POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 13/08/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 13/08/2014
Parchemins postés : 358


Maître du Jeu


MessageSujet: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Ven 4 Aoû - 10:44


Casser les Casseurs



Août 2000 - 4H55 - Liverpool - The Richmond Pub

- Vous êtes sûr ?
- Je pense toujours que c’est une mauvaise idée.
- On ne peut pas compter sur le Parti pour Merlin.
- Au moins ils essaient de faire changer les choses dans le cadre de la loi.
- Si on voulait rester dans le cadre de la loi, on ne serait pas là.

Dans le sous-sol d’un bar de Liverpool, cinq personnes, trois femmes et deux hommes habillés de blanc discutaient. C’était une discussion qu’ils avaient déjà eu des centaines de fois. Les mêmes arguments revenaient toujours et ils ne l’avaient que pour le plaisir d’être en désaccord. Dans le fond, leur décision était déjà prise et dans deux heures, ils appliqueraient ce qu’ils avaient mis plusieurs mois à mettre en place. Ici, ils se contentait de passer le temps en attendant que l’heure vienne. Les gens comptaient sur eux, il fallait qu’ils prouvent aux gens qui les suivaient qu’ils avaient raison. Seule l’action parviendrait à rendre le pouvoir au peuple, le temps n’était plus à la parole et au débat stérile.

Londres - 7H30 - Département des Mystères


Il était encore tôt le matin quand le rapport arriva sur le bureau du directeur du département des Mystères. Il n’était pas encore là, mais sa secrétaire était déjà au travail. Injoignable pour trois jours, elle ouvrit le rapport sur lequel il était marqué “Urgent” et décida tout de suite d’envoyer un message aux différents doyens de porte disponibles. C’était le plein été et même les Mystères était en vacances. Effectif réduit pour tous les départements du Ministères et l’entièreté du personnel n’était donc pas joignable. Ce fut Edward Bringfield qui arriva en premier. Le vénérable sorcier était un lève tôt et il avait reçu le hiboux express qu’on lui avait envoyé avec son café matinal. Anne arriva ensuite suivie de prêt par deux autres de ses collègues.

- Vous avez reçu le message ? , demanda Bringfield.
- Cinq individus masqué se sont rendus dans le quartier des affaires en tenue de sorcier et ont fait une tentative pour briser le secret magique. La Police Magique sur place a tenté de les arrêter, il y a deux morts deux morts de notre côté.
- Est-ce qu’on connaît leur nombre exact ?
- Ils sont au moins cinq, le rapport est formel, mais ils ont peut-être des renforts.
- La Police Magique demande des renforts qualifiés de son côté.
- Combien de moldus étaient sur place ?
- Une centaine.

Le silence se fit tandis que chacun réfléchissait à l’énormité du chiffre.

- Il faut que ça soit maîtrisé au plus vite. Les premiers de nos agents arrivés ici seront les premier envoyé sur place. Anne, Léonore, briefer les, je vais aller voir le Ministre et Ben se chargera de prévenir le bureau des mangemorts, il faudra probablement qu’ils envoient des renforts sur place aussi.

Consignes:
 








crazyoilmachine pour Poudnoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Langue de Plomb
    | Langue de Plomb
    avatar
    Date de naissance du joueur : 23/03/1997
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 21/02/2017
    Parchemins postés : 31



    Pensine
    Mon casier judiciaire est:
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Katarina D. Wander


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Ven 11 Aoû - 17:34

Même si elle avait beaucoup voyagé, la vie de Katarina n’était pas trépidante d’aventures, la voie professionnelle qu’elle avait choisie favorisait l’esprit à l’action. C’était d’autant plus vrai depuis qu’elle avait accepté poste calme et stable en France, elle passait plus de temps derrière ses manuels ou dans laboratoire que sur le terrain. Depuis son arrivée au Ministère, mis à part qu’elle ne donnait plus de cours, elle n’avait pas perçu de grand changement par rapport à son précédent poste : si le cadre changeait, les activités restaient les même. Mais le poste de Langue-de-Plomb est différent d’un simple poste de chercheur universitaire, et il fallait bien que Katarina en fasse l’expérience.
__
C’était les vacances. Assise dans la cuisine de son petit appartement, Katarina dégustait tranquillement son café – noir, sans sucre. Ses cheveux tout juste lavés s’égouttaient encore sur sa robe de chambre, mais sa douche n’avait pas totalement gommé toute trace de sommeil dans ses yeux, et ses mouvements étaient encore paresseux. Portant la tasse à ses lèvres, elle poussa un petit soupir de contentement. Elle avait beau aimer son travail, ces petits instants de tranquillité, loin du stress, étaient bienvenus.

