POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Interlude || Sweet Seventeen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage


    | Ordre du Phénix ;; Médicomage

| Ordre du Phénix ;; Médicomage
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 09/09/2015
Parchemins postés : 147



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Alexa C. Turman


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Ven 4 Aoû - 14:39

Bien sûr que Betty ne connaissait pas la personne dont c'était l'anniversaire. Et cela n'étonnait même pas Alexa qu'elle se soit invitée juste pour le plaisir d'aller piquer dans le buffet et profiter du champagne. Aussi ce contenta-t-elle de lever les yeux au ciel, un sourire amusé aux lèvres, quand la brune lui confirma ce qu'elle pensait. Au moins, elle l'avait invitée pour en profiter. Puis sa compagne de ce soir commença à lui présenter toutes les personnes qu'elle connaissait dans la pièce. Vraiment beaucoup trop de Mangemorts et de Puristes, ici. Alexa grimaça et préféra se concentrer sur autre chose : Betty, par exemple, était bien plus intéressante que toutes les autres célébrités qui se trouvaient dans la pièce.

- Tu me flattes, Betty, répondit la jeune femme, lorsque la brune la complimenta. Mais, si tu veux mon avis, Aaliyah Zabini ne t'arriverait pas à la cheville.

C'est vrai. Qui arrivait à mettre quelqu'un dans son lit en une soirée et à faire que cette personne la revoit par la suite sans rechigner ? Peu de personne, en fait. Et peu de personne aurait eu l'audace de se servir de l'invitation d'une mère partie trente ans plus tôt pour se pointer à une soirée de puriste. Enfin, peu de personnes l'aurait fait avec autant d'aplomb que Betty, c'était certain, Alexa la première.

- La représenter, ou profiter du buffet et des boissons gratuites ? répliqua Alexa, avec un petit sourire amusé. Oula, non, pas du tout ! Pour mes dix-sept ans, on a plutôt passé notre après-midi à jouer au Quidditch avant d'aller finir la soirée en boîte, ajouta-t-elle ensuite en riant.

Ses dix-sept ans n'avaient rien à voir avec ceux de la fille d'Hypérion Nott, et ça allait très bien à la jeune femme. Elle préférait le Quidditch à une soirée où tous les coincés du coin se réunissait. C'était bien plus amusant, et finir la soirée à boire entre amis, il n'y avait que ça de vrai. Surtout que, ce jour-là, John lui avait laissé un paquet de souvenirs bien gênant qu'elle ne se privait pas de ressortir à sa guise.

Alexa fit un sourire amusé à Betty, qui venait de commander de nouveaux verres, et allait céder à la tentation que représentaient ses lèvres quand une autre personne vint s'ajouter dans leur duo.

- Bonsoir, Monsier Sallybank, et merci pour les encouragements ! J'ai peut-être mes chances pour al victoire, qui sait ?

Apparemment, Betty et Tom Sallybanks semblaient bien se connaître. Et Alexa ne pouvait qu'être d'accord : boire sur le dos d'un Puriste, que pouvait-il y avoir de mieux ?

Une fois Tom parti, ce fut au tour de Jule de faire son apparition. Décidément, toutes les personnes intéressantes de cette soirée, hormis Betty, bien entendu, avaient pris l'option "serveur".

- Jule ! s'exclama Alexa en embrassant son amie. Je m'attendais pas à te voir ici ! Tu fais le service aussi ? T'en fais pas, c'est que le temps d'une soirée, déclara la jeune femme.

Puis Jule repartit faire le service. Et Alexa ne put s'empêcher de remarquer, plus loin, son altercation avec Rosier. Mais le bras de Betty autour de ses épaules détourna son attention du spectacle, bien qu'elle le conserva dans un coin de son esprit. Elle ne serait pas la seule à avoir des choses à raconter...

- Si cette soirée me plaît ? On profite de la musique, des petits fours et des boissons sur le dos des Puristes, et, en plus de ça, je suis en très charmante compagnie. Qu'est-ce qu'il faudrait de plus pour que cette soirée me plaise davantage ? demanda Alexa, un sourire aux lèvres.

Et, bien sûr, tout cela était dit avec une parfaite imitation de l'innocence la plus pure et la plus candide. Oui, oui, une imitation...

____________________________________

Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | THE MOD ;; Coach de Ballycastle ;; Criminel

| THE MOD ;; Coach de Ballycastle  ;; Criminel
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2015
Parchemins postés : 858



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Tom Sallybanks


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Ven 4 Aoû - 14:41

Si Tom était plus ou moins habitué à être confronté à des sang purs méprisants, il aurait simplement aimé que l'anniversaire de Cassidy Faulkner-Nott ne se transformepas en un repère de gens qu'il ne voulait pas voir - même si heureusement, il y avait des gens comme Betty pour un peu sauver la fête, il faudrait vraiment qu'il lui ramène une bouteille de champagne.

