POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Réunion de service

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    avatar
    Date de naissance du joueur : 08/04/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 27/06/2016
    Parchemins postés : 130



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: peu rempli
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 13PV
    Chapman Rosier


MessageSujet: Réunion de service Lun 4 Sep - 19:03


Chapman Rosier était un homme de hiérarchie. Il était rare de le voir parler avec de simples employés. Si réunion il faisait, il le faisait avec les chefs de services et des unités qui composaient le département de la Justice Magique. Le directeur de la Brigade de Police Magique, celui du bureau des mangemorts, celui d’Azkaban ,ainsi que le président-sorcier du Magenmagot. En tout quatre personnes, ce qui faisait assez peu de monde et facilitait la discussion. Il posait un problème, puis il donnait la parole, il écoutait les gens sur les sujets qui intéressaient leur service, puis il tranchait. La solution devait alors être répercutée en interne au sein des services par ces derniers, en donnant les instructions les plus précises et les plus techniques. Rosier recherchait l’efficacité. Malgré son côté prêcheur et fou de dieu, malgré sa froideur et son mépris pour tous ceux qui étaient incompétents, ou bien sangs mêlés, ou bien encore autre chose qui lui déplaisait pour on ne savait quelle raison, il considérait que si les gens avaient une spécialité c’était pour une raison, à savoir qu’ils s’y connaissaient dans leur domaine et qu’à partir du moment où ils connaissaient ses objectifs, ils pouvaient avoir une marge de manoeuvre pour les mettre en oeuvre.

Pour autant, Chapman ne négligeait pas ses employés pour autant ; il faisait tout de même des réunions de service où tous pouvaient se présenter pour expliquer les grandes orientations du département - et parfois rappeler leur nullité publiquement à certains employés. Il lui arrivait également de réunir certains employés pour quelques raisons précises quand des dossiers et les affaires internes du département requérait leur présence en particulier.

C’était dans le cadre de cette dernière hypothèse qu’il avait convoqué plusieurs personnes cet après-midi là. Une salle de réunion jouxtait son bureau. Un de ses deux assistants - Albert Cooper, Nancy sa maîtresse, s’étant réservée les messages et les dossiers, ainsi que le fait d’assurer une permanence en son nom pendant la durée de la réunion. - avait installé du café, des petits biscuits, du thé, et diverses boissons fraîches. Chapman entra en dernier et s’installa en bout de table pour ouvrir la réunion.

“Messieurs dames, asseyez vous. Volker, à ma droite, vous êtes le plus haut responsable après moi, Adrian, vous représentez le bureau des mangemorts, à ma gauche, merci. Cooper, mettez vous là pour noter et passer les documents. Mademoiselle Greengrass, par là, mademoiselle Moreau, ici. Fort bien. Commençons.J’ai convoqué cette réunion car l’été a été...mouvementé pour parler sobrement, et nous avons de nombreuses choses à évoquer. Cooper, l’ordre du jour, voulez vous ?

- Oui monsieur le directeur. Nous avons à traiter l’avancement de l’enquête sur l’attentat qui a eu lieu au siège de Force Puriste, mais également la procédure judiciaire à mettre en oeuvre contre les responsables de l’attentat en question. Il nous faut également étudier la question du renforcement des mesures de sécurité pour la reprise des cours ici, en Novembre, en particulier concernant le transport des élèves, ainsi que l’établissement d’un protocole de sécurité pour les lieux publics plus globalement. De manière urgente, le débat ayant eu lieu, nous devons prendre les mesures qui s’imposent pour assurer la sécurité du vote pour l’élection.
-Merci Cooper. Sont excusés dans le cadre de cette réunion, le juge Johnson, chargé de la procédure contre les responsables de l’attentat de FP, qui est représenté par mademoiselle Greengrass ici présente. Est également excusé le directeur d’Azkaban…” Chapman égréna la liste jusqu’à finir par le directeur du bureau des mangemorts : “...excusé également et représenté par Adrian Rosier. Bien, je pense que vous vous connaissez tous, mais commençons par un tour de table. Présentez vous, chacun votre tour, ainsi que votre fonction.”

