POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Event 5 || Inauguration Day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 974



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Mer 5 Juil - 23:29

Il y avait peu de personne pour réellement apprécié Hypérion Nott. C’était un homme dur, en particulier si on était pas dans ces bonnes grâces et il fallait admettre qu’ils étaient peu à y être. Dans le fond, il jugeait peu de gens réellement digne de son attention. Non pas celle qu’ils donnaient tous l’impression d’avoir en public, mais son attention réelle. Anne, identique à lui sur ce point, était pareille. Elle avait gardé ses amis d’adolescence, Tom, Al et Ady et leur vouait un amour sans borne, mais elle n’aurait pas dit la même chose de ses nouvelles relations sociales. Elle était très sélective sur son entourage et ne laissait pas n’importe qui y entrer. Hypérion faisait partie de cette gamme de personne qu’elle gardait près d’elle. Depuis des années, ils jouaient un petit jeu qui s’apparentait à une valse sans fin. Dans le fond, elle savait ce qu’Hypérion voulait, elle n’était stupide, mais céder, c'eût été être une de ces femmes et ça, Anne n’avait jamais pu s’y résoudre. Elle se refusait à être ordinaire. Quoique sérieuse, elle répondit en badinant, sâchant que son ami était assez fin pour comprendre ce qu’il y avait à comprendre.

- Oh, mais je respecte et comprends ton amour des femmes, tu sais. Mais tu me connais, je n’ai jamais sû faire taire mon ego, je ne supporterai jamais d’être une parmi tant d’autres ou celle d’un soir. J’aspire à bien plus que ça.


Elle méritait mieux que ça. Ce n’était pas aux autres de vous donner ce que vous méritiez, mais à vous de le déterminer. Anne était bien décidée à ne avoir moins.
Cette conversation, ce n’était pas la première fois qu’elle l’avait avec Hypérion, probablement pas la dernière d’ailleurs. Ils s’étaient moins vu durant l’année qui s’était écoulée. Elle avait voulu donner une chance à sa relation avec Tom, la jeune femme avait donc considéré qu’il n’était pas franchement correct de flirter avec Hypérion comme elle le faisait avant. Les choses étant désormais revenues à la normale, elle se permettait ses écarts en se disant que ça lui avait manquer. Il n’y avait rien de tel que la chasse. Ils furent brièvement interrompu par son collègue, Nick. Une fois les choses réglées, la curiosité d’Hypérion reprit le dessus comme Anne l’avait espéré. Elle lui prit le bras en souriant et ne put qu’accepter sa proposition.

- Allons au Verre d’Oz, tu sais que je n’ai jamais rien pu te refuser. Je rêve d’un de leur cocktail depuis une semaine et puis si tu te débrouilles bien, tu pourras m’inviter au restaurant. A moins que tu n’aies un rendez-vous plus important évidemment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Veuve noire ;; Membre de FP ;; Economiste
    | Veuve noire ;; Membre de FP ;; Economiste
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 06/09/2016
    Parchemins postés : 89



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Aaliyah Zabini


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Jeu 6 Juil - 10:54

Après ce qui avait dû lui sembler une éternité, Aaliyah lâcha enfin la main de Nelson Northanger, clic clac, merci Kodak. Bon, ce n’était certainement pas le merliniste le plus en vue, mais à part Harper, les gros poissons ne s’étaient pas déplacés pour l’évènement, alors on faisait avec ce qu’on avait sous la main. Mais c’était quand même le patron de la salle qui organisait le tournois, et surtout, Aaliyah n’avait pas claqué un gros paquet de gallion dans cette robe de créateur pour n’apparaître dans aucun papier. Si elle ne faisait pas la une de la Gazette, parce que Nelson n’était personne, elle aurait au moins les pages modes de Sorcière Hebdo. Et Sonny avec, le petit veinard.

« Et bien maintenant ils sauront qui vous êtes, ça va vous ramener du monde à la boutique, vous avez bien fait de venir. » Elle se composa pour la suite un air concerné et compatissant du meilleur goût « Et pour la salle je suis navrée de tous ces embêtements, je vais immédiatement aller en référer à qui de droit, je vais demander qu’on vous lâche du lest sur la sécurité avant le début du tournoi. »

Et la veuve noire tourna les talons, accompagnée des cliquetis métalliques de tous ses bijoux, planta là Sonny, Nick, et le reste sans plus de cérémonie. Concernant les problèmes de Nelson, elle allait en référer à ses fesses, elle n’en avait rien à faire des doléances de ce Northanger. Heureusement, un divertissement du meilleur goût vint se présenter : Anne Fraser venait d’arriver.

