POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Rien de si compromettant || Owain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 74



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Rien de si compromettant || Owain Dim 12 Fév - 19:37



Rien de si compromettant

Feat Owain Gallager & Achlys Kaustas-Deketh



Si elle se faisait prendre, elle en prendrait pour son grade. Déjà, Idyie lui poserait tout un tas de questions gênantes auxquelles Achlys n'avait aucune envie de répondre. Et surtout, sa soeur lui en voudrait d'avoir fouillé dans sa chambre sans lui avoir demandé la permission. En même temps, c'était tellement personnel qu'elle ne pouvait pas se pointer devant sa soeur aînée et lui demander l’air de rien, Au fait Idyie, je sais que t’as des livres un peu cochons dans ta chambre, c’est Prym qui m’en a parlé parce qu’il fouille régulièrement dans tes affaires. T’en a pas un qui expliquerait ce que c’est, le Kamasutra ? Elle ne pouvait sérieusement pas s’y résoudre. Déjà, elle se payerait sa tête, et elle irait raconter tout aux autres parce que les ragots, c’est son truc. Rien que d’imaginer la situation, Achlys avait les joues en feu. Pourquoi avait-il fallut que cet idiot d’Astréos lui tombe dessus à ce moment là ? Il avait le chic pour entrer dans une pièce sans se faire entendre, et Lys n’avait pas eu le temps de cacher ses livres avant qu’il ne débarque dans son dos.

La veille, alors qu’elle se croyait seule dans la maison, Lys s’était assise sur le canapé en pyjama. Elle avait sorti son kit de potion qu’elle avait reçu à Noël, bien décidée à retenter le coup. Devant elle sur la table basse, elle avait ouvert deux ou trois bouquins, et déposé toutes ses fioles près du chaudron. Si elle attendait qu’il n’y ai plus personne chez eux pour faire ça, c’est qu’elle avait un peu honte d’elle même. Depuis toujours, elle avait trouvé que se servir d’un philtre d’amour, c’était pour les idiots. Mais elle s’était dit qu’au cas où, elle pouvait toujours en avoir en réserve. Elle n’avait pas l’argent nécessaire pour s’en acheter directement, alors autant s’en préparer elle-même. Mais toutes les fois où elle avait essayé, le résultat était assez pathétique. Peut être ne s’y prenait-elle pas bien.

Elle plissait les sourcils, essayant de comprendre comment elle pouvait mélanger deux ingrédients sans qu’elle ne fasse exploser le mélange, quand elle sursauta et lâcha la fiole dans sa main en entendant une voix.

    ▬ T’es à se point désespérée ? Ton petit copain ne veut pas venir dans ton lit Lys ?


Le cœur battant, elle tourna ses grands yeux vers son frère, qui la dévisageait comme si elle avait perdu la tête. Elle chercha quoi répondre, mais rien ne lui vint. S’il y a bien une personne qu’elle voulait éviter, c’était Astréos. Il avait le chic pour la couvrir de honte et se moquer d’elle. Parfois, elle se disait qu’elle le détestait, même si ce n’était pas vrai. Il restait son frère, aussi abruti qu’il pouvait être. Elle dégluti, rangeant rapidement toutes ses affaires et essayant de dissimuler sa gêne.

    ▬ Tu es pathétique ma pauvre. Si tu veux t’essayer au Kamasutra, c’est pas avec une potion d’amour que tu seras satisfaite.
    ▬ Au… Quoi ?


C’est pour ça qu’elle en est là, aujourd’hui. Son frère était monté dans sa chambre en ricanant sombrement qu’elle n’était pas bien futée, et qu’il savait déjà ce genre de choses à son âge. Quel idiot. Elle ne s’y intéressait pas, à ce genre de choses, elle n’imaginait même pas être capable de se mettre nue devant quelqu’un. D’ailleurs, elle n’avait jamais encore embrassé un garçon, même si elle en avait très envie. Mais pas n’importe lequel. Elle espérait pouvoir un jour être prise dans les bras de Danny Moreau, et rien que cette idée la faisait rougir. De toute manière, ils étaient bien trop jeunes pour aller plus loin, et faudrait-il déjà que ses sentiments soient réciproques. Alors, pourquoi elle était autant intriguée par ce qu’il lui avait dit ?

