POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage


    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    avatar
    Date de naissance du joueur : 02/04/1986
    Âge du joueur : 31
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 162



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: rempli
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Adrian Rosier


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party Mar 31 Oct - 1:31

C'était une situation gênante dont il n'était qu’un simple spectateur et avec honnêteté, Adrian se demandait sincèrement ce qu'il fichait là. Le match avait été marrant mais à présent il se sentait totalement en décalage et isolé. Alors, bon, avouons le, voir Juliet rembarrer quelqu’un d’autre que moi c’est drôle. Maintenant qu’on s’est dit ça, ça ne change rien, l’ambiance est détestable et elle ne mérite qu’une chose, la fuite. Ce n’était pas une attitude très Gryffondor, mais à vrai dire, comme personne ne paraissait avoir grand chose à lui dire, que Juliet (à qui il renonça à dire que lui ne demandait rien à personne, justement, alors si on pouvait éviter de l’impliquer dans un quelconque conflit dont il ne maîtrisait ni les tenants ni les aboutissants : ça n’aurait rien changé et Adrian n'avait aucune envie de déclencher une autre dispute) semblait plutôt occupée à régler une vieille histoire d’amitié avec Rose et que lui n’avait, contrairement à Riyadh et Al, aucune raison de se balancer de la bouffe, franchement, Adrian estimait qu’il avait bien le droit de se simplifier la vie en fuyant des conflits qu’il n’avait pas les moyens de résoudre.

D’ailleurs, entre Jule et Rose, il n’y avait pas de conflits. Peut-être un entre Juliet et Al dont la part mesquine et intéressée de Adrian se réjouissait autant que son côté chevalier blanc l’avait poussé à réfléchir à intervenir - Al avait parfois besoin qu’on lui rappelle les règles de politesse les plus élémentaires. Mais Juliet s’en était très bien chargée toute seule. Un bon point s’ils s’engueulent. Dit-il alors qu’il se sent coupable de penser ça à propos d’un pote. Oui mais c’est l'amour et les relations amoureuses ne sont jamais justes. Oui mais entre accepter une injustice et être un connard, est-ce que tu fais une différence ?

Bref, Juliet et Rose ayant disparu pour une séquence retrouvailles et émotions, Adrian se retrouvait coincé entre les deux cousins fâchés. Récupérant une chouquette tombée dans son verre avec un air blasé, il la refourgua à un serveur et lâcha d’un ton détaché :

“ Vous êtes vraiment insortables, tous les deux. Sérieusement, vous vous détestez au point de vous lancer de la bouffe en public ?”

Il connaissait bien Al et Riyadh et savait qu'à tout prendre, c’était déjà un miracle qu’ils arrivent à se limiter à ça. Il salua Al qui partait :

“ On se revoit pour la revanche, je comptes sur toi.” Il lui tapa sur l'épaule : “ Essaye de pas trop jouer au con, qu’est-ce que t’en dis ? Qu’on finisse par passer un peu une bonne soirée.”

Une ou personne ne cogne personne, où tu fais pas pleurer ta copine, où je dois pas m’en mêler parce que justement t’es un connard avec elle, ce qui ferait, et si possible où j’ai pas non plus à intervenir pour que mes potes masqués te prennent pas comme punching-ball. La provocation et l'humour de Al faisaient que Adrian et lui étaient potes : parce qu’il était - quoique de façon plus aimable - lui aussi du genre petit con irresponsable quand il voulait. Mais la connerie devait avoir ses limites, principalement éviter de se faire casser la gueule ou d’aller en taule. Resté seul avec Riyadh, Adrian se mit à rire :

“ Bonne ambiance, dis moi. On a même plus besoin de Chapman, c’est formidable. D’ailleurs ça m'étonne qu’il soit pas venu nous incendier collectivement pour notre débauche sportive.” Il haussa les épaules : Riyadh et Chapman, pour une raison qui échappait totalement à Adrian, s’entendaient très bien. “ Enfin, moi je vais me tirer de ce panier de crabes en allant fumer une cigarette. Je te laisse récupérer ta femme, on se voit demain pour interroger Atkins.”

Il songea à dire à Juliet qu’il sortait, mais elle semblait absorbée par sa conversation avec Rose et Adrian se voyait mal s’en mêler. Et puis on a pas résolu ce qui s’est passé la dernière fois. J’arrive pas à ne pas être en colère. Ça se passerait mal. Autant sortir et ne l’obliger à rien.