Aaliyah l’embrassa et l’accueillit chaleureusement. Anne possédait toutes les qualités qu’elle appréciait : polie, intelligente, cultivée, ambitieuse, mondaine, et mieux que tout, une langue bien acérée. Il n’y avait pas meilleure compagne pour cancaner autour d’un bon verre, sauf peut-être Grace Rowle. En tout cas, ces deux-là faisaient partie du cercle très restreint des gens qu’Ali voyait avec rien d’autre en tête que passer un bon moment.

« Anne, un plaisir de te voir, tu es venue soutenir ton oncle, je m’attendais bien à te voir ici. »

La langue-de-plomb lui demanda ensuite des nouvelles de son fils. Était-il utile de lui préciser qu’il était beau, poli, bien élevé et qu’elle en était très fière ? Non, ça, tout le monde le savait. De l’avis d’Aaliyah, ses enfants étaient ce qu’elle avait fait de mieux dans sa vie.

« Blaise accompagne, les jeunes puristes pour une chasse au lutin en Cornouailles. Tu l’imagines jouer les boys scouts ? Mais si ça l’amuse… Et toi, quoi de neuf au ministère depuis que je n’y suis plus ? »

Avant la naissance de Solange, Aaliyah travaillait à la direction du commerce magique international. Elle avait donné sa démission pour un congé maternité qui s’éternisait, mais était toujours ravie d’entendre les derniers bruits de couloir. Elle reprendrait peut-être son poste un jour, mais pour l’instant, elle s’amusait à faire de la politique, et regardait grandir sa fille.

Elle dû, malheureusement, interrompre ce charmant tête à tête. Le devoir l’appelait à l’autre bout de la salle. Mais où était passée l’époque où elle n’avait rien d’autre à faire qu’être une charmante femme trophée ? Une fois le problème réglé, son petit tour la ramena près d’Athénaïs Moreau. Aaliyah s’accorda une petite pause bien méritée, pour discuter avec la jeune femme.

« Alors mademoiselle Moreau, vous passez un bon moment ? Et comment vont vos frères et sœurs ? »

____________________________________
- Mais l'important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage -


Dernière édition par Aaliyah Zabini le Lun 10 Juil - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du MpM ;; ODP ;; Briseuse de sort chez Gringott
    | Membre du MpM ;; ODP ;; Briseuse de sort chez Gringott
    avatar
    Date de naissance du joueur : 30/08/1989
    Âge du joueur : 28
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 416



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Juliet Birch


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Jeu 6 Juil - 12:48

Quand on veut se voiler la face, on y arrive toujours très bien. Par définition, c’est beaucoup plus simple que de regarder la face. Ca ne demande aucun courage, aucune présence d’esprit. Non, il faut simplement avoir très fort envie de nier certaines évidences. Si Juliet ne s’était pas évertuée à passer ces derniers mois à se voiler la face sur Adrian Rosier, elle n’aurait pas été surprise par ce qu’il venait de se passer. Vraiment. Quoique très gentil - avec elle en tout cas - il n’était pas subtil. Et puis, c’était du bon sens, même suicidaire, un mangemort ; et à plus forte raison le petit fils de Chapman Rosier ; ne passait pas autant de temps avec une militante du Mouvement pour Merlin. Entre ça, son inquiétude déplacée lorsque son collègue l’avait frappée et les yeux de chiens battus qu’il lui offrait, quand agacée par son manque de prise de position claire, elle le malmenait. Non, il y avait eu des signes avant coureur et ceux-là étaient les premiers, elle avait juste choisi de les nier.

Elle pouvait être en partie excusée, après six ans, le célibat était presque devenu une seconde nature. C’était en partie par choix et en partie parce que c’était plus facile. Probablement le seul domaine de sa vie où Juliet faisait partie d’une lâcheté confondante. Comme quoi, nul besoin d’être Serpentard pour ça. Elle avait bien essayé de rencontrer des gens, elle-même se rendait compte qu’elle était trop jeune pour rester veuve éternellement. Elle avait rarement passé le premier rendez-vous ou dépassé le baiser. On disait que les victimes de violences sexuelles ne s’en remettaient jamais complètement. Le traumatisme demeurait présent quoique caché. Lorsqu’un soir, cédant aux pulsions du moment, elle avait tenté d’aller plus loin avec un homme qu’elle avait rencontré un mois auparavant, elle avait fait une crise de panique et était partie en pleurant. Quoiqu’il ait été deux heures du matin, elle avait à peine hésiter à se rendre au Emerald’s pour demander à son mari, Joe, un peu surpris, si Jezabel était disponible, avant de tout lui raconter, prise de remords.

