POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2016
    Parchemins postés : 338



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 12PV
    Drago Malefoy


MessageSujet: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Sam 3 Déc - 22:48



I am a lost boy from Neverland

Feat Al Holmwood-Black & Drago Malefoy



L'aube était proche, et pourtant aucun rayon du soleil ne filtrait à travers les nuages noirs. De grandes flaques transformaient la rue centrale du Chemin de Traverse en une allée boueuse. La pluie martelait les vitres des boutiques qui s'ouvraient une à une. En cette matinée maussade, peu de marchands semblaient enclins à débuter cette journée qui ne s'annonçait pas des plus productives. Les quelques passants qui osaient s’aventurer dehors courraient pour se mettre à l’abri. Seul Drago Malefoy, marchait d’un pas traînant et solitaire au milieu de l’avenue. Il semblait se ficher de la pluie qui collait ses vêtements à son corps, ou de ses cheveux d’un blond terne qui dégoulinaient sur son visage. Toute l’élégance qu’il arborait d’ordinaire semblait lui faire défaut en ce jour. Le regard morne et fatigué, le jeune homme avançait comme s’il ne voyait pas vraiment où il allait. Ses chaussures claquaient dans les flaques sans se préoccuper de perdre leur éclat naturel, et le bas de son pantalon, déchiré et boueux, ne semblait pas lui être d’une grande importance. Dans sa main gauche, il tenait une bouteille d’un hydromel presque vide, expliquant probablement pourquoi Drago titubait presque. S’il se promenait dans un tel état à une heure aussi matinale sans avoir l’air aussi pimpant que d’ordinaire, c’est que le fils du Ministre était ivre, déprimé et pitoyable. Heureusement pour lui, les journalistes préféraient rester bien au chaud et ne risquaient pas de le croiser.

Même si l’esprit de Drago était embrumé, il savait parfaitement pourquoi il était dans cet état. La veille au soir, il avait choisit de se rendre dans un bar de nuit, afin d’oublier ses nombreux cauchemars et problèmes. Toujours la même rengaine, cette peur maladive du Seigneur des Ténèbres et des représailles. Lors de cette longue soirée, il avait rencontré son cousin, Adrian. Seuls ces deux là pouvaient savoir de quelle manière ils en étaient arrivés à une telle débauche. Drago avait pensé qu’en buvant un peu, il pourrait oublier ses malheurs et se concentrer sur le positif. Mais il constatait qu’il n’allait que plus mal, et qu’il avait l’alcool mauvais. Toutes ses obsessions, ses bêtes noires le hantaient en permanence. Il se revoyait projeté à l’époque de la pleine puissance du Lord, où ses nombreuses hantises le malmenaient. A ce jour, son taux d’alcoolémie et de frayeur le faisaient halluciner, il voyait ses spectres le poursuivre partout. Il n’était qu’un échec, malheureux fils d’une famille puissante, loin d’être à la hauteur de ce que voudrait son père. Il jouait au petit fil modèle, mais se cachait dès que ses obsessions refaisaient surface. La marque des Ténèbres qui trônait sur son bras n’était qu’une horrible menace. Drago, à se jour, n’était que l’ombre de lui même. Aussi apeuré qu’irritable. L’alcool ne lui réussissait vraiment pas.

Après une longue errance lasse et sans but, les jambes du blond semblaient enfin prendre une direction. De sa main libre, Drago poussa la porte d’une boutique d’Apothicaire. Sans un mot pour le vendeur, pas même un bonjour, le Mangemort chancela vers une étagère, manquant de trébucher et de tout renverser. Grognant son amertume, Drago toucha divers flacons, fronçant les sourcils pour parvenir à lire les inscriptions de chacune. Il n’avait pas vraiment d’idée quant à ce qu’il cherchait. C’est comme si sa conscience lui avait dicté de venir jusqu’ici. Peut être que si l’alcool n’avait aucun effet sur ses démons, une potion quelconque pourrait l’aider à se sentir mieux. Peut être pour mieux dormir, se sentir plus heureux ou chasser ses mauvais rêves. Si même la magie ne parvenait pas à calmer ses soucis, alors il n’avait pas vraiment d’espoir. Il fallait dire qu’à cet instant, Drago avait seulement l’impression que tous les malheurs du monde s’abattaient sur lui, et il n’avait aucune énergie pour s’en sortir seul, et repousser par lui même ses troubles. Il décrocha une grimace de rage, fixant d’un regard noir les yeux globuleux qui flottaient dans une eau trouble face à lui, semblant le regarder avec curiosité.