Autant fumer une clope en attendant de décider si ça vaut la peine de rester. Il tira une latte de tabac : autant rester dehors pour le moment.

____________________________________

To the edge of the void


By Com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | THE MOD ;; Coach de Ballycastle ;; Criminel

| THE MOD ;; Coach de Ballycastle  ;; Criminel
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 29/11/2015
Parchemins postés : 850



Pensine
Mon casier judiciaire est: bien rempli
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Tom Sallybanks


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party Ven 3 Nov - 0:33

“ Ah, le bon vieux temps où on pouvait faire des paris sur le quidditch sans être arrêté pour on ne sait quel motif.” Le temps où il arnaquait tous les élèves de Poudlard, que Betty évoquait. “ Les choses se perdent, je vous le dis. Quelqu’un pour parier sur la victoire de Ballycastle contre Montrose ? Bon, pas Anne, évidemment, mais toi, Betty, qui est une personne sensée. 10 contre 1, le meilleur taux que tu pourras trouver. On est assuré de gagner, Hawkins est le meilleur attrapeur de sa génération.”

Non, vraiment, Sally était frontalement incapable de changer, de ne pas être un arnaqueur provocateur et souriant, ou même de cacher sa détestation du club de Hypérion Nott (ou de Hypérion tout court, parce que in fine, il n’avait rien contre quiconque dans l'équipe de Montrose). Le bon côté des choses, s’il y en avait un - always look on the bright side of life 🎵 - c’est qu’ils étaient tous toujours amis, que Tom n'était pas en prison et qu’en apparence la seule contrariété qu’il pouvait avoir c’était d'avoir perdu ce match et de s’être fait avoir par des gamins. En apparence. Il fallait aussi ajouter tout ce qui concernait son rôle d’informateur auprès de l’ordre du Phénix. Et ses arnaques. Et oh oui, son serment inviolable. En parlant de ça, est-ce qu’il devait évoquer ce sujet avec Anne ? Écoutant distraitement ses amies parler d’une possibilité de revanche par un match retour, Tom songea que s’il venait à découvrir d’autres choses - il avait après tout toujours le plan standstill d’actif, et un autre projet risquait de lui fournir d'autres informations à fournir prochainement, selon la manière dont les choses se présenteraient - il faudrait bien qu’il parle à Anne. Ils s'étaient dit que cette fois ils se diraient tout et c’était assez injuste de se taire.

Sirotant un verre de champagne, Tom revint à la réalité de la conversation, qui s'était orientée sur Juliet et Adrian. Il adressa un sourire à Betty :

“Tu me connais, je suis un ami fidèle et sympathique à qui on peut tout confier.” Il haussa les épaules, peu soucieux d’être convaincant. “Je suis pas sûr, pour Juliet, mais àvoir comment elle en parle, je pense pas me tromper. Puis ils passent un peu trop de temps à s'engueuler et se réconcilier pour que ce soit honnête.”

Il ne jugea pas utile de parler du duel ni du fait qu’il savait que Jule était allée à la pool-party des Rosier. Si tout le monde pouvait deviner des choses à partir de leurs engueulades publiques et de ce que disaient Adrian ou Juliet eux mêmes, et si se moquer gentiment amusait Tom, il estimait que le reste, ça n'était pas à lui de l'évoquer. Il préféra donc se moquer des relations que Betty entretenait avec son frère.

“ Que t’es mauvaise, on voit que c’est pas toi qui servira d'arbitre si un fait des cornes â l'autre …” À quel moment était il devenu la personne responsable de la bande, Tom ne le savait pas. Il haussa un sourcil étonné, repensant à ce que venait de dire Betty : “ Pourquoi Adrian t’a convoquée, d'ailleurs ? C’est pas la police magique ton rayon, normalement ? Ou c’est à cause de Alexa Turman ?” Tom se tourna vers Anne : “C’est elle qui a tué ta collègue, non ?”

L’arrivée de Al mit fin à une conversation qui pouvait être gênante. Tom se mit à rire :

“ Que veux tu, on a pas beaucoup de loisirs dans la vie. Et puis t’as failli te battre avec un mangemort à coup de petits fours, on a bien le droit de se foutre de toi, non ?” Il ajouta plus sérieusement : “ Tu devrais quand même faire gaffe, mon vieux. On sait jamais, avec eux.”