Mais il faut croire que le devoir rappelle toujours à l’ordre, et ce moment de paix fut soudainement interrompu par un hibou qui tapa frénétiquement contre le carreau de sa fenêtre. Frustrée d’être dérangée, elle se leva pour s’approcher de la fenêtre et jeter un coup d’œil à la missive dans ses pattes, qui portait le sceau de Ministère. Ses sourcils se froncèrent : elle se demandait bien ce que cela pouvait bien signifier, le Ministère ne la contactait jamais directement à son domicile. Consciente que la situation devait être urgente, elle s’empressa d’ouvrir la fenêtre pour décrocher la lettre.

Le message était bref, mais suffisant pour lui faire comprendre l’essentiel : on avait besoin d’elle d’urgence. Déjà, elle se précipitait dans sa chambre pour enfiler rapidement une tenue de sorcière simple mais présentable. D’un coup de baguette, elle finit rapidement de sécher sa chevelure pour l’attacher dans un chignon serré, et s’engouffra dans la cheminée.
Katarina sortit de la cheminette d’un pas rapide, ses chaussures claquant sur le sol à chaque pas. L’Atrium grouillait d’agitation, mais elle n’y fit pas attention, ses pensées tournées vers la missive. Elle ne pouvait s’empêcher de se poser des questions. Que s’était-il passé ? Pourquoi le Ministère la convoquait-il ainsi, en pleine vacances ? C’était très inhabituel, et n’annonçait rien de bon, et c’est lèvres pincées et sourcils froncés qu’elle pénétra dans l’ascenseur. Mais la discussion des deux autres occupants attira son attention. Elle n’en percevait que quelques mots, car ils étaient penchés l’un contre l’autre, et chuchotaient rapidement, comme si c’était confidentiel. Elle ne fit même plus semblant de ne pas les écouter lorsqu’elle entendit les mots « briser le secret magique » et « deux morts ».

L’ascenseur s’ouvrit alors et, à sa grande surprise, les deux autres entrèrent avec elle dans le Département des Mystères. Etaient-ils aussi des Langues-de-Plomb qu’elle n’avait pas encore croisé –ce n’était pas surprenant, les Mystères étaient tellement grands ? Ou d’autres agents du Ministère ayant une dérogation spéciale pour l’occasion ? Elle ne saurait le dire, mais quoiqu’il en soit, la situation semblait particulièrement grave. Si elle avait bien compris, quelqu’un avait tenté de briser le secret magique….Qui pouvait être assez irresponsable pour faire ça ? En plus d’être illégal, c’était très dangereux : les Moldus ne pouvaient découvrir l’existence des sorciers, ou on seraient plus en sécurité. Les Moldus avaient bien trop peur la magie...

Elle comprenait mieux la missive urgente de ce matin, mais elle ne comprenait pas encore ce qu’elle venait faire là. Appeler les Aurors ou les Oubliators, comme à chaque fois qu’un Moldu en apprenait un peu trop sur le monde des Sorciers, était logique. Mais une Langue-de-Plomb ? Elle poussa un long soupir, regrettant déjà son petit déjeuner de vacances, et suivit les deux autres hommes qui toquaient déjà à la porte du directeur des Mystères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 1068



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Mar 15 Aoû - 13:09


Casser les Casseurs



7H45 - Bureau d’Anne Fraser



Les premiers agents prévenus par les Mystères commençaient à affluer. Anne et Léonore ne pouvaient pas se permettre d’attendre trop longtemps, tant pis pour les retardataires. Les deux femmes s’étaient mises d’accord pour former deux équipes à effectifs réduits qu’elles brieferaient chacune de leur côté. Le Ministre avait été mis au courant de la situation et elles avaient reçu un message du bureau des mangemorts cinq minutes plus tôt indiquant qu’il mettait une partie de leur effectif à leur disposition. Chaque équipe se verrait donc accompagnée de deux mangemorts pour les aider. Là encore, la rapidité étant de mise, ce serait les premiers arrivés qu’on mettrait sur le coup. Dans son bureau, on introduit Katarina et un de ses collègues, Anne leur fit signe de s’asseoir dans deux sièges qu’elle mit à leur disposition.

