POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Pool party || Lys et Evan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


    | Poufsouffle ;; 6ème année

| Poufsouffle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 220



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Pool party || Lys et Evan Lun 11 Sep - 9:08



Evan était toujours le même, malgré leurs désaccords. Sa réponse fit sourire Lys, heureuse de retrouver son précieux ami. Si elle n’aimait pas se mettre à dos les gens, c’était encore plus vrai pour son meilleur ami. La blonde ne voulait laisser personne se mettre entre eux, que ce soit leur propre bêtise ou la première pouf qu’Evan choisirait comme petite amie.

Après le magnifique plongeon de Nancy dans la piscine, ce fut à Evan d’être envoyé sous l’eau. Heureusement pour eux, Lys n’avait pas remarqué la gêne de son ami lorsqu’elle avait retiré sa robe, s’en serait suivit trop de questions qui n’avaient pas lieu d’être. L’ayant rejoint à l’eau, elle lui fit un immense sourire qui n’avait plus rien d’innocent.

    ▬ Je te connais vil serpent, je me méfierais de toi jusqu’à ton dernier souffle, dit-elle malicieusement.


Là dessus, Lys observa Nancy se venger d’Adrian, et plus elle écoutait cette femme, plus la blonde se disait qu’elle n’avait rien de sympathique. Ses faits et gestes n’étaient que mesquineries dissimulées sous un sourire trop blanc. Le genre de personne qui agaçaient Achlys. Et étrangement, elle avait ressenti cette même impression avec Elena, la première fois qu’elle l’avait vu. Elle espérait se tromper. De la même manière qu’elle espérait se tromper en voyant la marque d’Adrian. C’était un Mangemort, mais il n’avait pas l’air si terrible, sans doute devait-elle attendre avant de juger. Pourtant, le tatouage ne fit que la mettre mal à l’aise, et c’est avec difficulté qu’elle le lâcha des yeux, sous le regard courroucé de Juliet.

Tandis qu’Elena revenait vers eux et que Lys avait rejoint les adultes, elle ne pu s’empêcher de l’observer du coin de l’œil, n’écoutant plus la discussion venimeuse entre Juliet et Nancy. Bien sûr qu’elle était belle, et Evan ne se retenait pas de le lui faire remarquer. D’un point de vue neutre, Lys aurait pu dire qu’ils étaient mignons ensemble. Que ce soit pour toutes leurs ressemblances ou leur comportement envers l’autre. Ils ressemblaient même plus à un couple qu’elle ne pouvait l’être avec Thorolf. Peut être était-ce de là que provenaient ses ressentiments, une sorte de jalousie envers leur couple trop idéal.

Achlys préféra cesser d’y penser, laissant Elena s’installer loin d’eux sur son transat. De leur côté, les adultes aussi s’agitaient, Adrian les délaissant en bougonnant, Juliet ne tardant pas à partir à sa suite. Satisfaite de se retrouver entre jeunes, Lys fixa un moment Nancy, s’attendant à ce qu’elle les rejoigne pour jouer à la langue de vipère. Mais à son grand désespoir, celle-ci était bien mieux à se dorer la pilule au bord de la piscine. Ils étaient maintenant accompagnés de la reine des pimbêches et de sa copie conforme en plus petite. Au moins, Evan et Lys avaient un peu de calme dans la piscine.

Délaissant les deux jeunes femmes à leur lecture, Achlys rejoignit son ami, bien contente de pouvoir discuter avec lui sans interférence.

    ▬ T’as au moins l’air d’être heureux, avec elle, fit-elle en désignant Elena du menton, d’une voix un peu morne. T’es amoureux ?


Lys n’était pas certaine de vouloir le savoir. Si Evan était du genre à aimer des filles comme Elena, alors elle se dirait que leur amitié n’était basée sur rien, qu’elle était bancale. Lys et Elena n’avaient rien à voir, Evan ne pouvait pas se balancer entre deux opposés. Achlys avait beau connaître son ami, elle voulait comprendre où il se situait, à quel point il était un Serpentard, et s’il ressemblait plus à la perfidie d’Elena ou à la bienveillance de Lys.

    ▬ En tout cas, on ne peut pas lui retirer le fait d’être jolie.


