POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Big Girls Cry || Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Ordre du Phénix ;; Médicomage

| Ordre du Phénix ;; Médicomage
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 09/09/2015
Parchemins postés : 144



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Alexa C. Turman


MessageSujet: Big Girls Cry || Solo Ven 20 Jan - 22:47

Hyde Park avait toujours été un endroit où Alexa aimait venir seule. Se promener dans les longues allées bordées d'arbre, sans un bruit, sans prononcer une seule parole. Le froid de l'hiver lui mordait les joues, mais elle ne le sentait presque plus, à vrai dire. Elle ne faisait attention à rien. La jeune femme ne regardait même pas où elle allait. Elle marchait juste, la tête baissée, le nez dans son écharpe noire, les mains dans les poches. Il n'y avait personne autour d'elle. Qui aurait-été assez fou pour sortir de chez lui alors que c'était le temps idéal pour boire un chocolat chaud devant la cheminée, avec une couverture sur les genoux et un bon livre ? Eh bien, il fallait croire que elle, elle l'était. Elle n'avait presque pas réfléchit lorsqu'elle avait quitté le QG, un peu plus tôt. Elle avait juste... Comment dire... Soudain, il lui avait semblé qu'elle était en train d'étouffer, cloîtrer entre ces murs. Alexa avait désespérément eu besoin d'air et elle avait à peine pris la peine d'attraper sa baguette et son manteau avant de sortir dans les rues froides de Londres pour rejoindre Hyde Park. Elle n'avait même pas pris la peine de faire quoi que ce soit pour se dissimuler. Ici, c'était vraiment totalement inutile. Il n'y avait personne, Alexa n'était pas connue et, de plus, il aurait été extrêmement surprenant de voir un sorcier débarquer ici. Quoi que... pensa la jeune femme. C'était bien dans ce parc que la jeune Médicomage et Owain avaient transplané après qu'Alexa ait aidé le sorcier. Un léger sourire vint étirer les lèvres de la jeune femme à ce souvenir, mais il disparut bien vite, et Alexa retrouva sa mine sombre.

A vrai dire, la jeune femme n'allait pas vraiment bien. Depuis quelques temps, elle ne cessait de ressasser en boucle les mêmes pensées. De plus, les cauchemars se multipliaient à une vitesse fulgurante. Elle en faisait beaucoup plus qu'à son arrivée au QG. Comme si son esprit prenait peu à peu conscience de certaines réalités qu'elle avait cru avoir accepté. Comme la mort de ses parents, par exemple. Alexa ne cessait de revoir son père, gisant au sol dans une mare de sang, la poitrine ouverte par un sort. Elle voyait aussi sa mère, face contre terre, les yeux grands ouverts, sans vie. Et puis, comme si ces images n'étaient pas déjà suffisamment pénibles, la jeune femme ne cessait de voir son frère, tantôt en vie mais inaccessible, tantôt mort dans ses bras, ou encore, ce qui était plus rare, emplie de haine envers elle. Ces images provoquaient de réelles crises de panique chez la jeune femme. En pleine nuit, elle se réveillait, en sueur, le coeur battant à cent à l'heure, en ne sachant même plus où elle était. Elle aurait pu prendre des potions de sommeil sans rêve, mais la jeune femme n'aimait pas céder à ce genre de potions. Devenir accro au bienfait de ces élixirs était facile. Aussi Alexa préférait elle tenter des choses moins fortes, comme les tisanes. Mais cela n'avait malheureusement aucun effet sur elle. Elle ne s'était certes pas attendu à des miracles, mais bon... Elle aurait aimé pouvoir dormir un peu. Il lui manquait désormais un nombre incalculable d'heures de sommeil. Et cela s'en ressentait sur son humeur. Même si Alexa tentait de rester la plus agréable possible par rapport à ses patients, il était pourtant évident que la jeune femme n'était pas en forme. Elle ne parlait presque plus du tout, faisait ses soins avec une méticulosité froide et s'enfermait de plus en plus dans son petit laboratoire pour préparer des soins grâce aux plantes que lui procurait Rogue. Elle passait aussi énormément de temps dans sa chambre, à tourner en rond, ou à regarder par la fenêtre. Elle ne cessait de penser à son frère, à ses parents. Si seulement John était à ses côtés... Si seulement elle savait où il était...

