POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Potions - Polynectar [Cours 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Professeur de Potion
    | Professeur de Potion
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 21
    Arrivé sur Poudnoir : 05/08/2017
    Parchemins postés : 32



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Pr Darius P. Macmillan


MessageSujet: Potions - Polynectar [Cours 1] Mar 9 Jan - 23:15



Potions – Polynectar

Cours n°1 - Cycle 3



Les bavardages de la classe résonnaient à l'autre bout du couloir, et la porte ouverte n'aidait pas à atténuer le bruit. Marchant à grand pas pour rejoindre ses élèves, Darius devait avoir un peu moins de dix minutes de retard. Il était généralement ponctuel, mais parfois les imprévus l’obligeait à retarder son arrivée en cours. Bien que d’apparence nonchalant, Darius donnait beaucoup d’importance à l’enseignement et à la progression de ses élèves, tous sans exception. Même ceux qui ne comprenait rien à rien à cet art subtil qu'étaient les Potions, et Merlin seul savait comment ils étaient arrivés dans ce cours. Enfin, il pénétra dans la pièce et claqua la porte derrière lui.

    ▬ Bien, j'espère que vos vacances de Noël se sont bien passées et que vous avez déjà tout raconté à vos petits camarades, parce que moi, je m'en fiche, annonça Darius d'une voix forte pour se faire entendre par dessus le brouhaha de la classe. Et à moins que vous ayez reçu le Guide des potions pour les nuls en cadeau, vous pouvez commencer à écouter le cours, ajouta-t-il de son habituel sourire en rejoignant son bureau.


Il passa un regard sur l’ensemble de la classe, avant de se tourner vers l’étagère derrière lui pour sortir un manuel, et l’ouvrit sur le bureau face à lui. Il se racla la gorge un instant, puis contourna le bureau pour se mettre face aux élèves et s’y asseoir dessus.

    ▬ Pardonnez mon retard, le Professeur de Botanique nécessitait mon aide, mais le problème est réglé. A présent, ouvrez vos livres à la page 254. Pendant le mois qui va suivre, notre thématique principale sera le Polynectar. Si vous n’êtes pas trop des tâches, vous devriez à peu près tous nous sortir quelque chose de correct.


Heureusement, ils étaient tous plus ou moins débrouillards. La préparation serait longue et délicate, aussi s’attendait-il à des ratés. Mais Darius sera aux côtés de ses élèves pour éviter la casse. Il fit balancer ses jambes dans le vide et appuya ses mains sur le rebord du bureau, observant tour à tour chaque adolescent.

    ▬ Nombre d’entre vous doivent déjà connaître les principes du Polynectar, et peut être même en voir les effets. Pour les quelques incultes qui restent, le Polynectar permet à son utilisateur de prendre l’apparence d’un autre. Cette potion n’est valable que pour la métamorphose humaine, vous ne pouvez l’utiliser pour devenir un animal, sinon attendez vous à de mauvaises surprises. Plus le sorcier qui va la réaliser a de bonnes compétences, plus les effets de la potion dureront, pouvant aller jusqu’à douze heures. Cependant, le Polynectar n’octroie qu’une métamorphose physique. Vous n’obtiendrez ni le comportement, ni même les souvenirs de votre cible. Vous feriez donc bien d’être bons acteurs si vous ne voulez pas vous faire repérer. Il suffit de voir comme Croupton Junior a pu tromper Dumbledore lui-même pour comprendre l’étendue des pouvoirs de cette potions. A vous de savoir l’utiliser pour les bonnes raisons.


Il savait que les dites bonnes raisons variaient d’une personne à une autre, les siennes n’étaient d’ailleurs pas forcément conformes aux valeurs classiques. Darius savait que parmi ses élèves, certains s’en serviraient peut être à des fins douteuses, et ça ne lui semblait pas être d’une grande importance. Il donnait son cours, le reste ne le regardait pas. Avec précaution, Darius se pencha en arrière pour ouvrir l’un de ses tiroirs et sortir une fiole remplie d’un liquide écumeux et verdâtre. Il la tint entre son pouce et son index, puis la montra à l’ensemble de la classe en se levant du bureau.