Il devait bien y avoir une réponse dans les magazines de sa sœur, c’était évident. Idyie était loin d’être coincée, elle. Achlys savait qu’elle avait déjà couché avec des garçons, ils en rencontraient même certains quand la relation semblait durer. Et elle n’avait que dix-neuf ans. Tournant les pages des revues, Lys ouvrait de grands yeux quand elle voyait un corps un peu trop dénudé, ou des mots un peu trop pervers à son goût. Par merlin, mais pourquoi je m’inflige ça? De toute manière, elle ne vit jamais rien qui expliquait quoi que ce soit sur le Kamasutra. Achlys devait taire ses hormones et ranger tout ça où elle l’avait trouvé, sous la commode de sa sœur, et repartir aussi vite qu’elle n’était venue.

Pourtant une fois au salon, elle ne pouvait s’empêcher d’y penser encore. Elle s’assit sur le fauteuil, les yeux dans le vague. Prymnéus était installé à la table, griffonnant on ne sait quoi sur un calepin. Lui devait savoir, ce que c’était. Il s’intéressait bien plus aux filles qu’elle même aux garçons. Mais ils avaient beau être très proches, elle ne pouvait pas le lui demander, ce serait une conversation bien trop intime. Le regard de Lys dévia sur sa plus grande sœur, Scylla. Peut être qu’elle, elle pourrait l’aider. Elle chantonnait dans la cuisine, préparant le repas du soir. Ce serait gênant, mais pas autant qu’avec tous les autres. Mais elle lui demanderait si elle avait un copain, et si elle comptait aller plus loin avec lui. Non, décidément, elle ne pouvait pas compter sur sa famille pour ce genre de problème.

La seule solution, c’était les livres. Il y avait peut être des bibliothèques spécialisées, mais elle aurait trop honte d’y entrer. Le mieux était encore une librairie, on y verrait que du feu. Elle devait en trouver une qui n’était pas trop fréquentée, pour pouvoir chercher sans se faire dévisager. C’est vrai qu’une gamine de quinze ans qui regarde des bouquins cochons, c’était un peu louche. C’est pourquoi quand elle se leva vers la cheminée, elle choisi de se rendre à Pré-au-lard. Elle prévint rapidement qu’elle sortait, avant de s’asperger de poudre de cheminette pour rejoindre les Trois Balais.

Depuis la fermeture de Poudlard, le village était bien moins fréquenté. Y restait ses habitants et quelques voyageurs, mais Achlys pouvait être certaine de n’y croiser personne de connu. Et surtout, elle avait entendu parler d’une librairie particulière. Un copain lui avait dit que le libraire était un fou à lier, mais qu’on pouvait y trouver tout ce qu’on cherchait. S’il était aussi timbré qu’on le lui avait dit, elle pourrait poser des questions sans paraître folle elle-même. Cela dit, s’intéresser au sexe était-il vraiment si étrange, même à quinze ans ?

Elle entra dans la boutique au son de la clochette. Elle était toute intimidée, mais essayait de ne rien laisser paraître. Peut être que si elle paraissait l’air sûre d’elle, elle aurait l’air plus âgée et on ne se poserait pas trop de question. Elle chercha le-dit libraire bizarre des yeux, restant sur le palier de la porte.

    ▬ Bonjour… Fit-elle, n’osant pas s’avancer plus dans la boutique. Je viens pour… Quelques informations.