Soudain, sans prévenir, un étau se referma sur la poitrine de la jeune femme et une boule se forma dans sa gorge. Les larmes lui montèrent aux yeux et Alexa s'arrêta. Non... Non, elle n'allait pas pleurer... Elle n'allait pas pleurer... Ça ne servait à rien... John n'aurait pas... Il n'aurait pas... Il...

- Il est plus là... gémit soudain la jeune femme, ses larmes franchissant enfin la barrière de ses cils.

Il lui sembla que son coeur était transpercé de toute part. La tristesse que, jusque là, elle avait gardé en elle sortait. Et ça faisait mal. Trop mal. Son coeur lui faisait mal, la déchirait, la torturait. Elle repensa, un instant, à ce conte qu'elle avait lu un jour, où le sorcier s'était arraché le coeur pour ne jamais tomber sous l'emprise des sentiments. A cet instant précis, Alexa aurait aimé ne rien ressentir également. C'était trop dur. Ça faisait trop mal. Trop mal. C'était une torture presque pire que celle qu'elle avait ressenti au contact de la Pierre de Torture, dans la réserve du professeur Rogue. Elle était presque aussi douloureuse, car elle était constante. Elle ne s'en débarrassait jamais, jamais vraiment. Elle sentait toujours comme une gêne au niveau de la poitrine, comme un poids sur ses épaules. Un quelque chose dans sa façon d'être, de différent, de sombre, de... désespéré. Elle faisait tout pour l'oublier. Elle n'y faisait pas attention. Elle l'ignorait, consciemment, en faisant comme si elle ne se rendait compte de rien. Mais c'était là. La nuit, quand elle ne se contrôlait plus, ça ressortait. Sous forme de cauchemars. Tous plus horrible les uns que les autres.

Des perles salées roulant sur ses joues, Alexa s'approcha de l'arbre le plus proche et se laissa tomber à ses pieds, dos au tronc. Elle enroula ensuite ses bras autour de ses genoux, enfouit son visage dans son écharpe et, comme si c'était le signal qu'elles attendaient, les larmes redoublèrent d'intensité et, à ce moment-là, Alexa éclata réellement en sanglots. Il fallait qu'elle laisse ça sortir. Il fallait qu'elle évacue. Et elle ne pourrait le faire que maintenant. Elle n'aurait plus l'occasion après. Elle ne voulait pas que les autres sachent qu'elle avait craqué. Alexa avait sa fierté, et, en plus de ça, elle ne voulait inquiéter personne. Et elle ne voulait pas non plus que les gens viennent se mêler de ce qui ne les regardait pas. Les questions... elle ne voulait pas qu'on lui pose de question. Elle voulait garder ça pour elle. De toute façon, John n'était qu'à elle. Elle n'en parlerait à personne. C'était son frère, c'était son chagrin. Même si cela lui crevait le coeur, même si elle était folle de douleur, elle garderait ça pour elle, car ce n'était qu'à elle, ça ne la concernait qu'à elle. Elle et son frère. Elle et lui.

Alexa et John.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Ordre du Phénix ;; Médicomage

| Ordre du Phénix ;; Médicomage
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 09/09/2015
Parchemins postés : 144



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Alexa C. Turman


MessageSujet: Re: Big Girls Cry || Solo Sam 18 Mar - 22:25

Fuyez.

C'était ce que lui avait dit son frère, le jour où Alexa l'avait perdu, lui et son père. C'était ce qu'il lui avait dit, c'était ce que ses yeux avaient hurlé. Alexa, depuis ce jour, s'était souvent reprochée d'avoir obéi. Si elle était restée, peut-être que cela n'aurait pas fini de la même façon... Peut-être que sa mère serait toujours en vie, peut-être que leur père aussi. Peut-être que John serait toujours avec elle. Peut-être... Peut-être... Peut-être... La jeune femme ne savait pas. La jeune femme ne savait plus. Alexa était perdue. Perdue, seule, si seule. Qui pouvait vraiment comprendre ? Elle était toute seule. Même ses amis ne pouvaient rien y faire. Même les autres membres de l'Ordre. Même pas le portrait de Dumbledore. Personne ne pouvait. Elle était toute seule. Si seule. Elle avait perdu son père. Elle avait perdu sa mère. Elle avait perdu son frère. Sa famille, autrefois tellement heureuse, avait volé en éclats. Qu'est-ce qui en restait ? Elle. Elle, toute seule. Elle et ses souvenirs. Elle et sa douleur. Elle et sa culpabilité. Elle, elle, et seulement elle