    ▬ Tout ça c’est ta faute, Potter. Ça l’a toujours été, et maintenant tu es lâchement mort, marmonna-t-il pour lui même, ne faisant pas attention au vendeur non loin de lui. Tu n’avais pas le droit !


Remplit de rancœur, il donna un coup de poing dans le mur, ce qui fit aussitôt trembler l’étagère la plus proche. Les nombreux flacons vacillèrent, et l’un d’entre eux ne parvint pas à retrouver son équilibre et chuta pour exploser aux pieds de Drago. Une vilaine odeur d’œufs pourris s’en échappa, se qui ne fit qu’augmenter la mauvaise humeur du blond.

    ▬ Fait chier, monde de merde.


A aucun moment, depuis qu’il était entré chez cet Apothicaire, Drago n’avait prêté attention au vendeur. Pourtant, ce dernier ne pouvait que l’avoir remarqué. Avec toute la boue qu’il avait traînée avec lui, les traces de doigts sales qu’il avait laissées un peu partout et ce fracas qu’il venait de produire, Drago était loin de se comporter comme ce qu’on attendait de lui d’habitude. Mais là, franchement, au diable les bonnes manières.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________


Dernière édition par Drago Malefoy le Mer 15 Fév - 11:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Apothicaire mal embouché
    |  Apothicaire mal embouché
    avatar
    Date de naissance du joueur : 10/03/1981
    Âge du joueur : 36
    Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2015
    Parchemins postés : 142



    Pensine
    Mon casier judiciaire est:
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Al Holmwood-Black


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Mar 6 Déc - 20:01

Certains jours, on se demande vraiment pourquoi on sort du lit... vlà une heure que je me pose la question, personnellement. Il pleut comme hippogriffe qui pisse, pas un chat dans la rue, on a l'impression qu'il va faire nuit bientôt, et je suis là à me cailler... y aura personne avant un bon moment, c'est toujours comme ça les jours de sale temps. Ils restent chez eux, peinards, à faire durer le petit déjeuner, ou encore mieux, à roupiller. J'en aurais bien fait autant, moi... pourquoi c'est moi qui ouvre, aujourd'hui, déjà ?
L'humeur d'Al n'était pas des meilleures, ce matin-là. Certes, il n'était pas du matin et bougonnait,  durant les heures suivant le réveil, encore plus que d'habitude, aurait dit Orion – ce qui n'était pas rien, lorsqu'on connaissait la tendance du personnage à grogner pour tout et n'importe quoi. Par chance, le Chemin de Traverse était presque désert, et le jeune homme aurait sans doute le temps de sortir de sa torpeur avant l'arrivée de ses premiers clients.

Pour essayer de se réveiller, Al avait mis de la musique rock à fond dans la boutique, et fredonnait d'un air absent tandis qu'il respirait l'odeur agréable qui émanait de sa tasse de café. Il avait pris un copieux petit déjeuner, comme à son habitude, mais il n'allait tout de même pas se mettre au travail dès son arrivée au magasin, non ? Vega lui avait laissé une liste d'instructions longue comme le bras, mais le jeune préparateur n'était pas vraiment pressé de se lancer dans des occupations aussi palpitantes que "nettoyer toutes les fioles vides" ou "préparer cinq litres de Pimentine" ou, encore mieux, "couper les foies de crapaud et les mettre à sécher dans l'arrière-boutique". Al avait la nette impression que les listes de corvées d'Orion étaient nettement moins longues que les siennes, aussi traînait-il systématiquement les pieds pour accomplir les tâches qu'on lui avait assignées. Demain, c'est le frangin qui ouvre, il aura qu'à se fader les foies de crapauds, l'héritier du trône, merde.

