et sa baguette magique, son principal instrument de travail. Cassidy, elle, agita sa plume sous le nez de la plante, et un claquement caractéristique plus tard, soit à peu près en même temps qu'un battement de coeur raté pour la russe, elle commenta d'un ton nerveux, son attention se reportant sur la serdaigle.
Ielena, elle, grimaçait surtout intérieurement du manque de prudence de la gryffondor. Peu étonnant de la part de cette maison, surtout composée de têtes brulées, mais le manque de jugeotte n'était pas forcément leur principal défaut... Qu'importe, après tout, visiblement, Cassidy n'était pas vraiment à son aise à ce cours, et elle devait servir de cerveau du groupe pour espérer s'attirer les faveurs de Chourave... Et des points pour Serdaigle, de surcroit. Et après tout, elle passait ses B.U.S.E.S bientôt, c'était l'année où elle ne devait surtout pas chômer.

- Pour ne pas se faire mordre lorsqu'on les manipule, il faut les maintenir par la base des tiges, expliqua t-elle d'un ton professoral. Et...

Elle s'arrêta quand la jeune fille blonde lui lança une petite remarque sur son accent. Ses sourcils se froncèrent un peu derrière ses lunettes, son regard bleu glace se posant sur elle non sans attention.

- Ta grand-mère ? Répéta t-elle. Ta grand-mère est d'origine slave ?

Ses pensées défilèrent rapidement, saisissant l'information pour l'ajouter à ce qu'elle avait observé précédemment. Elle tourna la tête vers le sujet de leur exercice et hocha la tête. Mais oui, bien sûr, c'était évident...

- Hm... Durmstrang, hein ? Commenta Ielena, toujours de marbre, mais pourtant intérieurement intéressée par cette nouvelle curiosité. Tu es une Sang pure, n'est-ce pas ? C'est compréhensible, si c'est le cas... Par où est-elle née...? Si ce n'est pas indiscret.

Simple formalité de politesse. Elle était assez à cheval sur cela, un peu trop parfois. Du moins, l'était-elle lorsqu'elle n'était pas seule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 5ème année

| Gryffondor ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 968



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Aux racines des connaissances [PV Cassidy] Sam 29 Oct - 12:41

Cassidy imita Lena est sorti ses gants de protection en peau de dragon, elle aimait bien ses doigts et n'avait aucune envie de s'en faire trancher un par une plante en pot. Si ils avaient été de bonne qualité lorsqu'elle était rentré à Poudlard, il n'en restait pas grand chose pour en témoigner, le cuir était plus qu'usé, fendillé par endroit et même brûlé. Cassie n'était pas du genre soigneuse avec ses affaires, à part pour son chat et son balai. C'était certainement un contraste intéressant avec son nouveau binôme, qui avait l'air aussi discrète et soignée  que la Gryffondor était bruyante et débraillée. Il n'y avait plus qu'à espérer que la collaboration se passerait sans dégâts.

Elle écouta vaguement les explications que Léna lui donna sur le géranium dentu, pour finalement laisser un grand sourire se dessiner sur son visage. Parfait ! La chance était de son côté aujourd'hui, sans le vouloir elle avait échoué à coté d'une tête en botanique. D'habitude c'était à Emily que revenait la charge d'éviter à Cassie de faire plonger sa moyenne à cause d'un Troll dans cette matière. Mais puisque celle-ci voulait profiter de la moiteur des serres pour roucouler avec Stewart, c'était la Serdaigle qui héritait de cette honorable fonction.

« Très bien Léna, je vais pas te mentir, je suis lamentable en botanique, mais aide moi à survivre à ce cours et, à charge de revanche. »

A la décharge de Cassidy, elle était toute jeune quand elle était tombé dans une embuscade orchestrée par un filet du diable des plus sournois. Filet du diable que sa mère gardait à la maison pour de quelconques expériences dont elle avait le secret. Et rien depuis n'avait pu prévenir la fille de la guérisseuse de son aversion pour toutes plantes magiques.