Par habitude, elle fuyait donc les relations. Elle avait besoin de confiance, de connaître la personne. C’était déjà difficile lorsqu’on mène une vie normale, ça l’était encore plus quand on menait une double vie. Le sacrifice dans le fond, ne lui semblait pas bien grand, elle s’y était presque habituée. Et maintenant, voilà que Rosier, avec son sourire hésitant, sa mine souvent désolé et ses manières aussi attendrissantes que exaspérantes venait tout chambouler. Ca avait de quoi lui retourner l’estomac. Littéralement. Passée les trois premières seconde de surprise, son premier instinct fut de répondre au baiser. Le second, d’être frustrée lorsque ça se termina pour ensuite reprendre ses esprits et mortifiée, laisser Adrian partir sans même un commentaire.

Elle-même avait le rouge qui lui montait aux joues et elle priait les quatre fondateurs de Poudlard, Merlin lui-même pour que personne, n’ait aperçu ce qui venait de se passer. Elle regarda distraitement autour d’elle sans rien voir et décida qu’au diable Charles, Sonny, Mac Allistair et tout le reste, elle ne resterait pas une minute de plus dans l’antre du diable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Mangemort ;; Directeur de la Coopération Magique
    | Mangemort ;; Directeur de la Coopération Magique
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/08/1994
    Âge du joueur : 23
    Arrivé sur Poudnoir : 18/10/2012
    Parchemins postés : 55



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Ferdinand L. Selwyn


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Dim 9 Juil - 21:13

Selwyn tendait des pièges. Il l'avait toujours fait. Comme une araignée habile, maligne et travailleuse, il s'évertuait constamment à tisser de belles toiles de ci de là. Des toiles qui avaient l'art d'attirer les plus faibles insectes dans ses doux filets de soie. Une toile si bien dessinée qu'on ne se méfiait pas de ce qu'on pouvait attendre. Araignée particulière, Ferdinand attendait dans un coin, à l'ombre, observant longuement celles et ceux qui osaient s'aventurer trop loin de leur nid. Tout ne tenait ainsi qu'à un jeu d'ombre et de lumière, entre ce qui se trouvait visible et ce qui ne l'était pas.
Certains téméraires, enhardis de leur courage soudain, se précipitaient dans cette toile en oubliant la malicieuse et mielleuse araignée qui s'y cachait. Ils la sous-estimaient, pensant voir dans les fils de soie de faibles liens qui leur barraient la belle et grande route vers la vérité. Ils y courraient, voulant montrer à tous combien ils maîtrisaient l'art de se battre contre les putrides créatures de la nuit de ce terrible et injuste monde. Un moment de gloire, juste un petit, de quoi faire saillir les muscles devant les conquêtes. Tout n'était qu'une histoire de chasse et de lumière. Le chasseur étant bien souvent le chassé, pensant tenir entre ses griffes ses propres démons.
Ferdinand Selwyn avait donc toujours eu pour coutume de préparer de magnifiques toiles, bien mises à l'évidence, qu'il disposait à quelques endroits stratégiquement choisis à l'avance dans quelques grandes rencontres.

C'est ainsi que le jeune et téméraire Harper avait pris pour argent comptant ce que le chef de la diplomatie Anglaise lui avait donné à voir. L'image d'un politicien véreux mettant en avant des relations diplomatiques aussi éphémères que puissantes et jugeant la puissance et l'influence par ce qu'il y avait de plus visible.
Il s'esclaffa d'un air sensiblement maniéré tandis que le bonhomme continuait sa logorrhée facile sur l'âge des politiciens.
Il répondit ensuite avec douceur et parcimonie.

« Mais enfin, mon garçon ! Il fit une moue désapprobatrice, comme une vieille grand-mère alourdie par la graisse aurait fait à son petit enfant. Les plus vieilles araignées sont sans nul doute les plus dangereuses. Pensez bien que si elles sont encore là, c'est que personne n'a encore réussi à les écraser avec une grosse chaussure. Elles se faufilent, galopent encore dans les interstices des grosses manœuvres, pondent de ci de là des petits qui, à leur tour, galoperont à travers le monde. »

Il regarda le jeune homme avec une certaine malice et un regard qui se voulait réconfortant.