Al terminait son café et envisageait d'aller  dans l'arrière-boutique  fumer sa première cigarette de la journée, la meilleure, la plus attendue, lorsque la porte s'ouvrit. Un type blond avec une drôle de dégaine (je suis sûr que je l'ai vu quelque part, ce mec, mais où ?) entra d'un pas incertain tandis que le vendeur, d'un geste de baguette, stoppait la musique. Al se força à sourire, à être aimable :

-Monsieur, bonjour ! Est-ce que je peux vous aider ?

Zéro réaction. Bon, sympa. Sourcils froncés, le vendeur mal rasé enfila sa tenue de travail, qui traînait jusque-là sur le comptoir : une blouse blanche portant, côté coeur, le blason adopté par Vega (et rappelant furieusement les armoiries Black qu'il avait à peine modifiées) et la mention "Aldébaran, préparateur-apothicaire".

-Vous cherchez quelque chose de précis, Monsieur ?

Le blond semblait ne pas avoir seulement remarqué sa présence. Il tournait dans la boutique d'un pas qui ne laissait guère de doute sur son taux d'alcoolémie, regardant un flacon ici, un bocal là. Al sentit qu'il allait l'envoyer sur les roses, se força à compter jusqu'à dix avant d'en dire une gratinée mais, à six, ne put retenir un :

-Hé, mec, t'es pas obligé de venir vivre ta cuite chez moi, tu sais...

C'est à ce moment précis que le type (bourré comme il est, je l'ai ptêtre déjà vu à l'Emeralds, en fait, mais  je devais être cuit aussi) adressa quelques paroles inaudibles à une étagère innocente, avant de coller un coup de poing dans le mur. Et évidemment, un bocal alla se fracasser au sol – un bocal qui schlinguait, tant qu'à faire. Al se précipita, baguette en main, pour voir s'il pouvait rattraper la connerie – mais non, le liquide pâteux s'était mélangé aux éclats de verre, il n'y avait rien à faire sinon marmonner un "evanesco" désabusé. Après quoi, sans s'adresser à personne en particulier, Al déclara :

-Putain, des marteaux, on en a vu passer deux ou trois dans c'te boutique, mais le mec qui parle aux bocaux et cogne les murs, on nous l'avait pas encore faite... y a un début à tout, faut croire... Quand on tient pas la boisson, mon petit monsieur, on boit du jus de citrouille ! ajouta-t-il, entre moquerie et colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2016
    Parchemins postés : 338



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 12PV
    Drago Malefoy


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Mar 3 Jan - 20:02



Lorsque Drago avait pénétré dans la boutique, il avait totalement ignoré le vendeur, c’est à peine s’il avait remarqué sa présence. Celui-ci lui souhaita aussitôt le bonjour, mais le jeune homme lui passa devant sans le moindre regard et encore moins en lui décrochant le moindre mot. Ce comportement n’avait rien à voir avec son taux d’alcoolémie. Drago était un garçon particulièrement snob, et ce commerçant ne méritait aucunement son attention, ce n’était qu’un sang-mêlé. Cela dit, il est vrai que son ivresse n’aidait pas à sa concentration sur ce qu’il se passait autour de lui. Drago rejoignit les étagères du fond, toujours en ignorant la proposition de l’homme derrière son comptoir. La mine sombre, il se contentait de triturer tout ce qui était à portée de main, sans faire attention à l’autre qui commençait à s’agacer de son comportement. Et c’est avec toute la délicatesse du monde que le blond fit à cet instant tomber l’un des bocaux les plus malodorants de la boutique. N’ayant jusqu’alors pas fait attention au type qui tenait cette boutique, il prit la peine d’enfin le regarder. Pas étonnant, ce dernier s’évertuait à crier sa colère, et le mal de crâne de Drago n’acceptait pas vraiment ce haussement soudain de ton.