    ▬ Voici un échantillon de ce Polynectar, qui me permettrait de me changer en ma propre femme, qui m’a gentiment donné un échantillon de sa personne pour l’occasion. Faites la circuler parmi vous pour que vous puissiez y jeter un coup d’œil. N’hésitez pas à sentir si vous en avez le courage, mais ce n’est rien en comparaison à son goût, dit-il avec un sourire amusé en donnant la fiole à l’élève qui se trouvait le plus proche de lui. Est-ce que certains d’entre vous auraient quelque chose à ajouter à propos du Polynectar, ou une anecdote amusante à son propos ?


Les mains dans le dos, Darius se promena dans la classe pour donner la parole à ceux qui le souhaitaient.
© Imaginary pour Epicode

HRP:
 

____________________________________


Dernière édition par Pr Darius P. Macmillan le Dim 21 Jan - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1194



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Mer 10 Jan - 11:19

Cassidy foulait d’un pas rapide les couloirs du Ministère, filant comme le vent en direction du tout nouveau département de l’éducation. Son entraînement de quidditch ultra matinal avait duré un peu plus longtemps que prévu, et elle était en retard, encore. Déjà qu’elle n’avait pas naturellement un tempérament de montre à gousset sur patte, l’exercice de la ponctualité était rendu plus difficile encore depuis qu’elle avait décidé de mener de front une carrière de joueuse professionnelle et ses études. Heureusement sa mère l’avait soumise à un cycle d’étude intensif pendant les deux années de fermeture de l’école, ce qui permettait à la Gryffondor d’avoir pris de l’avance sur les programmes et d’arriver à gérer à peu près correctement ses deux carrières.

Elle accéléra le mouvement quand la salle de classe fut à portée de jambe, ouf, la porte était encore ouverte, le cours n’avait donc pas encore commencé, elle en serait quitte pour une remarque acerbe sur sa gestion du temps et rien de plus. Ses condisciples commençaient à se fatiguer de la voir se faire retirer des points pour ses retards à répétition. Cassidy bondit d’un pas leste à l’intérieur du cours.

« Je suis pas en retard, je suis pas en retard. » Elle poussa un soupir de soulagement en constatant que le prof n’était pas encore arrivé. « Tiens ? Il est pas encore là le playboy des chaudrons frémissants ? » Murmura-t-elle en prenant place.

C’était son jour de chance, ni vu, ni connue. Elle sortit ses affaires en essayant de reprendre son souffle discrètement. Elle potassait son manuel de potion en écoutant distraitement sa voisine raconter ses vacances. Ce n’était pas, et de loin, la matière préférée de Cassidy, qui était bien trop brouillonne et désorganisée pour être une bonne potioniste. Elle arrivait à faire illusion en cours, parce qu’elle avait grandi, inondée des bon conseils de Demelza sur le sujet. L’adolescente était une élève honnête, qui s’en sortait toujours, mais sans passion pour cet enseignement. Elle avait tout de même continué cette matière, pour faire plaisir à sa mère, elle comptait bien arriver à se réconcilier avec elle un jour, et jugeait qu’un Optimal aux A.S.P.I.Cs serait un bon mouvement vers ce but.

Le professeur Macmillan arriva peu après elle. C’était un changement de style par rapport aux deux professeurs précédents, ni mieux, ni moins bien, juste différent. Elle murmura un vague bonjour, en cœur avec le reste du troupeau. Cassidy n’avait rien à lui reproché sur le fond, mais ce genre je m’en foutiste et moqueur qu’il prenait en cours lui faisait grincer les dents, ça l’agaçait, ces gens qui se donnaient des airs. Elle supportait ça avec stoïcisme (et occasionnellement un soupir d’exaspération), la dernière chose dont elle avait besoin était de se créer des histoires avec un professeur.

La Gryffondor fit une petite moue en découvrant le sujet du jour. Polynectar, une potion difficile et dangereuse si mal préparée. Une potion que sa mère ne tenait pas en haute estime, comme elle le disait souvent « changer d’apparence ? A quoi ça sert ? Si ce n’est assouvir des desseins criminels. » Nul doute que c’était de Demelza que Cassidy tenait ce sens de la morale presque psycho rigide. Elle prit quelques notes, tandis qu’un échantillon circulait dans la classe.