Elle n’y avait pas réfléchit plus tôt, mais comment allait-elle aborder le sujet ? Peut être aurait-elle mieux fait de rester dans l’ignorance et continuer d’imaginer des scènes honteuses avec Danny. Oh par merlin.
© Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard
    |  Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard

avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 23/01/2016
Parchemins postés : 50



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Owain Gallagher


MessageSujet: Re: Rien de si compromettant || Owain Mar 21 Fév - 0:25

Une fois n'est pas coutume, notre cher libraire fou de sucreries était habillé et, pour une fois ses vêtements étaient à peu près normaux. Non, cette fois, il n'était pas habillé de robe et capes rose bonbon, ne portait pas non plus de chaussons tête de licorne. En fait, il était plutôt banal, si l'on exceptait les petites étoiles scintillantes dispersées sur sa longue robe de sorcier noir. Allongé de tout son long sur le comptoir, le jeune homme était occupé à lire un livre, tout en dévorant une grosse boite de fondants du chaudron. Peu de clients aujourd'hui, quelques jeunes gens, venant pour acheter leurs livres de cour, des gamins en quête de contes du monde sorciers mais, surtout des adultes venus pour de vieux grimoires qu'on ne trouvait pas forcément ailleurs. Pour une fois, il faisait beau dehors, Owain songea donc à fermer boutique si personne ne pointait son nez, histoire d'aller se baigner nu dans le lac (le même qui bordait l'école, il aimait beaucoup ce lac, s'étant lié d'amitié avec le poulpe vivant dedans).

Or, son attention fut soudainement attirée par le son de sa clochette, puis par l'apparition d'une adolescente, sûrement une élève venue chercher des livres pour Poudlard. Apparemment, elle désirait quelques informations. Honnêtement, il était un peu troublé de voir encore des adolescents entrant volontiers dans sa librairie. Après son duel avec Cassidy, Owain c'était dit que celle-ci, aurait déconseillé à tout le monde de ne pas foutre les pieds ici (quoiqu'à la fin, elle avait eue ses livres, ainsi que des bonbons en primes), peut être venaient ils ici pour l'amour du risque ? Peut importe, elle était une cliente, il n'allait pas rester là affalé comme une masse, le mieux étant de se mettre debout n'est-ce pas. Une fois dans une position plus normale, il tendit sa boite de fondants du chaudron, tout en répondant d'une voix nonchalante :

« D'accord, en quoi puis-je vous informez ? »

Il y avait vraiment de tout ici, même quelques livres moldus (cacher au fond de la boutique, car, même si ce n'était pas explicitement interdit de posséder des livres moldus, ce n'était pas non plus quelque chose de très accepter par un grand nombre de sorciers). C'était la curiosité qui l'avait poussé à prendre ces livres, il y avait jeté un coup d'œil, certain étaient incompréhensibles, d'autres carrément osés voir vulgaire et d'autres encore n'étaient que de simples romans, ou Owain fut beaucoup amuser de découvrir comment les moldus voyaient la magie (cette histoire d'anneau magique par exemple, un roman très prenant, l'anneau faisant penser à un horcruxe).

« J'ai des livres pour Poudlard, si c'est ce que vous voulez, ils ne sont pas en aussi bon état que chez Fleury et Bott mais, sont d'occasions ... »

Se sentant exceptionnellement serviable, Owain commença à empiler des livres de cour, cherchant ici et là dans la boutique, celle-ci étant un véritable capharnaüm. Il n'était pas doué pour ranger, classé, préférant faire des piles et des piles et encore des piles, de très hautes piles, certains bouquins, cependant, étaient rangés sur des étagères, lorsque celles-ci n'étaient pas encombrées par des boites de bonbons et autres choses fun et sucrées. Ayant la capacité de concentration d'un gamin de cinq ans, le libraire dégingandé fut distrait par une bande dessinée, qu'il trouva sur une énième pile de livres. Il ne put s'empêcher d'y jeter un coup d'œil, ayant momentanément oublié que quelqu'un d'autre se trouva ici, en attente de quelques renseignements. Il tourna quelques pages, avant de reposer la bd sur une autre pile, qui commençait à être plus grande que lui, se souvenant qu'il avait quelque chose à faire non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 74



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Rien de si compromettant || Owain Mar 21 Mar - 11:38


