POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 212



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Ven 24 Mar - 21:44


Dans la famille Kaustas, tout le monde s’entendait plutôt bien. Oh, il y avait bien quelques disputes de temps en temps, ils avaient tous ou presque un caractère bien trempé, mais ils étaient tous très proches. Tous, sauf Astréos. C’était un peu le reclus de la famille, au grand damne de ses frères et sœurs. Pendant des années, ils ont tous essayé de communiquer, de jouer ou de tisser des liens avec lui. Mais le Serpentard avait toujours été solitaire et venimeux. Achlys en était désespérée, mais il pouvait se montrer si désobligeant avec elle qu’elle ne voulait plus faire aucun effort. Pendant longtemps, il avait été la seule représentation qu’elle avait de la maison des serpents. Mais elle n’avait jamais voulu tous les juger là-dessus, malgré leur mauvaise renommée. Et aujourd’hui, elle était fière d’elle-même, de ne pas avoir cédé aux rumeurs faciles. Contrairement à son jumeau, Prymnéus, qui n’arrêtait pas de critiquer la maison rivale. Achlys aurait bien dit que ce n’était que de par son appartenance aux Gryffondors, mais non, il était juste débile quand il s’y mettait. Enfin, un garçon comme un autre quoi. Mais Evan avait l’air différent. Plus mature sans doute, ils avaient quand même une certaine différence d’âge, et à douze et quatorze ans, c’était assez conséquent. Ce garçon avait de l’humour, une certaine prestance, un charme et beaucoup de charisme. Il n’en fallait pas plus pour attirer l’attention de la jeune Poufsouffle. Quant à Astréos, il ne devait certainement pas être ami avec Evan, ils étaient beaucoup trop différents. C’est pourquoi la jeune blonde ne releva pas quand le garçon resta évasif sur son frère. Parfois elle venait même à se demander s’il avait vraiment des amis, ou s’il était seuls où qu’il soit. Cette pensée lui faisait mal au cœur, mais elle ne pouvait rien y faire, c’était pas comme si elle n’avait jamais essayé. Elle ria spontanément en se remémorant Brent détaler comme un lapin. La simple menace d’Evan avait suffit, preuve qu’il en imposait quand même, rien que par sa présence. Mais maintenant qu’elle avait un peu discuté avec ce dernier, elle voyait plus le garçon sympathique derrière la face d’un sang-pur fier et autoritaire. Elle appréciait ça, totalement.

Achlys commençait à croire que cette rencontre ne serait pas anodine. Déjà, Evan redorait l’image qu’elle avait des Serpentards, mais il avait en plus un certain humour que la jeune fille ne pouvait qu’apprécier. Elle ne pu que lui rendre son sourire quand il feignit d’être offusqué. Bien sur que oui, il était impressionnant. Déjà, c’était un Rosier. Et même si Achlys n’en avait pas grand-chose à faire des noms de famille, elle ne pouvait pas le nier, les grandes familles de Sang-pur étaient intimidantes. Mais elle ne voulait pas se laisser démonter, Evan était un gars sympa, peu importe ses ancêtres. Alors c’était bien plus amusant d’affirmer le contraire.

    ▬ Pas plus impressionnant qu’un Scroutt à Pétard, fit-elle avec une moue malicieuse.


Visiblement, monsieur aimait être flatté autant qu’être vanné. Peut être pas par n’importe qui cela dit. Mais si Lys appréciait Evan, le contraire semblait également vrai. Le garçon avait de l’humour, et ça Achlys adorait. Elle avait bien quelques amis drôles, mais aucun n’était à la hauteur de son frère. Cela dit, Evan avait le potentiel pour s’en approcher.

Prête à recevoir l’enseignement du Serpentard, Achlys se montra attentive. Il avait l’air de faire le malin avec son sourire de petit vicieux, mais Lys prenait l’apprentissage plutôt au sérieux, même si elle pouvait en rire. Déjà, elle voulait être capable de se venger de Brent facilement, épater ses potes mais surtout prendre de l’avance sur les cours. Elle n’était pas mauvaise élève, mais n’était pas non plus ce qu’on appelle une bonne élève. Elle faisait partie du tas, de la moyenne. Vraiment navrante en Botanique, excellente en Métamorphose. Elle avait ses propres goûts, et c’était là qu’elle réussissait. Mais ce qu’elle avait le plus hâte, c’était les cours de soin aux créatures magiques. Même si elle avait entendu dire que Hagrid était un bon à rien, elle appréciait le grade-chasse du château. Un peu balourd sur les bords, mais d’une très grande gentillesse.

Elle vit Evan faire une sorte de révérence à l’ancienne, celle bien chic et bien distinguée qu’un homme faisait pour inviter une dame à danser. Il jouait au preux chevalier, ce qui laissa échapper un rire à la jeune fille. Elle lui rendit sa révérence, peut être un peu plus gauchement : elle n’avait jamais rien apprit de ce genre.

    ▬ J’espère encore pouvoir compter sur vous, Sir Rosier.


Mais cette fois, trêve de bavardage, elle voulait passer à l’action. Baguette en main et d’un air de défi, elle l’invitait à débuter son cours particulier. Face à elle, Evan semblait faire le malin et préparer son coup. Haussant les sourcils, Lys n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche que le Serpentard avait déjà agité sa baguette et lancé son sort. Aussitôt, la jeune blonde devint muette. Elle avait beau essayer de parler, de protester, aucun son ne sortait. Achlys faisait de gros yeux tandis qu’Evan se fichait pas mal d’elle. Le garçon s’approcha d’elle, toujours avec son air malicieux. Elle leva le menton, ne se laissant pas démonter. Malgré elle, elle était impressionnée. Comme à chaque fois que quelqu’un exécutait un sort qu’elle ne connaissait pas, elle avait l’impression que le sorcier en face d’elle était un magicien hors norme. Il fallait dire qu’à douze ans, Achlys était encore assez impressionnable. Alors même si elle essayait de ne pas le montrer, un garçon de quatorze ans qui lui cloue le bec d’un coup du poignet, ça la laissait béate d’admiration.

Cela dit, elle avait tout de même une fierté, et elle ne pouvait pas faire grand-chose dans cet état. Ah, Evan devait bien se marrer de la voir lui faire les gros yeux, incapable de lui faire une remarque. Il allait voir s’il allait pas s’en prendre plein les yeux lui aussi. Heureusement, le Serpentard n’était pas un tortionnaire, et il la libéra enfin du sortilège. Retrouvant l’usage de la parole, c’est comme si elle pouvait à nouveau respirer. Il se moqua gentiment d’elle, ce qu’elle lui répondit avec une grimace.

    ▬ Tu vas voir quand ce sera ton tour, tu feras moins le malin monsieur le grand prince !


Mais au-delà d’être un petit farceur, Evan s’avéra être également un professeur concentré et plutôt un bon pédagogue. Lys essaya d’écouter ses explications tout en retenant le geste. Il n’avait pas l’air si compliqué, mais elle n’allait probablement pas y arriver du premier coup. En classe, elle avait souvent besoin de plusieurs essais avant de noter un effet. Mais en règle générale, elle se débrouillait plutôt bien. Elle espérait juste que cette fois, elle ne se laisserait pas intimidée par Evan, qui était bien plus expérimenté qu’elle, contrairement à ses camarades de classe. Tandis qu’il mimait les gestes à faire, Lys essaya de les reproduire lentement à son tour, imitant du mieux qu’elle le pouvait. Quand il eu terminé, elle se remémora encore une fois les gestes, puis hocha la tête pour lui faire comprendre qu’elle avait bien suivit.

    ▬ Bon, j’essaye, te moque pas si ça marche pas hein.