« Ecoutez les vieux os qui ont parcouru le monde bien avant votre naissance ! Les belles causes s'énoncent par de belles paroles. Ne sombrez pas, à votre si jeune âge, dans l'hypocrisie communicationnelle et philosophique qui voudrait nous faire croire en un désintéressement total de l'ego devant l'idée absolue. Ce sont les hommes qui forgent ce monde, en faisant de leurs idées des actes concrets. Si vous désirez n'en rester que là, eh bien, soit ! Mais ne soyez pas condescendant vis-à-vis de ceux qui agissent quotidiennement. Le petit homme tira une nouvelle bouffée de cigarette. Je vous pardonne cela avec un grand plaisir. Ce sont là les premières erreurs de la jeunesse. Mais gardez-vous bien de ne point en commettre davantage. Certaines sont mortelles ! »

Comme un tragédien, il eut l'air pétrifié par l'idée même qu'il venait d'énoncer.
Selwyn avait toujours eu l'art de trouver le masque parfait pour la parfaite situation, de manière à ce qu'on n'entre pas dans l'essence même de sa personne et que l'on tombe dans le sillage que lui-même avait creusé à l'avance.

____________________________________

« Je vais te dire qui sont les monstres: les gens, en dehors de cette tente. Dans ta ville, dans toutes ces petites villes. Mes monstres, ceux que tu appelles dépravés, sont ces magnifiques héros qui offrent leur anormalité au monde. Ils donnent un rire frissonnant aux personnes en manque de spectacles. Chacun vit la vie qu'il a choisie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Apprenti mangemort et maître potion

| Apprenti mangemort et maître potion
avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2017
Parchemins postés : 49



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Theodore Nott


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Lun 10 Juil - 16:24

Theodore sentit une main se poser sur son épaule, il tourna la tête et aperçut le visage bien connu d’Hypérion. Le jeune homme passa son bras derrière le dos de son frère et le frotta un peu maladroitement, ils n’avaient pas l’habitude des effusions en public. Ni en privé, d’ailleurs.

- Quand tu dis « beau tas », tu veux parler de toi ?

Si Theodore n’appréciait pas particulièrement ce genre d’évènements, il ne manquait pas pour autant d’observer attentivement les faits et gestes des personnes qui l’intéressaient. Il était quelqu’un de physionomiste et sa perspicacité sur ce que valaient les gens en face de lui ne faillait jamais. Même lorsqu’il étudiait parmi les Serpentards à Poudlard, un repaire de roublards et d’hypocrites, Theo parvenait à peu près à déceler le vrai du faux. Non sans difficulté, cela allait sans dire.

Pour autant, la relation entre Anne et Hypérion n’était pas la plus simple à saisir, il se contentait alors de les laisser faire leurs trucs qui, après tout, ne le regardait pas. Tant que son frère pouvait lui apporter ses réseaux tout allait pour le mieux ! Le « couple » ressemblait à deux mondains dans un pot d’araignées qui se mangent entre elles. Voilà comment Theodore se figurait la chose. Et Drago faisait sans aucun doute partie de ces araignées sans que l’on sût très bien s’il y trouvait vraiment son compte…

La relation qu’entretenaient Hypérion et son frère ne respirait pas non plus la clarté ; ils se trouvaient un peu parfois comme des amis, à d’autres moments comme de véritables frères et l’écart d’âge jouait beaucoup sur cela. Même si le plus vieux avait énormément participé à l’éducation et à l’érection du plus jeune en véritable machine puriste, Theo ne le considérait pas comme son père. Ils en avaient déjà un, et il leur suffisait amplement ! Ils avaient tout les deux une certaine dureté et chacun respectait l'indépendance de l'autre.
L’ancien Serpentard se retourna vers Drago.

- Ah ça… On est tous les fruits de nos pères et de nos grand-pères, non ? T’en sais quelque chose.

Theodore avait une fascination sans nom pour les plus vénérables des Mangemorts… Chapman, son père, Bellatrix… Ses modèles de toujours.

- D’ailleurs, ta tante est pas là ? C’est toujours un plaisir de la voir !

Il y avait un peu de moquerie là-dedans car il savait parfaitement que Drago était un peu effrayé par la plus folle des serviteurs des Ténèbres bien qu’elle fît partie de sa famille proche.

Malefoy décida subitement d’aller taquiner du Northanger, ce n’était pas tellement du goût du jeune Nott mais après tout pourquoi pas… Il suivit Drago dans la foule qui jouissait dans une intempestive effusion de gestes et de paroles, dans l’étourdissement d’une mondanité frivole. Un frisson de haine parcourait l'échine de Theo à la vue de chaque merliniste qu'ils croisaient.

- Northanger, sortit-il un peu froidement, ça doit vous faire tourner la tête de rencontrer autant de sorciers de qualité… Vous verrez, c’est une question d’habitude.