Lys se sentait totalement écrasée.
© Imaginary pour Epicode

HRP:
 

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 7ème année

| Serpentard ;; 7ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 139



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Pool party || Lys et Evan Mer 25 Oct - 16:11

Des petites amies, Evan en avait eu un paquet, toutes Sang-Pures. Mais elles ne duraient jamais bien longtemps. Le Serpentard n’était jamais tombé amoureux. C’était, tout au plus, un grand intérêt, un affection particulière, mais pas de l’amour véritable. Il sortait avec une fille, et quand elle ne l’intéressait plus, il s’en allait, s’était aussi simple que ça. Pourquoi rester ave une personne qui ne nous intéresse même plus un minimum ? Evan trouvait ça stupide, et il ne s’embarrassait pas de sentiments inutiles quand il devait demander aux charmantes demoiselles d’aller voir ailleurs s’il y était. Bien sûr, il y mettait quand même les formes, mais il ne se morfondait pas ensuite d’avoir été un monstre sans cœur. C’était bon pour ceux qui faisaient dans le sentimentalisme, ça, pas pour lui. Il visait plus haut.

Avec Elena, c’était un intérêt sans cesse renouvelé, car la jeune femme était loin d’être idiote, et, mieux, elle mettait cette intelligence au service de son ambition. Rien ne plaisait plus à Evan que l’ambition, tant qu’elle restait sous son contrôle. Et, pour l’instant, c’était le cas.

La seule autre personne dont Evan ne se lassait pas, c’était Lys. Elle, c'était différent, bien sûr. C'était sa meilleure amie, est-ce qu'on pouvait vraiment se lasser d'une personne qu'on connaissait aussi bien et depuis si longtemps ? Bon, certes, ils ne se coannaissaient que depuis quatre ans désormais, mais c'était déjà beaucoup, surtout sachant à quel point ils avaient caché leur amitié. Evan savait tout de son amie, ou presque : c'était noral qu'ils conservent certaines choses pour eux, et, même ça, ça ne dérangeait pas le jeune homme - dans la limite du raisonnable, bien entendu. Oui, Lys était décidément une des personnes dont Evan ne se lassait pas.

Enfin, il la préférait quand même quand elle ne lui posait pas des questions du genre de celle qu’elle venait de lui poser.

Ecarquillant légèrement les yeux, Evan tourna la tête vers la jeune femme, un sourcil haussé, l’air étonné.

- Amoureux ? répéta-t-il, suffisamment doucement pour n’être entendu que de son amie. Non, je ne le suis pas. Oui, oui, je sais ce que tu vas dire, c’est mal, je vais la faire souffrir, blablabla, soupira Evan. Mais je pense qu’elle le sait. En fait, on est sous le charme du charisme de l’autre, mais de là à dire qu’on s’aime, il y a un monde. J’aime sa soif de progrès et de reconnaissance, et elle aime sans doute mon je-m’en-foutisme et mon envie de liberté. Je pense. En tout cas, ça marche, donc ça me va.

Il n’y avait vraiment qu’à Lys qu’il pouvait parler de choses comme ça. Est-ce qu’il aurait parlé comme ça à Thorolf ? Non, il ne l’aurait pas fait, sûrement parce que son cousin n’aurait jamais posé le sujet sur le tapis, déjà, et parce qu’il ne l’y aurait pas mis non plus. Avec Alice ? Non plus, il aurait évité le sujet, l’aurait contourné plus ou moins habilement. Achlys était la seule à qui il se confiait à ce point, et ce n’était peut-être pas une bonne nouvelle pour la jeune femme.

- Non, c’est sûr, Elena est très belle… Mais, pourquoi toutes ces questions, ces remarques ? demanda soudain le jeune homme, sourcils froncés, intrigué. Je te pose la question sans reproches, hein, j’aimerais juste savoir : pourquoi ma relation avec Elena te… révolte à ce point ? On en a parlé vite fait, mais... La seule chose que tu m'ais vraiment dite, c'est "je peux pas la voir". C'est un peu léger, non ? demanda-t-il, sourire en coin à l'appuit.

Parfois, il aurait mieux valu qu'Evan tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Poufsouffle ;; 6ème année

| Poufsouffle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 19/12/1996
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 28/10/2016
Parchemins postés : 220