La jeune adolescente tourna la tête, à la recherche du libraire si connu pour sa marginalité. Elle avait déjà les joues rouges à l’idée de devoir lui exposer son problème, mais maintenant elle ne pouvait plus faire demi-tour. Au pire, elle feindrait devoir chercher un livre pour les cours, mais tant qu’à être là, autant aller au bout. Elle trouva l’homme sur le comptoir, allongé dessus comme s’il était sur un canapé dans un confort total, comme c’était saugrenu. Elle cligna des yeux, le dévisageant. Elle devait peut être faire mine que la situation était tout à fait normale, mais il fallait dire que rien que venir demander des informations sur la sexualité n’était déjà pas banal. Lorsqu’il la vit, le libraire se redressa pour s’approcher. Achlys essaya de faire bonne figure, comme si elle ne l’avait pas vu étalé là ou qu’elle ne venait pas chercher des informations gênantes. Le libraire lui tendit des fondants du chaudron, qu’elle hésita à prendre. Mais sa gourmandise prit le dessus, et la jeune fille osa en prendre un dans la boîte. Elle le porta à sa bouche tandis que l’homme lui exposa tout ce qu’il avait en manuel scolaire. Évidemment, un élève normal ne viendrait ici que pour chercher des bouquins sur la métamorphose ou la botanique. Achlys n’osait pas lui dire qu’elle n’était pas là pour ça, tandis qu’il s’agitait et empilait devant elle toujours plus de livres. Elle mâchait lentement le délicieux fondant, dévisageant le libraire courir partout dans sa boutique bordélique. Comment pouvait-elle aborder le sujet ? Elle se racla la gorge, une fois la bouche vidée, pour attirer son attention.

    ▬ Et bien, en fait... dit-elle, rouge comme une pivoine, Je ne viens pas pour les cours.


Elle tirait sur sa veste, s’occupant les mains pour ne pas avoir l’air totalement idiote, du moins c’est ce qu’elle espérait. Ce libraire avait beau être complètement dérangé – c’est l’impression qu’il donnait tout du moins – il était tout à fait capable de la prendre pour une excentrique, voire une obsédée si elle lui disait ce qu’elle voulait. Achlys pensait qu’en effet, aucun autre adolescent ne se posait de telles questions à quinze ans, et ne se doutait pas qu’elle avait totalement tord.

    ▬ Je… Je me posais des questions, qui ne peuvent se trouver que dans des livres pour adultes… Enfin vous voyez bien...


En fait, avant qu’Astréos ne lui parle de petit ami ou de faire des choses dans un lit, Achlys ne s’était jamais attardé sur le sujet. Certains la diraient innocente, mais c’est à peine si auparavant elle s’imaginait embrasser un garçon. Oh, il y avait bien Danny qui ne la laissait pas indifférente, mais elle ne se voyait que lui prendre la main, et peut être passer ses doigts dans ses cheveux, mais jamais plus. Danny n’avait que quatorze ans, et elle-même n’était pas intéressée par les garçons auparavant. Mais désormais, ses hormones s’étaient réveillées, et elle ne pourrait plus jamais être aussi pure et candide qu’auparavant. Alors si en plus ce libraire lui en apprenait plus sur le sujet, Achlys ne serait plus l’enfant qu’elle était. Est-ce que Prymnéus savait déjà tout ça ? Et Astréos, fréquentait-il déjà une fille ? Etait-elle la dernière des Kaustas à être au courant sur le sujet ? Soudainement, elle se sentit bien pathétique.
© Imaginary pour Epicode

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard
    |  Libraire exhibitionniste de Pré-au-Lard

avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 23/01/2016
Parchemins postés : 50



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Owain Gallagher


MessageSujet: Re: Rien de si compromettant || Owain Mer 31 Mai - 0:18

Owain fut déconcerté, des livres pour adultes ? Non, il ne voyait pas vraiment. Il se concentra, qu'est-ce qu'une adolescence viendrait chercher chez lui ? Pas de livres de cours en tout cas, quelque chose que ses parents lui interdiraient de lire peut être, quelque chose de dangereux… Qu'est-ce que les adultes pouvaient lire et non pas les adolescents ? Oh, mais bien sûr : de vieux grimoires sur des pratiques magiques dangereuses, évidemment ! Magie noire, nécromancie, vaudous, démonologie, bref, tout ce genre de lecture qui pouvaient tout à fait intéresser, voir, fasciner, n'importe quels adolescents dignes de ce nom. Bon, en réalité notre cher libraire n'était pas certain d'avoir tout ça dans sa boutique, or, il pouvait toujours chercher. En fouillant bien, il trouverait bien quelque chose pour satisfaire la curiosité de sa cliente. Pas une seule fois, l'idée qu'il se trompait complètement ne traversa son esprit.