Il fallait bien avouer que Theodore avait ce côté moqueur, mais qu’il devait aussi se forcer pour parvenir à adresser la parole à une personne qu’il considérait comme un être condamné à récurer les chiottes de l’Histoire pour l’éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | MPM ;; ODP ;; Propriétaire du Quidditch Store

| MPM ;; ODP ;; Propriétaire du Quidditch Store
avatar
Date de naissance du joueur : 02/02/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 26/06/2017
Parchemins postés : 77



Pensine
Mon casier judiciaire est: peu rempli
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 11PV
Nelson Northanger


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Mer 12 Juil - 11:42

Nelson Northanger n'avait à présent qu'une ambition : s'enfuir. Se tirer le plus vite possible de ce champ de mines qu'était littéralement ce jour d'inauguration, truffé de puristes et de gens hostiles, qui par une mystérieuse coincidence, semblaient devoir tous vouloir lui parler alors qu'il n'avait lui même strictement rien demandé. Heureusement, il ne devait pas être si intéressant que ça pour Aaliyah Zabini : elle se décida rapidement à l'abandonner pour d'autres personnes, sans doute bien plus intéressantes que lui. Ce qui convenait parfaitement à Sonny, ravi de retomber un instant dans l'anonymat le plus total et de pouvoir vaquer à ses propres occupations en paix.

Il n'était pas un mondain, lui, pas comme Charles : ses relations avec le monde extérieur, c'était son club, les clients qu'il avait, pas ce genre de cérémonies pleines de pontes du purisme qui lui donnaient envie de vomir, rien qu'avec leur comportement, sans même parler de leurs idées dégueulasses. Il était très mal à l'aise là-dedans, obligé de sortir de son espace de confort, obligé de parler à des gens à qui autrefois il avait pu passer les menottes, ou avait pu expédier à Azkaban.

Fendant la foule à la recherche de Mac, il n'oubliait pas non plus Jule et Adrian Rosier. D'ailleurs, peut-être qu'il serait mieux qu'il délivre Juliet et qu'il s'occupe de Mac après. Jeremiah n'avait pas l'air décidé à faire du scandale, ça pouvait attendre, peut-être. Alors, où était mademoiselle Birch ? De nouveau, il finit par la repérer. En resta muet de stupeur. Il l'embrassait. Nelson eut un murmure totalement incrédule et un peu indigné :

« Non, mais, je rêve !... »


Et ne put jamais finir sa phrase, alpagué par Drago Malefoy et un de ces amis. Nelson fronça les sourcils au ton moqueur de ce qu'il considérait comme étant deux gamins. Il était plus que temps de partir, il réglerait le problème Juliet Birch après ( en tout cas, il essaierait de comprendre ce qu'il s'était passé), pour l'instant, s'il voulait éviter de filer des gifles à deux gamins insolents, il allait bien falloir qu'il s'en aille.

« Oh, oui, j'ai entendu parler de vous, Monsieur Malefoy. Vous êtes le fils de votre père, après tout. » Manière de dire : si vous étiez quelqu'un d'autre, personne ne saurait qui vous êtes, vous n'êtes personne. Et que Nott renchérissait, se croyant moqueur : « Je suis habitué à fréquenter les personnes qui sont ici, Monsieur Nott. Dans une autre vie, j'ai arrêté un certain nombre d'entre elles. Beaucoup gémissaient à leur procès, ça ressemblait un peu aux rires empruntés que je vois ici. Sur ce messieurs, je crains de devoir vous laisser entre personnes de qualités, j'ai un véritable emploi, pour ma part. »

Et sans plus attendre, il tourna les talons. Plus de Juliet en vue, ni de Adrian Rosier, ils avaient du partir, eux aussi. Sur le chemin de la sortie, il tomba sur Mac.

« Jeremiah, on s'en va. Allez.

- Mais je n'ai pas pu montrer...
- On a dit qu'on ne montrait pas de panneau, on s'en va, fais ce que te dis. »

Et l'instant d'après, ils étaient dehors. Libres, enfin.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    avatar
    Date de naissance du joueur : 08/04/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 27/06/2016
    Parchemins postés : 121



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: peu rempli
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 13PV
    Chapman Rosier


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Mer 12 Juil - 12:12

Chapman Rosier faisait de la figuration sur ce genre d'évenements. Sa présence était nécessaire et attendue, il donnait à voir aux journalistes qu'il était là. Photographies avec le Ministre, photographie avec Drago, son petit neveu et chef du parti, et ça continuait. Photographies avec Harper, le responsable présent du MpM, quand bien même ledit Harper le dégoutait proprement, ce beau parleur sang mêlé tout à fait ennuyant et médiocre. On ne pouvait pas reprocher à Chapman Rosier de ne pas être là, il faisait le job, ni plus ni moins, et ensuite il s'en allait. Il détestait la masse, les journalistes, cette bande de crétin avide d'information comme des bêtes étaient avides de viande  bien fraiche et saignante. Franchement, il s'ennuyait. Sincèrement. Harper essayait de jouer au plus fin avec lui : Chapman ne se donna guère la peine de répondre. Ferdinand Selwyn, son cousin, qui venait d'arriver, accomplirait ce rôle bien mieux que lui. Seul, il aurait fatalement fini par éclater au sol la tête de Charles Harper. Il s'adressa donc d'un air aimable à son collègue, ignorant totalement le dirigeant merliniste :