    ▬ Oh, moins fort le vieux ! Tu me casses les oreilles là... Grogna-t-il en portant sa main à ses tempes douloureuses.


Il ne fit pas attention aux remarques plutôt désagréables de ce simple commerçant. Plutôt ronchon, Drago se contenta de grommeler des insultes tout en se massant le crâne. Qu’il bougonne ce vieux grincheux, le blond n’en avait que faire. Il devait se hâter de trouver ce qu’il voulait, et se barrer de cet endroit puant au plus vite. Il erra encore un moment dans les allées, et trouva enfin quelque chose qui pourrait peut-être l’aider. Ou pas, mais il n’avait pas vraiment la tête à se concentrer ou non sur l’utilité de ce qu’il achetait. Drago revint alors vers le comptoir, déposant négligemment une potion Aiguise-méninges, des Gouttes du Mort-Vivant et un philtre de paix. Il avait quelques souvenirs des cours de Rogue que ces potions pourraient peut être l’apaiser et y voir plus clair. Attendant que le vendeur réagisse – qu’il était lent ce gars – Drago prit son porte-feuille et fouilla pour y trouver de la monnaie.  

    ▬ Allez grouilles-toi, j’ai pas que ça à faire.


Reniflant de mépris, il dévisagea le type qui prenait trop son temps au goût du puriste. Il avait une sale dégaine d’un mec qui voulait se la jouer propre sur lui, mais qui ressemblait à rien. Le blond pu lire sur sa blouse trop blanche qu’il s’appelait Aldébaran, un nom aussi comique que le visage qui le portait. Drago avait beau être ivre, ça ne l’empêchait pas de se moquer méchamment des sorciers de seconde zone. Pourtant, il ne ricana pas bien longtemps, lorsque ses yeux furent attirés par un dessin qu’il ne connaissait que trop bien. Plissant les yeux, Drago reconnu là les armoiries de la grande famille Black, celle de son côté maternel. Bien qu’il semblait y avoir quelques différences, comme si un enfant aurait voulu recopier un dessin trop élaboré pour lui. L’air méprisant, Drago jeta un regard noir à l’apothicaire.

    ▬ Hé, c’est quoi ce blason là, tu as pris ça où ?


Il pointa du doigt l’emblème que ce type portait sur sa poitrine, là où ce fier blason n’aurait pas dû être. Drago aurait bien passé son chemin et continué à décuver dans la rue si ce Aldémachin n’avait pas voulu le provoquer de cette manière. Furieux, il toisa le gars pour avoir osé porter un blason qui n’avait rien à faire sur lui, attendant une réponse qui ne serait jamais à la hauteur. Peut être que Drago allait devoir faire un peu de ménage.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Apothicaire mal embouché
    |  Apothicaire mal embouché
    avatar
    Date de naissance du joueur : 10/03/1981
    Âge du joueur : 36
    Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2015
    Parchemins postés : 142



    Pensine
    Mon casier judiciaire est:
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Al Holmwood-Black


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Ven 6 Jan - 15:43

Comment ils disent, déjà, les Moldus ? Keep calm and carry on, voilà. J'vais finir par acheter une de ces affiches pour la placarder dans la boutique, avec tous les cinglés qu'on reçoit ici. Reste zen, Al, reste pro, ignore les provocations à deux Noises de ce pochetron...
Silencieusement, l'apothicaire tira sa baguette de sa poche, et débarrassa les débris du bocal brisé par l'importun. Tout en accomplissant cette tâche, il jeta à nouveau un coup d’œil au jeune. Où avait-il bien pu le voir ? Ce visage lui disait quelque chose, réellement. Certainement pas un compagnon de beuverie ; jamais il n'aurait supporté pareil emmerdeur. Déjà, à jeun, ce n'était pas gagné, mais alors en étant un peu alcoolisé, c'était un coup à partir en baston. Al ne pouvait pas souffrir ce genre de type, qui semblait considérer le reste du monde comme des serviteurs. D'ailleurs, là, le petit blond lui parlait comme à son chien, et le tutoyait... Le jeune Holmwood-Black n'était pas un modèle de patience, et il commençait à avoir des envies de coller des pains dans la gueule de ce mioche pour le remettre à sa place. Au lieu de cela, il se força à respirer profondément, et sortit de sous le comptoir un sac en papier pour y ranger les fioles que le client venait de déposer devant lui. Philtre de Paix, Goutte du Mort-vivant, Aiguise-Méninges. Beau programme pour un type complètement ivre.