- Bonjour à vous, nous sommes un peu pressé par le temps, je vais donc vous passez les formalités d’usage. Vous allez être chargé d’une mission un peu inhabituelle au vu de votre grade, mais j’ai toute confiance en vos capacités. Ce matin, au alentour de sept heures devant le Municipal Buldings de Liverpool, un groupe d’individus à tenter de briser le Secret Magique. Ils y avaient une centaine de moldus sur place se rendant sur leur lieu de travail. La zone a été bouclée, mais il y a deux morts de la police magique de notre côté et les suspects ont fuis de même que quelques moldus.

Elle s’interrompit cinq minutes et vérifia un point dans le rapport qu’elle avait reçu avant de reprendre.

- Une équipe de Langue de Plomb spécialisé dans le fonction d’Oubliator a déjà été envoyée sur place pour effacer la mémoire de la population que nous avons maintenu à l’intérieur du périmètre de sécurité. Le Premier Ministre moldu est en contact avec le Ministre Malefoy. Les moldus sont tenus à l’écart dans un périmètre plus élargi sous prétexte qu’une attaque terroriste a été désamorcée mais qu’une explosion a abimer les fondations d’un bâtiment et menace sa stabilité.

Elle leur montra une carte de l’endroit et délimita le périmètre bouclé et évacué par les services de sécurité moldus, ainsi que leur propre périmètre de sécurité, celui où ils allaient devoir travailler.

- Les agents de la Police Magique sont formels, les coupables sont toujours dans le périmètre de sécurité ainsi que les moldus qui se sont échappés. Vous aurez pour tâche de retrouver les moldus et d’effacer leur souvenir avant de les confier à vos collègues plus expérimentés pour qu’ils affinent le travail. Quant aux coupables, vous êtes également chargés de les retrouver à l’aide des mangemorts qui viendront renforcer votre équipe. Nous pensons qu’ils sont au nombre de cinq, mais ils peuvent avoir des renforts auquel cas, n’hésitez pas à faire demande de renfort que nous vous enverrons.

Elle fit une pause et rangea quelques papiers avant de mettre ses gants, sa cape réglementaire et un masque. Comme les mangemorts, les Langues de Plomb portaient désormais un masque. La différence venait du fait que celui-ci était identique pour chaque Langue de Plomb. La discrétion était une qualité indispensable dans leur profession et celle-ci était symbolisé par leur uniforme leur des missions. Identique pour chacun, on ne pouvait pas deviner le grade d’une personne ou encore son sexe si ce n’était par la voix.

- Bon, ne traînons pas. Nous irons sur place via les cheminées de l’Atrium, je vous accompagne.


Liverpool - Périmètre de sécurité sorcier - 8H00

Sur place, c’était l’effervescence, l’ensemble du périmètre avait été évacué et un second périmètre avait été formé par les moldus pour maintenir les journalistes à distance. Ils devaient oeuvrer vite et bien. Anne arriva sur place en même temps que Katarina et son collègue. Elle jeta un regard autour d’elle avant de reconnaître un des mangemorts et se dirigea vers lui.

- Mulciber, je ne savais pas que c’était toi qu’on avait envoyé sur place.

Ca faisait des années qu’ils se connaissaient et ils s’étaient toujours bien entendu.

- Mon équipe est là. Qui vient les seconder de ton côté ? On m’a dit qu’on ajoutait deux mangemorts par équipe, je suppose que tu es là pour la coordination.

Mulciber lui confirma avant de lui présenter une de ses collègues, Rose Shafiq qui elle-même était accompagné d’un autre mangemort.

- Tu les as déjà briefé ?

On lui répondit par l’affirmative. Anne se tourna vers le groupe et demanda :

- Des questions ?