Elle jeta un œil méfiant au flacon quand il fut entre ses mains. Bizarre, cette potion. La couleur, l’odeur, le bouillonnement. Ça avait l’air presque, hum, vivant ? Peut-être parce qu’on y ajoutait un bout d’humain pendant la préparation. Brillante observation qui lui inspira une question. Elle leva la main et interpella le professeur.

« J’aurai une question professeur Macmillan. Le polynectar est contrindiqué pour les métamorphoses animales, et on sait qu’il n’a pas d’effet sur les créatures, genre loup-garou. Mais quels seraient les effets en ajoutant un cheveu d’une créature humanoïde, disons une vélane ou un vampire ? »

La question ne lui paraissait pas idiote, les vampires n’étaient plus humains et les vélanes n’étaient pas humaines du tout, mais certains humains s’étaient reproduit avec, et sans donner naissance à des monstres de foire. Elle était donc curieuse de savoir ce que pourrait donner un polynectar aux cheveux de vélane, ou tout autre sujet à l’entre deux de la créature et de l’humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 7ème année

| Serpentard ;; 7ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 162



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Mer 10 Jan - 19:29

Evan était arrivé en avance devant la salle de Potion, comme à son habitude, et, assis à sa table habituelle depuis la reprise des cours, il attendait plus ou moins patiemment le début du cours. James, sur la chaise juste à côté de lui, s'amusait à faire des étincelles avec sa baguette. Son ami était un fervent adepte de la magie du "ça claque, ça fume". Il aimait quand ça faisait "boum", et Evan le trouvait d'autant plus limité qu'il considérait ça comme de la puissance. Enfin bon, chacun son truc, même si James n'était pas la plus vive des lumières, il était tout de même l'un des plus proche ami d'Evan, et il était assez bon en ce qui concernait les potions. C'était du moins le meilleur de la bande du Serpentard, ce qui constituait la raison majeure qui faisait qu'Evan s'était assis à côté de lui, et non à côté d'un autre. Oui, James était son ami, mais lui restait avant tout un Serpentard : si la potion devait se faire à deux, Evan voulait mettre toutes ses chances de son côté pour éviter de la foirer. Il valait mieux être prévoyant, même s'il avait tout à fait confiance en ses propres capacités : après tout, c'était Darius lui-même qui lui avait donné ses cours durant les deux ans qui avaient suivi la fermeture de Poudlard, et le jeune homme avait pu vérifier la solidité de ces dernières directement sur le terrain : il était bon, voire même plus que bon.

- Tiens, tiens... On dirait que Faulkner est encore à la bourre, siffla soudainement James, alors que Cassidy entrait dans la pièce. La petite star du Quidditch a du mal à gérer son emploi du temps de ministre ?
- Dommage qu'elle soit arrivée maintenant, avec un peu de chance, elle aurait pu perdre le double de ce qu'elle perd d'habitude en matière de points, souffla Evan, un sourire au coin des lèvres.

Le Sepentard retourna ensuite à son livre, étalé sous ses yeux. C'était un manuel sur les Théories Magiques, qui passionnait Evan depuis qu'il avait mis la main dessus. Néanmoins, il le referma très vite quand Darius entra enfin dans la classe et commença son cours.

Si certains n'étaient pas fan de la façon d'enseigner du Professeur Macmillan, ce n'était pas le cas d'Evan. Il aimait beaucoup Darius, et était habitué à sa façon de faire. Ses remarques ne faisaient que mettre un peu de piquant dans son cours, et ce n'était pas plus mal.

Lorsque le sujet du cours fut annoncé, l'attention d'Evan fut décuplée. Le Polynectar était une des potions qu'il préférait, pas uniquement à cause de ses effets, mais également par la complexité de sa préparation. Au final, ce n'était pas si compliqué, c'était juste long, et Evan avait très envie de se mettre à l'épreuve en la préparant.