-Dites-moi, mon garçon, fit Al en appuyant délibérément sur les deux derniers mots (fallait pas m'traiter de vieux!), vous ne comptez tout de même pas prendre tout ça en même temps ? Ça peut être dangereux de mélanger le Phil...

Mais l'autre se contrefoutait de ses mises en garde. Il venait de bondir en remarquant l'écusson brodé sur la poche de poitrine d'Al. Une réinterprétation des armoiries des Black, made in Vega, avec un simple effet de miroir : les éléments placés en haut du blason des Black étaient ici en bas, les couleurs étaient inversées, mais l'ensemble demeurait très reconnaissable. Ne manquait que la devise, « toujours pur », que Vega avait tout de même hésité à piller. Le gamin, encore plus hargneux, demanda à Al « où il avait pris » ce dessin. Avec sa nonchalance habituelle, Al fit :

-Oh, moi, je l'ai pris nulle part... c'est les armes de ma famille, c'est tout. Pourquoi, ça vous pose souci ? Bon, ça nous fera six Gallions, trois Mornilles et quatorze Noises, ajouta-t-il sans attendre de réponse, considérant que ça ne valait pas le coup d'épiloguer. Et ne vous avisez pas d'avaler tout ça en même temps, si vous tenez à la vie.

Pour faire bonne mesure, il fourra dans le sac en papier un petit parchemin intitulé « précautions à prendre avec certaines potions » : de cette manière, si le type ne se réveillait pas, il était couvert. Il avait conseillé le client comme il devait le faire, le parchemin le prouvait, mais il n'était pas responsable si ce mec était assez con pour ne pas l'écouter.

Le sac en papier en main, avec les trois flacons bien rangés et enveloppés du parchemin de mise en garde, il tendit la main pour recevoir l'argent, mais le jeune type ne lui donna rien. Il continuait de fixer le blason brodé sur sa poitrine, bloqué sur ce détail auquel le commerçant, lui, ne prêtait plus attention depuis des années. Il y avait si longtemps que Vega avait redessiné ce blason – celui de sa famille, selon lui – et le portait fièrement que les jumeaux ne s'en inquiétaient plus. Plus dangereuses leur semblaient les velléités de leur père de clamer publiquement son appartenance à la maison Black, et d'aller exiger sa part d'héritage... ce n'était pas un simple petit dessin qui allait envenimer les choses, pensaient-ils. Le danger n'était pas là. Et pourtant... ce blondinet avait l'air offensé, pour ne pas dire outré, par la présence de ces armoiries sur une tenue d'apothicaire. Soucieux de le faire redescendre de son nuage, Al fit :

-Eh, c'est pas le moment de finir votre nuit, vous savez... j'ai du boulot, moi. Alors si vous voulez une tenue brodée à vos armes, enfin si vous en avez, je vous filerai le nom de la couturière qui a fait la mienne, mais faut rentrer chez vous, là... vous avez la tronche d'un mec qui a besoin de dormir, soit dit sans vous offenser. Tenez, parce que c'est vous, j'vais même vous donner une astuce perso. Vous ajoutez quelques gouttes d'alcool dans votre Philtre de Paix, et vous vous réveillerez frais comme une rose. Faut combattre le mal par le mal, voyez ? Allez, six Gallions, trois Mornilles et quatorze Noises, mon jeune monsieur, les conseils sont offerts, merci m'sieur Holmwood-Black et bien le bonjour chez vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2016
    Parchemins postés : 338