Instructions:
 








crazyoilmachine pour Poudnoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Professeur de Sortilège ;; Mangemort
    | Professeur de Sortilège ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 06/08/2017
    Parchemins postés : 226



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Pr Rose N. Shafiq


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Mar 15 Aoû - 15:08

Rose relisait pour la cinquième fois le parchemin qui venait d’arriver, incapable de décider de la marche à suivre. Le message venait directement du bureau des Mangemorts, demandant à Riyadh de s’y rendre immédiatement, affaire urgente, sans plus de précision. Malheureusement, elle était seule à la maison aujourd’hui, son mari était parti au chevet son grand-père. La jeune femme était désemparée, elle devait prendre une décision, soit y aller elle-même, soit demander à Riyadh de revenir. Elle détestait ce genre de situation, la moindre décision à prendre la mettait au supplice. Le principal problème de Rose était son manque de confiance en elle, à chaque fois qu’elle devait décider elle oscillait entre une solution ou l’autre, avec toujours la peur de se tromper et de commettre des dégâts irréparables. Alors en général elle préférait s’en remettre à l’avis éclairé de son mari, lui au moins savait toujours quoi faire.

Elle essaya de se mettre à la place de son mari. Qu’aurait fait Riyadh s’il avait été ici ? Elle prit une grande inspiration et réfléchit pendant quelques secondes. Si son mari avait été présent… Il serait parti immédiatement au bureau. Le problème venait justement du fait qu’il n’était pas présent. Un coup pour rien. Rose était tellement nerveuse qu’elle en laissa tomber sa tasse de thé, et sentit les larmes lui monter aux yeux, elle n’était pas loin de la crise de panique. Faisant les cents pas dans sa cuisine, elle passa en revue les possibilités. Le plus raisonnable aurait été d’envoyer un message à Riyadh, mais le temps qu’il le reçoive, il serait peut-être trop tard et sa mauvaise décision aurait causé une catastrophe. Ou alors, elle pouvait aller elle-même au bureau, mais la missive était adressée à Riyadh spécifiquement. Rose tapotait nerveusement la table, incapable de se décider, malgré l’urgence de la situation.

Finalement, elle se leva, attrapa son masque et transplana au ministère. Ils avaient convoqué un Shafiq, ils en auraient un, et tant pis si ce n’était pas celui qu’ils espéraient. Elle n’était pas la meilleure moitié de son couple, elle n’en était que trop consciente, mais il faudrait faire avec. En arrivant au bureau elle retrouva ses collègues, entre autres Mulciber et Macnair. Ce dernier l’accueillit avec son amabilité habituelle.

« Bordel, il est où Riyadh ? »

Rose haussa désespérément les épaules et bafouilla une explication, qui acheva la bonne humeur de Macnair, on aurait pu croire qu’on venait de le priver de Noël. Il avait le chic pour casser le moral de Rose, avec son tact de troll mal embouché. Elle écouta nerveusement l’exposé : résistants, moldu, Liverpool, secret magique, ok. C’était sérieux, il faudrait qu’elle donne le meilleur d’elle-même, quelle angoisse.

Au moment de quitter le bureau, Walden l’agrippa par la manche, en l’interpellant sur la couleur de sa robe. Elle était partie de chez elle en catastrophe et n’avait pas pris le temps de se changer. On voyait rarement le bureau des Mangemorts opérer en rose pastel. Elle rectifia la couleur d’un coup de baguette, mais elle n’avait pas le temps pour les fanfreluches. Il faudrait faire avec, comme pour le reste.

Les Mangemorts furent les premiers sur place, et attendirent l’arrivée des oubliators. Rose en profita pour passer en revue les sortilèges qui lui seraient utiles, ça lui évitait de s’angoisser. Le département des mystères arriva enfin, masqués, comme eux. Rose aurait été bien incapable de dire si elle connaissait les personnes présentes.

Macnair se présenta aux personnes avec qui ils devaient faire équipe, et la présenta comme étant « l’épouse de Riyadh Shafiq. » Elle serra les dents derrière son masque, elle détestait quand il faisait ça. Elle murmura un « Rose », à peine audible.

L’une des employées du ministère demanda s’ils avaient des questions. Rose fit un pas en avant, pris une profonde respiration et essaya de s’exprimer clairement.

« Qu’elle est la priorité ? Capture ou élimination ? »

Le contraste ne manquait pas de sel, Rose était à peine capable de se présenter toute seule, mais proposait d’éliminer des résistants comme on commandait une tasse de thé. Rose était timide, calme et réservée, mais prenait très au sérieux son travail au service du seigneur des ténèbres.      