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Achlys Kaustas-Deketh


MessageSujet: Re: Pool party || Lys et Evan Mer 25 Oct - 23:37



Lys débutait totalement dans toutes ces histoires d’amour. Elle n’était même pas certaine de savoir le reconnaître, ce sentiment d’amour. Elle en avait pourtant entendu parler de nombreuses fois. Que ce soit dans les livres, où la héroïne qui s’éprenait du héros avait toujours cette sensation dans son ventre, comme des milliers de papillons. Lys trouvait l’image étrange, comme tout ceci devait être désagréable, imaginer un paquet d’insectes dans son estomac lui donnait envie de vomir. Parfois, quand elle écoutait les contes d’amour à la radio, le sorcier était prêt à transgresser toutes les règles de la magie pour sa dulcinée, ce que Lys trouvait aberrant. L’amour rendait-il idiot à ce point ? Même lorsqu’elle regardait les films moldus à l’eau de rose, le couple à l’écran parvenait à surmonter toutes les épreuves, car leur amour était plus fort que tout le reste. Alors oui, dans l’idée, le grand amour pouvait faire rêver Achlys. Mais elle ne savait pas comment le reconnaître, si elle le ressentait ou si ça lui était toujours passé au dessus de la tête. Même aujourd’hui, alors qu’elle avait son premier petit ami, elle n’était certaine de rien. Elle se savait attachée à Thorolf, mais de là à ressentir de l’amour ? Devait-elle avoir honte de ne pas être amoureuse de son petit ami, si ce n’était pas le cas ? Et si elle n’arrivait pas à l’aimer, avait-elle un problème ? Aimerait-elle un jour ? Toutes ces questions, aussi idiotes soient-elles, semblaient importantes pour l’adolescente. Si elle n’avait que faire de cette problématique il y a plusieurs mois, elle prenait à présent le problème à cœur. Et le seul à qui elle se confiait toujours auparavant était face à elle aujourd’hui, pourtant elle ne se sentait pas de lui parler de ses petits traquas. Que ce passait-il à la fin entre Evan et elle ?

Depuis quelques temps, c’est comme si quelque chose avait changé, entre eux deux. Ils étaient toujours meilleurs amis, et ça, Lys espérait que cela ne changerait jamais. Mais elle n’arrivait pas à comprendre ce qui leur arrivait. C’était comme si elle ne pouvait plus tout lui dire, comme si elle le voyait autrement. Peut être se rendait-elle compte qu’ils étaient diamétralement opposés, ou alors changeait-elle en grandissant. Ou peut être, mais ça elle ne s’en rendait pas compte, elle le voyait comme un homme à présent, et pas juste comme un pote sans aucune autre particularité, comme le fait d’être un garçon. La différence du genre avait été si peu importante pour Lys auparavant. Mais elle grandissait, et tout changeait.

Malgré tout, elle ne voulait pour rien au monde gâcher leur amitié. Voilà pourquoi elle voulait s’intéresser à sa vie, même si cela impliquait la détestable Elena. Et peut être, plus ou moins subtilement, apprendrait-elle par ce biais les choses de l’amour.

Mais la réponse d’Evan ne l’éclaira pas. Il n’était pas amoureux, il ne pourrait pas l’aider à savoir si elle l’était elle-même de Thorolf. Et jamais elle ne lui demanderait directement, il s’agissait tout de même de son cousin. Ils n’en avaient d’ailleurs jamais réellement parlé, comment prenait-il leur relation ? Lys espérait que cela ne le dérangeait pas, elle en serait affreusement gênée dans le cas contraire.

    ▬ Je ne te juge pas là dessus, Evan. Tu choisis encore avec qui tu sors et pourquoi, je ne suis personne pour te dire comment choisir tes petites amies. Tant que tu es bien comme ça, alors le reste... répondit-elle en haussant les épaules, les yeux baissés de gêne.


Même si elle avait l’impression qu’elle était rassurée et qu’un poids lui était ôté de savoir qu’il n’était pas amoureux, elle savait qu’elle n’aurait rien eu à dire s’il avait été fou d’Elena. Serrer les dents et être heureuse pour lui, c’était ce qui aurait compté. Il était hors de question qu’elle recommence son manège de l’autre fois, elle accepterait tous les choix sentimentaux de son meilleur ami. Mais Evan était un fouineur, et il cherchait à comprendre ce qui piquait Lys. Mauvaise idée ?

    ▬ Je croyais que nous ne devions plus en parler ? ronchonna-t-elle. Je m’intéresse à ton bien-être, voilà tout. Ce n’est pas le rôle d’une meilleure amie ? Et le sujet Elena est clôt.


Elle avait tranché, mais elle voulait être claire. Elle ne voulait en aucun cas reparler de toute cette histoire. Elle n’aimait pas Elena, Evan le savait, mais il n’avait pas besoin de comprendre plus. De toute manière, elle ne saurait pas lui donner plus d’explications. Et à la fin, il ne voulait pas lâcher un peu l’affaire ?

Achlys souffla, préférant passer rapidement à autre chose. Juliet et Adrian étaient partis depuis un moment, mais Nancy et Elena étaient toujours dans le coin, bien qu’elles ne semblaient pas occupées par leur conversation. Et là dessus, Lys pouvait remercier Elena de ne pas se mettre entre elle et Evan. Elle n’était peut être pas si terrible.