Elle inspira un bon coup, puis leva les yeux et la baguette vers Evan. Et, dans un geste vif et plus précis qu’elle ne l’aurait pensé, la jeune blonde envoya son sort directement sur le jeune sorcier. Ne s’attendant pas à y parvenir du premier coup, elle écarquilla les yeux et dévisagea Evan un court instant, s’attendant à le voir parler et lui dire qu’elle s’était totalement foirée. Mais non, il ne disait plus rien, se qui la fit sauter de joie.

    ▬ J’ai réussis ! Tu as vu ça, tu as vu ça ! Puis elle se calma, et gonfla la poitrine. Alors, c’est qui la meilleure ?


Elle aussi, elle aurait aimé s’amuser à le voir galérer un peu, mais elle avait surtout envie d’en apprendre plus. Elle n’avait pas tous les jours l’occasion d’apprendre d’un plus grand, et elle avait hâte de montrer ce qu’elle aurait apprit à ses amis, ou même son frère. Il allait être vert de jalousie, et elle s’imaginait bien la lui faire boucler de temps en temps, juste pour rire.

    ▬ Attends, c’est quoi déjà le sort d’annulation… Ah, oui.


Et aussitôt, elle libéra à son tour Evan. Elle lui faisait un grand sourire satisfait. Elle aussi, elle était capable. Elle n’avait peut être pas ses connaissances ou son expérience, mais elle savait manier une baguette. Puis, de nouveau concentrée, elle lui demanda de plus amples explications.

    ▬ Bon d’accord, avec ça, Brent ne pourra plus m’insulter bêtement, mais ça l’empêchera pas d’user des poings comme un moldu. Et faut dire qu’au corps à corps, j’suis un peu désavantagée.


Entre l’autre idiot baraqué et une jeune fille encore frêle, elle se ferait écrasée, même à un contre un. Par contre, dès qu’il fallait y ajouter un peu de magie, elle était de suite avantagée. Alors avec les conseils d’Evan en plus, ce maudit Serpentard allait comprendre sa douleur.

Et puis, il fallait dire qu’elle s’amusait bien.
© Imaginary pour Epicode

Spoiler:
 

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Ven 24 Mar - 21:44

Le membre 'Achlys Kaustas-Deketh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Serpentard ;; 6ème année

| Serpentard ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 134



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Lun 26 Juin - 20:45

Achlys avait changé depuis qu'ils étaient enfermés dans cette salle. Si, au départ, elle s'était montré timide, voir pus que ça, elle commençait à... se dévoiler. Elle se révélait être autre chose qu'une gamine sympa mais un peu trop timide. En fait, c'était une fille sympa et assez drôle. Elle répondait à Evan et ça, ça lui plaisait assez. Généralement, les filles pensaient que battre des cils suffisait pour se faire apprécier du Serpentard. Celles qui en avaient un peu dans la cervelle étaient plus rare - surtout à son âge - mais bien présente. En cours, surtout. Mais Lys, elle avait plus de naturel. Et puis, même si Evan lui enseignait actuellement quelques sortilèges, c'était bien loin de l'ambiance studieuse dans laquelle il avait l'habitude d'être avec les autres. En fait, c'était même plutôt bon enfant. Et ça lui plaisait assez. Au moins, ce n'était pas prise de tête.

- Pas plus impressionnant qu'un Scrout ? répéta Evan en haussant les sourcils. Je prends ça pour un bon point alors, vu l'effet que font généralement ces trucs sur les autres.

Ensuite, le cours. En fait, Evan aimait assez ce job de prof, même s'il ne le jouait que pour quelques minutes. Il savait ce qu'il disait et il avait l'impression de se faire comprendre assez facilement. C'était agréable d'être écouté, comme ça, d'être le centre de l'attention, même si ce n'était que devant un public d'une seule personne. L'ego du jeune homme s'en trouvait flatté. Oh, bien sûr, il avait l'habitude qu'on l'écoute et qu'on le regarde, mais c'était toujours bien. C'était une sensation grisante d'être sûr de soi et que les autres le sachent.

Ajoutant un peu d'humour à son enseignement, Evan expliqua donc en détail le principe du sortilège de Bloque Langue. Ce n'était vraiment pas un sortilège difficile, mais il était très utile, surtout à leur niveau. Bon, une fois les informulés appris, il ne servait plus à grand chose à part gagner un peu de temps, mais là, maintenant, à leur niveau, il permettait clairement de gagner un combat. Bon sang, Evan avait tellement hâte d'apprendre les informulés...

Une fois son sortilège réussit, Evan en profita un peu puis le leva. Il voulait voir si elle serait capable de le lancer à son tour. Si c'était le cas, il aurait la satisfaction de savoir que c'était grâce à lui. Si Lys arrivait à lancer ce sort correctement, ce serait en grande partie grâce à lui. Est-ce qu'il pensait une seule seconde que Lys puisse être vraiment douée pour les sorts ? ... Oui. Un peu. Mais il pensait avant tout à sa fabuleuse prestation de professeur. Il avait été... Très bon. Vraiment.

Finalement, le moment de passer à la pratique arriva pour la jeune femme.

- Promis, je dirais rien... Ou presque rien, ajouta-t-il avec un sourire déjà moqueur.

Et, en effet, il ne dit rien. Le sort le percuta quelques instants après et, à sa grande joie mais aussi à sa grande frustration, il fut réussi. Bon, ce n'était vraiment pas agréable de ne rien pouvoir dire. Le sort de Bloque Langue était différent du Silencio dans le sens où le premier agissait physiquement sur la capacité à parler. Pour le second, c'était la voix qui était mise sur off, d'une certaine manière. Le plus désagréable restait incontestablement le premier, qui collait la langue au palais. C'était comme si une force incontrôlable nous empêchait de remuer. Assez désagréable, en somme, et Evan fut bien content que Lys se souvienne de la formule qui visait à annuler le sort. Evan retrouva alors son sourire en coin et croisa les bras sur son torse.

- La meilleure, la meilleure... Si tu apprends bien, c'est que je suis un bon professeur, voilà tout.

Il y avait une part d'humour dans ces mots, mais aussi une grande part de vérité. Evan croyait ce qu'il disait et, concrètement, il n'avait pas tort.

Ecoutant la jeune femme demander davantage pour pouvoir se défendre face à l'autre abruti, Evan s'appuya contre un bureau et réfléchit. Il y avait une quantité de sorts plus ou moins vicieux qu'Evan aurait pu recommander à la jeune femme. Après tout, il avait deux ans de plus qu'elle, alors il était bien plus avancé en terme d'apprentissage de la magie, et puis, il fallait dire aussi que les Sortilèges étaient une matière qui l'attirait énormément. Il était abonné à plusieurs magasines sur le sujet, et il lisait des livres qui n'étaient pas forcément de son niveau, mais qu'il comprenait de mieux en mieux. Alors il était apte à conseiller la jeune femme. Mais il fallait dire que jouer au professeur devenait vite lassant pour le jeune homme.

- Tu sais, une fois qu'il ne peut plus rien dire, il y a une grande quantité de sorts qui peuvent te permettre de mettre ce crétin au tapis - et ce sans se rabaisser à se battre comme un moldu, ajouta-t-il sans vraiment faire attention. Un simple Petrificus Totalus pourrait suffire, voir même un Tarentalegra. Ce sont des sortilèges qu'on trouve dans des livres de niveau troisième année. Après, il y a d'autres sorts. Je te conseille de regarder dans les livres qui apprennent des sorts pas très... loyaux, souffla Evan avec un sourire un tantinet malveillant. Des sorts de farces et attrapes. L'adversaire ne s'attendra pas à ce que tu emploies des sorts aussi peu sérieux.

C'était des conseils typiquement Serpentard, bien entendu. Il ne fallait pas s'attendre à mons de la part d'un vert et argent. Bon, c'était tout de même une technique fiable. Evan aimait bien faire des duels avec ses potes, de temps en temps, et c'était un bon moyen de s'entraîner, surtout quand il apprenait de nouveaux sortilèges qu'il voulait tester sur les autres.