En tête de liste des gens que Thomas voulait éviter ? Anne, évidemment. Il avait beau faire le fier, Tom avait tout de même du mal à faire comme si de rien n'était. Il avait beau dire qu'il ne lui en voulait pas, qu'il était bien d'accord pour qu'ils restent amis, il n'était sans doute pas prêt à la confrontation - ou alors, c'est simplement qu'il était encore jaloux et qu'il se connaissait bien. Voir Anne fréquenter Hypérion Nott n'était pas exactement quelque chose qui pouvait plaire à Tom, et il envisageait mal, de toute façon, de rompre le silence radio qu'il entretenait depuis leur rupture à une réception. Surtout si Nott se pointait en personne. Sally se connaissait, il était fichu de s'énerver, et là, bien sûr, ce serait vraiment foutu pour se réconcilier un peu. Heureusement, Adrian avait débarqué à ce moment là et comme d'habitude, il était à l'ouest.

"Non, je fais pas videur, mais je pourrais pas t'aider, abuses pas trop, Ady. Et il est hors de question que je fasse ça, j'ai suffisamment de soucis comme ça, crois-moi, essaye juste de te tenir un peu."
Mais Adrian était déjà reparti. "Adrian ! Adrian, bordel !" Il secoua la tête, et un instant, se mit à rire de bon coeur, oubliant sa situation avec Anne : "Mais qu'est-ce que je vais faire avec lui, franchement, tu peux me dire, toi ? "

Son regard tomba de nouveau sur Anne et la gêne revint. Il jeta un oeil autour de lui, et son regard tomba sur Jule Birch et Adrian. Même s'il n'avait rien contre Juliet Birch personnellement, même si ça faisait quand même des années qu'il ne l'avait pas croisée, mine de rien, les vieilles angoisses - Azkaban, course-poursuite, interrogatoires et compagnie - avaient la peau dure. Quand bien même Juliet elle même semblait désireuse de se rabibocher avec lui. Elle paraissait sincère. Tom se demanda ce qu'il y avait entre elle et Adrian - il était trop bourré pour se rappeler de ce que Rosier lui avait dit après lui avoir raconté l'épisode du verre qu'elle lui avait lancé. Il jugea qu'il y avait quelque chose entre eux à voir leur attitude, mais il avait ses propres problèmes à régler avant d'essayer d'aider les autres dans leur vie sentimentale, vu que Anne le retenait. Il tenta un sourire :

"Eh, écoute, moi aussi. Ca va aller, mais je t'avais prévenu...je peux pas faire mieux, je suis désolé. Mais j'essaie. Ca va me prendre un peu de temps, peut-être." Il ajouta d'un air qui se voulait le plus neutre possible : "Mais ça va, toi ? J'ai vu que tu étais en demi finale du tournoi de duel. Je te paye un verre, après, si tu veux. On fêtera ta victoire. Ou je me moquerais parce que toi aussi t'auras perdu." Il sourit. Neutre. Il fallait qu'il reste neutre. Peu importait ce qu'il se passait. "Je vais pas tarder à y aller, faut que je surveille Ady et les gens vont râler s'ils n'ont pas assez de champagne. Puis j'ai moyennement envie de croiser Hypérion Nott, moi."

Pour la neutralité, c'était perdu. Il aurait voulu dire quelque chose, la mettre en garde. Hypérion était un sale type, pire que lui, et il n'était déjà pas un saint. Mais il n'était sans doute pas le mieux placé pour le dire, maintenant.

____________________________________

Maître-voleur.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 7ème année

| Serpentard ;; 7ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 147



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Ven 4 Aoû - 15:10

La première chose que remarqua Evan, ce fut le changement dans l'attitude d'Achlys. Elle, d'habitude si chaleureuse, si prête à accueillir et à apprécier tout le monde, faisait soudain preuve d'une froideur qui, si elle passait inaperçue aux yeux de ceux qui ne la connaissait pas, ne pouvait cependant pas être dissimulée à Evan, qui ne la connaissait que trop bien. Alors il lui lança un regard interrogatif, lui faisant un discret signe pour lui demander ce qui n'allait pas. Se pourrait-il... qu'elle soit jalouse ? Jalouse d'Elena ? Bon, oui, il ne lui en avait pas parlé. Mais il n'allait pas non plus crier sur tous les toits qu'il sortait avec une fille, si ?

- Je n'étais pas non plus au courant qu'il avait une meilleure amie, déclara poliment Elena. Ravie de te rencontrer.

Seul Evan, et peut-être Thorolf, purent sentir le jugement dans la voix de la jeune femme. Oui, la petite amie d'Evan restait une puriste, et, même si elle ne dirait rien, elle n'en pensait pas moins.