Chacun put se présenter et jauger les autres. Chapman reprit ensuite la parole :

“Si personne n’a de remarques, je souhaite évoquer une question préliminaire avec vous. Mademoiselle Moreau ici présente - levez la main mademoiselle Moreau, qu’on vous voit, comment faites vous pour disparaitre dès que j’ai besoin de vous et être dans mes pattes à chaque fois que vous m’êtes inutile - est stagiaire ici depuis plus d’un an et nous pensons qu’il est temps de la titulariser. Elle a travaillé avec moi et sans doute avec quelques un d’entre vous comme secrétaire. Je pense la transférer dans un de vos services. Volker, êtes vous intéressé, je crois que votre ancienne assistante a changé de département, c’est cela ?”

Des affaires internes et de vrais dossiers. La Justice Magique tournait à plein régime. C’était une vraie machine, broyant les criminels et parfois les innocents. C’est comme cela qu’on la surnommait, d’ailleurs.

La Machine. On le disait avec crainte. Comme si elle était vivante.
HRP:
 

____________________________________

The necessary evil.
What are u doin' ? Tryin' to live ? Tryin' to fight ? × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    avatar
    Date de naissance du joueur : 02/04/1986
    Âge du joueur : 31
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 162



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: rempli
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Adrian Rosier


MessageSujet: Re: Réunion de service Mar 5 Sep - 15:45

Jour de réunion au département de la Justice Magique. Adrian Rosier évitait en général de s’y trouver : il savait que pour une raison ou une autre ce genre d'événements tournait plus ou moins toujours aux règlements de comptes et il n’avait que moyennement envie de se trouver au milieu du combats. Le directeur avait un don pour les mises en scènes dramatiques poussant les employés dont il était mécontent à faire leur autocritique. C’est à vous donner envie de disparaître, de rentrer dans le sol ou de fuir. Ca s’appelle le management par la terreur. Heureusement, Adrian ne fréquentait pas beaucoup son grand-père dans le cadre du travail. Même si leurs relations s’étaient améliorées depuis son retour au sein de la famille Rosier, le padre restait le padre, désagréable et dur.

Bien entendu, comme les galères ne s’arrêtaient jamais, son chef entra dans son bureau le matin et lui lança sans autre forme de procès :

“Ronce, tu me remplaceras à la réunion du chef cet après-midi, je dois filer sur Birmingham, une opération urgente. Je te fais pas le topo, il veut qu’on parle de l’attentat, tu connais le dossier.

- Est-ce que j’ai le choix, de toute façon ?” Adrian soupira, leva le nez du document qu’il lisait. “ Vous voulez pas envoyer Dolohov ? Il fait pas grand chose ces temps ci, à part essayer de m’embarquer le dossier de Betty Holmwood-Black pour essayer de trouver un moyen de la draguer.
- Non, non non, t’étais sur place, t’as bossé dessus, tu connais le dossier, c’est réglé. Puis ça restera en famille, comme ça. Allez, Ronce, me remercie pas, c’est pour moi, c’est cadeau.”


Quelle chance, alors. Adrian leva les yeux au ciel et se servit un café. Entre les actionnaires, les ronds de jambes et les dîners, je la vois un peu trop, cette partie de la famille. On se porte mieux sans eux, parfois. Seul. Il aurait bien aimé être un peu seul, une semaine ou deux, mais il essayait de faire preuve de bonne volonté. Jusqu’à là, on a évité l’orage, ça prouve que ça peut marcher. Est-ce que ça veut dire qu’on est sorti du piège où on s’est fourré ? Peut-être, peut-être pas. A voir.

Il arriva dans les premiers, s’installa là où Chapman disait de s’installer. Une jeune femme brune entra : Moreau, qu’elle s’appelait, il lui semblait. L’autre, c’était Astoria Greengrass. Il lui adressa un sourire amical :

“Mademoiselle Greengrass, ravi de vous revoir. J’ignore si je n’ai pas été un peu gênant la dernière fois, alors permettez que nous considérions que nous sommes présenté officiellement aujourd’hui. Bienvenue au département, j’espère que vous vous y plairez.”


Si la Machine ne la broie pas avant. Je voudrais bien la prévenir, lui dire, mais elle a l’air d’être là de son plein gré. Comme beaucoup. Qu’est-ce qui les attire tous ? Il s’installa et écouta sans mot dire l’ordre du jour. Comprend pas qu’on puisse si bien accepter la violence. Vous me direz, je suis censé l’avoir accepté aussi, c’est dans le contrat, ça va avec la marque des Ténèbres. Qu’est-ce qui cloche chez moi, vous me direz. Je sais pas. C’est comme ça, il faut bien un type un peu humain parmi les loups.

