POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Event 5 || Examens de la promotion 2000

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mar 25 Juil - 17:27

Le membre 'Maître du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3 (élève)' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1036



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mar 25 Juil - 18:23

Les examens étaient proche de la fin, et pour cette dernière épreuve, les élèves étaient seuls face à la tâche qui les attendait. Une fois de l’autre côté de la porte, Cassidy informula un lumos et jeta un œil aux alentours, elle se trouvait dans un couloir étroit et obscur. Elle ne savait pas ce qui l’attendait au bout du chemin, mais quoi que ce fut, le passage était si resserré et elle n’aurait pas d’autre choix que de l’affronter, pas de fuite glorieuse possible comme pour la traversée de la rivière. La Gryffondor prit une profonde inspiration, agrippa fermement sa baguette et se mit en marche. Elle n’échouerait pas, elle avait triomphé du filet du diable, du mur de flammes et des strangulot, et même si le spectre de la mort l’attendait au bout du chemin, elle se sentait prête à lui faire face.

Soudain, sortant de la pénombre, une râle, longue et profonde se fit entendre. Cassidy sentit se dresser d’effroi chaque fibre de son corps. Mais elle réprima un mouvement de recul, non, du courage, elle affronterait ce qui se cachait dans l’ombre. Elle pressa le pas, fonçant au-devant du danger.  Et à la lumière pale de sa baguette, elle le vit, il était là, et il lui bloquait la sortie. La créature était vêtue d’une taie crasseuse et couverte de sang, ses membres en décomposition péniblement rattachés à son corps et dégageant une prenante odeur de chair en putréfaction et de produits ménagers. Elle avançait vers la Gryffondor avec une râle déchirante, couverte de mouches et d’asticots, deux trous noirs à la place des yeux, the walking elf ! C’était lui, encore, l’elfe zombie de ses pires cauchemars, et il avançait vers elle d’un pas traînant, sifflant, crachant.

Ce n’était pas sa première rencontre avec cette créature des enfers. La dernière fois, elle avait paniqué comme une idiote, incapable de lancer un sortilège, paralysée par la peur. Mais Niklaus n’était pas là pour la sauver cette fois, elle ne pourrait compter que sur elle-même. Heureusement, elle retrouva vite son sang-froid, ceci n’était qu’un bête épouvantard, elle ne se ferait pas avoir une seconde fois. Cassidy releva la tête avec une expression de défi, plongea ses yeux dans ceux, vides, de la créature et pointa sa baguette sur lui.

« RIDDIKULUS »

Un claquement sonore résonna tout le long du couloir, et l’elfe zombie se retrouva soudain affublé d’une longue paire de chaussettes rayées rouge et or. Zombie ou non, l’elfe de maison était horrifié de se voir offrir des vêtements. Il poussa un dernier cri d’agonie, et l’épouvantard disparu dans une volute de fumée grise. La voie était libre, pas le temps de niaiser, Cassidy prit ses jambes à son cou et fonça vers la sortie du labyrinthe.

La Gryffondor fut la première à retrouver la lumière du jour, et réapparue à l’endroit même où ils étaient rentrés dans le labyrinthe. Tout de suite, elle chercha sa mère des yeux, Demelza Faulkner était en grande conversation avec Grace Rowle, et à voir la tête de ces deux mères poules, elles n’avaient cessé de s’en faire pour leur précieuse progéniture. Cassidy adressa à sa mère le même v de la victoire qu’elle lui avait lancé avant d’entrer dans le labyrinthe, pour lui faire savoir que tout c’était bien passé.

Finalement les autres sortirent eux aussi. Et purent laisser éclater leur joie, pour ceux qui avait réussis ou leurs regrets dans le cas contraire. Ils évacuèrent l’entrée, pour laisser commencer le groupe suivant.

Demelza vint rejoindre son joyau-tout-en-or, Cassidy n’eut pas besoin de préciser de qui il s’agissait, elle était un modèle réduit de sa mère. La guérisseuse passa une main affectueuse dans la tignasse blonde de sa fille.

« Tu aurais pu faire mieux contre les strangulots, mais je suis fière de toi. Tu vois quand tu veux. »
« Ça vaut bien la peine de se casser le cul pour entendre des félicitations comme ça ! »
« Surveille ton langage, ou je te colle la langue au palais. »


Cassidy alla dire au revoir au reste du groupe, et en profita pour leur annoncer une grande nouvelle : elle aurait dix-sept ans dans quelques jours et organisait pour l’occasion une grande soirée au Sabbot de Bacchus, et ils étaient tous invités. Après toutes ces horreurs qu’ils avaient affrontées ensemble, ils méritaient bien une petite fête. Et celle-ci promettait d’être grandiose.