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 12PV
    Drago Malefoy


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Ven 6 Jan - 22:59



Drago n’avait peut être pas beaucoup de considération pour grand-chose hormis lui-même, mais on ne pouvait pas dire qu’il n’avait pas le sens de la famille. Parmi ses nombreuses valeurs bien tranchées, l’honneur et la fierté des Malefoy comme des Black passait certainement au dessus du reste. Il se souvient bien une fois, à Poudlard, avoir enfermé à clé un deuxième année dans un placard à balais pour avoir insulté sa mère. Aujourd’hui, n’importe qui un minimum sain d’esprit ferai attention à ses paroles en présence de Drago, et c’était tout à fait normal. Mais ce gars-là, avec tout le naturel du monde, se moquait ouvertement du fils Malefoy. Drago n’écoutait même plus ce que ce mariole essayait de lui dire, tellement il voyait rouge. Cet idiot l’avait pourtant forcément reconnu, ce n’est pas comme s’il n’était personne. Mais il persistait à se pavaner sous ses yeux avec un blason qui n’était pas le sien. Et celui-ci lorsque Drago lui demanda une explication, affirmait qu’il était digne de le porter, puisqu’il était un Black. Cette bonne blague, Drago ne savait pas s’il devait rire ou l’étrangler. Mais l’autre n’en avait rien à carrer de ce que pouvais penser le blond, il persistait à réclamer sa monnaie. Il était complètement détaché de la situation, s’occupant tranquillement des articles de Drago. Serrant les dents, celui-ci essayait en vain de se calmer. Il ne pouvait pas laisser passer ça, c’était impensable que ce gars ne s’en soit pas déjà prit une.

Lorsque cet Al jepiquelenomdesautres reprit sa tirade moralisatrice, Drago baissa les yeux un instant pour se reprendre. Cet hypocrite se croyait supérieur à lui en lui parlant ainsi, il allait vite déchanter. Holmwood-Black, non mais il se prenait pour qui. Doté d’un sourire malsain et d’un regard noir, Drago s’approcha lentement du vendeur trop audacieux, lui attrapant sa maudite blouse par le col et le tirant à lui.

    ▬ D’abord, tu vas la fermer et bien m’écouter, je crois que tu n’as pas bien compris à qui tu t’adresses sale traître, on ne vole pas le nom d’une si noble famille comme celle des Black sans être puni, siffla-t-il sur un ton de menace.


Le puriste le relâcha violemment, faisant au passage tomber les flacons qu’il avait l’intention d’acheter, dont il n’en avait plus vraiment quelque chose à carrer maintenant. Drago était bien réveillé et savait parfaitement ce qu’il avait à faire. Il n’avait peut être pas décuvé, mais il n’avait pas besoin d’être sobre pour comprendre quand il se devait de préserver la dignité de sa famille. Hors de question qu’un clochard comme lui continue de se trimballer partout en clamant être un Black. Le regardant de haut, Drago sortit calmement sa baguette de sa poche, méprisant l’homme de tout son être.

    ▬ Il va falloir que je fasse le ménage moi même. Il y a bien trop de nuisibles dans cette boutique. Je ne pense pas que mon père m’en voudra d’avoir nettoyer sa ville.


Il n’attendit pas qu’Altruc puisse riposter pour lancer un sort. Il avait bien l’intention de s’amuser un peu avec cet usurpateur. Drago prit rapidement position et leva sa baguette sans attendre.

    ▬ Incarcerem !


Aussitôt, de solides cordes jaillirent de sa baguette et se lancèrent en direction de cet infâme rat.
© Imaginary pour Epicode

Drago → 12PV
Al → 11PV

____________________________________


Dernière édition par Drago Malefoy le Sam 7 Jan - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Ven 6 Jan - 22:59

Le membre 'Drago Malefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Apothicaire mal embouché
    |  Apothicaire mal embouché
    avatar
    Date de naissance du joueur : 10/03/1981
    Âge du joueur : 36
    Arrivé sur Poudnoir : 30/08/2015
    Parchemins postés : 142



    Pensine
    Mon casier judiciaire est:
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Al Holmwood-Black