Pour Owain, les adolescents aimaient le danger, le frisson, dépasser les limites de la magie, histoire de se faire des fixe d'adrénaline. Il se lança donc dans sa recherche, plongeant dans ses vieux grimoires poussiéreux. La chance lui sourit, car Owain trouva rapidement un premier livre qui pouvait s'avérer tout à fait intéressant : Balades avec les créatures de la nuit, les dix conseils pour ne pas se faire dévorés assurément, la jeune femme serait ravie non ? Certes, ce n'était pas exactement de la démonologie, mais ce livre était déjà un début pour se familiariser avec les monstres qu'elle invoquerait, quoiqu'il n'était pas sûr qu'une adolescente ait assez de puissance pour réussir à faire apparaître quoique ce soit. Peut-être le mieux était de se pencher sur un bouquin traitant des malédictions ? Justement, il en avait juste un sous la main (façon de parler, bien entendu, le grimoire traînant par terre). Les bonnes recettes pour des vengeances réussis, était un livre tout à fait accessible pour des jeunes gens comme sa cliente, les adolescents aiment la vengeance n'est-ce pas. Un livre, sur les potions d'amour et de luxure happa sont regard, or, Owain ne pensa pas qu'un tel bouquin puisse intéresser une si jeune femme, lui-même n'avait jamais été attirer par ce genre de choses.

L'amour et le sexe, lui étaient totalement étrangers, cela lui passa à quinze mille au-dessus de la tête. En fait, l'idée même d'essayer, avec quelqu'un, dans un lit (ou ailleurs), le dégouttait au plus haut point et puis, cela semblait apporter tant d'ennuis, cela valait-il autant de peine ? Retournant son attention sur la jeune femme, Owain lui présenta les deux livres, souriant comme s'il venait de faire une fabuleuse découverte :

« Voilà, je ne sais pas vraiment s'il n'y a que des adultes qui lisent ce genre de choses, mais, suis sûr que ce n'est pas conseillé aux adolescents habituellement… En tout cas, si tu veux faire quelques expériences, c'est un début ! »

Pourtant, bien qu'il soit satisfait de ses trouvailles, notre libraire dégingander ne put s’empêcher de se dire, que ce n'était peut être pas forcément ça, que sa cliente voulait. Maintenant, il n'était plus si sûr de lui.

« Sinon, j'ai pleins de livres moldus, peut être qu'il y a des truc pour adultes dans le lot ? Je ne sais pas, vaut le coup de chercher. »

En fait, il ne savait pas vraiment quels genres de livres les adultes moldus lisaient, que les adolescents ne pouvait pas. Par exemple : Le petit Manuel du parfait Bricoleur, n'avait pas l'air particulièrement choquant (d'un ennui mortel par contre). Le Seigneur des Anneaux, n'était pas non plus un livre déconseillé aux adolescents, plutôt difficile au final, cette recherche de livres pour adultes.

« Bon, si les grimoires que je t'ai trouvé, ne te conviennent pas, faudrait peut-être que tu sois plus explicite ? Qu'est-ce que tu recherches exactement ? »

Owain ne voulait pas la mettre mal à l'aise, mais, il ne comprenait pas vraiment ce qu'elle fait voulait au fond, des livres pour adulte, curieux. Il repensa aux livres sur les romances, le sexe et l'art de faire des potions d'amour, après tout, beaucoup d'adolescents aimaient à faire des expériences dans ce domaine non ? Néanmoins, Owain ne préféra pas en parler tout de suite, pas avant que la jeune femme se soit expliquer. Il se traînait déjà une drôle de réputation, à se balader nu un peu partout et, même s'il se fichait du regard des autres, le jeune homme ne voulait en aucun cas passer pour un pervers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année

avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 74



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Rien de si compromettant || Owain Sam 17 Juin - 13:22