    ▬ Bon alors, c’est dans ce style de vie que tu as grandit ? J’admets que c’est très différent de tout ce que j’ai toujours connu. On est quand même pas les mêmes, tous les deux. Je ne sais pas comment on a pu devenir ami. Enfin, te méprends pas, je ne regretterais jamais d’être ton amie, mais il suffit de voir, elle désigna le manoir. C’est juste une maison de vacances ! Je ne pourrais jamais m’offrir une chambre d’hôtel équivalente à tout ce luxe, et toi t’as carrément un manoir. C’est dingue ! Et… J’avoue que c’est peut être même... beaucoup pour moi.


Elle s’approcha du bord de la piscine, et s’assit sur le bord. Ses jambes se balançant dans l’eau, elle releva les yeux au bout d’un moment, observant son ami avec profondeur, prenant le sujet très au sérieux.

    ▬ Je sais que je te l’ai déjà dit mais… Ça me touche beaucoup, cette invitation. Je me rends compte que… Je compte quand même un peu, pour toi. Elle rebaissa les yeux, fixant un point pour essayer de se donner de la contenance, mais se mit tout de même à cafouiller. Alors… Euh, ben… Merci. Enfin, d’être là, tu sais.


Elle n’était pas sentimentale ? Si, mais elle ne se rendait seulement pas compte que c’était avec Evan, et seulement Evan qu’elle l’était.
© Imaginary pour Epicode

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 7ème année

| Serpentard ;; 7ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 139



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Pool party || Lys et Evan Ven 17 Nov - 19:11

Evan était quelqu'un de très protecteur avec les gens qu'il aimait. Le jeune homme avait le sens de la famille et était toujours présent pour eux quand ils en avaient besoin. Il protégeait tellement sa famille qu'il en devenait même étouffant, sans qu'il ne s'en rende réellement compte. Avec Thorolf, avec Alice, même avec sa mère, aussi. Il était toujours là, s'inquiétait pour eux, veillait sur eux, cherchait toujours à les faire aller mieux, très maladroitement, à sa manière, mais c'était les moments où Evan était le plus sincère. C'était étrange de voir qu'un personnage aussi imbu de lui-même puisse être aussi dévoué à sa famille, à d'autres personnes que lui. Mais reconnaître ses talents, et aimer sa famille étaient deux choses radicalement différentes, n'est-ce pas ? Alors Evan était parfois un peu étouffant. Et il n'y avait qu'une autre personne qui bénéficiait de ce traitement privilégié, en dehors des membres de sa famille : c'était Lys. C'était étrange de voir à quel point Evan s'était attaché à la jeune femme, en à peine trois ans. Il n'aimait pas la savoir dans une quelconque situation problématique, et tout ça correspondait parfaitement au jour de leur rencontre, n'est-ce pas ? Depuis ce jour, il s'était passé tellement de choses... Le Serpentard ne l'avait jamais réellement dit, mas Lys comptait énormément pour lui, au même niveau qu'Alice. Evan aimait Lys bien plus que ce que cette dernière pouvait le supposer, et bien plus qu'il ne le supposait lui-même.

Sa question sur Elena l'étonna légèrement, mais il répondit avec naturel. Non, il n'était pas amoureux. Elena était une fille formidable et qui irait très loin, mais Evan ne l'aimait pas comme Lys l'entendait. Non, il n'était certainement pas amoureux. Enfin, qui était-il pour affirmer ça ? Il n'était jamais tombé amoureux. Toutes ses anciennes petites amies avaient au moins une chose en commun, en plus d'être de très jolies filles : elles avaient toutes finis par le lasser. Jouer au petit copain dévoué un temps, d'accord. Découvrir l'autre, apprendre à la connaître, ok. Mais Evan se rendait toujours compte que les autres filles étaient fades. Il leur manquait toujours un petit quelque chose qui faisait qu'Evan se lassait d'elle. C'était comme ça, il n'était jamais tombé amoureux, et ça lui allait plutôt bien, en fait. Il n'était certainement pas prêt à s'engager dans quelque chose de sérieux. C'était peut-être bête à dire, mais l'exemple du mariage de ses parents l'avait vacciné à vie des relations trop sérieuses, et encore plus des mariages...

- De toute façon, souffla Evan, cette histoire se finira à un moment ou à un autre. Je ne compte pas faire ma vie avec, hein. Le mariage, tout ça, la famille, les gosses… Très peu pour moi, quand on voit ce que ça donne… Mais c'est vrai, pour l'instant, je suis bien avec elle.