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Dim 8 Jan - 0:55

Les trois rejetons de Vega Holmwood-Black n'avaient jamais cautionné les théories de leur paternel au sujet de son ascendance fameuse, mais, aussi curieux que cela puisse paraître, ils n'avaient non plus jamais toléré qu'on les asticote sur leur nom. Ils étaient nés Holmwood-Black, et personne n'avait le droit de leur dénier ce nom. Ils ne l'avaient pas choisi, et ils entendaient le porter aussi fièrement qu'aucun autre. Al s'était battu bon nombre de fois, à Poudlard, contre des idiots qui le traitaient de faux Black, de voleur de nom ou, pour les plus cultivés (mais c'était rare, la majorité des attaques venant de Serpentard) d'usurpateur. Orion et Betty faisaient face au même problème, peut-être encore amplifié par le fait qu'ils appartenaient à la même maison que les redresseurs de torts susmentionnés. S'ils subissaient des brimades, ils ne le racontaient pas à Al, par loyauté pour leur blason ; mais eux ne pouvaient ignorer les démêlés de leur frère avec les extrémistes sang-pur de leur maison, les règlements de compte ayant trop souvent lieu en public. Al avait été puni un nombre incalculable de fois pour s'être battu, essentiellement contre des Serpentard, et souvent parce qu'on l'avait appelé « faux Black ». Qui étaient ces cons pour décider que son nom n'était pas le sien ? Et eux, étaient-ils si sûrs d'être de vrais Machin, Truc ou Bidule ? D'où venaient les yeux noirs de l'héritier Plumeau dans une famille de blonds aux yeux bleus ? Si on commençait à examiner la légitimité de tout un chacun, certains risquaient d'avoir de mauvaises surprises...

Et ça recommençait, avec cet avorton qui semblait vouloir jouer la police des mœurs. Il semblait avoir dessaoulé tout à coup, et une lueur mauvaise éclairait son regard. Il saisit violemment Al par le col de sa blouse – crac, la couture – et approcha le visage de l'apothicaire tout près de celui du sien. Il empestait l'alcool, si bien qu'Al détourna le visage pour ne pas prendre cette haleine de poivrot dans le nez... Je sais pas qui t'es, mec, mais c'est pas en schlinguant comme ça que tu vas imposer le respect autour de toi. Le blondinet s'était lancé dans une tirade, et force était d'admettre qu'il était encore plus puant de suffisance que d'ivrognerie. Il relâcha le commerçant à l'instant où celui-ci perdait patience et allait l'envoyer dans le décor. Qui il était ? Rien à foutre, tu peux bien être le fils du Père Noël si tu veux, je vais te botter le cul quand même...

-Oh, je sais très bien à qui j'ai l'honneur de m'adresser, au contraire. À un petit prétentieux qui ferait mieux de se mêler de son cul ! Allez, zou, tu fous le camp d'ici et en vitesse avant de te prendre mon poing dans ta sale gueule de fouine en prime !

Vega allait être furieux. Trois flacons de potions cassés, plus le bocal de tout à l'heure... quel fléau, ce type ! Mieux valait le virer tout de suite avant qu'il ne cause davantage de dégâts. Mais l'autre n'en démordait pas. Il voulait faire le ménage, parlait de son père et de « sa ville ». Al éclata de rire :

-Laisse-moi deviner, c'est le maire de Londres, ton vieux ? Ou quoi ? Le maître du monde ptêtre aussi tant que t'y es ? Faut arrêter la picole, mon grand...

Le gamin lança un sort, mais Al, rompu aux duels sans règles, tira rapidement sa baguette et bloqua le sort. Les cordes tombèrent mollement sur le parquet, avant de disparaître d'elles-mêmes. L'apothicaire reprit, comme si rien n'avait interrompu sa phrase :

-... Et apprendre à attaquer, accessoirement. Tiens, r'garde comment on fait...

Et, sans mot dire, il lança un sort. Rien de méchant, mais ridicule à souhait : un Tarantallegra. L'agresseur se retrouva à danser sur place comme un possédé, et Al conclut :

-Allez, va t'agiter dehors, c'est ta dernière chance de passer la porte de ton plein gré, p'tit con.