La Gryffondor ponctua son offre d'un clin d’œil canaille. Pour elle, c'était un deal honnête, si Léna l'aidait à passer la botanique elle pourrait compter sur son aide pour une autre matière. Cassidy était l'une des plus brillante élève de la promo en ce qui concernait les potions et l'histoire de la magie, mais aussi l'arithmancie  et l'étude des runes. Ou même pour un service qui dépassait le champs des performances scolaire, si la Serdaigle en avait besoin, Cassidy était pleine de ressource, et une fervente supportrice de la solidarité entre élèves.

Cassidy pouffa, lorsque sa compagne évoqua les supposées origines russe de sa grand-mère, bon, Cassie n'avait aucun talent pour reconnaître les accents.

« Absolument pas, elle vient d'Afrique du Sud, mais vrai elle roule sacrément le R quand elle cause, comme si ça la rendait triste de les laisser sortir et qu'elle voulait les garder au fond de sa gorge le plus longtemps possible. »

Cassie était naturellement bavarde, mais aussi naturellement curieuse. Et malgré les nombreux avertissement de la sus nommée grand-mère, qui n'hésitait jamais à lui rappeler que c'était « la currrriosité qui avait tué le chat », celle ni ne pouvait s'empêcher de fouiner dans la vie des autres gens.

« Ma grand-mère non, mais toi si visiblement, ça fait longtemps que tu es en Angleterre ? »

Mais elle n'eut pas le temps de poser plus de question à Ielena sur ses origines, Shield qui passait par là, un Serdaigle qui adorait se mêler des conversations qui ne le regarde pas, rebondit fort à propos sur le statut du sang de Cassidy.

« Faulkner-Nott a le sang tellement pur qu'à ce qui paraît on peut voir au travers »
« Si mon sang te passionne tellement Shield, je t'en ferai parvenir un échantillon le mois prochain » répliqua Cassidy du tac au tac.
« Enfin, fais gaffe à toi Léna » lâcha le garçon avant de retourner à sa place.

C'était une attaque purement gratuite. Cassidy n'était pas le genre de sang-pur qui asticotait les enfants né-moldu, ou qui ramenait son héritage généalogique à tout bout de champs pour se faire valoir. Mais la situation était tellement tendue depuis la rentrée que ce genre de piques devenaient monnaie courante. Mais dans ce cas précis, l’animosité de Rowan Shield envers Cassidy n'avait rien d'une brillante dispute idéologique entre puriste et merliniste. Elle avait simplement décliné son invitation à sortir à Pré-au-lard, et depuis il passait sa frustration à grand coup de remarques basses de plafond et médiocres. Alors Cassidy se contenta d'une grimace et d'un « goule putride », murmuré surtout pour elle même.

Il fallait qu'elle embraie sur quelque chose, avant que l'intervention de l'autre imbécile ne retombe en un silence gênant qui rendrait le cours encore plus désagréable qu'il ne l'était déjà. Sans réfléchir, elle lança en l'air un remarque sur l'autre école de sorcellerie.

« Ah Durmstrang, il y avait plein de garçons mignons quand ils sont venus. Je serai bien allée au bal avec l'un d'entre eux. Non ? »

C'était d'une platitude désolante mais c'était tout ce qu'elle avait trouvé. Quand elle était en première année, elle avait pu assister au tournoi des trois sorciers. Ce n'était qu'une gamine à l'époque et personne n'avait même tenter de l'inviter, mais elle n'aurait pas dit non. Enfin surtout pour avoir la chance de voir les Bizarr' Sisters en concert. Pour ce qui était des garçons de Durmstrang, elle en avait croisé quelques un dans le sillage de Théo, ils n'étaient pas bien différent de ceux de Poudlard au final.

Cassie sortie un morceau de parchemin de son sac, y inscrivit la date et l'intitulé de la matière. Puis elle demanda à Ielena, en pointant sa plume en direction du pot de fleur.

« T'as dit que c'était quoi comme plante déjà ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aux racines des connaissances [PV Cassidy]

Revenir en haut Aller en bas

Aux racines des connaissances [PV Cassidy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Ecosse

 :: Ruines de Poudlard
-