Et le cas Juliet et Adrian ? Pour l’instant, à éviter, jugea Tom, parce que justement, ça risquait de finir en bagarre générale.

____________________________________



WHO THE FUCK IS ROBIN HOOD ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du MpM ;; ODP ;; Briseuse de sort chez Gringott
    | Membre du MpM ;; ODP ;; Briseuse de sort chez Gringott
    avatar
    Date de naissance du joueur : 30/08/1989
    Âge du joueur : 28
    Arrivé sur Poudnoir : 28/06/2016
    Parchemins postés : 524



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Juliet Birch


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party Ven 3 Nov - 6:45

Difficile de dire qui de Juliet ou Rose était la plus embarrassée. C’était typiquement le genre de situation où personne n’avait envie de se retrouver et pourtant elles y étaient. Il fallait admettre que c’était totalement la faute de Jule. Ce n’était pas que la jeune femme ne pouvait pas prétendre, elle le faisait très bien si la fantaisie lui prenait, c’était simplement que ce n’était pas dans son caractère. Elle était généralement d’une franchise confondante. On le lui avait souvent reproché, en particulier ceux qui en faisaient les frais. Adrian en tête de liste puisqu’elle n’hésitait jamais, sans vraiment prendre de gants, à lui jeter ce qu’elle pensait de lui et sa marque à la figure.  La jeune femme n’était pas sans savoir que c’était une situation inhabituelle et qu’avec un autre mangemort, elle se serait probablement retrouvé sous les verrous depuis longtemps. Pourquoi ne pouvait-elle pas faire pareil avec Rose ? En premier lieu parce qu’elle était blessée. Pour elle, la marque de Rose était une trahison. Comme si celle-ci avait craché sur leurs années d’amitié sans même cligner des yeux. Ensuite probablement parce que même des années après, Juliet gardait à l’esprit que son amie était prompte à pleurer, très émotive, plus qu’elle. Les vieilles habitudes ne se perdent pas si facilement que ça.

- Non, ce n’est pas une bonne soirée.


Inutile de prétendre le contraire. Aucune des personnes présentes n’avaient prévu de côtoyer les autres. Al s’entendait apparemment aussi bien qu’elle avec Ryihad, si pas pire. Dans le fond, elle et le mari de Rose avaient toujours réussis à s’ignorer avec beaucoup de brio sans jamais faire d’esclandre. Elle-même n’était pas ravie de voir Adrian puisqu’ils s’étaient encore quitté en “mauvais” termes. Par contre, ils fallaient admettre que le groupe que composaient Betty, Tom et Anne semblait de joie. Elle ne l’aurait pas jugé, mais elle était presque persuadée que son groupe était leur principal sujet de rire et elle se promit de dire deux mots à Betty quand elle la verrait au boulot.

En attendant, restait Rose. Juliet l’avait désormais prise à part, mais restait encore à savoir quoi dire. C’était là que ça coinçait. La situation les faisait souffrir toutes les deux, mais l’ancienne Gryffondor se voyait mal tendre la main pour se réconcilier en oubliant les années qui venaient de passer. Un soupir de frustration s’échappa tandis qu’elle cherchait quoi dire.

- Ecoute …


C’est un début, continue.

- On ne s’est pas parlé depuis longtemps et on sait toutes les deux qu’il y a pas mal de raisons à ça. Je sais comme toi, qu’on ne peut jeter notre amitié à la poubelle, ce qu’elle était parce qu’on a fait des choix différents.

Bon, la suite, c'est pas terrible, tu rabaches des conneries là.

- Par contre … Je ne sais pas en fait. J’ai envie de te dire qu’on pourrait essayer d’en parler au moins. Plutôt que de simplement arrêter de se voir comme on l’a fait, mais je ne sais pas si ça changera quelque chose.


Elle haussa les épaules un peu défaite.

- Mon adresse n’a pas changé. J’ai fait un premier pas. A toi de faire le second si tu veux. Je te laisse en attendant. Je ne pense pas que rester ici soit une bonne idée pour moi.