« Bon les gars, j’vous laisse, ce soir je vais voir mon père botter des culs au tournois de duel ! »
« Si je t’entends encore une fois dire cul, tout ce que tu verras ce soir c’est le plafond de ta chambre, Cassidy. »
« Oui, oui. Désolé m’man. »



Dernière édition par Cassidy H. Faulkner-Nott le Mar 25 Juil - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mar 25 Juil - 18:23

Le membre 'Cassidy H. Faulkner-Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3 (élève)' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Poufsouffle ;; 6ème année

| Poufsouffle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 220



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mar 25 Juil - 18:40



Trop sombre, beaucoup trop sombre. Si jusqu'à présent, Achlys n'avait pas tant eu peur, c'était grâce aux autres. Elle ne s'était pas encore retrouvée seule face aux ombres, aux sifflements du vents dans les haies et à tout ce qui pouvait surgir d'un moment à l'autre. Elle ne devait pas se laisser emporter par cette angoisse. Mais seule, dans le brouillard et comme perdue au milieu de nulle part, elle sentait que l'angoisse montait. Lys tenait fermement sa baguette, éclairant son chemin. Elle avançait pas à pas, sachant qu'elle n'aurait pas le droit à l'erreur. C'était évident qu'il s'agissait de la dernière épreuve, et ce serait certainement la plus difficile.

Elle pensa être surprise par le vent, mais c'était un mouvement dans la haie qui la fit sursauter. Une ombre s'approcha d'elle, portant une grande cape noire, tête baissée. Tandis que la silhouette marchait lentement vers elle, Lys reculait légèrement, serrant fermement sa baguette. Elle déglutit quand l'homme qui avançait mit une main dans sa poche pour en sortir sa propre baguette. Il n'était plus qu'à deux pas, et le bras de la jeune fille, tendu devant elle, se mit à trembler. Alors il la regarda, ses yeux sombres et perçants à peine visibles derrière son masque. Il allait la tuer, c'était la seule chose qu'elle pouvait lire dans ce regard. Achlys se sentit tétanisée par cette rencontre, oubliant un instant l'examen.

Elle ne s'était jamais retrouvée face à un Mangemort, pourtant elle ne pouvait pas s'y tromper. Ce masque était leur marque, ce regard d'assassin qu'il posait sur elle, sa baguette menaçante levée vers elle, prête à lui donner la mort. Achlys était tétanisée par cette vision. Elle sentait que c'était la fin, que cet homme au sang froid ne la laisserait pas repartir. Elle ne pourrait jamais le combattre, elle n'en aurait même pas la force. Si ses jambes ne l'avaient pas clouée au sol, elle aurait fait demi-tour, priant pour sa vie.

Il lui suffit d'un instant de lucidité à peine, pour comprendre. Sans doute son instinct de survie qui lui dictait de réagir, de réfléchir. Achlys se souvint encore qu'ils étaient en plein examen. Elle ne pouvait pas mourir, les examinateurs, les parents, tous, la regardaient. Personne ne permettrait l'assassinat d'une élève aux yeux de tous ces parents. Ce Mangemort, aussi imposant et cruel qu'il pouvait avoir l'air, ne devait pas être une menace. Il n'était peut être même pas réel, ce n'était qu'une illusion.

Achlys déglutit une nouvelle fois, se ressaisissant légèrement. Même si son bras tremblait encore, elle savait quoi faire. Elle l'avait vu tellement de fois dans ses livres favoris, ils l'avaient même appris en classe. Elle connaissait ses peurs les plus profondes. Si elle se voulait experte en créatures, elle se devait d'affronter sans difficulté un épouvantard. Elle se racla la gorge, osa regarder ce Mangemort illusoire dans les yeux, et lança son sortilège.

    ▬ Riddikulus !


Aussitôt, la cape sombre du Mangemort fut remplacé par une tenue de danse classique, d'un joli rose pastel et sa tulle toute en élégance. Le masque gris et froid qu'il portait se transforma en un adorable masque de chat, moustaches assorties. Si Achlys ne voyait toujours pas le visage du Mangemort, il n'avait plus rien d'effrayant. Elle pouvait se détendre, elle avait réussit. C'était terminé. Elle regarda avec un sourire l'épouvantard s'agiter gauchement devant elle, puis disparaître en fumée. Fière d'elle, mais encore un peu ébranlée par cette vision, la Poufsouffle continua son chemin vers la sortie.