Vint son tour de se présenter, ce qu’il fit poliment.

“Adrian Rosier, je représente le bureau des mangemorts, plus particulièrement pour les questions concernant l’attentat contre FP.”


Clair et précis, il n’avait rien d’autre à dire, la question de la titularisation de Athénais Moreau ne le concernait pas pour l’instant. Moins on en dit, ici, de toute façon, mieux on se porte.

____________________________________

To the edge of the void


By Com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Directeur de la Brigade de la Police Magique

    | Directeur de la  Brigade de la Police Magique
    avatar
    Date de naissance du joueur : 27/09/1993
    Âge du joueur : 24
    Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2017
    Parchemins postés : 17



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Volker Günthers


MessageSujet: Re: Réunion de service Mer 6 Sep - 23:29

Volker avait attendu cette réunion avec impatience, et il avait un grand objectif : qu’on lui rende les coupables de l’attentat. Son service les avait arrêté, il lui revenait donc de déguster l’exquis plaisir de les cuisiner. Mais non, au nom de quelque justice stupide, la “Machine” lui avait retiré son bout de viande, et depuis Volker salivait.

Une tasse de café l’attendait mais il en avait déjà bu trois. Il était au taquet et il entrait dans la pièce comme un animal aux abois. Volker n’était pas un policier à temps partiel, mais à temps plein, et son job de Brigadier s’étendait aux salles de réunion.

Le premier geste qu’il eût en s’asseyant fut de jeter un regard agressif à l’intégralité des convoqués, pour s’assurer que chacun était bienséant, et qu’il n’y avait rien de “suspect” dans les parages. Son regard s’attarda sur un employé en particulier, Adrian Rosier, une cagole du bureau des Mangemorts. Quelque chose lui disait qu’il n’avait pas envie d’être là, et ça, c’était déjà…… suspect. Ouais, c’était suspect. Qu’est-ce qu’il avait à cacher, celui-là ? Volker fronça les sourcils dans sa direction avec irritabilité.

Une fois ce scan terminé, il s’assit sur son siège. Déjà, plusieurs trucs le dérangeaient. Sa chaise était trop serrée et trop haute. Ensuite, la table était légèrement bancale. Enfin, les différents objets n’étaient pas disposés harmonieusement. Pourquoi tout était toujours aussi désordonné au ministère ? Volker s’empara de ses feuilles, de ses biscuits et de sa tasse et les aligna, méticuleusement et énergétiquement. Il fronça les sourcils et renifla avec agressivité, pour faire comprendre à celui qui les avaient ainsi placé que c’était parfaitement inadmissible.

Volker avait beaucoup de respect pour Chapman Rosier. Non seulement il avait été son complice sous l’ère Fudge, mais en plus il était son Directeur, et Volker était un homme de hiérarchie... dans un sens, comme dans l’autre. Ainsi, tandis qu’il l’écoutait parler religieusement, le Brigadier parcourut une fois de plus la salle du regard, pour s’assurer que chacun faisait de même. Malheur à celui qui se laisserait distraire. Une fois le poncif achevé, Volker prit la parole en premier.

“Monsieur le Directeur. Chers amis. Volker Günthers. Directeur de la Brigade de la Police Magique” fit-il d’une voix sèche en regardant les uns et les autres frontalement.

Il écouta les convoqués se présenter. Il plissa des yeux en entendant Adrian. “Je représente le bureau des…” … Il représente ? Il représente seulement ? S’il avait un minimum d’honneur, il aurait dû employer le verbe être. Je suis. Depuis quand on “représente” ? Il se croit où celui-là ?

Quand Madame Greengrass parla, il ne l’écouta même pas, mais il la regarda longuement. Il avait l’habitude de regarder les femmes plutôt que de les écouter. Et il n’avait aucune culpabilité à le faire. Il ne fallait pas se raconter d’histoire : c’était surtout pour ça qu’on avait fait venir des femmes au ministère… Mais bon, elle était trop frêle. Volker les préférait bien en chair. Comme cette potiche qui suivait Chapman l’air hagard. C’était quoi son nom déjà ? Oh, son nom n’avait pas d’importance.

Sauf quand il apprit qu’elle était sa nouvelle assistante. Il regarda Chapman solennellement et acquiesça en inclinant de la tête avec fermeté, tel un samouraï...