Elle lui fit un sourire triste et tourna les talons pour aller trouver sa filleule qu’elle félicita encore une fois avant de partir. Al ? Il pouvait aller au diable pour ce qu’elle en avait à faire aujourd’hui. Quant aux autres, elle n’avait pas assez de patience pour prétendre aller bien.  
>

____________________________________



Fighters and Scars

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | GOSSIP ADMIN ;;
    Doyenne ;; Langue de Plomb

| GOSSIP ADMIN ;;  Doyenne ;; Langue de Plomb
avatar
Date de naissance du joueur : 30/08/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 05/01/2016
Parchemins postés : 1068



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Anne Fraser


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party Ven 3 Nov - 8:41


- Tant de mauvaise foi, je n’en reviens pas. Depuis quand Betty est quelqu’un de raisonnable s’il vous plaît ? Je rêve, les Pies sont les meilleures, tu le sais comme moi et elles l’étaient déjà avant qu’il ne rachète l’équipe.

Anne ne pouvait pas donner tort à Betty, elle avait vraiment l’impression d’être revenue à Poudlard. il ne manquait que quelques Serdaigle pour compléter le tableau et ça serait parfait. En attendant, ça restait un équipe remplie “d’ennemis” juré du Quidditch qui s’était formé chez les adultes. Serpentard et Gryffondor travaillant de bon coeur ensemble sur le terrain, on leur aurait dit à Poudlard qu’ils ne l’auraient jamais cru. Anne avait beau adoré Adrian et Al, à l’âge un peu bête de seize ans, elle aurait tout simplement refusé de jouer avec eux dans un match officiel. Il y avait un temps pour tout disent-ils et la rivalité entre maisons, c’était sacré.

- Je ne l’ai pas encore fait, répondit-elle à son ancienne camarade de chambrée. Demande celui de Tom, c’est ton copain après tout.

Poudlard, lieu de prestige où on trouvait une magie bien plus vieille qu’eux, mais surtout lieu de toutes les disputes sentimentales des culottes courtes. Anne et Betty s’étaient écharpée plus d’une fois à l’époque ou la soeur d’Al avait, selon les propres termes d’Anne à l’époque, planté ses griffes sur l’innocent Thomas. Autant dire que l’innocence de Thomas s’était faite la malle bien des années auparavant et que ce n’était que la jalousie cuisante de l’adolescente qui parlait à l’époque. Depuis, ils avaient grandi et tout ça n’était plus que du passé. Ce n’était apparemment pas le cas pour tout le monde, il suffisait de voir le groupe devant eux pour en être sûr.

- J’ai vraiment perdu la main, se plaignit-elle en écoutant les derniers ragôts de ses amis. Dans ma haute d’argent des Mystères, on entend des choses vraiment moins intéressantes. Comment ça se fait que vous êtes au courant de tout ça et moi pas ? Elle poussa un soupir faussement dramatique. Quand je pense qu’avant c’était moi le centre de tout ses ragôts.

Ils regardèrent encore un moment le groupe tout en commentant allègrement et Anne rit de bon coeur quand Betty envisagea l’espace d’une seconde d’aller sortir son frère de sa gadoue. Elle approuva chaudement sa décision de ne pas le faire.

- Oh non, laisse le se démerder. Ils sont tellement drôles à regarder, ça serait dommage d’interrompre ça.

Et confirma la chose lorsqu’Al vint les rejoindre. Elle n’avait pas commenté le passage de Betty au bureau des mangemorts et se contenta de confirmer que c’était bien Alexa qui avait abbatu sa collègue. Contrairement aux autres, elle comprennait parfaitement à quel point la position d’Adrian était tendue. En particulier quand elle risquait un jour de se retrouver dans la même que lui.

- On a beaucoup ris. C’est triste que tu sois parti. Très joli vol de petit four au fait, quel dommage que Flitwick n’ait pas vu ça. Je suis certaine qu’il t’aurait donné tes points pour ce joli sort.

Elle jeta un oeil aux fesses de Ryihad avec un certain intérêt et même si le commentaire ne lui était pas adressé, elle commenta :

- Critique quand c’est criticable Al. Les fesses de Ryihad sont probablement ce qu’il y a de mieux chez lui. Puis quand tu vois ses fesses, c’est sa tête que tu ne vois pas. Sois pragmatique.

La discussion repartant sur le Quidditch, Anne haussa les épaules.

- Il faut bien, à défaut de gagner autant au moins faire semblant de perdre avec dignité.

