POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Historien ;; professeur au chômage
    |  Historien ;; professeur au chômage
    avatar
    Date de naissance du joueur : 04/03/1996
    Âge du joueur : 21
    Arrivé sur Poudnoir : 20/02/2017
    Parchemins postés : 39



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: Non évalué
    Ma résistance magique est de: Non évaluée
    Logan Wellington


MessageSujet: Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser Mer 22 Fév - 16:51

Vivement demain !
Logan Wellington & Anne Fraser

Drrriiiiing – La sonnerie stridente de son réveil fait sursauter Logan dans son lit. Poussant un juron dans sa barbe, il lève son bras et abat sa grande main sur le réveil, sans aucune pitié. Ce qui est sans compter la répartie du vieux réveil grincheux, qui coince son doigt entre deux rouages en guise de revanche. Un second juron s’échappe de la bouche de Logan alors qu’il retire sa main et qu’il se masse son doigt malmené. Il faut avouer qu’il l’a bien cherché.

La journée ne s’annonce pas de la meilleure manière qu’il soit. Le professeur, ou plutôt chômeur  serait un terme plus exact, sort ses grandes jambes de son lit et se lève en s’étirant de toute sa hauteur. Seul un vieux pantalon de pyjama distendu s’accroche avec peine à ses hanches musclées. Il n’a pas besoin de grand-chose de toute façon. Logan est une vraie bouillotte sur pattes. Il ouvre les stores de sa fenêtre d’un simple coup de baguette magique et colle son nez à la vitre pour observer le coin de rue où il est installé. Il n’y a pas grand monde. Logan a la chance de vivre dans un petit appartement plutôt confortable qui donne sur une rue tranquille. Autrefois, il habitait dans un quartier animé moldu, dans un appartement bien plus vaste et plus éclairé. Mais il n’aurait pas pu supporter de continuer à vivre sans elle là-dedans. Tout simplement hors de questions.

Son nouveau lieu de vie n’est pas si mal, quand on y pense. Surement pas au goût de tout le monde, surtout de ceux qui vivent dans le luxe, mais ça convient très bien à l’homme simple qu’est Logan. S’avançant d’un pas endormi vers sa cuisine, il ne peut retenir un petit mouvement d’anxiété en aplatissant sa tignasse sur son crâne. Ce n’est pas le premier entretien qu’il doit passer, mais c’est sans doute le premier dans un contexte aussi défavorable. Mais s’il faut incliner le dos devant des bourgeois puristes pour avoir une chance de travailler dans l’école de Poudlard, alors Logan ne doit pas hésiter.

Avalant goulument ses sandwichs au beurre de cacahuète et à la gelée, tradition américaine oblige, Logan file se laver. Il s’habille sobrement, choisit pour une fois un vêtement qui a l’air à peu près respectable et taille même sa barbe poivre et sel. Il soupire alors que l’anxiété monte de plus en plus. Ce sera fini dans quelques heures ! Fast food ce soir pour la peine. Le colosse ramasse sa petite mallette de sorcier et y glisse son CV témoignant de ses études brillantes, sa lettre de motivation dont il a envoyé la copie au ministère, et ses papiers, notamment son attestation de sang-mêlé.

Le voilà désormais qui marche à grands pas dans la rue, cherchant des toilettes publiques. Il les repère enfin après une bonne quinzaine de minutes de recherche et le grand brun se dépêche de rentrer dans un toilette, enfonçant ses chaussures dans la cuvette. Laissant apparaître un sourire devant le ridicule de la situation, il presse la chasse d’eau et se fait aspirer par le conduit. Il ressort avec un peu de difficulté de sa cuvette une fois arrivé dans l’entrée et se frotte son manteau, souriant à une secrétaire qui le regarde avec amusement depuis son bureau. Ne perdant pas de son temps précieux pour contempler les environs et la magnifique entrée du ministère, Logan se dirige vers elle et s’éclaircit la voix avant de demander un peu d’aide pour trouver son entretien.