« Ferdinand, ravi de vous voir là. Ces messieurs de la Gazette vont vouloir une photographie. »
Souriant vaguement pour la photo, il posa avec son cousin, puis salua tout ce beau monde. « Harper, je vous laisse entre de bonnes mains, au plaisir. »

Tout était faux, et ce sur toute la ligne, mais peu importait, c'était les usages, ça suffirait parfaitement pour faire illusion : c'était une méthode déplorable mais pour l'instant encore nécessaire. Après l'élection, s'ils gagnaient, Chapman gageait qu'il aurait moins besoin de voir des merlinistes et d'être aimables avec eux. Croisant sa petite-nièce, Anne Fraser, il s'arrêta un instant pour parler avec elle et lui rendre son salut.

« Heureux de te voir également, Anne. Fais moi penser à t'inviter un de ces jours au manoir, il y a des lustres que je n'ai pas parlé avec des gens intelligents au sein de cette fichue famille. »
Il ajouta d'un ton sincèrement concerné, ce qui était rare dans ce genre de rassemblement mondain : « Mes amitiés à Reginald, souhaite lui un bon rétablissement de ma part, il est toujours le bienvenu s'il le souhaite. » Il adressa un semblant de sourire à Hypérion, qui débarquait. « Mais je te laisse en bonne compagnie avec mon filleul. Hypérion, mon garçon, envoie moi un hibou à l'occasion, j'ai deux ou trois informations qu'il serait utile que la Gazette publie, je pense. »

Et il avait fait le tour. Adrian avait disparu : fort bien, il devait faire ce qu'on lui demandait. Un de ses assistants, Albert Cooper, vint le trouver.

« Monsieur, votre déjeuner de midi. Vous m'avez demandé de vous le rappeler. »


Oh, oui. Son déjeuner avec sa charmante nouvelle assistante – et maitresse, tout à fait. Une excellente excuse pour partir. Chapman fit signe à Albert qu'ils pliaient bagage. Sur le chemin de la sortie, il s'arrêta cependant un instant pour dire quelques mots à Drago et Theodore Nott.

« Je m'en vais, neveu, félicitation, tout cela est une réussite : tu m'excuseras, j'ai un rendez-vous important. » Ou pas mais ça faisait toujours mieux que de dire qu'il déjeunait avec sa maitresse de cinquante ans sa cadette pour ensuite la tringler dans une quelconque pièce de son manoir. «  Theodore, c'est rare de vous voir dans ce genre de mondanités mon garçon, un plaisir.  Bon courage à vous deux, essayez de ne pas perdre votre âme avec ce ramassis de vauriens et de sang mêlés. »

Et il disparut, aussi froid qu'à l'ordinaire.

____________________________________

The necessary evil.
What are u doin' ? Tryin' to live ? Tryin' to fight ? × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Stagiaire du Ministère de la Magie
    | Stagiaire du Ministère de la Magie
    avatar
    Date de naissance du joueur : 16/07/2000
    Âge du joueur : 17
    Arrivé sur Poudnoir : 28/09/2016
    Parchemins postés : 82



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Athénaïs H. Moreau


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Jeu 13 Juil - 19:02

Athénaïs avait conservé une très bonne impression de Aaliyah Zabini depuis la dernière fois qu'elles s'étaient vues. La trouver ici, qui plus est en compagnie de Drago, était une bonne surprise. Mais, maintenant, elle se demandait davantage comment refuser poliment de rejoindre le parti Puriste... Cependant, elle n'eut pas à se poser bien longtemps la question, car, à peine quelques instants plus tard, Ali les quittait, son devoir l'appelant auprès des Merlinistes. Athé eut un petit sourire compatissant pour Charles et tous les autres, qui allaient devoir faire face à cette femme... Elle n'était vraiment pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, Aaliyah, et il valait très certainement mieux l'avoir de son côté qu'en tant qu'ennemie... Athé se retrouva donc seule avec Drago, mais ce dernier fut aussi appelé par son travaille et s'éclipsa rapidement. Enfin, après que Chapman, le merveilleux patron d'Athénaïs, ne soit passé les voir et n'ait fait sentir à la jeune femme à quel point sa présence ici l'indisposait. Athé ne répliqua pas, et Drago s'en alla, n'argumentant que d'un haussement d'épaule : il ne pouvait rien faire. La jeune femme haussa un sourcil légèrement sceptique : un instant, elle avait eu l'impression que Drago était gêné de sa présence...