Ce qui était bien avec Elena, c'était qu'elle ne faisait pas partie de ces filles maladivement jalouses. Et cela avait bien aidé Evan, quand il avait prit le temps de parler avec Elena de toute cette histoire de Sorcière Hebdo. Et la jeune femme n'avait pas manqué de le taquiner là-dessus. Mais, en réalité, c'était davantage pour cacher une certaine méfiance qu'autre chose. Et la remarque de Cassidy fit se porter sur Evan un regard interrogateur que le jeune homme balaya d'un sourire avant de lever les yeux au ciel. Merci bien Faulkner, toujours là pour me mettre dans la merde. Que ferais-je sans toi ?

- Faulkner, Elena, ma petite-amie. Elena, je te présente le fléau de ma vie, Cassidy Faulkner-Nott. Et ne prend pas trop tes désirs pour la réalité, ajouta-t-il à l'attention de Cassidy. Tu pourrais vexer ce cher Niklaus à trop t'attacher à moi comme ça.

Sur ce, il salua le nouveau venu, qu'il n'avait pas vu depuis un moment et qui ne put s'empêcher de faire encore un commentaire sur cette fichue histoire de fiançailles. Si on pouvait laisser le mariage loin, très loin d'Evan, ça lui irait bien mieux... Attentif, la jeune homme observa d'un oeil méfiant Lys offrir un cadeau à Faulkner. Si elles se mettaient aussi à copiner, elles aussi... Non mais il fallait que Faulkner arrête de polluer son cercle d'amis, merci bien.

- Ah ? demanda soudain Evan, intéressé. Alors ça veut dire qu'on va enfin me lâcher avec toute cette affaire ? Parfait ! déclara-t-il quand Niklaus déclara plus ou moins explicitement qu'il était en couple avec Faulkner.

Pour un peu, il aurait remercié Nik de sortir avec cette enragée, mais il le plaignait tellement qu'il n'en fit rien. Le pauvre n'avait pas vraiment l'air de savoir dans quoi il s'engageait. A côté de Cassidy, Elena était un ange - ce qui était loin d'être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    avatar
    Date de naissance du joueur : 02/04/1986
    Âge du joueur : 31
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 163



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: rempli
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Adrian Rosier


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Ven 4 Aoû - 17:46

Il s'était éloigné en riant sous les invectives de Tom. Pauvre Sally, il en était rendu à jouer les types raisonnables, alors qu'il était loin d'en être un lui-même. Ady n'était pas mieux, mais ça faisait longtemps qu'il buvait trop et il lui en fallait beaucoup pour vraiment se mettre minable, se rendre insupportable, et se faire jarter de la soirée.

Il savait déjà comment ça finirait, cela dit : il finirait sans doute par partir, aller dans un autre bar, et par finir le long d'un trottoir, ivre mort. Il aurait gagné une soirée à rire et à se marrer, à causer un peu avec Anne, à écouter Nott vanter les mérites de sa fille, ou se marrer un peu avec Drago. Adrian avait déjà tout prévu, comme d'habitude. Eviter de penser à ses problèmes, éviter et esquiver était un art qu'il maîtrisait assez bien.

Sauf qu'évidemment, toutes les circonstances étaient contre lui. Pourquoi fallait-il toujours qu'il croise Juliet dans les circonstances les plus gênantes qu'il soit, pourquoi ? Peut-être parce qu'il l'avait embrassée et qu'il était responsable de ses propres turpitudes. Certes, Adrian voulait bien le reconnaitre. Mais Merlin savait qu'il avait fait beaucoup pour essayer de ne pas penser à elle - c'était dangereux et il en avait conscience, et ce n'était de toute façon pas possible. L'art de l'évitement, encore. Un peu lâchement, Adrian se disait que s'ils ne se recroisaient pas, s'ils n'en parlaient pas, il pourrait faire comme si rien ne s'était passé. Ce qui était sans doute la solution la plus raisonnable et la plus facile. Mais tu n'aimes pas la raison et tu ne sais pas te faciliter la vie. Pourtant, Adrian ne pouvait pas totalement détacher son esprit de la pensée de l'existence de Juliet Birch, et dire qu'il n'avait pas souhaité la croiser aurait été faux.

Mais pour lui dire quoi, bon sang ? Qu'il croyait la voir, tout le temps ? Qu'il aurait aimé ne pas tout faire foirer ? Qu'il était désolé, qu'il ne pouvait rien y faire ? Non, c'était parfaitement ridicule. Tout comme détailler d'un regard pensif, maintenant, cette tenue de serveuse qui mettait en valeur les jambes de la jeune femme, était inutile. Tu es idiot, Adrian. Réalisant qu'il avait mal, il serra un peu la serviette, y laissant un peu de sang et se pencha pour aider Juliet à ramasser les morceaux de verres :

"Je suis navré, c'est tellement minable. Laisse-ça, je vais finir de ramasser."
Il se releva finalement : "Je ne m'attendais pas à te croiser non plus." Mais au fond je suis content de te voir. Ta gueule, Ady. "Je vais euh...te laisser ? Vu que tu travailles, non ?" Il fronça les sourcils : "Comment ça se fait que tu te retrouves à faire le service ici, au fait ? Ca ne paye pas, Gringotts ?"