Elle vit Cassidy et Thorolf devant elle, déjà sortis du labyrinthe. Toutes les paires d'yeux étaient tournés vers eux, puis Prymnéus sortit de la foule pour se jeter sur sa sœur. Après une longue étreinte, il la félicita encore et encore, lui demandant conseils et la rassurant sur son échec en Botanique. Qu'importe sa petite erreur, elle serait récompensée de ses efforts. Derrière eux, Evan et Alice les avaient rejoins. Elle délaissa un instant son frère, qui dévisagea Evan. Rejoignant tous ses camarades, elle les félicita tour à tour, ravie qu'ils s'en soient tous bien sortis.

Cassidy les invita alors à son anniversaire qu'elle fêterait prochainement. Si ça ne devait pas surprendre les autres, c'était le cas d'Achlys. Elle ne pensait pas qu'une Sang-Mêlée qui n'avait aucune importance comme elle serait invitée à l'anniversaire d'une fille d'un Sang-Pur reconnu. Puis elle regarda tous ses camarades. Alice, Evan, Thorolf. Tous des enfants, petits-enfants de Mangemorts. L'image de l'épouvantard lui revint et elle fut parcouru d'un frisson d'effroi. Elle se rendait compte alors de ce qu'il se passait, de qui elle était entourée. Et de comment elle pourrait vivre avec ça.

Mais elle préféra, au moins le temps de cette victoire, oublier cette nouvelle ombre au tableau.

    ▬ Merci Cassidy, à bientôt dans ce cas.


Elle se retourna vers Prym, qui était appelé à l'examen. Si ses camarades repartaient, Achlys devait encore supporter ses deux frères. Elle allait pouvoir souffler un peu, tout en observant la progression du frangin.

    ▬ Bonne chance, Prym ! Encouragea-t-elle le Gryffondor, qui entra à son tour dans le labyrinthe.


Elle le regarda entrer et disparaître derrière les haies. Elle tourna légèrement la tête, observant les parents autour d'elle, la sécurité, le directeur, les élèves. Elle l'avait déjà comprit, mais elle ouvrait les yeux maintenant, et ne savait quoi penser.

Ils étaient encerclés.
© Imaginary pour Epicode

Stats:
 

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mar 25 Juil - 18:40

Le membre 'Achlys Kaustas-Deketh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3 (élève)' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Serpentard ;; 7ème année

| Serpentard ;; 7ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 139



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mar 25 Juil - 21:24

Si, jusqu'ici, Evan n'avait pas paniqué une seule seconde - exception faite du moment où Alice et les autres avaient été séparés d'eux -, maintenant, c'était totalement différent. Enfin, il ne fallait pas pousser non plus, ce n'était pas la panique totale, celle qui figeait les gens qui qui apportait tremblement et tout le reste. Non. C'était juste cette boule dans la gorge, qui empêchait de déglutir normalement, et cette crispation des muscles, le corps réagissant au danger qu'il pressentait. Alors Evan avançait, lentement, la baguette tendue droit devant lui, attentif à tous les bruits, prenant ses précautions. Il ne voulait pas être pris au dépourvu. Il voulait assurer cet examen jusqu'au bout. Être parfait, irréprochable, faire un sans faute. Il voulait terminer en beauté, mais la situation dans laquelle il était n'augurait rien de bon. Ce couloir était bien plus froid que ceux qu'il avait traversé jusqu'ici, et il n'aimait pas ça. Ce qui l'attendait pour la suite risquait de ne pas être de la rigolade.

Soudain, alors qu'Evan tournait à l'angle d'un couloir de haie, son corps se figea. Là, devant lui, un tout petit peu plus loin, l'incarnation même de la peur s'élevait, menaçante, mortelle, drapée de noir. Un Détraqueur. Alors c'était ça, la dernière épreuve. Affronter sa peur. C'était à la fois une épreuve de Défense Contre les Forces du Mal, mais Evan savait bien, aussi, qu'on mesurait là la force de caractère du sorcier examiné. Certaine personne n'arrivait pas à se reprendre face à un Détraqueur. Il fallait faire face à la peur. A la... A...