“Oui. Bien sûr, Mademoiselle Moreau !” fit-il ensuite en regardant la jeune femme avec un sourire lubrique. “Mais attention, ne soyez pas dans mes pattes inutilement, ou comme ma vieille chienne fit-il en levant son doigt en l’air magistralement vous finirez euthanasiée. AH-AH-AH !”

Évidemment Volker n’avait jamais euthanasié quiconque : il préférait torturer et faire agoniser, c’était quand même plus sympa. D’ailleurs, il n’avait jamais eu de chien : il détestait les animaux. Mais quand il était question d’autorité, la vérité importait peu : la première impression dépassait toute considération.

Son rire était franc et guttural. L’emploi du verbe “euthanasier” animalisait l’assistante et il trouvait ça tellement subtil. D’ailleurs, fier de ce qui était pour lui le nec plus ultra de la rhétorique, il regarda jovialement Monsieur Rosier, en quête de la complicité de son vieil ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre de Force Puriste ;; Assistante à la JM
    | Membre de Force Puriste ;; Assistante à la JM
    avatar
    Date de naissance du joueur : 01/01/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 05/08/2017
    Parchemins postés : 151



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Astoria Greengrass


MessageSujet: Re: Réunion de service Ven 8 Sep - 1:16


Astoria ne savait pas si elle devait bénir ou maudire le concours de circonstances qui l’avait amenée à devenir temporairement l’assistante du juge Johnson. D’un côté, elle avait conscience que c’était une grande chance que d’avoir été affectée à son service au moment où débutait l’instruction du procès des supposés terroristes mis en cause dans l’attentat contre le siège du parti puriste. Ce serait une expérience très formatrice. Le juge Johnson était réputé pour son impartialité, c’était sans doute pour cela qu’il avait été choisi pour mener ce procès à forte visibilité : les merlinistes ne pourraient mettre en cause son verdict sans se décrédibiliser. Mais d’un autre côté, le juge Johnson avait des particularités. Travailler avec lui n’était pas toujours aisé. Il avait une fâcheuse tendance à s’organiser comme il l’entendait sans tenir le moindre compte des contraintes qu’on pouvait essayer de lui imposer. De ce fait, il avait tendance à user très rapidement ses assistants, tenus de compenser.

Typiquement, cette réunion n’aurait pas dû nécessiter la participation d’Astoria. Au mieux, elle aurait été présente pour prendre des notes. Mais le juge Johnson n’avait pas estimé que sa présence était requise, et avait chargé son assistante de le représenter et de lui raconter ensuite s’il se disait quoi que ce soit d’utile. Sachant que de toute manière, s’il recevait des consignes qui ne lui plaisaient pas, il prétendrait ne jamais les avoir reçues. Un juge ne pouvait pas être révoqué, et il n’avait aucun scrupule à en profiter, s’estimant justifié par l’inefficacité de la grande majorité des procédures ministérielles.

Astoria se présenta devant la salle de réunion avec quelques minutes d’avance, entra quand on l’y invita et suivit les instructions lui indiquant où prendre place. C’était sa toute première réunion de service, et elle avait beau savoir qu’elle connaissait le dossier, elle se sentait plutôt anxieuse. La réputation de Chapman n’était plus à faire, et Evan n’avait cessé de la mettre en garde depuis qu’il avait appris qu’elle allait travailler à la Justice Magique. Elle préférait réserver son jugement, mais n’en resterait pas moins prudente. Elle remarqua avec une légère surprise les boissons et biscuits. Ce n’était pas tout à fait ce à quoi elle s’était attendue. Quoique, c’était sans doute destiné à abaisser leur vigilance. Elle comptait éviter d’attirer l’attention, elle préférait observer tant qu’elle ne savait pas à quoi s’en tenir.

Par souci de discrétion et par respect de la formalité de l’instance, elle s’était contentée de saluer brièvement d’un signe de tête les différents participants croisant son regard. Cependant, Adrian Rosier décida de lui adresser la parole avant le début de la réunion, et il fallait bien qu’elle lui réponde. Elle n’avait pas l’intention de le mettre dans l’embarras en présence de son grand-père, elle ne lui en voulait nullement et ne souhaitait de toute manière pas attirer davantage l’attention.