Enfin, la jeune femme n'eut pas le temps de s'attarder là-dessus. Allez savoir pourquoi, un journaliste passant par-là pensa que se serait une plutôt bonne idée d'interroger la jeune femme. De quel parti êtes-vous ? Athénaïs était neutre, elle n'était là que pour assister au discours. Une personne sans parti ? Et pourquoi ? Et comment ? Qu'est-ce qu'elle pensait du gouvernement Malefoy ? Et quel était son métier ? Est-ce que la Justice Magique avait subi une influence suite au changement de Ministre ?

Athénaïs, jeune et inexpérimentée en matière de prise de parole, tentait tant bien que mal de répondre. Ce journaliste était tenace, elle ne parvenait pas à s'en défaire, et elle ne voyait personne susceptible de l'aider. Elle essayait bien de renvoyer la balle à un autre, en parlant de Chapman Rosier, justement, qui était là, dans la pièce, et qui répondrait sans doute bien mieux qu'elle à toutes leurs questions. Mais non, c'était son avis à elle qui intéressait le journaliste, l'avis d'une personne neutre, ou qui prétendait l'être, du moins.

- Ecoutez, je...

Sa tentative de prise de parole fut noyer par le flot de questions du journaliste, mais, heureusement pour la jeune femme, une aide lui fut enfin portée, en la personne d'Aaliyah. La femme était revenue vers elle, l'accostant amicalement, et, presque aussitôt, le journaliste avait déguerpi. La réputation, sans doute... Soufflant de soulagement, la jeune femme se tourna vers son aînée et afficha un sourire de remerciement.

- Madame Zabini ! Grâce à vous, je passerais sûrement un meilleur moment à partir de maintenant. Ce journaliste avait décidé que j'étais la plus intéressante ici, allez savoir pourquoi. Avec toutes les personnalités présentes ici, c'est à moi qu'il est venu poser des questions... soupira la jeune femme.

Peut-être que, maintenant, il la laisserait tranquille...

- Ils vont tous très bien, c'est gentil à vous de vous en inquiéter, répondit Athénaïs, quand Aaliyah lui demanda si ses frères et soeurs allaient bien. Et... et vos enfants ?

Athé espérait de tout coeur que Blaise ne soit pas ici. Et elle espérait également qu'Aaliyah ne mettrait pas son léger bégaiement sur le compte d'autre chose qu'une gêne passagère.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Veuve noire ;; Membre de FP ;; Economiste
    | Veuve noire ;; Membre de FP ;; Economiste
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 06/09/2016
    Parchemins postés : 89



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Aaliyah Zabini


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Ven 14 Juil - 13:26

Aaliyah regarda avec dédain les journalistes qui assaillaient Athénaïs s’envoler comme une nuée d’oiseaux à son arrivée. Des charognards, tous autant qu’ils étaient. La pauvre petite, elle avait bien fait de revenir auprès d’elle, avant qu’elle n’ait eu le temps de dire une bêtise quelconque à ce monsieur. Pour l’instant il n’y avait pas eu d’autre incident à déplorer qu’un peu de boisson renversée sur le chef du bureau des Mangemorts, et Ali comptait bien en rester là. Ces événements étaient épuisants, il fallait vraiment avoir l’œil sur tout, non vraiment, pour le prochain, elle se ferait porter malade. Elle avait bien assez de choses à gérer dans sa vie sans devoir en plus jouer les gardiennes de l’ordre puriste.

La veuve noire posa une main amicale sur l’épaule de la jeune fille.

« Ne vous dépréciez pas autant, vous êtes certainement plus intéressante que la moitié des gens qui pensent l’être ici. »

Aaliyah pour sa part ne se vendait jamais au rabais. Elle était sûre d’elle et de ce qu’elle valait, et n’hésitait pas à le dire haut et fort. Il y avait bien assez de gens qui ne demandaient rien de mieux que de vous enterrer, alors inutile de le faire soi-même.

Elle sortit un face à main en plume de paon et commença à s’éventer, les invités étaient presque tous partis, bien, elle pourrait, elle aussi, bientôt en faire autant. Elle avisa au loin Charles Harper toujours aux prises avec Ferdinand Selwyn. C’était son jour de bonté, elle lui proposa une porte de sortie en l’invitant à les rejoindre, elle et Athénaïs. Elle devait bien ça à un membre du club des veufs.