____________________________________
▵  porcelaine  ▵  ivory  ▵  steel ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Langue de Plomb
    | Langue de Plomb
    avatar
    Date de naissance du joueur : 23/03/1997
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 21/02/2017
    Parchemins postés : 31



    Pensine
    Mon casier judiciaire est:
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Katarina D. Wander


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Ven 18 Aoû - 20:32

La situation était décidément plus grave que ce que Katarina avait imaginé et, à vrai dire, elle ne savait pas trop que penser de cette nouvelle mission qui lui était confiée. C’était très différent de tout ce qu’elle avait fait jusqu’à présent et, si elle n’était pas contre l’idée de sortir de sa zone de confort, cela semblait être un peu trop d’un coup. Elle n’oubliait pas le bilan : deux policiers morts. Katarina avait de l’ambition et saisissait la moindre occasion de se faire bien voir, mais elle tenait à la vie et avait toujours évité le danger. D’un autre côté, c’était une occasion en or. Cela faisait déjà quelques mois qu’elle était entrée au Ministère et elle commençait à prendre ses marques. Mais elle n’était pas revenue en Angleterre pour un simple poste de chercheuse à vie. Elle savait que le rôle des Langues-de-Plomb était plus important que cela et elle en avait aujourd’hui la preuve. Maintenant, c’était à elle de se bouger. Cette mission lui donnait l’opportunité de montrer qu’elle était capable de faire plus que ce que son CV laissait paraître, et qu’on pourrait à l’avenir lui faire confiance pour lui donner plus de fonctions. C’est d’un air plus décidé qu’elle se leva pour enfiler les derniers accessoires de sa tenue de Langue-de-Plomb, avant de suivre sa supérieur et un autre Langue-de-Plomb qu’elle ne connaissait pas.

Lorsqu’ils arrivèrent sur place, elle pût se rendre compte en direct de l’urgence de la situation. Katarina ne sortait pas beaucoup de son bureau, et n’était définitivement pas habitué à être au coeur de l’action. C’était un peu déstabilisant pour elle de se retrouver sur une scène de conflit, mais elle n’en montrait rien, se tenant fièrement droite derrière Anne et balayant rapidement les environs d’un regard. A ses côtés, son collègue frisson exagéré.

- Pfiou, ça change du bureau!

Katarina se tourna vers lui et haussa un sourcil – un geste inutile puisqu’il ne pouvait pas le voir. Il lui adressa un salut de la tête, et se présenta d’un ton amical qui laissait entrevoir le sourire idiot qu’il devait sûrement avoir derrière son masque.

- Mander, enchanté !

Le nom de lui disait rien mais, encore une fois, elle ne se sociabilisait pas beaucoup au travail. La jovialité de son collègue la déstabilisait un peu, les Langues-de-Plomb qu’elles connaissaient étaient généralement aussi réservés et distants qu’elle, et elle ne s’attendait pas à ça dans ce genre de situation. Elle espérait qu’il était au moins sérieux, elle ne voulait pas qu’il vienne gâcher la mission, il ne manquerait plus que ça. Elle se présenta froidement à son tour, lorsqu’Anne, qui s’était éloignée, revint vers eux.

Elle aperçut alors les Mangemorts qui l’accompagnait, et la moue sur ses lèvres s’accentua. C’est vrai qu’ils allaient devoir faire équipe avec eux… Cette idée ne l’enchantait guère. Les différentes opinions politiques d’autrui lui importaient peu, mais elle n’était pas vraiment ravie de devoir coopérer avec une milice réputée pour sa violence et sa radicalité. Certes, avec le Parti Puriste au pouvoir, elle se doutait bien qu’elle allait devoir les fréquenter si elle voulait se faire une place. Mais être confronté directement à leurs méthodes, et si rapidement…

Comme pour appuyer ses pensées, une des leurs – Shafiq ? –, une jeune femme qui avait pourtant l’air toute timide derrière son masque, demanda le plus calmement du monde s’ils devaient éliminer les coupables. Katarina soupira, un peu de désespoir, un peu blasée en se demandant dans quoi elle s’était fourrée. Ses parents avaient peut-être raison de préférer une vie calme, même banale. Elle ricana mentalement à cette pensée : pour rien au monde elle n’aurait voulu ça.

Elle se tourna brièvement vers Mander, pour voir s’il avait lui aussi des questions à poser, mais  haussa les épaules. Elle se racla légèrement la gorge, et prit à son tour la parole.