- Ce qui peut être utile, aussi, c'est de déstabiliser ton adversaire, ajouta Evan, poursuivant sur sa lancée. Tu détournes son attention le temps de lui lancer un sort. Un truc du genre : "Oh ! Y'a le professeur McGonagal  qui arrive", alors qu'il n'y a absolument rien. Le crétin qui s'en sera pris à toi va se retrouver le temps d'une micro-seconde et ça suffira pour que tu ais le temps de le pétrifier, ou autre.

Evan afficha un sourire en coin encore plus prononcé et lança un regard à Lys.

- Tu sais ce qu'on dit hein : "Ce qui compte, c'est la victoire, pas la façon dont on l'obtient". C'est d'autant plus vrai quand t'es dans un combat inégal en terme de force.

Evan hocha légèrement la tête, comme approuvant ses propres paroles, puis se décolla du bureau. Bon ! Tout ce savoir était bien beau, mais maintenant, Evan voulait plus d'action.

- Dis-moi, tu sais faire du Quidditch ? Qu'est-ce que tu dirais de passer un petit... marché. On va sur le terrain et on fait un petit match. A chaque but que tu mettras, je t'apprendrais un sort. Et à chaque but que je mettrais... hum... eh bien, tu me devras quelque chose !

Evan ne savait pas encore quoi. C'était à voir. En fonction de son humeur. Un grand sourire aux lèvres, le Serpentard tendit alors la main à la jeune femme.

- Alors ? Partante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 212



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Lun 26 Juin - 23:49


Achlys aimait bien Evan. Elle voyait bien qu'il se la jouait un peu, qu'il faisait son grand devant elle et s'amusait de sa candeur. Mais elle n'en était pas gênée, parce qu'il n'était pas juste hautain et arrogant. Il prenait le tout avec humour et se moquait gentiment d'elle. Ce qu'elle lui rendait avec grande satisfaction. Les deux adolescents semblaient avoir un certain feeling inattendu. Parce qu'il fallait dire que tout opposait le Serpentard de la Poufsouffle. C'était le genre de gamins qui n'auraient jamais dû se rencontrer et qui n'auraient à aucun moment porté attention l'un à l'autre. Mais c'était peut être aussi la richesse de ce début d'amitié. D'une certaine manière, ils pouvaient se compléter, se porter tous les deux vers le haut. Ce n'était qu'un départ pour eux deux, mais cette rencontre présageaient de grands moments.

    ▬ C'est que les autres sont des mauviettes, lui répondit-elle en balayant son argument de la main.


En fait, s'il y avait bien un cours que Lys avait hâte d'avoir, c'était les soins aux créatures magiques. Elle savait bien ce que disaient les autres du professeur, mais la jeunette aimait bien le garde-chasse. Elle lui ressemblait un peu sur certains points. Elle n'avait jamais peur d'une quelconque bestiole bizarre, et les adopterait tous si elle le pouvait. Elle a tant regretté de ne pas avoir pu assister au tournois des trois sorciers et de voir de plus près de véritables dragons. Elle savait que dans la forêt interdite rôdaient d'étranges créatures, et luttait pour ne pas aller y faire un tour. On lui disait souvent qu'un jour, elle allait finir par se faire dévorer, mais elle était trop fascinée pour écouter les autres. Alors en effet, pour elle un Scrout n'était pas très impressionnant. Du courage ou de l'inconscience, au choix.

Evan s'avérait être un bon pédagogue. Il n'avait pas fallu longtemps à Achlys pour comprendre le sortilège et les mouvements de baguette. Comme elle était plutôt bonne en sortilèges, elle avait réussi le sort en un seul essai. A eux deux, ils formaient un duo assez atypique, mais ça semblait fonctionner. La jeune blonde était assez fière de son coup, et la taquinerie d'Evan ne l'atteignait pas. Elle allait pouvoir se la jouer devant ses copains et faire des envieux chez les secondes années. Même les premiers de la classe ne devaient pas connaître ce sort. Pour toutes ces raisons, elle était heureuse de s'être faite poursuivre par Brent et qu'Evan l'ai enfermée dans une salle avec lui. A le dire ainsi, sa journée paraissait un peu étrange. Mais le Serpentard avait ajouté un peu de piment à son après midi monotone. Elle savait qu'elle allait devoir lui en être redevable, d'une façon ou d'une autre.

    ▬ Arrête, même le meilleur professeur du monde ne peut rien du pire élève. Admets juste que je suis époustouflante.


Achlys n'était pas vantarde. Elle était contente de ses résultats, mais elle n'en devenait pas arrogante. Elle aimait juste rentrer dans le jeu du garçon, et ne pas le laisser trop se la jouer ou il allait prendre le melon. Elle lui lança un regard complice, se sentant maintenant totalement à son aide avec lui. Il était parvenu à détendre l'atmosphère en un rien de temps, lui faisant apprécier sa compagnie.

Elle alla s'asseoir à nouveau sur une des tables, voyant Evan se mettre à l'aise pour lui parler. Elle devait en effet l'admettre, il savait comment expliquer les choses et lui donner envie d'apprendre. Peut être était-ce parce qu'ils avaient à peu de chose près le même âge, donc elle le sentait concerné par ce genre de problèmes d'adolescents. Ou alors il avait ce talent d'orateur dans le sang. Elle nota en mémoire chacun de ses conseils, faisant les gros yeux devant les suggestions douteuses du garçon. Elle trouvait ces méthodes déloyales, mais la façon de présenter les choses qu'avait Evan rendait le tout un peu différent. Comme si ce n'était que de la légitime défense. Et certain diraient que face à Brent, tous les coups étaient permis. Elle hocha la tête, faisant une moue douteuse.

    ▬ Mouais, ça fait un peu lâche comme méthode ça. Elle réfléchit un court instant, puis haussa des épaules. Mais bon, je suppose que parfois, circonstance oblige !


Elle leva un sourcil en voyant Evan s'agiter. Allait-il lui montrer un nouveau sort ? A force de papoter, elle ne s'était pas rendue compte que les bavardages près de la porte avaient cessés. Elle n'avait pas vu passer le temps en sa compagnie, preuve qu'elle se sentait bien ici. Elle descendit elle-même de sa table, faisant les gros yeux devant la proposition du garçon. Bien sûr qu'elle adorait le Quidditch, elle en était folle depuis toute petite. Et d'après Madame Bibine l'année passée, elle se débrouillait assez bien dans un balais. Le rêve de Lys était de rejoindre l'équipe de sa maison, au poste de poursuiveur précisément. Mais elle n'avait pas le courage de se présenter, se pensant trop mauvaise pour ça.

    ▬ Oh, c'est que je pensais aller à la Bibliothèque... Elle eu l'air soucieux un court instant, puis lui décrocha un sourire. Mais va pour un petit Quidditch !


Peut être qu'un petit match pourrait l'entraîner, tout compte fait. Evan pourrait lui permettre de passer les sélections. Jusqu'à quand allait-il cessé de l'aider malgré lui ? Elle lui donna un petit coup de poing sur l'épaule. Il comptait bien sur en profiter aussi, et elle sentait que ce petit jeu allait tourner à son désavantage. Elle allait devoir se retrouver à faire on ne sait quoi parce qu'elle ne serait pas capable de rivaliser avec le Serpentard. Parce qu'après tout, il était quand même plus vieux et plus expérimenté. Avec un peu de chance, il n'était pas bon poursuiveur ou gardien, et se limitait à un talent d'attrapeur. Mais elle sentait qu'elle rêvait un peu.

    ▬ Enfin, je sens que je vais te devoir beaucoup, tu es forcément plus fort que moi. Je n'ai fait que voler sur un balais et jouer un peu avec mes frères et soeurs, jamais rien de grandiose.