« Monsieur Rosier, ravie de vous revoir également. » Elle lui adressa un léger sourire. « Je n’ai aucun souvenir d’un épisode gênant auquel j’aurais assisté, vous n’avez rien à vous reprocher. Je vous remercie de votre prévenance. »

La réunion ne tarda pas à commencer, et Astoria écouta attentivement. Pour le tour de présentation, elle laissa d’abord parler les personnes plus gradées qu’elle, puis déclina à son tour son identité et sa fonction.

« Astoria Greengrass. J’assiste le juge Johnson dans le suivi de la procédure découlant du dernier attentat anti-puriste, et comme mentionné, je le représente dans cette réunion. »

Habituée à ne pas montrer ses émotions lorsque cela risquait de la désavantager, elle resta impassible, mais la manière dont le Directeur Günthers l’avait regardée l’avait mise mal à l’aise. Et la manière dont il s’adressa à Athénaïs ne fit que renforcer son dégoût. Elle espérait ne jamais avoir à travailler avec cet homme, et plaignit sincèrement sa collègue en apprenant qu’elle risquait de devenir sa secrétaire.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Stagiaire du Ministère de la Magie
    | Stagiaire du Ministère de la Magie
    avatar
    Date de naissance du joueur : 16/07/2000
    Âge du joueur : 17
    Arrivé sur Poudnoir : 28/09/2016
    Parchemins postés : 84



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Athénaïs H. Moreau


MessageSujet: Re: Réunion de service Sam 9 Sep - 20:34

Pour entrer dans le Département de la Justice Magique, Athé avait dû se battre avec tout le courage qu'on attribuait habituellement à la maison des Gryffondors. Se faire accepter en tant que stagiaire avait été un parcour du combattant tel que la jeune femme n'en avait jamais connu jusqu'à lors. Et elle savait d'où venait cette difficulté : son sang n'était tout simplement pas Pur. Comme Athénaïs trouvait ça bête ! On ne pouvait pas juger quelqu'un sur son statut de sang. De ce qu'elle savait, ils l'avaient tous rouge et il était composé pour tout le monde des mêmes choses, que l'on soit un sorcier issu d'une grande famille magique ou de deux parents parfaitement moldus. Malgré tout, certaines personnes le pensait plus précieux si on avait des ancêtres exclusivement sorciers. Voilà pourquoi Athénaïs avait tant dû batailler pour se faire une place. Elle n'avait pas eu d'autres choix, mais ses efforts avaient fini par payer.

Mais pour quel résultat ?

Depuis qu'elle était à la Justice Magique, Athé avait beaucoup appris, et elle ne s'en plaignait pas. Mais il y avait des choses qu'elle avait appris et dont elle se serait largement passé, comme le mépris. Elle ne manquait jamais de s'attirer au moins un regard méprisant pas jour, bien que son travail soit toujours fait avec soin. Elle avait beau faire, elle avait toujours l'impression que son statut était inscrit sur son front au fer rouge. Et encore, ce n'était rien comparé à ce que lui faisait ressentir Chapman quand elle avait le malheur de le croiser dans le Département.

Voilà pourquoi Athé était tout sauf ravie d'être convoquée à cette réunion de service... Et pourtant, elle était arrivée en avance. Chapman Rosier serait présent, ainsi que d'autres personnes importantes affiliées à la Justice Magique. A La Machine, comme on disait. Puis vint le moment d'entrer, de s'installer. Athénaïs prit place en silence, sans rien dire, saluant au passage Astoria d'un sourire amicale. Elle trouvait la jeune femme sympathique.

- Athénaïs Moreau, se présenta-t-elle lorsque ce fut son tour. Je suis stagiaire au Ministère depuis maintenant un peu plus d'un an.

Une fois présentée, Athé se rassit, et sans que la jeune femme y soit préparée, toute l'attention se porta vers elle. Ses joues rougirent légèrement, mais elle se redressa, relevant la tête, en bonne Gryffondor. Mais elle tressaillit tout de même sous les remarques méprisantes de son patron, se contraignant à lever une main crispée, en un geste à la fois timide et irrité. Elle ne dirait rien, même si sa fierté s'indignait au plus profond d'elle. Elle tenait à ce travail. Elle avait besoin de ce job. Elle ne pouvait pas se permettre de se mettre son patron à dos...

Sans rien dire, Athénaïs posa alors son regard sur le Directeur de la Police Magique. Un frisson de dégoût le traversa quand il la regarda en retour. Si elle avait pu choisir, elle aurait choisi une autre personne comme futur patron direct. Comme cet homme, Adrian. Lui, il semblait quelqu'un de bien plus respectable. Mais ce Volker...