Enfin, c'était quand même étrange toutes ces questions. Evan était un Serpentard, on ne pouvait pas rouler un roublard comme lui sans qu'il ne sente les choses venir. Alors il avait demandé à Lys pourquoi elle demandait tout ça, qu'est-ce qui se passait vraiment. Il voulait savoir ce qui la gênait tellement. Elle avait déjà été au courant pour certaines autres petites amies d'Evan, et elle ne l'avait jamais aussi mal pris. Enfin, il fallait dire aussi qu'elle n'avait jamais rencontré les autres, et qu'elle avait toujours été mise au courant avant par Evan. Mais le Serpentard trouvait tout de même sa réaction disproportionné. C'était d'ailleurs pour ça qu'il avait bu et qu'il s'était retrouvé à faire un strip-tease en plein milieu d'un restaurant…

- Ok, ok, déclara Evan en riant légèrement devant la moue de Lys. Très bien, puisque Madame l'a décidé ainsi… De toute façon, si tu décides de vraiment m'en parler, tu sauras où me trouver, n'est-ce pas ?

Evan éclaboussa légèrement Lys et se recula en riant, avant de nager un peu dans la piscine. Il fit quelques longueurs, histoire de se dégourdir les muscles et de se rafraîchir : le soleil tapait fort. Les cheveux trempés et un peu plus frais, Evan finit par revenir vers son amie. Elena semblait s'être endormie, il ne voulait pas la déranger, et Nancy… Eh bien Nancy, il s'en fichait royalement.

- Eh oui, c'est là-dedans que j'ai grandit, répondit Evan. Enfin, ce n'est pas si exceptionnel, ce n'est qu'une maison de vacance. Bon, ok, c'est une île privatisée, mais quand on voit les emplois qu'on tenu mes ancêtres, c'est clair qu'ils ont eu largement assez de quoi acheter tout ça. Et, oui, on est très différents, ajouta-t-il en haussant un sourcil amusé. Mais on dit bien que « les opposés s'attirent », non ? Et puis, arrête de te prendre la tête. Ce luxe, tu le mériterais, et tu pourrais l'avoir que ça ne changerait rien à notre relation. C'est juste une maison, y'a plus intéressant, non ? Ce que je peux dire, en tout cas, c'est que, non, ce n'est pas trop pour toi. Tu es parfaitement à ta place ici, et ça me fait plaisir que tu sois venue…

Evan avait dit les derniers mots sans regarder Lys. Il n'était pas très doué pour tout ce qui était déballage de sentiments, même s'il faisait souvent le malin. C'était peut-être pour ça qu'il avait tant de facilité avec les filles : il n'avait pas de réels sentiments, alors ce n'était pas compliqué de jouer le jeu. C'était différent quand il devait se dévoiler pleinement.

Lys sortit de l'eau, et s'assit au bord de la piscine. Evan se décolla du bord et se plaça devant elle, juste là où il avait assez pieds pour que le haut de son torse sorte de l'eau. Il la vit le regarder avec intensité, l'air presque solennel, et se demanda un instant ce qu'elle allait lui dire, avant de sourire en l'entendant parler. Lys était vraiment quelqu'un qu'il aimait beaucoup, et qui parvenait à le toucher à chaque fois.

- Hey… Arrête de me remercier. C'est qu'un week-end dans une maison de vacance, c'est pas comme si je décidais de t'emmener aux Bahamas pour un mois, hein, déclara-t-il en riant légèrement, ne pouvant tout de même s'empêcher de penser que ce serait chouette comme idée. Et tu sais pertinemment que tu comptes pour moi, ajouta-t-il en rougissant à peine. Allez, arrête de faire ta sentimentale, tu vas me faire pleurer. Viens là.

Soudain, Evan tira Lys dans l'eau et la prit dans ses bras. Un sourire étira ses lèvres, et il se sentit bien, tout d'un coup. Ce n'était pas souvent qu'il se montrait aussi démonstratif, alors autant que Lys en profite. Surtout que, bon, il y avait quand même Elena à quelques mètres d'eux, cette étreinte ne devait pas s'éterniser si Evan ne voulait pas se retrouver à devoir rendre des comptes qui n'existaient pas.

- Allez, profitons du reste de notre après-midi, déclara-t-il au bout d'un moment. Et, pour commencer…

Et, d'un coup, Evan faucha les jambes de Lys et la fit basculer dans l'eau en la tenant fermement par les épaules.

VENGEANCE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pool party || Lys et Evan

Revenir en haut Aller en bas

Pool party || Lys et Evan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Autres Lieux

 :: Reste du Monde :: Demeures
-