Sans tergiverser, la formidable jeune femme, peut-être prise de pitié, se lève et décide de le conduire directement au bureau. Logan lui marmonne un remerciement et ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil à son popotin qui se déhanche énergiquement devant lui. Retenant un sourire en coin, Logan se force à regarder droit devant lui et suit bêtement la secrétaire jusqu’à un bureau. Jetant un œil à sa montre, il constate qu’il est arrivé deux minutes en avance. Pas de quoi faire grande impression. Retenant un moment son souffle, il se dresse comme pour se donner du courage et rentre à la suite de la secrétaire une fois qu’elle l’a annoncé.

Bourgois puriste, mangemort, politicien corrompu ou ministre décrépi, qui que tu sois, me voilà.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 922



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser Mer 22 Fév - 22:31

Vivement demain !
Logan Wellington & Anne Fraser

Aujourd’hui sent le lendemain de gueule de bois. Enfuie sous les couvertures, Anne répugne ne serait-ce qu’à sortir sa main de la couverture pour saisir sa baguette sur la table de nuit et raviver le feu. Pourtant, il n’y a rien d’autre à faire. Son réveil sonne encore une nouvelle fois, la sonnerie se rappellant au bon souvenir de son mal de crâne lancinant. Pas d’excuse pour les vivants, il n’y a que les morts qui peuvent rester coucher. La jeune femme repousse ses couvertures d’un coup sec et se lève. Nue, elle frisonne sous le coup du froid de Février. Londres est particulièrement pluvieux à cette époque de l’année et le froid semble s’infiltrer partout, même avec le feu ronflant dans la cheminée. Elle saisit son peignoir, négligement jetté la veille sur un des fauteuils de la chambre et file sous la douche pour ôter les dernières traces de ses excès de la soirée.

Ils étaient sortis très tard hier. Par ils, elle entendaient la bande habituelle, Al, Tom, Adrian et elle. A eux, on ajoutait plus ou moins régulièrement Ashley, selon si elle sortait avec Théo ou non et quelques uns de leurs amis. Al et Tom étaient partis assez tôt, le premier prétextant qu’il avait plein de potions à lancer tôt le lendemain, le second sans préciser pourquoi et Anne avait préféré ne pas savoir, parfois l’ignorance est une bénédiction et part de sa fonction, il y avait peu de chose qu’elle ignorait.

Il n’était resté qu’eux Anne et Adrian. Comme la moitié des sang-purs du pays, ils étaient cousins, mais plutôt que d’être des cousins très éloignés, ils l’étaient au second degré, ce qui dans leur monde équivalait à lien aussi proche que celui de frères et soeurs. Ils avaient passés la soirée à boire et à se plaindre ou plutôt ils avaient bus et elle avait écouté Adrian se plaindre. Chapman, sa condition de mangemort, la famille, les responsabilités, son manque de chance en amour ou encore l’obsession de Chapman pour lui trouver une bonne sang-pur qui le ferrait rentrant dans les rangs. Ils avaient terminés à une heure indécente et Anne était rentrée fine saoulle déjà fatiguée du matin qui l’attendait.

Pourtant, une fois sortie de la douche, qui aurait pu croire qu’elle trainait encore sa gueule de bois comme d’autres trainent leur peine de prison ? Elle ouvrit sa pharmacie et pris un Daphalgan – elle préférait parfois les techniques moldues aux potions sorcières – et s’habilla, épingla le badge des employés du Ministère de la magie sur sa poitrine et se dirigera vers le salon et de prendre un peu de poudre de cheminette. Elle arriva au ministère un peu en avance et salua une connaissance dans l’Atrium avant de se diriger vers l’ascenseur.

Direction : Niveau 9, Département des Mystères.

Une fois arrivée, elle se dirigea vers sa section et regarda le planning. Depuis que les langues de plomb avaient repris la fonction des oubliators, ils avaient moins de temps pour la recherche. L’essentiel de leur travail, pour le moment, était plutôt porté sur la surveillance des individus douteux, l’évaluation d’autres, etc. Bien entendu, les mangemorts auraient pu s’en charger, c’était d’ailleurs bien plus leur travail que le sien, mais en ces temps tendus, le Ministre, Lucius Malefoy, avait choisi de laisser les interrogatoires des personnes non recherchées par la justice. Ce n’était pas bête, les mangemorts n’étaient guère populaire tandis que les Langues de Plomb faisaient office de personne neutre. Leur anonymat avait tendance à effrayer les gens et tendaient à les faire parler plus vite.