De l'art de l'évitement, encore et toujours. Adrian savait que ce n'était pas une position tenable, mais il se voyait mal amorcer ce genre de discussion maintenant.

"Ecoute, je sais qu'il faudrait qu'on parle de l'autre fois, mais je..."
Il secoua la tête : "En fait je ne saurais absolument pas quoi te dire qui ne soit pas gênant ou ridicule ou ingérable. Je comptais me réfugier derrière le fait que ce genre de soirée n'était pas le bon moment pour en parler, mais c'est ça la vérité." Au moins, il avait le mérite d'être honnête. "Je t'offrirais bien un verre, mais je ne suis pas sûr non plus que ça arrangerait les choses."

____________________________________

To the edge of the void


By Com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Poufsouffle ;; 5ème année

| Poufsouffle ;; 5ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 230



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Ven 4 Aoû - 19:16



Jamais Achlys n'avait fait preuve de méchanceté. Elle avait pu se montrer agacée, s'était défendue ou avait été un peu trop honnête, mais jamais la jeune femme n'avait été mauvaise, jusqu'à aujourd'hui. Lys était pourtant la représentation même de la bienveillance et de la tolérance. C'était la gamine qui pensait pouvoir défendre la veuve et l'orphelin, pouvoir faire comprendre aux Merlinistes que tous les Puristes n'étaient pas que des brutes méchantes et que l'inverse était aussi vraie. Elle n'avait pas été envoyée à Poufsouffle pour rien, elle avait l'absurde habitude d'apprécier tout le monde, ou presque. Et quand on faisait parti de ce presque, ce n'était pas vraiment bon signe. Après tout, l'on n'oubliait souvent qu'un blaireau était capable de plus de dégâts qu'un renard et qu'il était immunisé contre le venin de vipère. Lys allait montrer les crocs.

    ▬ Ah oui ? Grinça-t-elle en plissant les yeux en direction d'Evan, ignorant son regard interrogateur. Ah, cela ne m'étonne pas. C'est qu'il ne parle de moi qu'avec ceux qui comptent vraiment pour lui. Mais ne t'en fais pas, vous aurez du temps pour apprendre à vous connaître. Enfin, plus que la précédente j'espère.


Lys en avait presque oublié le malheureux Thorolf, à qui elle tenait toujours la main. L'arrivée d'Elena et d'Evan avait accaparé toute son attention, alors que dix minutes plus tôt, elle se disait à quel point elle trouvait son petit ami charmant ce soir. La jeune femme n'était pourtant pas de celles qui voulaient être sur le devant de la scène, mais Elena avait bien trop de charisme à son goût. De toute manière, elle ne la sentait pas, cette fille. Elle était capable de la leur faire à l'envers. En tout cas, Lys n'était pas dupe, elle ne craquait pas pour les beaux yeux de cette vipère.

Niklaus, lui, était tout autre chose. Charmant et poli, il fit bien meilleure impression à la jeune fille. Il fallait dire que sa relation avec Cassidy était bien moins fusionnelle aussi, alors elle ne se permettait pas de juger ses fréquentations de la même façon. Bien qu'au premier abord, le jeune allemand semblait être une bonne personne, qui pouvait rendre son amie heureuse.

    ▬ Oh, je suis contente pour vous. Niklaus a l'air d'un garçon adorable Cassidy, ne le laisse pas s'échapper !


Elle fit un clin d’œil complice à Cassidy, et lâcha la main de son petit ami pour faire une petite tape amicale à la Gryffondor. Il ne fallut qu'une seconde, et un mouvement peut être un peu forcé. Sa coupe de champagne dans l'autre main, qu'elle n'avait pas encore touchée, se renversa totalement sur Elena. Pendant un instant, alors que tout le monde regardait la robe imbibée de la jeune femme, qui était désormais trempée et odorante de champagne de la tête aux pieds, Achlys dévisagea Elena avec aussi peu de sympathie qu'une manticore. Puis elle se reprit, jouant la comédienne bien mieux que ce qu'elle aurait espéré.

    ▬ Oh, quelle maladroite je suis ! Une si belle robe, quel dommage. Oh et après tout, nous sommes sorciers, un coup de baguette et c'est terminé, sans rancune alors ! Lui fit Achlys avec un immense sourire qui ne pouvait être plus faux.