____________________________________

I'M NOT HEARTLESS

But I have a heart of stone


By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Professeur de Sortilège ;; Mangemort
    | Professeur de Sortilège ;; Mangemort
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 06/08/2017
    Parchemins postés : 231



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Pr Rose N. Shafiq


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party Ven 3 Nov - 19:53

Rose gardait les yeux obstinément fixés sur le fond de son verre, à la voir, on aurait pu penser qu’elle tenait à la main le jus de citrouille le plus fascinant de l’univers. La Mangemorte appréhendait ce tête-à-tête avec son ancienne amie. Elle détestait les conflits, les disputes, et s’engueuler avec les gens était un petit jeu auquel elle ne prenait aucun plaisir, et auquel elle était extrêmement mauvaise. Rose était bien trop douce et bien trop calme pour avoir la capacité de se disputer avec qui que ce soit. Sans compter son absence totale de répartie et sa tendance prononcer aux pleurs. Alors quand sa vie et celle de Juliet avait pris des directions différente, elle avait préféré couper simplement les ponts, sans heurts, ni cris. Ça avait été douloureux tout de même, mais moins qu’une dispute franche. Rose ne pensait pas que la colère permettait de remettre les choses à plat et de repartir sur de bonnes bases, au contraire, elle croyait que ça alimentait des rancœurs qui finissaient toujours par refaire surface. Alors quand les choses étaient devenues compliquée entre elle et son amie, elle avait préféré sortir discrètement de sa vie.

Rose redoutait ce que Juliet avait à lui dire, et regrettait déjà d’avoir accepté cet aparté. Ce n’était ni le lieu, ni l’endroit, ni le moment pour cette conversation. Elles avaient toutes les deux beaucoup de chose à se dire, et pas le genre qu’on se balançait par-dessus un cocktail entre deux petits fours. Elle ne dédaignait pas remettre les choses à plat entre elle et Jule, mais pas ici, pas maintenant, et surtout pas sans avoir eu le temps d’y penser avant. Pour l’instant, elle sentait surtout monter en elle une envie de pleurer.

La jeune femme garda les lèvres closes, repoussant tant qu’elle pouvait le moment où ça serait à elle de dire quelque chose. C’était triste en un sens. À une époque Juliet avait été l’une des rares personnes avec qui elle pouvait parler sans être embarrassée, et maintenant elle peinait à trouver les mots pour lui adresser la parole. Elle essaya tout de même, d’une petite voix éteinte.

« Je… Oui. Je pense que ça serait bien qu’on discute, juste toute les deux. Pas ici, ça ne servirait à rien. Mais oui, j’aimerai bien qu’on prenne le temps de parler. On y arrivait plutôt bien avant, non ? »

Rose n’espérait pas grand-chose de cette discussion. Elles pouvaient se voir en tête à tête en plein milieu du désert si ça les chantait, mais même là-bas, Rose serait toujours Mangemorte et mariée à Riyadh. Elle ne pensait pas réellement pouvoir dépasser leurs différents, mais au moins, elle aurait essayé, et ça valait mieux que des regrets.

Rose releva la tête et adressa un faible sourire à Juliet.

« Bien. Je t’écrirai alors. »

Le mari de Rose justement, jugeant qu’il s’était suffisamment ridiculisé pour la soirée, en se battant à coup de chouquette avec son cousin, estima qu’il était tant pour lui et sa chère et tendre, de quitter cette soirée pénible. Et de s’en aller retrouver le calme de sa maison, là où personne ne l’appelait Riri. Il salua Adrian, lui souhaita bonne chance pour la fin de la soirée, et tourna les talons pour aller retrouver Rose. Il ignora royalement Juliet qui s’éloignait et passa un bras autour des épaules de sa femme.