- Anne ?
- Oui ?, c’était son supérieur hiérarchique qui venait avec une requête toutes neuves juste pour elle.
- Tu as un entretien dans une heure.
- Et moi qui pensait que j’avais déjà un boulot, répondit-elle en haussant les épaules. Tentative d’humour douteuse, elle en convenait, mais il ne fallait pas demander autre chose à une femme à la gueule de bois.

Son supérieur lui fit la grâce de ne pas commenter son humour navrant et laissa son employée à son travail. Avec un soupir, elle abatit un peu de travail administratif avant d’aller enfiler la tenue officielle des Langues de Plomb. Habillé d’une longue robe de sorcier noir, ils portaient tous le même masque et des gants. Il n’y avait que leur voix pour les distinguer. Elle sortit du département et appela l’ascenseur. Elle descendit aux étages inférieur pour aller dans la salle où ils faisaient les interrogatoires. Ca ressemblait à un bureau tout ce qu’il y avait de plus réglementaire. Pas besoin de les effrayer plus que le nécessaire.

Dans le couloir, personne, il semble que la secrétaire a déjà installé la personne qu’elle va interroger dans le bureau. Elle y entre, son dossier sous la main et fait face à un colosse à l’air embarrassé qui ne semble pas réellement savoir où se mettre, pourtant, elle-même n’est pas petite, mais l’homme doit faire près de deux mètres.

D’une voix froide, un peu clinique, elle déclara :

- Bonjour, monsieur Wellington, je vous en prie, asseyez-vous.

Elle-même le contourna et alla se poser dans la chaise derrière le bureau. Elle déposa le dossier sur la table sans l’ouvrir et alluma le feu dans la cheminée par un informulé. Elle était rigide, non pas parce que c’était dans sa nature, mais parce que sa position le voulait. Sur son ensemble noir brilait l’insigne du Ministère, seule trace de couleur avec son masque couleur plomb.

- Il semble que vous soyez ici pour que je décide si vous êtes âpte à reprendre la charge de Monsieur Bins en tant que professeur d’Histoire de la Magie. Vos références sont excellentes, mais le Ministre souhaite en savoir plus sur vous et la façon dont vous conduiriez votre programme scolaire.

Elle se laissa un moment de silence et décida de commencer par le plus simple :

- Avez-vous des opinions politiques, monsieur ?

L’inverse ne serais-ce pas étonnant, après tout, elle savait que les américains étaient souvent apolitiques. Chose presque impensable en Angleterre désormais.
made by black arrow


Dernière édition par Anne Fraser le Mar 28 Fév - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Historien ;; professeur au chômage
    |  Historien ;; professeur au chômage
    avatar
    Date de naissance du joueur : 04/03/1996
    Âge du joueur : 21
    Arrivé sur Poudnoir : 20/02/2017
    Parchemins postés : 39



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: Non évalué
    Ma résistance magique est de: Non évaluée
    Logan Wellington


MessageSujet: Re: Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser Jeu 23 Fév - 15:45

Vivement demain !
Logan Wellington & Anne Fraser

Lorsque Logan s’avance dans le bureau, il est prêt à tout. Son torse est gonflé, il se fait aussi haut que possible, aussi hautain qu’il le peut, il passe la porte d’un pas conquérant… Et se dégonfle aussitôt. Personne. Le bureau est vide, la cheminée est éteinte,  la salle est terne et morne. Il entend les talons de la secrétaire qui font demi-tour et qui s’éloignent dans le couloir. Puis le silence. Logan soupire en coin et lorgne la chaise devant lui. Peut-être faudrait-il qu’il attende assis pour paraître détendu ? Ou peut-être qu’au contraire,  ce geste serait pris pour un acte malpoli ?