Elle avait essayé, mais elle ne souhaitait vraiment pas faire d'Elena une amie. Si Evan voulait garder sa belle en un seul morceau avant que les deux furies ne se jettent l'une sur l'autre, il ferait mieux de l'éloigner du petit blaireautin enragé.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1074



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Sam 5 Aoû - 14:36

Cassidy se laissa aller à boire une gorgée de champagne, après tout c’était son anniversaire, il faudrait juste qu’elle fasse attention à ne pas abuser. Elle ne buvait jamais rien de plus fort que de la bièraubeurre, et dans son état, elle doutait fortement que l’ébriété soit recommandée. Faire une crise devant tous ce beau monde, elle y gagnerait à coup sûr un ticket pour une cellule capitonnée à St Mangouste. Sa réputation de fille un peu dérangée c’était un peu effacée depuis la fermeture de Poudlard, et elle n’avait aucune envie de revenir en arrière. Elle avait dix-sept ans, et était une jeune femme parfaitement normale.

Elle regarda avec un air sceptique l’échange qui se déroulait entre Elena et Lys. Elle ne savait pas exactement quoi, mais elle reniflait un truc pas frais dans l’air. Mais bon, ce n’était pas ses affaires, elle n’avait pas à s’en préoccuper. Depuis qu’elle était majeure, Cassidy avait pris la ferme résolution de ne plus se mêler des affaires des autres.

Elle écouta en levant les yeux au ciel en écoutant Evan faire son petit speech. Il adorait geindre, ça en devenait pathologique, il faudrait certainement qu’il pense à consulter. S’il s’imaginait que cette histoire de fiançailles avait été une partie de plaisir pour elle, il se fourrait la baguette dans l’œil, et jusqu’à l’omoplate encore. Le fléau de sa vie, non mais pour quoi il se prenait celui-ci ? C’était un cadeau lui peut-être. Ce morveux était tellement bouffi d’orgueil, c’était un miracle que sa tête puisse encore passer les portes. Il s’arrêta enfin de parler, donnant l’occasion à la Gryffondor d’en placer une.

« C’est bon, t’as finis ? Par Salazar, qu’est-ce que tu aimes t’écouter parler, c’est un miracle que tu aies encore le temps pour une petite amie. »

Et paf. Une chose de sûre, ses dix-sept ans n’avaient pas rendu Cassidy moins acerbe. Ni augmenté son niveau de tolérance à l’auto-suffisance et à la crétinerie. Elle se pencha discrètement et murmura à l’oreille de Niklaus.

« Tu vois, l’ancienne Cassidy n’était pas bien loin. »

Heureusement, Achlys fit redescendre l’ambiance qui commençait à s’échauffer en offrant son cadeau à Cassidy. Lorsqu’il eut compris à quoi il servait, elle fut folle de joie, c’était exactement le genre de cadeau dont elle avait besoin. Elle embrassa la jeune femme pour la remercier, fait inhabituel pour Cassidy. Le cadeau de Lys lui allait droit au cœur, seule une amie pouvait comprendre la passion de Cassie pour son chat.

Elle avala une gorgée de travers en entendant Nik les présenter comme officiellement retiré du marché de la fiançailles. Ah oui, carrément. Rien ne servait de nier l’évidence, Cassidy n’avait cessé de penser à lui durant son absence, et pas comme on pensait à un ami, même à un très, très, bon ami. Sa dernière expérience avec un fiancé l’avait suffisamment traumatisée. Elle jeta un coup d’oeil à droite, puis à gauche, avant d’embrasser Nik sur la joue.

« Je veux bien l’admettre, tant qu’il ni y’a aucun journaliste fouineur à porté d’oreille. »

Cassidy et Niklaus, Achlys et Thorolf, Evan et Elena. Décidément, les jeunes n’avaient aucun mal à se mettre en couple. À se demander pourquoi il y avait autant d’adultes célibataires dans ce monde. Un regrettable vint troubler cette ambiance bonne enfant, Achlys venait de renverser son verre sur la robe de la petite copine d’Evan. Cassidy avec ses bonnes manières habituelles éclata d’un rire peu charitable. Elle avait un terrible sens de l’humour.

« Ça porte bonheur il paraît. »

Avis qui ne semblait pas être partagé par Elena. Visiblement elle avait du mal à saisir en quoi cet incident lui porterait bonheur. L’ambiance était soudainement très lourde. Et c’est à cet instant que Cassidy décida qu’il fallait de toute urgence qu’elle montra à Achlys des photos de son chat. Sans rien demander à personne, elle entraîna la Poufsouffle avec elle, pour l’interroger à l’abri des regards indiscrets.

« Tu l’as vraiment pas fait exprès ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


    | Serdaigle ;; 6ème année

| Serdaigle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 30/04/2017
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Thorolf Rowle


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Dim 6 Aoû - 18:50

L'invitation était arrivée chez les Rowle, comme dans toutes les familles de sang-pur fréquentables : Cassidy Faulkner-Nott fêtait ses dix-sept ans et ils étaient cordialement invités. Thorfinn n'était pas un mondain, pour ne rien dire de son épouse qui, ces derniers temps, passait un temps considérable à contempler la mer depuis le jardin, sans rien dire ; aussi le Mangemort fut-il aussi soulagé que surpris lorsque Thorolf demanda s'il pouvait assister à la fête. D'habitude, le gamin n'était pas grand amateur de ces festivités, mais, expliqua-t-il, il avait passé ses examens avec cette demoiselle, qui l'avait personnellement invité... Son père accepta donc, non seulement qu'il participe à la fête, mais aussi qu'il représente à lui seul la famille Rowle, ce qui n'était encore jamais arrivé. Il lui confia le cadeau acheté pour la jeune sorcière qui devenait majeure, lui fit confectionner une tenue de soirée bleu nuit, et lui prodigua toutes sortes de conseils pour qu'il tienne à merveille son rôle de prince héritier en représentation.