A bien y réfléchir, Achlys se dit qu’elle était sans doute trop jeune pour se poser ce genre de questions. Elle n’aurait pas dû venir importuner ce gentil libraire, qui se démenait pour lui trouver la documentation qu’elle cherchait. Cela dit, il n’avait pas l’air de comprendre ce qu’elle voulait, il ne lui présentait que des ouvrages inappropriés. Il fallait dire qu’elle n’était pas très claire dans ses explications, mais elle n’allait pas tout lui demander de but en blanc, si ? Peut-être qu’après tout, il ne la jugerait pas, et que d’autres adolescents avant elle étaient venus le voir pour des conseils. Enfin, à bien observer le bonhomme, il n’avait pas l’air d’être un expert dans le domaine, ou bien il cachait bien son jeu. Après tout, à quoi ressemblait un connaisseur en kamasutra ? Ce n’était pas écrit en plein milieu de la figure, et celui qui pouvait sembler le plus innocent pouvait bien être un démon au lit. Achlys eu un frisson en pensant à de telles choses, et se sentit honteuse. D’un coup elle se sentait si… Dévergondée ! Elle ferait mieux de se reprendre et de retourner à des pensées plus sages. Mais la curiosité l’emportait.

    ▬ Oh non, ce n’est pas ce que je cherche, fit-elle, avant de mieux regarder les livres qu’il lui avait apportés. Cela dit, je pense que je vais les prendre quand même, ils peuvent être utiles.


Elle n’était pas venue pour d’autres bouquins, mais ceux là lui semblaient intéressants. Rien que celui sur les créatures nocturnes l’intriguait grandement, de par son amour pour les bêtes fantastiques. En observant les quelques livres qu’il lui avait montrés, Lys se dit qu’elle pourrait revenir voir de temps en temps ce que ce libraire avait en stock. Il ne lui semblait pas pouvoir trouver de tels ouvrages dans les grosses boutiques du Chemin de Traverse, et elle n’oserait pas s’aventurer plus loin dans les méandres du Londres Moldu. Ici c’était simple d’accès, pas dangereux pour un sou et gardé par un libraire sympathique, quoi qu’un peu marginal sur les bords.

Mais Achlys n’avait pas oublié pourquoi elle était venue, et maintenant qu’elle était là, elle ne repartirait pas sans des réponses à ses questions. Peut être qu’en effet, elle trouverait son bonheur – si vraiment l’on peut appeler ça bonheur – dans les livres pour moldus. Étonnée de trouver de tel objets dans une librairie de sorciers, elle fut plus attentive. Achlys en était de plus en plus certaine, elle pourrait trouver des réponses ici. Maintenant, il allait falloir être plus précise.

Le rouge aux joues et le regard fuyant, la jeune blonde tenta le tout pour le tout, quitte à se ridiculiser. Elle essayait de se montrer digne, mais au vu de son air un peu honteux, c’était mal barré.

    ▬ Bon voilà. J’ai… Lu un mot quelque part, et je ne savais pas ce que c’était. Je cherche un livre qui explique ce qu’est… le Kamasutra. Elle termina sa phrase sans reprendre sa respiration.


Les lèvres serrées et le regard figé sur ses chaussures, elle croisa les doigts pour que cet homme ne la prenne pas pour une idiote, ou pire, une perverse. Il n’avait peut être rien à faire dans ses pensées à ce moment précis – quoi que pervers et lui ne faisaient qu’un – mais elle se demanda comment Evan se serait senti en demandant une telle chose. Il se la serait joué désinvolte, à coup sur. Lys avait envie de se taper le plat de la main sur le front. Pourquoi fallait-elle qu’elle pense à Evan quand elle se posait des questions sur la sexualité ?
© Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rien de si compromettant || Owain

Revenir en haut Aller en bas

Rien de si compromettant || Owain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Ecosse

 :: Pré-au-Lard
-