Alors Logan, ayant singulièrement perdu de sa prestance, se contente de se dandiner d’un pied sur l’autre jusqu’à ce que l’on vienne le libérer de sa torture mentale. Au moins, l’attente n’est pas longue. La porte s’ouvre de nouveau et laisse passer une personne entièrement masquée et gantée. Logan ne pouvait pas distinguer la moindre parcelle de peau. Il peut deviner à sa voix froide qu’elle est une femme, mais c’est tout ce qu’il saura d’elle. Une langue de plomb. Le colosse n’est pas fan des langues de plomb. Ça lui rappelle les accoutrements des mangemorts quand ils veulent se montrer sans se faire reconnaître. Il aura beau chercher un contact visuel, il n’aura rien en réponses. C’est comme parler face à un mur. Et encore, il y a des murs plus chaleureux que certaines langues de plomb.

Il hoche donc la tête simplement et va s’asseoir sur le siège. Le sorcier essaie de reprendre un air neutre et de cacher la lueur de déception qui brille dans ses yeux. Son entretien professionnel vire de toute évidence à un interrogatoire. Il avait espéré être mieux reçu tout de même. Il la suit des yeux alors qu’elle allume le feu dans la cheminée, diffusant une chaleur douce qui détend légèrement Logan.

Logan l’écoute d’une oreille, mais son esprit se met à tourner à cent à l’heure. « Vos références sont excellentes » mais ses références ne semblent pas suffire pour le gouvernement. Logan se doutait bien que quelque chose comme ça allait lui tomber dessus. Certains peuvent penser que l’histoire est une matière un peu optionnelle, que le principal est d’apprendre les sortilèges, mais en réalité, elle est vitale, forme les opinions politiques, les préjugés, les idéaux, le patriotisme. Les hommes politiques adorent d’ailleurs reprendre des citations connues ou des images positives d’anciens leaders pour s’appuyer dessus, et ça à tort et à travers comme toujours. Alors si le gouvernement venait à apprendre qu’il n’est pas aussi neutre qu’il le prétend et ce qu’il pense du célèbre mage noir… Le risque serait trop grand pour qu’ils le laissent enseigner tranquillement et ruiner toute leur belle propagande.

- Je vois. Se contente de répondre Logan en bougeant légèrement dans son siège. Il a très bien compris le message.

Il est temps d’appliquer les bons conseils de maman Wellington. Conspirationniste convaincue, elle lui avait appris une petite technique qui ne serait d’aucune utilité contre un mage expérimenté, mais qui peut brouiller les pistes.

Une brique virtuelle se pose devant son esprit. Une autre la rejoint. Il ne peut pas prendre le risque de se faire surprendre dans ses pensées par une Legilimens.

- Eh bien, je suis neutre en ce qui concerne la politique du pays. Je suis un historien, vous savez.

Une autre brique comble un autre vide.

- Les bons historiens adoptent la position la plus neutre possible et se contentent d’étudier l’histoire telle qu’elle est, sans mettre une opinion dessus. Du moins, c’est mon point de vue personnel.

Les briques s’entassent puis forment un mur épais. En voilà un maçon efficace.
Logan joint ses mains sur le bureau, définitivement mal à l’aise devant une telle interlocutrice. Les entretiens professionnels ont bien changé… Il aurait aimé qu’ils discutent au moins pour la forme de ses mentions excellentes et du référencement que son tuteur américain de l’époque lui avait écrit. Ou bien de sa passion pour l'histoire et l'archéologie. Quelque chose d'autre que des questions qui lui donnent l'impression d'avoir un couteau sous la gorge.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 922



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser Mar 28 Fév - 17:19

Vivement demain !
Logan Wellington & Anne Fraser

Elle n’était pas méchante Anne. Moins que ses contemporains en tout cas. Dans une société, qui, désormais, se voulait divisée, principalement en deux pôles, elle faisait partie des moins extrêmes de tous. D’un côté, on avait les puristes affilés de près aux mangemorts de l’autre les merlinistes qui étaient probablement lié à l’Ordre du Phénix d’une façon où d’une autre, bien que personne n’ait encore pu le prouver. Au milieu de tout ça, on trouvait encore pas mal d’apolitiques, mais qui l’était réellement ? En ce temps troublé, où l’Angleterre cherchait la direction qu’elle prendrait, qui pouvait encore, chez les sorciers, dire qu’il ne se préoccupait pas de ce que pensait son gouvernement ? Ce n’était pas comme si deux partis aux idées principalement semblables s’affrontaient. Non, les puristes et les merlinistes n’avaient rien en commun si ce n’était le fait qu’ils étaient tous sorciers. Il n’y avait pas autre chose.