Elle volait sur un balais depuis toute petite déjà, donc elle avait l'équilibre et la technique nécessaire pour rivaliser. Mais certainement pas dans la tactique et la puissance d'envoi. Elle avait encore beaucoup à apprendre et s'apprêtait à essuyer une belle défaite. Mais qu'importe, elle allait tenter sa chance et avec plaisir.

Prenant les devants, elle ouvrit la porte qui donnait sur le couloir vide. Il n'y avait personne, et ce sûrement depuis un moment. Elle ne perdit pas son temps à se demander si quelqu'un pouvait les voir, il n'y avait pour elle aucune honte à se montrer aux côtés du garçon, alors peu importait les élèves qu'ils pourraient croiser. Une fois à l'extérieur, elle tandit sa baguette en l'air et prononça l'une de ses formules favorites, celle qu'utilisent bon nombre de feignants.

    ▬ Accio Comète 290 !


Elle se souvenait que la fenêtre de sa chambre avait été grande ouverte en début de matinée, malgré le froid hivernal. Mais cela permettait d'aérer un peu les odeurs typiques des jeunes adolescents, et de faire circuler l'air dans leurs affaires. Peu de temps après, le vieux balais que sa soeur lui avait donné fit un tournant vers eux, venant se planter devant sa propriétaire.

    ▬ Très bien, allons-y !


Elle lui fit un grand sourire, prête à se faire écraser par son nouvel ami.
© Imaginary pour Epicode

HRP:
 

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 6ème année

| Serpentard ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 134



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Dim 23 Juil - 19:20

Chaque personne était différente, c'était un fait. Tous les Gryffondors n'étaient pas des bourrins qui se contentaient de foncer tête baissée dans le danger. Tous les Poufsouffles n'étaient pas des Bisounours en puissance vivants sur un nuage arc-en-ciel. Tous les Serdaigles n'étaient pas des premiers de la classe irritants et petits génies qui passaient leur temps la tête plongée dans un bouquin. Et, bien évidemment, tous les Serpentards n'étaient pas que de gros vicelards bien fourbes qui cherchaient à tout prix à vous attirer dans les bas fond de la Magie Noire. Non, chaque personne étaient différentes. Mais il restait des traits communs qui faisaient que les gens allaient dans telle ou telle maison. Alors oui, les Gryffondors étaient braves et chaleureux. Oui, les Poufsouffles étaient travailleurs et loyaux. Les Serdaigles étaient curieux et créatifs, et, bien entendu, les Serpentards étaient ambitieux et ingénieux. Alors quand Evan expliqua à Lys comment il aurait fait lors d'un combat, il lâcha un petit rire à sa réponse. C'était typique des Poufsouffles, de vouloir toujours la jouer à la loyale. Mais, parfois, il fallait faire autrement.

- C'est pas lâche : c'est pratique. Et puis, au final, y'a que la victoire qui compte. Garde ta loyauté pour les duels officiels, et hésite pas à ruser. C'est le meilleur conseil que je puisse te donner.

Ensuite, il proposa d'aller sur le terrain de Quidditch et Lys, après un temps d'hésitation, accepta. Evan se décolla du bureau auquel il était appuyé et reprit toutes ses affaires avant de lancer un grand sourire à Lys et de regarder dans le couloir s'il n'y avait personne, une fois la demoiselle passée. Non, la voie semblait libre. Parfait, ils pouvaient y aller.

- Tu devais chercher quoi à la bibliothèque ? Un devoir à faire ? demanda-t-il, histoire de faire la conversation.

Si ce n'était que ça, il pourrait peut-être lui filer des tuyaux. Après tout, il avait deux ans de plus qu'elle.

Ils arrivèrent rapidement au terrain de Quidditch et, une fois près des gradin, Evan informula un accio. Il fit un petit sourire à Lys et, quelques seconde plus tard, son Eclair de Feu arrivait. Le Serpentard était affreusement fier de son balai. C'était peut-être la chose à laquelle il tenait le plus. Il aurait eu un mal fou à s'en défaire. Mais, heureusement pour lui, il était très bien préservé. Malgré les matchs à répétition, il était encore en parfait état grâce, notamment, à tous les kits qu'Evan utilisait pour le maintenir comme neuf. Le balai brillait, et, lévitant légèrement à la bonne hauteur, juste à côté du jeune homme, il donnait l'impression d'un ami fidèle, ce qu'il n'était pas loin d'être pour le Serpentard.

Evan lança un coup d'oeil au balai de Lys et eut un sourire connaisseur.

- Pas mal ton Comète 290. Un peu vieux, mais bon balai, il résiste bien à la pression même s'il est un peu lent dans les changements de directions. Bon choix.

Evan enfourcha alors son balai et, après un clin d'oeil amusé vers sa nouvelle amie, tapa du pied et s'élança comme une flèche dans les airs.

Le Serpentard avait toujours aimé voler. Il avait commencé très jeune, avec des balai pour enfant, puis avait eu son premier vrai balais à neuf ans. C'était plus que le sport qu'il aimait : c'était la sensation. A chaque fois qu'il montait sur un balai, qu'il quittait le sol, il avait l'impression que tout était différent. Il lâchait tout et entrait dans un autre monde. C'était grisant, c'était prenant, c'était cette limite entre la peur et l'excitation qui donnait des ailes à Evan. Il aimait cette sensation.

Une fois que le jeune homme eut fait le tour du terrain une ou deux fois, il se stabilisa au centre et attendit qu'Achlys le rejoigne, assis sur son balai, les bras croisés sur son torse.

- Bon alors... Tu joues plutôt à quel poste quand tu fais du Quidditch ? Attrapeuse, Gardienne ? Moi je suis Poursuiveur. Alors qu'est-ce qu'on fait avec ça ? demanda-t-il une fois que la jeune fille lui eut dit son poste. On fait des lancers et l'autre essaie de bloquer ? Je pense qu'on va pas partir sur un truc de vitesse, hein ? ajouta-t-il, sachant pertinemment que son Eclair de Feu était, sur la durée, plus rapide que le Comète.

Evan aimait la compétition. Par contre, il était assez mauvais joueur. Non, bon, il était carrément mauvais joueur. Mais ça ne l'empêchait pas de jouer, de lancer des défis. Surtout qu'avec un ego comme le sien, il se pensait souvent capable de gagner. Alors Lys avait intérêt à bien se tenir, parce qu'Evan ne lui ferait pas de cadeau, qu'il gagne, ou qu'il perde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 212



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Lun 24 Juil - 18:13


Chez les Kaustas, l’on avait peu d’à priori sur les Maisons de Poudlard. Il fallait dire que les frères et sœurs avaient été répartis dans chacune des quatre grandes familles de l’école. Si Egéon avait été le seul Serdaigle, Achlys avait suivit Scylla à Poufsouffle et Prymnéus avait été à Gryffondor comme l’avait fait Idyie avant lui. Seul Astréos s’était retrouvé à Serpentard, rendant cette maison aux yeux des autres différentes. Si aucun des enfants n’était anglais de naissance, ils connaissaient tous la réputation des Serpentards, de tous ces mages noirs qui avaient étudié dans cette maison. Tous les Kaustas s’étaient demandés comment l’un d’eux était arrivé là-bas. Rapidement, ils s’étaient éloignés d’Astréos, qui s’enfonçait lui-même dans la solitude. De tous les Kaustas, c’était Achlys qui cherchait encore, qui refusait de croire que son frère n’était qu’un être mauvais. Elle était certaine qu’il y avait quelque chose en lui qu’ils ne comprenaient pas, qu’ils ne voyaient pas. Lys était sans doute la seule de sa famille à avoir l’esprit aussi ouvert. Certain diraient qu’elle est simplement naïve et sans doute un peu crétine de croire que les gens pouvaient changer. Si elle n’aimait pas la magie noire et qu’elle haïssait Vous-savez-qui et ses partisans comme tous les autres, Achlys était de ceux qui pensait qu’on n’était pas seulement blanc ou noir. Chaque être était nuancé, pouvait changer s’il le souhaitait vraiment. Pour cette raison, elle croyait encore en Astréos, elle était persuadée qu’elle parviendrait à lui ouvrir les yeux, à le faire se redresser. Elle n’avait alors que douze ans, mais elle garderait sans doute cet espoir toute sa vie, malgré les difficultés.