- Je ferais au mieux, répondit pourtant la jeune femme, qui tentait avec peine de conserver un air neutre, bien que le dégoût tentait de percer sur son visage.

Elle détourna ensuite le regard. Elle ne voulait regarder ni le Directeur Rosier, ni cet homme répugnant. Si elle devait se retrouver secrétaire de ce dernier, ça allait donner quelque de... gênant, il n'ya vait pas d'autres mots. Le regard de la jeune femme croisa alors celui d'Astoria, et ses lèvres s'étirèrent en un pauvre sourire, qu'elle effaça bien vite de ses lèvres pour reprendre une attitude plus professionnelle.

Il n'y avait pas matière à chipoter. Elle avait encore un travail, alors elle ne se plaindrait pas. Tout irait bien, de toute façon. Elle n'était pas une petite fille sans défenses...

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    | Mangemort ;; Directeur de la Justice Magique
    avatar
    Date de naissance du joueur : 08/04/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 27/06/2016
    Parchemins postés : 130



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: peu rempli
    Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
    Ma résistance magique est de: 13PV
    Chapman Rosier


MessageSujet: Re: Réunion de service Dim 10 Sep - 15:21

Le facteur humain était source de discorde : plus il y avait de gens dans une réunion, plus les conflits risquaient d’apparaître. Chapman Rosier n'aimait pas la discorde, et sa vision des choses était très hiérarchique. Il ordonnait, on obéissait, c'était tout, il n'y avait rien d'autre à dire et à ajouter. Il ne voulait pas de conflits, il ne voulait pas de contestations, il se fichait des rivalités et des agendas personnels. Ils ne travaillaient pas pour eux mais pour le purisme, et le reste n'avait pas sa place dans la conversation. Le reste ne serait pas toléré, serait cadré, contrôlé, réprimé.

Le prix était celui ci, lorsqu'on travaillait pour la Machine, et en particulier pour Chapman Rosier. Le département parlait d'une seule voix, la sienne, et s'il écoutait ceux qui pouvaient avoir une expertise intéressante, sa vision des choses primait. Et sa vision des choses était acide et méprisante pour tous ceux qui n'étaient que des employés, des petites mains, parfois utiles, et même souvent utiles, mais simplement trop bas pour l'intéresser. Tant que ces dernières restaient à leur place, il n'avait rien à dire. Dans le cas d'Athénais Moreau, il fallait moins y voir un vrai mépris qu'une habitude. Rosier était un homme rugueux et froid, convaincu de l'importance du sang, alors une secrétaire stagiaire sang mêlée, même compétente, si elle ne présentait aucun attrait particulier, ne pouvait pas susciter autre chose que ce comportement à peine aimable.

Il s'autorisa un léger sourire à la remarque de Volker Günthers, impénétrable. Ils se connaissaient depuis longtemps, avaient été marginalisés ensemble par le département de la justice magique sous les différents gouvernements merlinistes à cause de leur purisme et il lui faisait une entière confiance, même si Volker n'arborait pas, contrairement à lui, la marque.

« Nous attendons de vous le meilleur, pas le mieux. Bienvenue officiellement au sein du département, Mademoiselle Moreau. Vous passerez voir Cooper demain pour qu'il vous fasse signer votre contrat. Rappelez moi de le préparer, Cooper. »
Le vieux mangemort raya quelque chose sur un document devant lui. « Je compte sur vous pour être à la hauteur, mademoiselle Moreau. Vous avez fait un travail correct avec nous, c'est pour cela que je vous donne votre chance. Ne me décevez pas. » Il ajouta : « Vous prendrez en note ce qui sera utile pour le directeur Günthers. Cette question étant réglée, passons au sujet principal de cette réunion. »

Bien entendu, l'attentat de Force Puriste était encore dans toutes les têtes et Chapman voulait apporter une réponse efficace. Il voulait un procès exemplaire, et que des têtes tombent à titre d'exemple, histoire de bien montrer à l'Ordre du Phénix qu'ils n'étaient pas impressionnés.