« Si tu as terminé, j’aimerai bien rentrer. »
« Euh oui, comme tu veux Riyadh. »
« Qu’est-ce qu’elle te voulait ta copine Juliet ? »
« Hum, rien d’intéressant. Tu as passé une bonne soirée ? »
« Excellente. »
« C’est du sarcasme ? »
« Absolument. »
« Oh. C’est de ma faute je crois. Désolé. »
répondit-elle avec un sourire d’excuse.
Le Mangemort passa une main affectueuse dans la chevelure brune de Rose. « Non, mauvais endroit, mauvaises personnes, mauvais moment, c’est tout. »

____________________________________
▵  porcelaine  ▵  ivory  ▵  steel ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Membre du MpM ;; Briseuse de sort chez Gringott
    | Membre du MpM ;; Briseuse de sort chez Gringott
    avatar
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 29
    Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2017
    Parchemins postés : 242



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 10PV
    Betty Holmwood-Black


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party Ven 3 Nov - 22:52

Betty jeta à Tom un regard soupçonneux, le simple fait qu’il la qualifia de personne sensée faisait que l’affaire puait l’arnaque à deux kilomètres.

« Dis, donc, t’essaierai pas de me refiler des tuyaux percés ? » La briseuse de sort fouilla quand même au fond de ses poches, et en tira une poignée de pièces « Bon trois gallions et deux noises sur Bally, mais c’est tout ce que j’ai. »

Non, certaines choses ne changeaient pas, Tom proposait des paris douteux, et Betty gaspillait son pognon en paris perdus d’avance. Mais quoi ? C’est pas parce qu’on avait passé le cap de la trentaine qu’on devenait soudainement raisonnable.

Betty vida son verre d’une traite et grimaça en entendant Tom évoquer sa récente convocation au bureau des Mangemorts. Elle avait beau fanfaronné et faire comme si elle n’en avait rien à foutre, l’affaire était aussi grave que sérieuse, et ça la préoccupait pas mal. Alexa l’avait vraiment foutu dans une belle merde en tuant cette meuf, et en attaquant le siège de Force Puriste sans prendre de polynectar. L’interrogatoire ne c’était pas trop mal passé, mais avec ses conneries, Betty était maintenant dans le collimateur de la bande à Vous-Savez-Qui, et ça ne l’enchantait pas vraiment.

« Ouai c’était à cause d’Alexa et de ce merdier à Force Puriste. Adrian m’a cuisiné toute la matinée, j’avais rien à dire, il m’a laissé repartir. Fin de l’histoire. »

Elle adressa quand même un vague sourire à Anne, histoire de dire qu’elle était désolé pour sa collègue, même si en réalité elle n’en avait strictement rien à foutre. Elle serait triste pour cette pauvre fille qui n’avait rien demandé quand elle aurait réglé ses propres problèmes. Betty avait la tête trop grosse et les épaules pas assez large pour y porter toute la misère du monde.

Elle accueillit son frère avec une bonne tape dans le dos, et un rire goguenard. Certes ce n’était pas charitable, mais ils n’étaient pas sortis du même utérus pour se faire des politesses. Entre les HB, c’était le règne de l’amour vache.

« Alors mon vieux, trois Mangemorts rien que pour toi. Bientôt tu vas serrer la pince à Tu-Sais-Qui. »

Avec la même discrétion que son frère, Betty pencha la tête et observa avec attention les fesses de Riri. On pouvait dire ce qu’on voulait, mais on pouvait toujours compter sur les Holmwood-Black quand il était question de bon goût, de classe et de raffinement.

« Mais il est bien son cul, et le reste aussi d’ailleurs. Il est pas mal le mari de Rose, c’est un méga gros con, mais avec une belle gueule, bien gaulé mais ultra con. »

Jugement ferme et définitif. De toute façon, suivant la logique de Betty, on ne pouvait pas être Mangemort et ne pas être un gros con, ça allait de pair. Encore que dans le cas de Riyadh, lui c’était déjà un gros con avant de devenir Mangemort. Mais elle était sûre qu’avoir pris la marque n’avait pas arrangé son caractère.

Profitant de ce qu’un serveur passait par là, elle attrapa un autre verre. Puis elle se ravisa, fit signe au serveur de revenir vers eux, et lui prit le plateau des mains.

« Hey là, mon ami. Laisse-nous ça, on va s’en occuper. »

Au moins ils ne mourraient pas de soif. Et si le frangin et la frangine s’y mettait, avec un coup dans l’aile, ça promettait encore une soirée peu reluisante pour la (pas) très noble et (pas) très ancienne famille des Holmwood-Black (toujours raides.)

Betty leva son verre pour trinquer à la ronde.