-Tu y vas avec qui ?

Thorolf n'aimait pas mentir, mais son père n'avait pas besoin de savoir qu'il sortait avec une demoiselle de sang-mêlé, élève à Poufsouffle. Il répondit tout naturellement qu'il devait rejoindre Evan à la fête, et l'auteur de ses jours, peu soupçonneux au sujet de son fils aîné, ne flaira aucune embrouille dans ses propos.

Et c'est ainsi qu'à l'heure dite, Thorolf débarqua sur le Chemin de traverse, et prit la direction du Chaudron Baveur au lieu de celle du Sabot de Bacchus. Achlys lui avait fait un plan pour arriver jusque chez elle, et, pour la première fois de sa vie, il s'aventurait donc côté moldu, sous les regards interloqués des passants que sa tenue intriguait. Il ne lui fallut guère de temps, heureusement, pour arriver dans la rue de son amie ; entre temps, il avait manqué se faire heurter par dix voitures et trois bus à impériale, faute de connaître le fonctionnement de la circulation moldue, mais il garda ce détail pour lui en retrouvant Achlys.

Le petit couple entra bras dessus bras dessous dans le restaurant ; les deux adolescents semblaient s'être concertés pour assortir leurs tenues, ce qui n'était pas le cas mais leur valait quelques sourires sur leur passage. Ils ne tardèrent pas à trouver des amis de leur âge, dont Cassidy à qui Thorolf souhaita très officiellement joyeux anniversaire de la part de tous les Rowle passés, présents et à venir, et Evan qui s'affichait au bras d'une demoiselle aux courbes parfaites – mais le jeune homme s'était fait cette réflexion avec froideur, comme s'il avait simplement apprécié le dessin d'un balai de course. Rien de désirable dans le dessin pourtant voluptueux des hanches ou des seins, à son goût. Sa coupe de champagne à la main, il réfléchissait à tout cela, en silence, s'étonnant un peu de n'avoir aucune envie de plonger son regard dans le décolleté de la nommée Elena, et la conversation lui échappait un peu... Il fut tiré de sa rêverie par un incident, causé, comme il le comprit à retardement, par Achlys ; la Poufsouffle venait de renverser une pleine coupe sur la robe d'Elena, et ses excuses surjouées disaient clairement qu'elle avait fait exprès. L'instant d'après, Cassidy entraînait Achlys à l'écart, laissant Thorolf seul, un peu déconcerté. Toutes ces histoires le dépassaient totalement. Il essaya de raccrocher un peu au peloton en demandant à Evan et Elena, avec quelque maladresse :

-Et... euh... ça fait longtemps que vous êtes ensemble ? Je veux dire... Evan ne m'a jamais parlé de vous, ajouta-t-il à l'adresse de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Apprenti mangemort et maître potion

| Apprenti mangemort et maître potion
avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2017
Parchemins postés : 51



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Theodore Nott


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Lun 7 Aoû - 23:49

Toute la belle petite famille fit quelques commentaires élogieux en voyant la fiole que Theodore avait offerte à sa nièce. Il fallait dire que la chance liquide était atrocement difficile à préparer ; le jeune sorcier ne crut pas utile de préciser qu’il avait échoué une fois à la confectionner. Il esquissa un léger sourire sur son beau visage. Cassidy avait en effet de beaux cadeaux. Les yeux de Nott avaient sans doute brillé un instant lorsque Demelza lui proposa de passer un jour dans son laboratoire ; il accepta avec politesse. Il appréciait toujours ce genre de propositions, d’ailleurs il avait quelques problèmes de maître des Potions à résoudre. Ce fut Drago qui en rajouta en arrivant dans ce qui ressemblait à une réunion de famille, enclave temporaire dans une salle remplie d’amis et d’inconnus.

Un regard lancé à sa nièce lui fit comprendre qu'elle pouvait partir s'amuser avec ses amis adolescents sans que les jeunes adultes ne viennent les emmerder.

Theodore Nott ne savait absolument pas si Niklaus Schulz lui plairait, et à vrai dire il s’en foutait pour l’instant. Bien sûr, la vie sentimentale de Cassidy ne le laissait pas indifférent, mais il ne crut pas devoir lui faire passer un interrogatoire pour l’instant ; si Hypérion ne l’avait pas fait, ce ne serait certainement pas lui qui prendrait les devants en pleine soirée d’anniversaire. Il adressa un mot d’amitié à Malefoy tandis que Theodore conservait ses deux lèvres soigneusement collées l’une à l’autre.