« Mademoiselle Moreau, je vous présente Charles Harper du MpM »

Elle sourit à Athénaïs qui s’inquiétait de ses enfants, sûrement plus de Blaise qu’elle avait dû connaître à Poudlard que de Solange qui n’était qu’un bébé. Mais c’était une attention délicate. Elle aimait vraiment bien cette petite, elle lui rappelait énormément elle au même âge, en plus naïve seulement.

« Blaise va très bien, il accompagne les jeunes Puriste en camp de vacances, et vous envoie ses amitiés » *enfin il le fera quand je lui dirais de le faire* « Et Solange a attrapé la dragoncelle, elle est déjà remise, mais faites attention à vos plus jeunes, c’est une véritable épidémie. »

Les invités étaient presque tous partis désormais, à part un ou deux crampons. Les officiels de Force Puriste allaient enfin pouvoir plier bagages. Aaliyah la première, elle aurait bien l’usage d’un cocktail bien frais après tout ça.

« Puisque la petite fête touche à sa fin, je propose que nous sortions boire un verre. Mademoiselle Moreau, vous venez avec nous, je vous invite. Et Monsieur Harper, si vous avez le temps. »

Aaliyah pour sa part n’avait pas assez de convictions chevillées au corps pour refuser d’aller prendre un verre avec un membre de l’opposition. Au contraire, si le vent venait à tourner, elle aimait autant entretenir des relations cordiales avec les têtes du MpM. Prudence est mère de sûreté. Et puisqu’elle avait décidé de prendre Athénaïs sous son aile, autant l’emmener avec, il fallait qu’elle voie du monde, cette enfant. Elle invita également le jeune Malefoy à se joindre à eux, et le jeune Nott avec, puisqu’ils semblaient faire la paire.

Si tous les détails étaient réglés, ils pouvaient fuir discrètement vers des lieux moins étouffants, et laisser les petites mains du parti clôturer l’évènement.  

____________________________________
- Mais l'important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2016
    Parchemins postés : 327



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 12PV
    Drago Malefoy


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day Dim 30 Juil - 17:43


Il coula un regard gêné et une grimace dérangé à Theodore, quand celui-ci lui parla de sa tante. Non, Bellatrix n'était pas là, et c'était sans doute mieux ainsi. Elle détonnait franchement avec le reste de la population, et même si Drago appréciait sa tante d'une certaine façon, il reconnaissait qu'elle était franchement dingue. Il hoche négativement ma tête, bien heureux de ne pas l'avoir sur le dos aujourd'hui.

    ▬ Elle avait sans doute beaucoup à faire.


Ils avaient rejoint Northanger, au grand déplaisir du Merliniste. Si Drago était là pour le boulot et par obligation, il ne pouvait pas se refuser un peu d'amusement. Il fit un sourire amusé quand Theodore lança une petite pique à Nelson. Il désenchanta cependant rapidement quand Northanger répliqua, pas impressionné pour deux sous de ces deux gamins qui se pensaient au dessus de tout. Ils n'eurent pas le temps de lui répondre que le Merliniste tournait déjà les talons, laissant à Drago un goût amer dans la bouche, foudroyant l'homme du regard. Il fit claquer sa langue et se retourna vers son camarade.

    ▬ J'en ai assez d'être ici, et de tous ces fouteurs de merde.


Il regarda autour de lui, de toute manière, chacun commençait à partir. Les Merlinistes avaient déjà presque tous fichu le camp, il allait pouvoir être libre de s'en aller à son tour. Discutant avec Theodore, il chercha sa mère du regard, espérant qu'elle vienne le voir pour lui dire qu'ils en avaient terminés. Mais ce fut Aaliyah qui s'approcha d'eux, les invitant à se joindre à leur petit groupe pour boire un verre. Drago accepta bien vote l'invitation, ne remarquant qu'après qu'il y avait un intrus parmi les invités. S'il serait plaisant de se retrouver de nouveau avec Athénaïs, ce n'était certainement pas dans un tel contexte, entourés par une bande de puristes assoiffés de ragots. Mais s'il refusait encore une fois de la voir, Athénaïs finirait par lui échapper.

    ▬ Mais pas très longtemps, j'ai encore du travail.


Totalement faux, mais ça lui permettrait de s'en tirer rapidement sans vexer une nouvelle fois l'objet de sa chasse. Sur ce, il quitta la banque, ne sachant s'il était heureux de se tirer d'ici ou de nouveau se retrouver dans une situation délicate.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event 5 || Inauguration Day

Revenir en haut Aller en bas

Event 5 || Inauguration Day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Gringotts
-