- Merde... souffla soudain Evan, tandis que tout sentiment heureux le quittait brusquement, remplacé par les pires souvenirs de la vie du jeune homme.

En fait, ce n'était même pas vraiment des souvenirs. C'était les sensations. Colères, peur, haine, mépris, peur, panique, peu, douleur. C'était violent et c'était difficilement supportable. Evan recula en titubant, tandis que la créature s'approchait de lui. Il tentait de se soustraire à son emprise, le temps de trouver la force nécessaire pour le combattre. Et cette force, elle lui tomba soudain du ciel. Il pensa à Alice, qui avait sûrement dû réussir, elle était tellement intelligente ! Il pensa à Lys, qui avait dû faire preuve de son courage habituel. Il pensa à Thorolf, à sa mère, à tous les souvenirs heureux qui passèrent à sa portée, et, d'un coup, releva sa baguette.

- Expecto Patronum ! s'écria-t-il alors.

Un puma tout en muscle et en nerf jailli alors de sa baguette et se précipita sur la créature, qui recula rapidement. Evan décida de ne pas s'attarder et se précipita aussitôt vers la sortie, tandis que son patronus trottinait tranquillement derrière lui, s'effaçant lentement.

Une fois à l'extérieur, Evan prit un moment pour respirer et retrouver les sensations normales d'un être humain : la joie de la réussite, la fierté, l'excitation. Il eut cependant à peine le temps de se remettre que sa mère le prenait déjà dans ses bras. Evan lui rendit son étreinte, un sourire vainqueur aux lèvres.

- Un sans faute, déclara simplement Grace Rosier. Je suis fière de toi, Evan.
- Merci. Moi aussi.

Sa mère leva les yeux au ciel puis se détacha de lui et retourna avec la mère de Faulkner et Faulkner elle-même, cette dernière annonçant son prochain anniversaire.

- Compte sur moi, Faulkner, lui glissa-t-il discrètement avec un sourire moqueur.

Evan chercha ensuite des yeux le reste de leur équipe et vit Lys, un peu plus loin, avec son insupportable jumeau, qui lui lançait un regard tout ce qu'il y a de plus aimable. Evan fit un grand sourire à Lys et, juste pour narguer Prymnéus, lui fit un petit signe de défaite, mains serrée, pouce vers le bas. Allez, va te faire dégommer par ton Epouvantard, dugland. A ce moment-là, Alice arriva et l'embrassa. Evan la serra aussi dans ses bras et lui fit un petit sourire, se retenant de lui demander une nouvelle fois si elle allait bien.

- T'en fais pas, j'oublie pas, promit-il, avant que son regard ne se porte sur Chapman, en retrait.

Il lança un regard glacial au vieux puis rejoignit sa mère après avoir féliciter Thorolf et dit au revoir à Alice.

Bien, et maintenant ? Evan avait encore de l'énergie. Qui était partant pour un Quidditch ?


Dernière édition par Evan F. Rosier le Mer 26 Juil - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mar 25 Juil - 21:24

Le membre 'Evan F. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3 (élève)' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Serdaigle ;; 6ème année ;; Membre de FP
    | Serdaigle ;; 6ème année ;; Membre de FP
    avatar
    Date de naissance du joueur : 07/10/1995
    Âge du joueur : 22
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 222



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
    Ma résistance magique est de: 6PV
    Alice Rosier


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mer 26 Juil - 10:15


L’examen touchait à sa fin. Il n’était pas difficile de le comprendre lorsque l’on se retrouvait seul au milieu d’une longue allée sombre, humide et angoissante après avoir refermé une épaisse porte nous coupant de tous les bruits extérieurs. Ici, on se sentait isolé du reste du monde et en proie à tous les dangers, dont soi-même. La situation aurait eu de quoi faire pâlir n’importe quel jeune sorcier et Alice ne faisait pas exception. Se voulant rassurante pour elle-même, elle refusait de paniquer comme à la première épreuve. Néanmoins, force était de constater que ses mains tremblaient, tout autant que ses dents. Baguette levée droit devant elle illuminant sur une courte zone, elle l’agitait brusquement dès qu’une feuille vibrait. Elle murmurait.

- Rien ne peut t’arriver, tu connais déjà tout, tu sais déjà tout, tu as tout lu. Rien ne peut t’arriver, ce n’est qu’un simple examen, tu vas y arriver. Allez, Alice, reprends-toi. Ok. Ok. Elle souffla d’encouragement, et redoubla d’effort. Allez ! On y va.