- Tu le connais, demanda-t-il un peu plus froidement qu’il ne l’aurait voulu.

Il continua à dévisager chaque personne, chaque serveur, chaque invité, sorcière ou sorcier, qui était présent dans la salle. Devoir analyser autant de monde lui donna presque envie d’abandonner et de se laisser aller. S’il ne goûtait guère aux mondanités, il savait apprécier les personnalités qu’offraient la société magique à ceux qui avaient la chance d’en faire pleinement partie. Theo remarqua avec plaisir qu’il faisait partie des personnes les mieux vêtues ce soir-là.

- Il y a quelques personnes intéressantes… Mais je remarque qu’Alice Rosier n’est toujours pas là. Bon, je crois que je vais passer au champagne. Je vais pas boire du whisky toute la soirée.

Nott saisit un verre sur un plateau porté par une main quelconque.

- Et toi ?

Bien que résistant à ce genre de boissons, Theodore sentait presque le whisky se glisser dans son sang. Un sang un peu moins pur qu’à l’habitude, pensa-t-il un instant avec amusement. Il se demanda si Zabini pourrait trouver quelqu’un, puis si lui-même le pourrait ce soir. Nott aimait ce genre d’amusements et il voyait mal comment cette soirée se terminerait sans avoir de quoi se mettre sous la dent afin de la conclure magistralement.

- Reprends un verre, Drago !

Nott décida de se détendre un peu. Un verre se brisa au loin. Il maudit son frère d’avoir laissé entrer des Sang-Mêlés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    | MODERAFOUINE ;; Co-Dirigeant du FP ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 21
    Arrivé sur Poudnoir : 16/09/2016
    Parchemins postés : 361



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 12PV
    Drago Malefoy


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Mar 8 Aoû - 16:36

HRP:
 



Drago n'avait rien à faire au milieu de cette petite réunion familiale, mais ça n'avait jamais été quelque chose qui le dérangeait, arriver au moment où il n'était pas attendu. Il salua à son tour Niklaus, acceptant avec plaisir son invitation. Il laissa ensuite cette petite entrevue parents-enfants en s'éloignant avec Theodore. Celui-ci semblait s'inquiéter de savoir si sa nièce avait de bonnes fréquentation, lui demandant si Drago connaissait le Serpentard.

    ▬ Une connaissance en effet, je l'ai rencontré lors d'une réception au manoir. Il traînait déjà autour de Cassidy. Il n'a pas l'air d'être un mauvais gars, c'est un Serpentard après tout. Mais si tu veux, je peux le cuisiner un peu.


Si à l'époque, Drago avait des vues sur la nièce de son ami, il n'en était plus rien. La jeune femme avait ce petit côté agaçant qui ne l'attirait plus du tout, il s'en contenterait comme d'une simple bonne connaissance. Alors il pouvait bien faire ça pour Theodore, profiter d'aller boire un verre avec Niklaus pour lui poser quelques questions, en tout bien tout honneur.

Son verre de champagne en main, il se permit d'en boire quelques gorgées. En compagnie de son ami, il se plu à observer la population plaisante. Il n'y avait visiblement pas que des Sang-Purs ici, à croire qu'Hypérion avait mal fait son travail. Puis il leva un sourcil, se tournant vers Theodore.

    ▬ Alice Rosier t'intéresse ? Je comprends, c'est une magnifique jeune femme. Tu sais qu'elle travaille pour moi maintenant ? Je l'ai engagée il y a quelques temps, et tu peux me croire que dans sa petite robe, elle a tout ce qu'il faut ou il faut. Elle ne me laisse pas non plus indifférent.


Dommage que la petite Serdaigle ne soit pas encore arrivée, il y avait deux vautours prêts à se jeter sur elle. Ce qui était agréable avec Theodore et Drago, c'est qu'ils n'hésitaient pas à partager. Si l'un avait des vues sur une fille, cela n'empêcher pas l'autre d'y passer plus tard. Les deux garçons n'avaient pas beaucoup de morale à ce propos, mais au mois ils étaient fidèles à l'amitié de l'autre.

Tandis que Theodore s'empara d'une coupe de Champagne, Drago termina la sienne et la posa sur le plateau du serveur. Lui comptait bien passer à quelque chose de plus piquant, aussi accepta-t-il l'offre de Nott en prenant un nouveau verre, un hydromel, la spécialité de la maison. Il se tourna à nouveau vers l'assemblée, se demandant sur qui ils allaient bien pouvoir fondre en attendant l'objet de leur convoitise. Son regard se posa sur deux jeunes femmes au bar, sans doute un peu plus âgées qu'eux. D'un geste de la main, Drago les désigna à son ami. D'un même geste, ils rejoignirent ces demoiselles, qui n'étaient autres que Betty et Alexa. Mauvaise pioche.