Concrètement, les merlinistes estimaient que les sorciers avaient des traditions, mais refusaient de se laisser guider par elles. Tandis que les puristes y voyaient les règles immuables qui devaient régir leur monde. Et bien entendu, comme toutes les traditions, celles-ci s’interprétaient volontiers au gré des fantaisies de celui qui les lisait.

Anne Fraser née Moore de la famille Fawley, n’avait de sang pur que le nom -dans le monde sorcier en tout cas - mais peu de personnes étaient encore vivantes pour pouvoir la trahir et aucune n’avaient un avantage à le faire. Puriste de façade, elle était merliniste de coeur, puisqu’à moitié moldue. Néanmoins, dans un monde où le statut de sang était à peu près tout, elle n’avait, pour le moment, aucun problème à prétendre être ce qu’elle n’était pas pour arriver à ses fins. Il restait à voir, à l’avenir, ce qui serait le plus fort, sa morale et la force de ses convictions ou son ambition. En attendant, elle allégeait sa conscience en n’étant pas trop dure avec les sympathisants merlinistes qui ne menaçaient pas de perturber le régime de Lucius Malefoy. Elle estimait qu’un certain nombre d’opposants politiques au Ministère n’était pas ce qui pouvait leur faire du tort et elle trouvait que les opinions politiques qu’on avait n’étaient pas une raison pour se voir refuser un job, tant qu’on était malléable.

Au final, bien qu’il n’en sache rien, Logan n’avait pas grand-chose à craindre d’elle. Néanmoins, elle percevait une certaine déception, si pas un malaise chez l’Américain en face d’elle. Il est vrai qu’il n’était jamais agréable pour les citoyens d’être confronté aux Langues de plomb. S’ils n’avaient pas l’aura effrayante des mangemorts, ils n’étaient pas pour autant sympathiques puisque leur apparence les rendait tout sauf humains.

Bien que compatissante pour l'homme, qui n'avait pas l'air méchant, elle ne pouvait pas changer son modus operanti pour autant. Lui, comme les autres, allait devoir se plier à son interrogatoire. Merlin savait qu'il valait mieux qu'il soit en face d'elle que de Chapman.

Quelques-uns de ses collègues étaient légimens. C'était une discipline qu'affectionnaient les langues de plomb tout comme l'occlumencie, indispensable quand on travaille dans un milieu qui demande le secret absolu. Anne était une occlumens honorable et travaillait pour devenir animagus, mais elle avait laissé la légimencie de côté pour le moment. Logan protégeait donc son esprit en pure perte, mais bien entendu, il ne pouvait pas le savoir. Anne ne tentait même pas de le pénétrer, elle n'avait pas besoin de ça.

Un sourire orna son joli visage, quoique son interlocuteur ne le vit pas. Elle retient un petit rire, et nota mentalement : probablement merliniste discret.

- Vous savez, personne n'est réellement neutre. La neutralité est un luxe qu'aucun sorcier ne peut se permettre pour le moment. Il est simplement plus probable que vous n'ayez pas encore fait votre coming out politique si je puis me permettre.

Elle prit sa plume et nota quelque chose dans son dossier avant d'enchérir :

- Être un historien n'est d'ailleurs pas une preuve de neutralité. Vous savez encore mieux que moi que chaque histoire, même si elle tend à l'objectivité, est écrite avec la subjectivité de chacun. Après tout, l'histoire est toujours écrite par les gagnants puisque les perdants ne sont plus là pour en parler, n'est-ce pas déjà en soi une belle preuve de subjectivité ?