Au pied de l'arbre, silencieuse comme une tombe, entourée de gris, Alexa pleurait. Les larmes coulaient sur ses joues sans bruit. Une à une, elles dévalaient sa peau blanche pour se perdre dans son cou, au coin de ses lèvres ou sur son menton. Mais il n'y avait pas un seul son qui sortait de sa bouche. Ses épaules tremblaient, son corps entier frissonnait. Mais la jeune femme ne bougeait pas. Derrière ses paupières fermées défilait toute une série d'image. Des souvenirs. Des moments joyeux morts en même temps que ceux qui se trouvaient dedans. Il y avait un coup son frère, un coup sa mère, un coup son père. Ou tous les trois en même temps. Cela faisait autant de bien que de mal. Cela procurait même encore plus de douleur. Mais la jeune femme ne pouvait pas retenir ces flashback. Elle ne pouvait contenir ses images en elle. Elle n'y arrivait pas. C'était plus fort qu'elle. C'était plus fort qu'elle. Beaucoup plus fort qu'elle. Tellement plus fort...

C'était trop dur. C'était tellement dur. Le deuil... Alexa ne pourrait jamais le faire. Jamais. Son père était enterré quelque part dans la campagne anglaise, aux côté de sa mère. Et John... Son frère. Son jumeau, la moitié d'elle... Où était-il ? Qu'était-il devenu ? Est-ce qu'il allait bien ? Est-ce qu'il était seulement vivant ? Où était-il... ? Alexa aurait donné tout ce qu'elle avait pour savoir où se trouvait son frère... Elle aurait tout donné pour le retrouver. Elle était même prête à trahir pour le retrouver, à cet instant précis. Elle était prête à tout. Absolument tout. Elle voulait son frère. Elle voulait son frère. Elle voulait prêt d'elle la dernière personne qu'elle aimait. Elle voulait prêt d'elle la dernière personne qui faisait partie de sa famille. Elle voulait que John soit là, soit prêt d'elle. Elle voulait que John la prenne dans ses bras, lui dise que tout allait bien. Elle voulait son grand-frère de quelques minutes de plus avec elle.

Parce qu'on est plus fort à deux.

Ils avaient toujours été forts, ensemble. Toujours. Ils étaient nés ensemble, ils avaient grandit ensemble, ils étaient entrés à Poudlard ensemble. Ils avaient toujours été ensemble. Ils avaient vécu ensemble. Parce qu'ils étaient plus forts à deux. Il y en avait toujours un pour soutenir l'autre, ils étaient toujours là pour s'entraider. Ils se protégeaient, ils prenaient soin l'un de l'autre. Et aujourd'hui, Alexa était toute seule, perdue dans Hyde Park, au pied d'un arbre, à pleurer toutes les larmes de son corps. Où était John ? Où était sa mère ? Où était son père ? Pourquoi était-elle encore là ?

Un sanglot s'échappa des lèvres d'Alexa. Où était la femme forte qu'elle était censée être ? Où était la combattante de l'Ordre qui s'était battue comme une furie lors de la bataille de Poudlard ? Où était cette femme qui passait ses journées à aider les autres au QG ? Qu'est-ce qui s'était passé, en quelques instants ?

On est plus fort à deux.

Oui, voilà. On est plus fort à deux.

Elle était toute seule.

On est plus fort à deux.

Plus fort à deux.

Et quand on est seul, on fait quoi ?

On est plus fort à deux.

Et elle, elle faisait quoi, maintenant ?

On est plus fort à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Big Girls Cry || Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Londres Moldu :: Hyde park
-