« Je voudrais un point sur l'état de l'avancement de l'enquête, qui est arrêté, qui est identifié, ce qui reste à faire. Adrian, vous étiez sur place, et vous participez aux investigations, vous nous faites ça ? Je crois que nous en sommes à quatre personnes arrêtées, deux identifiées parmi elles, deux recherchée, et deux où nous n'avons aucune informations ? Nous avons besoin de ces informations pour savoir dans quel délai nous pouvons commencer une procédure avec le juge Johnson. Mademoiselle Greengrass, vous prendrez note de ce que nous dira monsieur Rosier, et si vous pouvez également nous faire un point en fonction, sur les procédures que nous pourrions lancer. »
Il balaya la salle de son regard froid : « Bien évidemment, si d'autres remarques vous venaient à l'esprit, elles sont toutes bienvenues. »

____________________________________

The necessary evil.
What are u doin' ? Tryin' to live ? Tryin' to fight ? × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    avatar
    Date de naissance du joueur : 02/04/1986
    Âge du joueur : 31
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 162



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: rempli
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Adrian Rosier


MessageSujet: Re: Réunion de service Lun 11 Sep - 11:41


On regarde le grand manitou humilier des gens et personne ne dit rien. Au contraire, le grand manitou est au pouvoir, le vieux padre dirige, et il y en a qui rigolent. Ici, il n'était pas plus à l'aise qu'Athénais Moreau ou que Astoria Greengrass. Il était un exécutant, simplement mieux payé et avec plus de pouvoir qu'elles deux. Ronce soupira discrètement en regardant le plafond en écoutant le directeur de la Police Magique faire son petit speech. Le royaume des barbares, on est au royaume des barbares. Peut-être qu'il aurait pu dire quelque chose pour aider Moreau, mais il n'y avait pas grand chose à faire. C'est un peu lâche, mais le vieux décide, et ça risquerait même d'aggraver son cas. Sans parler du sien, déjà un peu précaire. Mieux valait faire simplement ce qu'on lui demandait. Malgré son tempérament porté à l'insubordination, Adrian connaissait son boulot et pouvait faire sans broncher un point correct sur la situation.

« Nous avons arrêté quatre personnes, le problème est qu'elles ont toutes oublié ce qui s'est passé puisqu'elles ont réussi à boire une potion d'oubli. Nous avons envisagé plusieurs pistes pour essayer de les faire parler, à notre sens la meilleure reste de se mettre en contact avec Sainte-Mangouste pour trouver un antidote. »


Il continua de façon précise en exposant le cas de chaque personne capturée au cours de l'attentat. Adrian était meilleur flic que bourreau : ce qui expliquait sans doute pourquoi il réussissait mieux que le bureau des mangemorts était légal et faisait du travail d'enquête autant que d'interrogatoire.

« Parmi ces quatre personnes, nous comptons Wally Tomlinson, capturé par Theodore Nott. C'est un ancien auror, né de parents moldus, il a rejoint l'Ordre du Phénix sous Pius Thicknesse et est recherché depuis. Ensuite, j'ai pu capturer Eric Smith. Sang mêlé, il a participé à deux ou trois actions de l'Ordre du Phénix avant l'attentat à Force Puriste, et je pense que c'est pareil pour lui, pour nous, on peut le passer devant le Magenmagot. Pour les deux autres on a moins d'éléments, ils sont muets comme des carpes et même les identifier ça a pas été facile. Ensuite, Lisa Sanders, elle, on avait rien sur elle. Elle avait un job sans histoire au sein du département de contrôle et de régulation des créatures magiques, elle est sang mêlée. Pas de casier, pas d'arrestations avant sa participation à l'attentat et que Anne Fraser ne l'arrête. On cherche encore depuis combien de temps elle y était. Enfin, on a Julian Anderson, arrêté par Drago Malefoy et Gregory Goyle avant la mort de ce dernier. Même cas que Sanders, jamais arrêté, première apparition ici. »


Il referma le premier dossier et continua du même ton professionnel et constant à exposer le travail du bureau et toute la procédure que eux avaient mené. Ce n'était pas parfait, mais c'était réglo, personne n'était mort, et le boulot était plutôt bon. Quatre sur huit, c'est un bon chiffre. Enfin, évidemment, ça dépendait pour qui.

« Pour nous, on a assez d'éléments pour les balancer au juge Johnson comme ça. Ils ont été pris en flag' pour les chefs d'accusations de meurtres et terrorisme. On pourrait déjà en juger quatre, si ça convient au Magenmagot. Qu'en dites vous, mademoiselle Greengrass ? »


Il n'était pas dans l'optique d'avoir toujours raison ou tort. Dialogue, c'est le dialogue qui sauve tout, qui nous empêche de devenir comme le padre, comme Günthers. Ravis d'être ici à décider de la vie et de la mort des gens et à pourrir la vie des employés.