Drago 9PV
Al 11PV


Dernière édition par Al Holmwood-Black le Dim 8 Jan - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Dim 8 Jan - 0:55

Le membre 'Al Holmwood-Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 4' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2016
    Parchemins postés : 338



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 12PV
    Drago Malefoy


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Dim 8 Jan - 22:47



Depuis que son père avait été promu ministre, Drago était reconnu partout où il allait, à son plus grand plaisir. Qu'il fasse l'unanimité ou non, il s'en fichait pas mal, le tout était qu'on le remarque. Même si aujourd'hui, il préférait ne pas être repéré dans cet état d'ébriété, il estimait qu'un manant comme cet apothicaire se devait de s'adresser à lui comme l'on parle à un sang-pur, ce que cet Al n'était certainement pas. Il fallait bien du sang de moldu pour se comporter comme un animal et ne pas reconnaître ses supérieurs. Incroyable que ce gars ne se soit pas déjà fait prendre par les autorités, Drago lui enverrait bien une ou deux de ses connaissances chez les Mangemorts pour lui remettre les idées en place. Mais avant ça, il avait la ferme intention de lui faire regretter ses paroles autant que son audace. Personne ne se clamait Black sans se faire corriger.

    ▬ Je crois me mêler exactement de ce qui me regarde, justement. Vois-tu, je ne pense pas que ma mère apprécierait qu’un gredin dans ton genre lui vole son nom impunément.


Lorsqu’il lança son sort, Drago s’imaginait déjà jouer un peu avec Al une fois qu’il serait prisonnier des cordes qui s’élancèrent droit sur lui. Mais le bougre semblait plus rusé qu’il n’y paraissait, et para sans mal le sort du blond. Drago fronça les sourcils. Le vieux se fichait ouvertement de lui comme s’il n’était qu’un gamin sans importance et sans talent. Visiblement, cet idiot n’avait aucune connaissance de qui était Drago Malefoy. S’il avait comprit plus tôt, il aurait certainement fait profil bas. Furieux d’entendre ce rat l’humilier de la sorte et se moquer de son père, ce qui était trop à supporter pour le jeune puriste, Drago redressa de nouveau sa baguette pour lui faire mordre la poussière, mais cette fois encore l’autre fut plus rapide, et lança un Tarantallegra que le jeune homme n'eu pas le temps de voir venir. Aussitôt, ses jambes se mirent à danser ridiculement contre sa volonté. Hormis la honte occasionnée, son mal de crâne redoubla, et Drago dû y mettre toute sa force pour ne pas vomir devant l'apothicaire, perdant alors toute la fiertée qu'il lui restait. A cet instant, il se dit qu'il y réfléchirait à deux fois avant de boire à nouveau.

Enfin, alors qu’il était certain qu’il allait perdre le peu de crédibilité qui lui restait et que le feu de la honte lui montait aux joues, Drago fut enfin libéré de cet enchantement ridicule. Essayant de reprendre une contenance en replaçant son costume comme il le put, le blondinet était plus furieux que jamais. Il ignora délibérément les dernières mises en garde du vieux – pas si vieux que ça en réalité, mais la moindre petite insulte était bonne à prendre dans son cas – et reprit sa baguette pour lui faire comprendre qu’il n’avait aucune intention de partir.

    ▬ Au nom des Malefoy et des Black, tu vas regretter de t’être moqué de nous de cette façon sale escroc !


Plus rapide cette fois, Drago redoubla de fureur et lança de nouveau un sort, déterminé à lui faire une leçon.

    ▬ Expulso !

© Imaginary pour Epicode

Drago → 9PV
Al → 7PV

____________________________________


Dernière édition par Drago Malefoy le Ven 20 Jan - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé Dim 8 Jan - 22:47

Le membre 'Drago Malefoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé

Revenir en haut Aller en bas

I am a lost boy from Neverland || Al || Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Boutiques
-