- A-t-on plus d’informations pour nous permettre de les identifier ? Ils peuvent très bien avoir pris l’apparence de Moldus pour se cacher parmi eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 1068



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Lun 21 Aoû - 10:59


Casser les Casseurs




Depuis qu’elle était passé doyenne, c’était la première fois qu’elle gérait une mission de cette ampleur. En réalité, c’était la première fois depuis quelques années qu’ils avaient affaire à un groupe d’individus tentant de briser le secret magique. Travaillé avec des mangemorts étaient également une nouveauté. Anne en connaissait, en fréquentait, mais ce n’était pas le cas de tout le monde. Aux yeux de la plupart des sorciers, ils restaient encore un signe d’oppression. Difficile, après autant d’années de se faire à l’idée que les aurors aient été remplacés par des mangemorts aussi facilement. En attendant, peu importait ce que Katarina et Wander en pensaient, ils allaient devoir travailler avec deux d’entre eux et elle espérait que les choses se passeraient bien.

La jeune femme fit un signe de tête à Shafiq et Macnair quand ils se présentèrent, mais ne fit pas de même. Elle n’avait pas le temps de faire des ronds de jambe aussi répondit-elle le plus efficacement possible aux questions posées.

- Dans la mesure du possible, le Ministère désire que vous capturez le plus de personne possible. Les informations qu’on leur soutirera peuvent nous être utile. Bien entendu, si la capture n’est vraiment pas possible, l’élimination est préférable. On ne peut pas se permettre de les laisser dans la nature. Par contre, il est vous est vivement conseillé d’en ramener au moins un ou deux vivants.

Le mot d’ordre avait été donné et la traduction était simple : Buter qui vous voulez, mais il nous faut des informations donc quelques uns vivants. L’avertissement s’adressait tout particulièrement à Macnair dont on connaissait la folie meurtrière. Se tournant vers Katarina, elle répondit également à sa question.

- Selon nos rapports, le groupe initial était composé de cinq personnes. Trois femmes et deux hommes habillés de robe de sorcier et cape blanche. Une des femmes étaient plus âgée que le reste du groupe. Ils ont peut-être des complices, mais nous n’en sommes pas encore sûr. Par contre, la police magique est formelle, ils n’ont pas pu sortir du périmètre de sécurité installé. L’identité des moldus évacués a été contrôlé grâce à leur carte électronique par le sien des services de sécurité moldus, cette liste nous a été transmise et nous avons pu faire les vérifications nécessaires. Aucun moldus affiliés à une famille sorcière n’y étaient, la magie peut faire beaucoup de chose, mais elle est incapable de tromper les appareils électroniques moldus. L’ensemble des immeubles et maisons ont été évacuée et un second périmètre destiné aux moldus a été installé. Il est donc probable que les individus recherchés ou une partie se trouvent dans un des bâtiments. Plus de questions ? Bien, envoyez un patronus en cas d’urgence, nous ferons de même si nous avons des informations complémentaires à vous fournir.






crazyoilmachine pour Poudnoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 13/08/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 13/08/2014
Parchemins postés : 358


Maître du Jeu


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Lun 21 Aoû - 11:06


Casser les Casseurs




Les instructions ont été données, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans l’aventure. Le périmètre contient plusieurs immeubles de petites tailles et des commerces. L’ensemble est vide et silencieux. Un sort a été placé pour isoler le périmètre du monde moldu et aucun bruit ne vous parvient de l’extérieur. Vous croisez un ou deux agents de police avant de vous enfoncer qui vous indique qu’ils ont entendu un bruit suspect provenant d’un petit immeuble, mais qu’on leur a demandé d’attendre votre arrivée et de ne pas y pénétrer.

Au rez de chaussé, un pub tout ce qu’il y a de plus banal. La terrasse est déjà sortie, quelques chaises sont renversées et les consommations des clients matinaux sont restés sur les tables. Les portes sont encore ouvertes. Le bâtiment fait deux étages et contient une cave. Vous pénétrez dans le pub et examinez attentivement celui-ci en quête d’indice lorsque vous entendez un bruit suspect à l’étage supérieur. Vous montez les escaliers doucement et commencé à inspecter les différentes pièces jusqu’à ce que vous tombiez sur ce que vous chercher.