Pour toutes ces raisons, elle ne pensait aucun mal de cet Evan Rosier. Qu’il soit un Serpentard n’importait pas, elle ne voyait pas en lui le cœur noir qu’on attribuait aux verts. Il en avait peut être les caractéristiques principales, après tout il était vaniteux et un peu fourbe dans ses manières. Mais Lys ne voyait aucun mal en lui. Elle était peut être impressionnable à son âge. Mais pour elle, Evan Rosier avait quelque chose de grand qui sommeillait en lui.

Elle haussa les épaules, acceptant la défaite. Evan avait raison, personne ne lui ferait de cadeau lors d’un véritable duel. Elle avait beau être loyale, elle devait reconnaître qu’il fallait parfois se montrer fourbe si on ne voulait pas y laisser sa peau. Evan avait sans doute la fibre de la gagne, mais au moins il lui refilait de bons tuyaux. Plus elle grandissait, plus elle se rendait compte que le monde était bien plus gris qu’elle ne le pensait. Et avec les derniers événements, l’annonce officielle du retour de Vous-savez-qui, elle devait bien se faire à l’idée qu’elle devrait combattre pour sa vie, un jour.

Si Achlys aimait les sortilèges, elle aimait encore plus le Quidditch. C’était sans doute cliché pour une sorcière, mais c’était son sport préféré. Elle avait souvent l’occasion de voir des sports moldus à la télévision, et si elle adorait voir des compétitions d’équitation ou d’escrime, rien ne valait le Quidditch. Alors elle ne pouvait qu’accepter avec joie la proposition d’Evan. Au diable son détour par la bibliothèque, elle pourrait toujours y faire un sot avant le dîner.

    ▬ Des bouquins sur les créatures fantastiques. Je veux prendre le cours de Soins aux Créatures Magiques l’an prochain, alors je veux m’informer sur tout ce qu’il y a à savoir avant. Les bêtes, c’est vraiment ce que j’aime, répondit-elle au garçon d’un air rêveur. Ah, et un livre sur les potions, Slughorn nous a demandé d’expliquer la composition de la potion d’Enflure. Mais ça va, je suis douée en Potions.


Elle ne disait pas ça pour se vanter, elle savait que c’était le cas. Si avec Rogue l’an dernier, elle n’arrivait à rien, elle déchirait tout en cours depuis qu’ils avaient changés de professeurs. Elle s’était découvert une nouvelle passion.

    ▬ Tu devais faire quelque chose, avant de me sauver la mise ?


Après tout, elle ne voulait pas le retarder sur ses devoirs, ses cours ou même ses rendez-vous, quels qu’ils soient. Elle aimait beaucoup sa compagnie, mais il avait sans doute beaucoup plus de travail qu’elle. Elle ne fréquentait que des enfants de son âge, alors elle se laissait facilement impressionnée par le savoir de l’adolescent qu’était Evan.

Une fois dehors et son balais en main, ils rejoignirent le terrain de Quidditch. Alors qu’ils attendaient l’arrivée du balais d’Evan, Lys essaya de recoiffer un peu les branches du sien. Elle l’aimait bien, après tout il était solide et fidèle, mais il était vieux. Idyie l’avait usé encore et encore, même si elle n’avait pas été dans l’équipe de sa maison. Il fallait dire qu’ils avaient joué de nombreuses fois en famille, et Idyie était une sacrée adversaire. Alors même si Achlys aimerait un balais neuf et plus rapide, elle était fière de son Comète.

C’était sans compter sur l’arrivée de la monture du Serpentard. Il y a peu, Lys avait aperçu un Éclair de Feu en boutique. Il était magnifique, légendaire. Quand elle voyait Harry Potter sur le sien, elle ne pouvait que rêver d’avoir le même. Mais elle le savait trop cher, qu’elle ne méritait pas se favoritisme par rapport à ses frères et sœurs. Alors elle se contentait de l’admirer à chaque fois qu’elle passait devant la vitrine, se promettant d’économiser pour qu’un jour il soit sien.

Et là, elle en voyait carrément un voler devant elle, fier et élancé. Pendant de longues minutes, son regard resta rivé sur le balais d’Evan. Magnifique, lustré et brillant. Il était presque plus beau que celui du magasin. Elle était sans doute un peu jalouse, même si elle savait que les Rosier et les Kaustas ne devaient pas avoir les mêmes moyens.

    ▬ Il est… Merveilleux, murmura-t-elle, admirative.


Evan commenta le balais de la jeune fille, il semblait connaisseur. Elle hocha faiblement la tête, reportant son regard vers son Comète. Évidemment, il avait l’air d’une grosse endive volante près du balais du garçon. Mais qu’importe, elle aimait son balais, elle avait vécu assez de bons moments avec lui pour ne pas regretter de l’avoir.

    ▬ Ma sœur me l’a donné, il était à elle avant qu’elle n’obtienne ses BUSES l’an dernier. Elle a reçu un nouveau balais, plus performant, plus rapide. Même si ce n’est pas le meilleur des balais, mais c’est là dessus que j’ai appris à voler. Je ne peux que lui en être redevable. On n’oublie jamais vraiment son premier balais, n’est-ce pas ?


Elle ne se sentait honteuse de l’avoir, alors qu’Evan avait un véritable balais de compétition. Ils ne jouaient peut être pas dans la même cours, mais c’était assez. Achlys n’avait jamais eu la vision des grandeurs. Oh, elle aimait réussir, mais elle n’était pas si ambitieuse, elle ne voulait pas être à tout prix meilleure. Si un peu de compétition était toujours amusant, elle n’était pas mauvaise perdante, et s’en voulait parfois en voyant la mine déçue de ceux qui échouaient. Elle serait capable de donner sa place de première si c’était pour consoler ceux qu’elle aimait.

Elle observa Evan grimper en flèche dans le ciel. Achlys ne put s’empêcher de sourire en le voyant faire, l’observant faire ses cabrioles. Les deux jeunes ne se ressemblaient pas, mais se complétaient. Si Evan aimait fanfaronner, Achlys ne voyait aucun inconvénient à donner son admiration à ceux qui la méritait. Alors qu’elle montait elle-même lentement dans les airs, prenant son temps pour apprécier le souffle du vent, sa caresse sur sa peau, elle prenait aussi plaisir à voir son nouvel ami voler aussi vite qu’il le pouvait. Elle aimait ne plus subir la gravité, pouvoir planer aussi haut qu’elle le pouvait, être seule maîtresse de ses mouvements.

Achlys rajustait son écharpe jaune et noire tandis que le Serpentard se stabilisait. Elle alla le rejoindre, posément, sans se presser. C’était aussi ça qu’elle aimait, le calme des airs. Elle ne lâcha son balais que d’une main, pas aussi sûre d’elle que pouvait l’être Evan. Quel vrai goguenard celui-là, quand même. Évidemment, ça la faisait sourire.

    ▬ Poursuiveuse également ! J’aimerais pouvoir intégrer l’équipe de Poufsouffle, un jour. Alors, ça tombe bien, on va pouvoir se mesurer l’un à l’autre. Tu veux prendre la main ?


Même si Evan avait un balais plus performant et sans doute plus d’expérience, Achlys ne voulait pas se laisser démonter. Même si ce n’était pas une gagnante, elle voulait prouver au Serpentard qu’elle avait des capacités. Peut être aussi avait-elle l’espoir de l’impressionner un peu, comme si son avis comptait un peu pour elle. Mais elle ne se l’admettrait pas à voix haute.