    ▬ Mesdames, je ne pense pas que nous nous connaissions.
    ▬ On peut vous offrir un verre ? Demanda alors Theodore.


Tous deux munis d'un sourire charmeur, ils n'en faisaient pas encore trop. Il ne valait d'ailleurs peut être pas, ils n'étaient pas tombés sur les petits poissons du filet.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du MpM ;; Briseuse de sort chez Gringott
    | Membre du MpM ;; Briseuse de sort chez Gringott
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2017
    Parchemins postés : 294



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Betty Holmwood-Black


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen Mer 9 Aoû - 11:54

Betty passa un bras autours des épaules d’Alexa, ravie que la jeune femme s’amuse autant qu’elle. Heureusement qu’elle n’était pas scandalisée par la légèreté avec laquelle Betty était venue s’incruster à l’anniversaire d’une gamine qu’elle ne connaissait même pas, ça aurait pu perturber ses plans pour la soirée, qui allaient plus loin qu’un ratissage de buffet dans les règles.

La briseuse de sorts pencha la tête et déposa un baiser furtif sur les lèvres d’Alexa.

« Ça, pour commencer. »

Si Alexa cherchait un moyen de rendre la soirée plus agréable encore, Betty ne manquait pas d’idées à ce sujet. La nuit qu’elles avaient passées ensemble à Loutry-Ste-Chaspoule lui avait laissé d’agréables souvenirs, et elle n’était pas contre l’idée de recommencer l’expérience.

« Et après tu pourrais passer la nuit chez moi, je voudrais te faire voir mon chat. »

Proposition non dénuée d’un sous texte graveleux, dont Betty avait le secret. Malheureusement, ces gentilles roucoulades furent interrompues par l’arrivée de deux jeunes hommes, qui visiblement n’avait pas une idée très claire de ce qu’étaient les frontières de l’amitié féminine. Les pauvres allaient être déçus quand ils comprendraient qu’ils chassaient tous le même gibier.

Betty failli s’étrangler avec une gorgée de champagne, ce n’était pas n’importe quel jeune homme qui venait les aborder, mais Drago Malefoy lui-même. Le pauvre garçon avait tout faux, dans une pièce pleine à craquer il avait jeté son dévolu sur celles qui étaient probablement les seules lesbiennes Merlinistes ici présentes.

C’était trop beau, et Betty n’allait pas de priver de le faire marcher un peu. Au lieu de l’envoyer sèchement promener, elle afficha au contraire un sourire charmeur, sans lâcher Alexa pour autant.

« Moi c’est Betty et voici mon amie, Alexa, enchantée monsieur Malefoy, et monsieur l’ami de monsieur Malefoy. »

Elle n’avait aucune idée de qui pouvait être le deuxième garçon, celui-ci ne fréquentait pas les pages people de Sorcière Hebdo, sûrement un quelconque sang-pur. Et pas des plus futés, à quoi bon proposer d’offrir un verre dans une soirée où ils étaient déjà offerts ? Mais bon, on drague comme on peut avec les moyens qu’on a.

Betty se contenta de sourire d’un air conquis, terminant la coupe qu’elle tenait toujours à la main.

« Je ne dirai pas non à un autre verre, aussi gracieusement offert. »

La conversation suivait son cours, les quatre jeunes gens échangeant des banalités sans noms, quand Betty décida d’épicer un peu la partie. Elle essaya vainement de prendre un air ingénu, qui finit par sembler ouvertement moqueur.

« Excusez-moi Drago, mais n’est-ce pas votre fiancée Miss Greengrass là-bas ? » demanda-t-elle en pointant Astoria, et se mordant les lèvres pour ne pas éclater de rire.

Ah, ça valait le coup d’être abonnée à Sorcière Hebdo rien que pour ça. Et pour achever les deux don juan elle embrassa Alexa à pleine bouche. Betty adorait scandaliser les gens et se moquait de ce qu’on pouvait penser d’elle. Elle ne s’était pas autant amusée depuis longtemps, qu’elle soirée formidable.

Plantant-là Theo et Drago, les deux jeunes femmes s’éclipsèrent, toujours secouée d’un fou rire silencieux. Betty voulait absolument trouver Juliet pour lui raconter ça, c’était trop croustillant pour attendre d’être revenue au bureau lundi. Elle repéra enfin sa collègue, et déboula avec sa discrétion habituelle.

« Jule ! J’en ai une bien bonne ! Devine qui vient d’essayer de me ramener dans son plumard ? Le fils du ministre, oui ma vieille ! C’est pas la meilleure… »

Elle s’interrompit soudain en comprenant que Juliet n’était pas seule. Elle jeta un regard interrogateur à son amie.

____________________________________
HOLMWOOD IS THE NEW BLACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Interlude || Sweet Seventeen

Revenir en haut Aller en bas

Interlude || Sweet Seventeen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Le Sabot de Bacchus
-