Spoiler:
 







crazyoilmachine pour Poudnoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Professeur de Sortilège ;; Mangemort
    | Professeur de Sortilège ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 06/08/2017
    Parchemins postés : 226



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Pr Rose N. Shafiq


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Lun 21 Aoû - 11:30

Macnair émit un grognement désapprobateur en s’entendant rappeler que la priorité était la capture et non l’élimination. Il était bourreau de profession, lui, s’il avait voulu faire de la broderie, il serait resté chez sa mémé. L’exécuteur caressa  la hache qu’il portait à la ceinture, il avait apporté sa fidèle Betsie pour rien. Rose lui tapota gentiment la main, celle qui n’avait plus que trois doigts, mais loin de le réconforter, ce geste, pourtant plein de compassion, lui fit juste pousser un soupir exaspéré. Elle n’aimait pas partir seule en mission avec lui, elle admirait son habileté à la tuerie, mais préférait largement la compagnie rassurante de son mari. Ça leur faisait au moins un point commun.

Puisqu’on en avait terminé avec la palabre, il était temps de passer à l’action. Macnair prit la tête du groupe, sans demander l’avis de personne, en maugréant, un peu pour sa comparse et surtout pour lui-même qu’il « détestait travailler avec les cornichons du Ministère », et qu’il « était bien placé pour savoir que c’était tous des cornichons, puisqu’il y travaillait lui-même. » Heureusement qu’il était bourreau et pas chargé de relations publiques. Rose le suivait d’un pas trottinant, un peu plus rassurée qu’à son arrivée, galvanisée, sinon par l’enthousiasme, au moins par l’assurance de son partenaire.

Ils n’eurent pas à cavaler bien longtemps, deux officiers de la police magique leur indiquèrent un immeuble, où pouvait potentiellement se trouver ce qu’ils cherchaient. Macnair écouta les deux officiers, en dégustant l’un des cafés, laissé à l’abandon  sur la terrasse. Rose fit une moue dégoutée derrière son masque, il n’était pas croyable.

« ROSE ! Qu’est-ce-que… »

La jeune femme sursauta en s’entendant ainsi interpellée. Elle se retourna brusquement pour voir ce qu’il lui voulait, et en profita pour renverser le contenu d’une table, qui se répandit sur le sol avec un bruit de verre brisé, prompt à déclencher l’alerte. Walden produisit un très long et très lourd soupir qui avait dû résonner jusqu’à l’autre bout de Londres. Il l’empoigna fermement par le bras, et la poussa vers l’entrée de l’immeuble, faisant signe aux deux langes-de-plomb de les suivre.

La salle du pub était vide, Rose se préparait à lancer un sortilège de détection, lorsque le parquet grinça juste au-dessus de leur tête. Ils empruntèrent donc l’escalier de service pour fouiller les autres pièces de l’immeuble. Les habitants étaient partis dans l’urgence, sans fermer ou verrouiller leur porte. L’étage était calme et silencieux, Rose allait s’enfiler à l’étage suivant, lorsqu’un éternuement étouffé résonna. C’était probablement leurs gars, et sinon, tant pis pour l’enrhumé malchanceux.

Macnair avança silencieusement vers la porte fermée, aussitôt rejoint par Rose, qui avançait à petits pas extrêmement prudents. Pas question de lui refaire le coup de Deloria. Il expliqua avec des gestes silencieux le plan : il ouvrait la porte et Rose entrait et ouvrait le feu. La sarabande habituelle quoi. La Mangemorte désigna d’un geste interrogatif les deux employés du ministère. Walden répondit par un haussement d’épaule, articulant silencieusement qu’il « n’était pas leur nounou. » Autant pour la coopération.

Le bourreau sorti prestement sa hache et fit sauter le verrou de la porte. Il adorait le spectacle. Rose s’engouffra dans la pièce sans perdre une seconde. Elle aperçue trois personne recroquevillées dans un coin.

Elle agita sa baguette et informula son sortilège. Une commode se mit en mouvement et fonça sur les trois rebelles. Deux purent esquiver, mais l’un fut heurté de plein fouet, poussant un gémissement de douleur. Macnair entra à sa suite et lança un sauvage « SECTUMSEMPRA », qui entailla sévèrement la jambe de l’homme en blanc, qui saignait comme un goret. Un beau travail de boucher, dont lui seul avait le secret.