Aussi rapidement que son balais le lui permettait, Lys redescendit chercher un Souafle, puis le lança à Evan. Elle voulait le voir jouer, autant pour analyser son comportement que pour admirer son talent. Parce qu’elle était certaine qu’il en avait, il suffisait de le voir voler.

Impressionnable, ou était-ce simplement l’effet Evan ?
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 6ème année

| Serpentard ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 134



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Dim 13 Aoû - 17:19

Evan avait un réel amour de la magie. C’était bien plus que la plupart des gens. Lui, il aimait comprendre comment fonctionnait ce pouvoir qui leur coulait dans les veines. Alors ce n’était pas étonnant qu’il soit plus ou moins bon en tout, et plus particulièrement dans des matières comme les Sortilèges ou la Métamorphose. De plus, ce n’était pas les seules matières où Evan était bon. Une de ses options préférées était l’Etude des Théories Magiques. C’était un cours un peu différent des autres, où, la plupart du temps, ils ne faisaient que traiter des nouvelles avancées magiques, et où ils se penchaient sur ce qui avait fait progresser ce pouvoir. C’était le seul cours théorique où Evan était totalement attentif, en plus d’être l’un des meilleurs. Il se posait énormément de question sur la magie, si bien que parfois, le professeur avait du mal à le suivre et à répondre. Evan avait également, comme option, Etude des Runes et Arithmancie. Il voulait élargir son apprentissage, toucher à tout, essayer de tout comprendre. En lui sommeillait l’engouement des génies, qui ne se réveillait que lorsqu’il avait quelque chose à creuser, comme les théories sur l’origine de la Magie. Mais il était encore trop jeune pour saisir ce que cela impliquait, et, de toute façon, il s’en fichait un peu. Du moment qu’on répondait à ses questions, tout lui allait. Plus tard, peut-être, pour ce qui était de potentielles recherches…

Une option, en revanche, qu’il n’avait jamais eu l’intention de prendre, c’était Soin aux Créatures Magiques. Pas que cela ne l’intéresse pas, mais il n’aurait jamais eu la patience de prendre soin de créatures, même les plus calmes et les plus douces. Alors voir sa nouvelle connaissance s’intéresser autant à cette matière le déconcertait un peu. Mais, après tout, les goûts de chacun… Elle faisait bien comme elle voulait.

- La Potion d’Enflure ? Slughorn ne vous demande pas ce qu’il y a de plus dur, t’as de la chance ! Et moi, j’étais déjà passé par la bibliothèque. En fait, je cherchais juste un endroit pour lire mon bouquin tranquille. Puis, après, je serais sûrement retourné dans ma salle commune pour terminer mes devoirs. Me reste deux rouleaux de parchemin à terminer pour McGonagal. Mais bon, ça devrait pas poser de problèmes, je suis doué en Métamorphose.

Il pouvait frimer, hein. Achlys avait deux ans de moins que lui, il avait donc l’âge, les connaissances et la carrure pour en imposer. Et Evan aimait déjà être regardé, admiré. C’était un vrai petit fanfaron, du genre qui aimait donner du spectacle aux gens, qui aimait quand on l’applaudissait. C’était un mélange entre le parfait petit Sang-Pur, egocentrique, un peu méprisant parfois, propre sur lui, toujours bien sapé et avec un air d’ange, et entre le trublion, emmerdeur, moqueur, rebelle et peu hésitant quand il s’agissait de sortir sa baguette pour se lancer dans un duel quelconque. Evan aimait provoquer, même à seulement quatorze ans. Il aimait bien se battre contre des plus âgés que lui, même s’il perdait souvent et que son ego prenait cher. Il voulait savoir jusqu’où il pouvait aller, et aller encore plus loin. A force, il finirait bien par devenir plus fort que les autres, non ?

Une fois sur le terrain de Quidditch, Evan inspira profondément puis fit venir son balai à lui. Son Eclair de Feu ne tarda pas, et le Serpentard l’attrapa par le manche, le posant sur son épaule, les brindilles vers le haut. Bien sûr, les compliments ne tardèrent pas.

- Ouai, il est génial, déclara-t-il avec un grand sourire. Mon père me l’a acheté y’a pas longtemps. J’ai hâte de faire mon premier match avec. Ah, Potter fera moins le malin, c’est certain. Y’en a plus que pour lui et son balai. A croire que, quand il est sur le terrain, y’a plus que les Attrapeurs qui comptent, dit Evan en levant les yeux au ciel, une légère grimace aux lèvres. Mais là, je vais marquer un max de points. Même le vif d’or pourra pas nous détrôner, affirma le jeune homme, une détermination nouvelle dans les yeux. En plus, toute notre équipe ou presque est sur Nimbus 2001. Bon, c’est pas aussi bien qu’un Eclair de Feu, mais ça suffira pour leur mettre la pâtée au prochain match. Et on verra bien aussi comment Poufsouffle s’en tirera, ajouta-t-il en faisant un clin d’œil à Lys.

Cette dernière enchaina sur son balai. Ah oui, on n’oubliait jamais son premier balai, ni même son premier vol, d’ailleurs. Si certains conservaient un souvenir très encadré dans l’enceinte de Poudlard, pour Evan, c’était davantage une folle aventure dans le domaine du Manoir, dont il se souvenait. La première fois qu’il était monté sur un balai – un vrai balai, pas les jouets pour enfant – avait été magique, au sens le plus fort du terme. On n’oubliait pas un premier vol.

- Un balai reste bon si celui qui est dessus l’est aussi, déclara Evan. Bon, bien sûr, avec les très très vieux balais, c’est pas évident, mais le tien peut encore tenir un très long moment. Mais, si tu veux, je te laisserais essayer mon balai, après.

Habituellement, cette proposition ne serait pas venue si facilement à Evan. Son balai était vraiment une chose envers laquelle il se montrait très matérialiste. Même pour draguer les filles il ne proposait pas un tour dessus. Mais bon. Lys semblait prendre un soin tout particulier de celui qu’elle avait, alors même qu’il était vieux et de seconde main. Evan ne pouvait qu’imaginer l’attention qu’elle donnerait à un autre balais de meilleure qualité, presque neuf, et, surtout, qui ne lui appartiendrait pas. Alors oui, Evan était peut-être prêt à faire un écart pour elle. Même s’il ne la connaissait que depuis quelques heures, à peine, peut-être même beaucoup moins.

Rapidement, le Serpentard grimpa sur son balai  et fusa dans le ciel. Sa robe de sorcier flottait derrière lui, claquant dans le vent, et le jeune homme adorait se bruit de tissu battu par les airs et la vitesse. Mais il se stabilisa rapidement, arrêtant un instant de fanfaronner sur son balai, et Lys le rejoignit.

- Intégrer l’équipe de Poufsouffle ? Ce serait marrant de faire un match ensemble, déclara Evan en affichant un sourire à la fois impatient et amusé. Pourquoi tu n’as pas tenté les sélections de cette année ? Enfin, tu me diras, y’a pas beaucoup de deuxième années qui tentent de rentrer dans les équipes. Moi, j’ai fait les sélections qu’en troisième année. Et un jour, je serais capitaine de l’équipe, affirma le quatrième année. Mais, en attendant, on va déjà tester ce que ça pourrait donner, toi contre moi dans un vrai match, ajouta-t-il avec un sourire en coin.

Lys redescendit alors au sol, alla chercher un Souaffle, puis le lança au Serpentard. Ce dernier le rattrapa sans problème, un sourire aux lèvres. Il aimait bien cette balle. Et il connaissait presque celle-là par cœur, avec tous les entraînements qu’il faisait avec… Une fois Lys de nouveau sur son balai, et à sa hauteur, Evan cala la balle sous son bras.