« Pour les quatre autres, nous pensons que Esther Wood et Garland Palmer n'étaient que des membres de l'Ordre sous Polynectar, nous cherchons à les identifier plus précisement. Ensuite, Augusta Londubat était déjà recherchée, nous avons une équipe qui la traque. Reste le cas Turman. On interroge actuellement des gens qui pourraient la connaître. »

____________________________________

To the edge of the void


By Com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre de Force Puriste ;; Assistante à la JM
    | Membre de Force Puriste ;; Assistante à la JM
    avatar
    Date de naissance du joueur : 01/01/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 05/08/2017
    Parchemins postés : 151



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Astoria Greengrass


MessageSujet: Re: Réunion de service Jeu 14 Sep - 0:30


Cette première réunion de service s’avérait être aussi pénible à supporter qu’Astoria l’avait soupçonné. Le seul point positif, c’était que puisque Chapman ne jurait que par l’efficacité, cela devrait rapidement se terminer.

Déterminée à se montrer professionnelle, elle continua à écouter attentivement ce qui se disait, et saisit sa plume pour prendre des notes sur l’avancement de l’enquête. Sa plume, car si elle tolérait d’utiliser le parchemin de piètre qualité fourni par le Ministère, elle refusait catégoriquement d’utiliser les plumes fournies qui n’étaient même pas charmées avec une réserve d’encre infinie et un enchantement anti bavure. Elle voulait bien croire que des restrictions budgétaires étaient nécessaires pour maîtriser le budget, mais il y avait des limites. Qui gagnait à avoir des employés si mal équipés que cela nuisait à la qualité de leur travail ? Il était regrettable que l’obsession de Chapman Rosier pour l’efficacité ne s’applique pas jusqu’aux sujets les plus triviaux.

Lors de l’exposé du représentant du bureau des Mangemorts, elle nota avec soin le moindre détail, à ce stade tout pouvait être utile et le juge Johnson insisterait pour tout savoir. Elle fut légèrement surprise lorsqu’il lui demanda son avis avant d’avoir terminé son exposé, mais un bref temps d’arrêt lui suffit à organiser ses idées de manière à pouvoir répondre clairement.

« Nous devrions en effet être en mesure de commencer le procès de ces quatre prévenus dans un assez bref délai, le juge Johnson préfère ne pas tarder inutilement avec cette affaire. L’enquête fournit suffisamment d’éléments probants, le dossier de l’accusation sera solide. A priori, le seul point potentiellement problématique, c’est la potion d’oubli : il existe une jurisprudence selon laquelle une personne ayant perdu tous ses souvenirs sans espoir de les recouvrer ne peut plus être tenue pour responsable de ce qu’elle a pu faire auparavant, car elle ne peut plus être la même personne. Cependant, du moment que l’expertise d’un médicomage permet d’établir que la mémoire n’est pas totalement effacée ou que l’effet n’est pas nécessairement permanent, il sera possible d’arguer que l’usage de cette potion d’oubli n’équivaut pas à une amnésie totale. Le fait que les accusés aient délibérément choisi de perdre la mémoire pour couvrir leurs activités illicites devrait également jouer en leur défaveur. »

Adrian Rosier reprit ensuite la parole pour compléter son exposé en évoquant le cas des quatre autres personnes présentes lors de l’attentat. De nouveau, Astoria prit tout en note, puis enchaîna en précisant la position de la section juridique du Département sur ces quatre cas. Seulement, cette fois-ci, ce qu’elle avait à annoncer risquait de moins plaire à leur hiérarchie.

« Pour les quatre autres personnes ayant participé à l’attentat, faute d’avoir pu les arrêter, nous manquons de preuves. En l’état, la présence d’Augusta Londubat et d’Alexa Turman ne peut être tenue pour certaine, il reste possible que d’autres aient endossé leur identité. Il paraît donc préférable de n’inculper personne avant que l’enquête n’ait permis de rassembler davantage d’éléments. »

Ayant terminé, Astoria parcourut la salle du regard pour voir si quelqu’un souhaitait des précisions ou avait une observation à formuler, puis reprit sa plume pour pouvoir prendre des notes sur la suite de la réunion.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Réunion de service

Revenir en haut Aller en bas

Réunion de service

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2, Département de la Justice Magique
-