Spoiler:
 

____________________________________
▵  porcelaine  ▵  ivory  ▵  steel ▵


Dernière édition par Pr Rose N. Shafiq le Lun 21 Aoû - 15:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Lun 21 Aoû - 11:30

Le membre 'Pr Rose N. Shafiq' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé PA 3' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé PA 4' :

#2 Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Langue de Plomb
    | Langue de Plomb
    avatar
    Date de naissance du joueur : 23/03/1997
    Âge du joueur : 20
    Arrivé sur Poudnoir : 21/02/2017
    Parchemins postés : 31



    Pensine
    Mon casier judiciaire est:
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Katarina D. Wander


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs Mer 23 Aoû - 16:32

S’il y avait un point commun entre les deux groupes, c’est qu’aucun des deux ne semblait se réjouir de devoir coopérer avec l’autre. Les deux Mangemorts avaient pris la tête du groupe, et ne semblaient plus se soucier des deux Langues-de-Plombs, qui étaient obligés de les suivre à un rythme rapide pour éviter de rester à la traine – ce n’était sûrement pas ce Mangemort grossier qui allait les attendre. Aux côtés de Katarina, Mander Reed semblait confiant, et il lui murmura plusieurs fois d’un ton enthousiaste qu’il avait hâte de se mettre à l’œuvre. Son optimisme n’atteignait pas Katarina, pour qui tout cela n’annonçait rien de bon, mais, mais elle avait repris de son assurance.

Ils se firent rapidement intercepter par deux policiers, qui leur indiquèrent qu’ils avaient trouvé une piste. Katarina jeta un coup d’œil à l’immeuble en question, un petit pub qui avait été délaissé une vitesse. Du coin de l’œil, elle vit Mander sortir sa baguette et en fit de même, se trouvant stupide  de ne pas y avoir pensé en premier. Il allait vraiment falloir qu’elle ait plus de réflexes.
Ils pénétrèrent dans l’immeuble, toujours derrière les Mangemorts, mais Katarina n’allait pas se plaindre : s’ils voulaient être à l’avant du danger, elle leur laissait le rôle avec plaisir. Dans le silence du pub le moindre bruit se faisait entendre, et c’est comme ça qu’ils se retrouvèrent rapidement devant la porte de la pièce où semblaient se cacher les coupables. Les Mangemorts les ignoraient encore complètement, semblant convenir silencieusement d’un plan,  ce qui frustrait de plus en plus Katarina. Déjà que ce n’était pas leur domaine de prédilection, si en plus les Mangemorts ne coopéraient pas… Elle eut envie de se racler la gorge pour leur rappeler qu’ils existaient, mais cela n’aurait servi rien, à part signaler leur présence aux ennemis ; il était évident que le dénommé Macnair, qui semblait être le supérieur, les ignorait volontairement. Elle se tourna vers Reed, qui haussa les épaules. Bon, il semblait que pour une fois elle aller devoir se retenir de trop réfléchir, et juste suivre le mouvement.

Enfin ils ouvrirent la porte avec fracas, et entrèrent dans la pièce. Tout se passa très vite, les sorts fusèrent. Une commode qui vole, un homme qui ne parvient pas à l’éviter, un autre blessé à la jambe. Katarina réagit avec un temps de retard. A ses côtés, Mander Reed fut plus réactif, il avait déjà lancé un sort de désarmement sur le troisième ennemi qui tentait de s’avancer vers eux baguette levé. Malheureusement, il l’esquiva facilement en se décalant d’un pas. Avec un temps de retard Katarina attaqua à son tour, visant l’homme en blanc, mais celui-ci se protégea et bloqua son sort. Elle eut un soupir de frustration. Non seulement ils étaient mal partis mais, en plus, les Mangemorts allaient prendre les Langues-de-Plomb (et plus particulièrement elle-même) pour des incompétents. C’était de sa faute, elle s’était laissée prise de court par la nouveauté de la situation pour elle et la rapidité de l’action. Il fallait qu’elle se déconcentre. Elle n’avait jamais excellé en combat, que ce soit en attaque ou en défense, mais elle savait se débrouiller et surtout, elle avait ses atouts. A ses côtés, Mander Reed semblait moins touché par son échec ; il gardait sa baguette pointé sur l’ennemi, toujours aussi concentré. Lui aussi aurait préféré atteindre sa cible, mais ce n’était que le début. Il se tenait prêt : le prochain sort, il ne le louperait pas.
Spoiler:
 


Dernière édition par Katarina D. Wander le Lun 28 Aoû - 0:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue 1 | Event 6 | Mission Casser les Casseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Autres Lieux

 :: Reste du Monde :: Villes
-