- Bon, alors on fait ça comment ? On essaie de mettre un but et l’autre tente d’empêcher ça en piquant le Souaffle ? Je pense que c’est le mieux, non ? Oh, et, honneur aux dames, ajouta-t-il en lançant le Souaffle à Lys. Un bon gentleman ne pourrait se permettre de griller la priorité à une demoiselle, ajouta-t-il avec un sourire amusé.

Ensuite, Evan alla se mettre en place devant les buts. Il n’avait pas l’habitude de prendre la place de Gardien, mais bon, parfois, pour aider aux entraînements, fallait s’adapter. Alors, une fois en place, le jeune homme se redressa, serra bien son balai entre ses mains puis lança un regard déterminé à la jeune femme. Certes, il avait l’avantage du balai. Mais, d’un autre côté, piquer la balle n’était pas un exercice facile. Il suffisait que l’adversaire ruse un peu, ou le fasse tourner en rond, pour qu’il se loupe. Mais non. Evan n’était pas décidé à se laisser faire. Allez, c’était parti.

- A trois ! s’exclama Evan. Un… Deux… Trois !

Et le match démarra. Qui allait gagner ? Qui allait perdre ? Rien n’était encore joué. Tout pouvait basculer à tout moment.

Et pas forcément dans le sens où on s’y attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 212



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Mar 15 Aoû - 16:25


Achlys n’étaient pas très bien partie à Poudlard. Il fallait dire qu’elle était entrée à l’école l’année où Ombrage sévissait, et la jeune fille eu bien de la chance de ne pas avoir fait de phobie scolaire avec elle. Mais si elle n’avait pas été traumatisée, cela ne l’avait pas bien encouragée à se concentrer sur ses cours. Aussi s’était-elle montrée minable en Potions – qui était pourtant l’une de ses matières  favorites désormais – en Défense contre les Forces du Mal, et même en Sortilège et Botanique. Elle n’avait pas été répartie dans la même maison que ses frères et sœurs, et surtout que Prymnéus. Elle avait reçu des retenues de préfets peu scrupuleux et avait déjà commencée à se faire harcelée par Brent. Alors après deux mois de scolarité, elle s’était retenue d’envoyer une lettre à sa mère pour qu’elle la retire de Poudlard.

Mais Achlys était une fille courageuse, qui n’acceptait pas si facilement la défaite. Elle avait levé la tête, affronté les difficultés, et voyait le résultat aujourd’hui. Elle n’était plus mauvaise élève, elle était passionnée par certains cours, s’amusait comme une enfant de douze ans devait le faire, s’épanouissait. Elle avait réussi à se faire des amis dans sa maison et n’était plus aussi dépendante de Prymnéus. Pour le cas Brent, elle osait lui faire face. Et maintenant, elle avait un sauveur. Elle n’aurait qu’à dire qu’elle ferait part à Evan des mesquineries de ces abrutis, pour qu’ils la laissent en paix. Elle enjoliverait le tout, comme quoi Evan était un grand ami à elle et qu’il n’hésitait pas à utiliser des sorts peu conventionnels sur ceux qui s’en prenaient à sa protégée. Et s’ils ne fuyaient pas avec ça, elle mettrait en pratique ce que le Serpentard lui avait apprit. Lys se garderait bien de raconter ses plans à Evan, qui n’était finalement qu’une simple connaissance. Peut être qu’à partir de demain, ils ne se croiseraient plus jamais. Ou peut être que, finalement, ils ne se sépareraient plus jamais.

Lys porta de l’intérêt à ce que lui disait Evan. C’était une jeune fille très impressionnable, surtout quand un quatrième année lui parlait de ses talents et de ses connaissances. Si Evan aimait se vanter, il avait trouvé son public. Achlys n’était pas une fille pénible, tant qu’on ne lui faisait aucun mal, à elle ou à ses proches, elle pouvait apprécier tout le monde. Pour le moment, Evan avait le bon profil pour se faire admirer par la petite Poufsouffle.

    ▬ Nan ça va, il n’est pas bien méchant. Mais je n’ai presque que des O ou des EE depuis le début d’année, alors ce n’est pas ce devoir qui me fait peur, fit-elle en haussant des épaules. T’as l’air d’être un bon élève, en plus d’être fort en pratique. Pourquoi t’es pas à Serdaigle ?


C’est vrai qu’au premier abord, Evan n’avait pas l’air d’être un véritable Serpentard, ou du moins ne s’était-il pas présenté ainsi à Lys. Elle pouvait bien dire que c’était pour son côté vaniteux, mais de nombreux Serdaigle aimaient se montrer et prouver leurs talents. Peut être pour ses méthodes de fourbe, mais comme Evan l’avait dit lui même, Ce qui compte, c'est la victoire, pas la façon dont on l'obtient. Après tout, un véritable ennemi ne lui ferait jamais de cadeau. Alors peut être qu'elle découvrirait une facette d'Evan qui ne lui plairait pas, mais pour le moment, elle n'y voyait que du feu.

Ils avaient rejoint le terrain, et Achlys admirait le balais d'Evan avec de nombreuses étoiles dans les yeux. Sans une once de jalousie, elle s'imaginait pourtant volant dessus, profitant de sa vitesse et de sa parfaite maîtrise des virages. Comment de pas gagner un match avec un tel balais ? Il suffisait de voir Harry Potter sur le sien, il était phénoménal. Achlys redoutait toujours les maths contre Gryffondor, priant pour que son équipe marque assez de points pour remporter la victoire. Si désormais il allait aussi falloir se méfier des Serpentard, ils ne gagneraient jamais la coupe.

    ▬ Je continuerais de soutenir mon équipe coûte que coûte ! Un balais ne fait pas tout, il faut encore me prouver que tu tiens dessus ! Le taquina-t-elle


Même si sincèrement, Lys ne doutait pas des capacités d’Evan sur un balais. Si déjà il faisait partie de l’équipe, c’est qu’il était suffisamment bon. Elle observa son propre balais, certes moins bon, mais qui restait fiable. Elle n’avait jamais eu de problème avec, avait même parfois réussi à faire gagner son équipe lorsqu’elle jouait contre ses frères et sœurs. Mais elle pouvait bien aimer son balais autant que possible, elle ne pu s’empêcher d’ouvrir grand les yeux quand Evan lui proposa d’essayer le sien. Il ne se rendait pas compte du cadeau qu’il lui faisait.

    ▬ Tu… Vraiment ? Oh Evan, c’est tellement gentil ! Je promets de faire très attention.


Elle voyait bien que le garçon prenait soin de son balais, jamais elle ne pourrait se permettre de l’abîmer ou de tenter quoi que ce soit de dangereux avec. Elle lui était déjà tellement reconnaissante de la proposition, elle ne devait pas perdre sa confiance.

    ▬ Je… Je n’ai pas osé. Je ne suis pas sûre d’être assez forte… Je préfère continuer de m’entraîner avant, lui confessa-t-elle. T’as vraiment le truc pour devenir Capitaine, ils se tromperaient en choisissant quelqu’un d’autre.


Elle lui fit un sourire sincère. Après tout, Evan semblait avoir assez de caractère pour diriger une équipe, et avec de l’âge et de l’expérience, il en serait capable. Lys n’y avait pas encore pensé, mais elle avait déjà pu assister aux matchs avec les Serpentard, et n’avait pas fait le lien avec Evan. C’était toujours Rosier réceptionne le lancé de Flint ou Rosier marque! alors Lys n’avait pas fait de rapprochement. Pourtant dans ses souvenirs, Evan avait l’air plutôt bon. Jouer face à lui ne serait pas aisé.