Elle inclina la tête sur le côté, un peu pensive, il ne servait à rien de le tourmenter plus que nécessaire ici, elle enchaîna :

- Passons à une question plus concrète. Vous donnez cours à des élèves du second cycle, quelle matière pensez-vous leur enseigner ?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Historien ;; professeur au chômage
    |  Historien ;; professeur au chômage
    avatar
    Date de naissance du joueur : 04/03/1996
    Âge du joueur : 21
    Arrivé sur Poudnoir : 20/02/2017
    Parchemins postés : 39



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: Non évalué
    Ma résistance magique est de: Non évaluée
    Logan Wellington


MessageSujet: Re: Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser Ven 10 Mar - 23:33

Vivement demain !
Logan Wellington & Anne Fraser

Ses yeux de la couleur d’une nuit sans lune suivent les doigts agiles de son interlocutrice, qui attrape une plume, la faisant glisser sur le dossier destiné à juger Logan sur sa capacité à enseigner, ou plutôt sur sa capacité à suivre gentiment les directives du gouvernement.  Il soupire, conscient de ne pas être un homme convaincant et charismatique. Mais que peut-on y faire ? Ce n’est tout simplement pas sa nature.

Son regard se remplit de doutes alors qu’elle perce à jour ses semi-mensonges aussi facilement que si elle lisait dans un livre ouvert. Il n’a jamais su mentir correctement. Elle le suspecte surement d’être un merliniste, peut-être  même un membre de l’Ordre du Phénix ? Si Logan s’écoutait, il se lèverait et repartirait la queue entre les jambes, convaincu d’avoir foiré son entretien à peine commencé. Mais pourtant, il reste droit sur sa chaise, un air de chiot triste imprimé sur le visage. Et voilà qu’elle renchérit son argumentaire pour l’enfoncer un peu plus.

Quitte à rater son entretien, autant répondre à toutes les questions et à essayer de défendre son point de vue. Il ira se noyer dans un verre de whisky pur feu après.

- Eh bien, je pense que c’est un peu plus compliqué que ça de nos jours. L’histoire devient bien plus complexe désormais. C’est plus flagrant chez les moldus, si on prend l’exemple de l’enseignement de l’histoire américaine moldue. L’étude de la colonisation et des problèmes sociaux entre les esclaves noirs et la suprématie blanche, ainsi que l’étude de la ségrégation, pointent les gagnants d’autrefois comme les responsables d’une telle misère. C’est une pratique qui n’est pas encore universelle dans le pays néanmoins, mais c’est une petite révolution dans l’enseignement tout de même. S’enflamme-t-il.

Son visage passe de sa déception première à un air passionné, se souvenant de cette option qu’il avait suivie dans une université moldue en cours du soir. Tout à fait passionnant. Bien que cette chère Langue de Plomb doit plutôt penser le contraire. Les sorciers sont rarement intéressés par l’histoire moldue. Pour beaucoup, ce ne sont que des cloportes qui ne méritent pas le moindre intérêt. Logan lui jette un coup d’œil et s’agite légèrement.

- Enfin, ce n’est pas vraiment le sujet de notre entretien… S’excuse-t-il.

Logan dresse l’oreille alors que pour sa plus grande surprise, la Langue de Plomb continue avec une question des plus anodines. Enfin une question qui a du sens dans un tel entretien d’embauche ! Peut-être que rien n’est encore joué, et que Logan est encore dans la course… Le grand brin essaie de se détendre les épaules discrètement et s’éclaircit la gorge en essayant de paraître naturel face à cette personne masquée et froide. Visiblement, ce n’est pas gagné.

- La matière ? L’histoire de la magie britannique. Je suis tout à fait capable de l’enseigner.  Enseigner également une option d’histoire de la magie américaine est envisageable pour les élèves curieux. Ça ne poserait pas de problème pour moi, je suis souvent à l’aise pour cumuler ces deux matières.  Il reprend de sa voix grave : En ce qui concerne mon programme pour mes élèves, je compte balayer toute l’histoire britannique, en reprenant tout ce qui est demandé aux examens, que ce soit les révoltes des gobelins, les guerres des géants, la persécution des sorciers et la crémation des sorcières… Je vais enseigner l’histoire jusqu’au début du XXe siècle. Selon le niveau de mes élèves, je compte adapter mon enseignement et mes évaluations. Des questions de cours pour les plus jeunes, des exposés, des lectures, des recherches, et ensuite je leur apprendrais à faire des commentaires et des dissertations.

Logan sourit légèrement pour se donner plus d’assurance.

- Je ne manque pas d’idées pour enseigner cette matière. Et je suis un expert en histoire.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser

Revenir en haut Aller en bas

Vivement demain ! [Premier Rp] avec Anne Fraser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-