Elle continua d’avancer jusqu’au premier tournant de l’allée. Rien ne se passait sinon le silence qui lui glaçait le sang. Elle se sentait compresser dans cet espace hors du temps et des réalités. Et c’est là, à l’angle, qu’elle cria, tomba en arrière, se rattrapant tant bien que mal à la haie, s’éraflant tout une partie de son bras gauche. Elle se repositionna contre la haie, baguette empoignée fermement, souffla, une légère larme coula le long de sa joue. Surprise, elle n’avait pas bien vu de quoi il s’agissait. Elle avait simplement distingué une silhouette humaine, massive, noire, droite et stricte. Elle jeta un regard en se penchant légèrement. Merde, la silhouette ne bougeait pas. Elle semblait la fixer dans la pénombre, attendant l’affrontement.

La jeune Serdaigle prit son courage à deux mains et sortit de sa cachette, avançant vers l’homme. Ce ne fût qu’à une certaine distance qu’elle le reconnût. Evan Rosier Senior. Fils de Chapman Rosier, patriarche en tête de la famille, et père d’Alice. Son sang se glaça, elle lâcha presque sa baguette, mis une main devant sa bouche pour s’empêcher de hurler. Elle n’avait jamais vu son père, c’était, pour ainsi dire, la première fois. Une peur bleue la prit, elle recula de trois pas alors que l’épouvantard s’avançait doucement. Derrière lui, il laissait d’épaisses traces de sang. Comme déjà mort, Evan semblait revenir d’outre-tombe prêt à assassiner cette famille qui n’était jamais venu l’aider.

Le cheminement se fit expressément dans sa tête. Il n’y avait qu’une seule possibilité. C’était soit un sortilège de magie noire profonde qu’elle ne connaissait pas permettant de créer des sortes de morts-vivants – et honnêtement, ça l’étonnait beaucoup qu’on fasse affronter ce genre de bestiole sanguinaire et dangereuse à des cinquième année – ou alors c’était un épouvantard, comme appris l’année passée en cours de Défense contre les forces du Mal. Elle continuait, glacée, paralysée de peur, d’observer pour la première fois son père. Sa baguette se leva fébrilement, elle détourna le regard.

- Ridikkulus !

Soudainement, Evan Rosier était maintenant habillé en robe de mariée blanche, rayonnante et somptueuse, de hauts talons qui le faisaient tituber et un petit chapeau de fête qui se cessait de s’agitait au-dessus de sa tête balançant multiples feux d’artifice. Ridiculisé, l’épouvantard s’évanouit dans un élan de fumée et le passage se dégagea pour Alice. Bousculée, elle se mit à courir pour en finir avec ces saloperies. Elle sortit du labyrinthe, retrouva la multitude de parents et proches d’élèves.


Elle avait finalement triomphé de ces épreuves maudites. Elle se pencha pour tousser, sa tête vibrait après tous ces événements. Elle se releva, souffla de soulagement. En voyant Cassidy, elle sourit, puis Evan, Lys et Thorolf. Ils avaient tous réussi leurs épreuves et c’était déjà quelque chose. Elle se rapprocha de Chapman, toujours froid et strict.

- Alors t’en as pensé quoi ? La botanique ça compte pas.

Le vieux lui fit son compte rendu express qui n’avait rien d’une félicitation, ni d’un acharnement. C’était un commentaire signé Chapman qu’il fallait prendre avec le recul nécessaire qu’Alice commençait à développer.

Alice retourna voir le groupe et les félicita tous un à un. C’était une sacrée épreuve qu’ils venaient de passer. Cassidy les invita tous à une soirée – annoncée somptueuse et connaissant le fameux père de la gryffondor, ça ne pouvait être autrement – au Sabot de Bacchus. Elle remercia son amie et embrassa Evan.

- Bon, t’oublie pas notre soirée à deux, Mardi prochain, hein ?

Elle salua l’assemblée et quitta les lieux avec son grand-père, toujours affublé de son regard glacial.

Stats:
 



Dernière édition par Alice Rosier le Mer 26 Juil - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000 Mer 26 Juil - 10:15

Le membre 'Alice Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé PA 3 (élève)' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event 5 || Examens de la promotion 2000

Revenir en haut Aller en bas

Event 5 || Examens de la promotion 2000

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Autres Lieux

 :: Reste du Monde
-