Sur leurs balais et face à face, Lys inspira et expira un bon coup. Elle devait prouver qu’elle n’était pas si mauvaise que ça non plus, même si elle affrontait Evan, poursuiveur officiel de son équipe, en quatrième année et Serpentard rusé. Pas de panique ma grande, vise les cercles et oublie le reste lui répétait toujours Idyie, avant qu’elle ne se jette dans un match. Et généralement, ça fonctionnait. Elle réceptionna le Souaffle sans mal, qu’Evan lui avait relancé. Elle hocha la tête quant aux consignes, et l’observa rejoindre les buts. A trois.

Que le meilleur gagne.

***

Elle devait avouer qu’il était balèze. Elle avait résisté, mais il lui en avait fait voir de toutes les couleurs. Épuisée, elle stabilisa son balais et revint vers lui. Lys n’avait aucune idée du temps qu’ils avaient passés là, mais elle était rassurée de ne pas avoir de cours cet après-midi – bien qu’elle avait  de nombreux devoirs et qu’elle perdait du temps.

    ▬ Où t’as appris tout ça ? J’’en peux plus moi, souffla-t-elle, fatiguée de leur match.


Il avait peut être gagné le match, mais le score avait été serré. Il pouvait bien dire ce qu’il voulait, mais Lys était fière d’elle. Après tout, c’était aussi sa petite victoire que d’avoir été à la hauteur d’un vrai poursuiveur.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 6ème année

| Serpentard ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 134



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys Sam 19 Aoû - 23:11

Evan était destiné à Serpentard depuis toujours. C'était comme ça. En fait, si la plupart des Sang-Purs étaient destiné à atterrir dans cette maison, c'était parce qu'ils étaient formés de sorte à répondre aux bons critères, intentionnellement ou non. Les Sang-Purs étaient déjà, pour la plupart, des personnes fières, qui cultivaient leur ego, et qui avaient donc un ambition développée. L'argent attirait l'argent, et la plupart es anciennes familles de sorciers étaient riches, alors ils visaient toujours plus haut. Et pour ça, ils n'hésitaient pas à ruser, à tourner les choses à leur avantage, à déformer certaines vérités, à en oublier d'autres, et à arranger les choses à leur façon pour eux ou leur famille. Quand on grandissait là-dedans, on développait forcément des caractéristiques similaires. Et Evan avait eu de quoi prendre exemple des qualités de Serpentard. Sa mère était quelqu'un d'ambitieux, d'indépendant, qui savait où aller et comment parvenir à ses fins, et qui mettait tout en oeuvre pour. Son fils avait toujours pris exemple sur elle, et c'était donc prévisible que le Choipeaux l'envoie dans la maison des verts et argents. En fait, il n'avait pas fallu plus de quelques secondes pour que ce dernier se décide. Et voilà qu'aujourd'hui, Evan était en quatrième année, et il était très bien dans sa maison. Oui, il aurait peut-être pu atterrir à Serdaigle... Après tout, Evan aimait tellement la magie qu'il aurait eu sa place chez eux. Mais il y avait une trop grande place pour son ego et sa roublardise, en lui, pour qu'il ait pu atterrir autre part qu'à Serpentard.

- On va dire que mes principales qualités ne me destinaient pas à atterrir chez eux, répondit donc Evan, un sourire en coin aux lèvres, un sourcil haussé en direction de Lys.

Une fois sur le terrain, Evan pratiqua son activité préférée : frimer. Son balai lui fournissait suffisamment de matière pour se la péter pendant des heures. Si on ajoutait à ça une petite deuxième année sympathique mais encore tellement impressionnable, Evan était totalement dans son élément. Et encore, il n'était pas au maximum de ces capacités. Il pouvait faire bien plus si on entrait dans ses délires. Evan aimait se donner en spectacle, aimait qu'on le regarde, qu'on l'admire, qu'on l'adule. Il se voyait plus grand qu'il ne l'était vraiment, mais ça lui convenait. Et puis, hé, il était doué au Quidditch, doué en cours, il faisait son petit effet auprès de la gente féminine et, en plus de ça, il avait un avenir radieux devant lui. Alors il avait bien le droit de frimer autant qu'il voulait, non ? Surtout avec un aussi bon public que Lys.

- Ah, la loyauté des Poufsouffles, souffla Evan, un sourire en coin aux lèvres. C'est beau, c'est beau. Et j'ai hâte d'être au prochain match Serpentard contre Poufsouffle. Je penserais à toi avant d'entrer sur le terrain, ajouta le jeune homme, avec un sourire éblouissant.

Il aimait vraiment bien cette fille. Pas comme il pouvait être attiré par une autre qui attiserait son intérêt, mais davantage comme... une amie ? C'était peut-être  ce que Achlys finirait par devenir, qui sait. Evan aimait bien la petite Poufsouffle, et il était même prêt à lui prêter son balai. Il aimerait bien la revoir, plus tard. Mais pas devant tout le monde. S'il devait y avoir une amitié entre eux, mieux valait qu'elle ne soit pas exposée trop tôt au Purisme de certains de ses camarades. Et puis, lui aussi avait une certaine réputation à tenir. Il n'avait pas envie de perdre du crédit auprès de sa maison, et il n'avait pas non plus envie que sa mère apprenne qu'il avait copiné avec une Sang-Mêlée qui n'avait rien de bien exceptionnel, au final.

- Y'a intérêt ! s'exlama Evan en faisant un sourire à Lys. On touche pas à mon balais à moins d'en prendre le plus grand soin. Je veux pas une égratignure dessus, je te préviens. Sinon, je ferais de ta vie un enfer, déclara le jeune homme d'un air faussement intimidant.

Non, en fait, il le prendrait très mal et ne lui parlerait plus jamais de la vie, avec peut-être une petite crasse en prime pour bien faire passer le message. Oui, non, ce n'était pas l'enfer. Juste un avant-goût. Et s'il était vraiment en colère, il pourrait même aller plus loin. Mais, enfin, bon, rien n'était encore arrivé, et Achlys semblait se rendre compte à quel point il tenait à son balai. Donc ça allait. Il ne lui ferait rien pour l'instant. Il resterait bien sage.

- Oh, toi, tu me plais de plus en plus, Achlys Kausta-Deketh ! rigola Evan en passant un bras autour des épaules de la jeune femme. Continue à me flatter, et je vais t'aimer de plus en plus.

Evan, ou l'ego incarné.

Une fois dans les airs, Evan se sentit pousser des ailes et se mit en place. Il défiait Lys du regard, un sourcil haussé. Il allait lui montrer ce qu'il avait dans le ventre. Elle avait intérêt à bien s'accrocher...

***

- Wouhou ! s'exclama le Serpentard en lâchant le manche de son balais, levant les bras pour célébrer sa victoire.

Le match avait été serré ! Evan avait dû donner tout ce qu'il avait pour battre Lys, et encore, le résultat n'avait pas un écart très visible. La Poufsouffle c'était très bien défendue, et même plus que ça ! Evan avait les cheveux en bataille, les yeux pétillants, le souffle court, et les joues rouges. Il avait adoré. Il avait tout donné et il se sentait un peu fatigué. Ses jambes le tiraient et ses abdos aussi : c'était tout un travail de tenir sur un balai aussi longtemps. Mais il aimait cette sensation. C'était de l'adrénaline pure. C'était génial.

Volant jusqu'à Lys, Evan lui lança un grand sourire.

- Ah ça... Deux ans d'expérience supplémentaires, ma petite ! Mais tu t'es bien défendue ! C'était un super match ! Faudra qu'on remette ça à l'occasion !

Eh oui. Evan proposait bien qu'ils se revoient. Est-ce qu'il savait que, trois ans plus tard, ils se connaîtraient toujours ? Qu'ils seraient meilleurs amis ? Qu'ils connaîtraient presque tout de l'autre ? Non, Evan ne voyait pas aussi loin pour l'instant. Mais c'était ce qui allait arriver.

Et peut-être même plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys

Revenir en haut Aller en bas

Du pied gauche (paraît que ça porte bonheur) || Achlys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Ecosse

 :: Ruines de Poudlard
-