« A nos prochaines victoires. »

____________________________________
HOLMWOOD IS THE NEW BLACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serdaigle ;; 7ème année

| Serdaigle ;; 7ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 30/04/2017
Parchemins postés : 34



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Thorolf Rowle


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party Sam 11 Nov - 13:05

Les parents, mauvais sujet de conversation. Quel adolescent, lors d'une discussion avec ses pairs sur ce thème brûlant, s'aviserait de dire « oh moi avec mes parents ça va super, que du bonheur, ce sont les gens les plus merveilleux du monde » ? Pas Cassidy, apparemment. Ni Thorolf, bien que ce fût pour des raisons bien différentes. Aucun des deux n'était satisfait de sa relation avec ses parents, entre la Gryffondor en froid total avec ses vieux et le Serdaigle qui aurait bien aimé que son père lui lâche un peu la bride. Moi, quand j'aurai des gosses, je m'en sortirai carrément mieux que mes vieux, devaient-ils penser, chacun dans son coin. Un parent complice, copain mais pas trop, solide comme un roc mais accessible en même temps, une merveille d'équilibre. À moins que l'idée de devenir parents à leur tour ne les effleure même pas, mais ç'aurait été étrange : les enfants de sang-pur étaient élevés pour perpétuer la lignée, encouragés dès leur plus jeune âge à développer leur instinct paternel et, surtout, maternel. Les filles de ces familles recevaient en cadeau poupées et biberons miniatures, pour s'assurer que le message passe bien. Tu seras une mère, ma fille. Thorolf avait entendu les mêmes choses, en tant que premier fils : tu dois fonder une famille, transmettre le nom, le sang. Peu importe que tu en aies envie ou pas, c'est ton devoir. Des siècles de sorciers au sang-pur te jugeront si tu ne le fais pas. Il y avait de quoi effrayer un petit garçon impressionnable. Cassidy avait-elle eu droit aux mêmes salades ? Probablement. Mais on n'en parlerait pas pour le moment, si possible. Inutile de se déprimer encore plus, l'évocation des parents avait suffi. Thorolf se contenta de hocher la tête lorsque Cassidy lui dit qu'elle avait dû croiser son père une ou deux fois. Oui, ce devait être ça. Le jeune homme ne se rappelait pas avoir jamais mis les pieds chez les Nott, mais son père avait dû y être invité, et y traîner sa femme pour l'occasion. Leur fils avait peut-être fait partie du convoi, mais il devait être trop petit pour s'en souvenir. Il était ainsi allé chez diverses personnes, qui, lorsqu'elles le revoyaient, s'extasiaient sur le fait qu'il ait grandi, alors que lui n'avait aucun souvenir de les avoir rencontrées.

D'un commun accord, les deux adolescents abandonnèrent le sujet épineux des relations avec les parents, et Cassidy lança le meilleur sujet de conversation possible : le Quidditch. Thorolf eut un petit sourire :

-Bof, je n'aurais pas volé aussi bien que toi, c'est mieux que j'aie été juste remplaçant. Tu as fait une action magnifique en attrapant le Vif d'or, je ne pense pas que j'en aurais fait autant. De toute façon, on verra s'ils ont prévu de quoi reconstituer les équipes de Poudlard, vu qu'on reprend les cours bientôt. Je comptais postuler pour celle de Serdaigle, on pourrait se retrouver face à face !

Enfin, je comptais, mais je ne suis plus très sûr, aurait été une meilleure formulation. Voir la foule rassemblée dans le stade l'avait considérablement refroidi. C'était d'ailleurs pour cela qu'il estimait qu'il aurait moins bien joué que sa camarade, pas pour se dévaloriser ; il savait que le trac l'aurait privé de ses moyens, tout simplement. Elle était peut-être meilleure que lui techniquement, il ne se prononçait pas, mais elle, au moins, savait se concentrer sur le jeu. Cassidy proposa de rentrer, non sans plaisanter sur une éventuelle jalousie d'Achlys. Comme souvent lorsque quelqu'un blaguait, Thorolf répondit très sérieusement :

-Oh, pas d'inquiétude à ce sujet, je ne crois pas qu'elle serait jalouse de toi. Et puis... Il laissa planer un bref silence, jugea finalement préférable de ne rien dire, et conclut : Enfin, allons-y, c'est vrai que les gens vont se demander où on est. Après vous, mademoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue 1 | Interlude : Match de Quidditch | After Party

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Autres Lieux

 :: Reste du Monde :: Villes
-