- Je sens que ça va être intéressant, souffla le jeune homme à James.

Ce dernier haussa les épaules, pas franchement emballé.

Ce fut Faulkner qui posa la première question. Si Evan l'appréciait toujours autant qu'avant - ce qui voulait dire toujours aussi peu - il devait avouer qu'elle posait de bonne question. Il écouta attentivement la réponse du professeur, poussant son rôle de bon élève jusqu'à prendre des notes. Il ne savait pas ce qu'il voulait faire précisément après ses ASPIC, autant prendre ses précautions et se préparer à tout.

Une fois la réponse donnée, il leva la main à son tour.

- Professeur, je me demande pourquoi on ne peut pas utiliser d'échantillon animal avec le Polynectar. Nous savons que les dégâts sont importants si cela arrive, mais qu'est-ce qui provoque ce rejet ? Nous avons d'autres possibilités pour nous métamorphoser en animal, c'est sûr, mais le Polynectar, s'il pouvait être compatible avec des sources animales, pourraient permettre une nouvelle alternative. Pourquoi est-ce que cela ne fonctionne pas ?

C'était une question qui intéressait Evan depuis un moment à chaque fois qu'il avait à étudier le sujet, mais les livres de septième année ne poussaient jamais le sujet aussi loin. Heureusement, son professeur se ferait un plaisir de lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serdaigle ;; 6ème année

| Serdaigle ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 15/10/1987
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 30/04/2017
Parchemins postés : 37



Pensine
Mon casier judiciaire est:
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Thorolf Rowle


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Dim 21 Jan - 22:09

Les cours de potions avaient toujours été parmi les favoris de Thorolf. Alors que dans les autres disciplines, botanique exclue, il finissait toujours par se foirer sur la partie pratique, ce n'était pas le cas en potions. Être seul sur son travail, concentré sur sa préparation, sans craindre le regard narquois des autres, lui permettait de s'en sortir honorablement. Et puis il y avait « le truc ». Slughorn lui avait dit un jour qu'il l'avait, ce fameux « truc ». Cette espèce d'instinct qui vous faisait savoir si vous étiez dans la bonne direction, et qui vous soufflait des idées parfois peu orthodoxes. Même Rogue, pourtant pas réputé pour sa bienveillance envers les élèves, avait semblé s'intéresser au jeune Rowle. Celui-ci, imitant sans le savoir son premier professeur de potions, s'était mis à annoter au crayon son manuel, sans atteindre, toutefois, la complexité de ce qu'avait pu faire le Prince de Sang-Mêlé en son temps. Il s'agissait de petites remarques, des conseils du professeur, donnés au fil du cours et que Thorolf voulait garder sous la main. Il avait conservé ce livre depuis sa première année, puis avait continué avec les manuels suivants, avec des annotations de plus en plus nombreuses. Cette année, il sentait qu'il aurait fort à faire. Il était désormais en troisième cycle et les cours se faisaient nettement plus difficiles. La classe était plutôt clairsemée, d'ailleurs ; certains étaient partis, mais il y avait aussi beaucoup d'élèves qui n'avaient pas obtenu la note requise pour intégrer la classe d'ASPIC. Les Serdaigle étaient plutôt bien représentés, avec quatre élèves. Bon gré mal gré (toutes les tables étaient déjà occupées par au moins un élève quand il arriva, pas moyen d'être seul) Thorolf se retrouva à partager sa table avec l'un d'eux, ou plutôt l'une d'eux, une fille de septième année nommée Julia qui lui adressa un sourire encourageant lorsqu'il s'installa. Il n'avait jamais parlé à la demoiselle, qu'il connaissait simplement de vue, et se contenta d'un salut murmuré. Pas envie de parler, qu'on se le dise. Une fois assis, il se tourna pour saluer Evan, installé dans le rang d'à côté, et ne put s'empêcher de lui demander :

-Tiens, tu lis quoi ? Fais voir !

Son cousin montra le livre, que Thorolf connaissait pour l'avoir feuilleté rapidement à la librairie, mais ils n'eurent guère le loisir de se lancer dans une conversation littéraire : le professeur arrivait, légèrement en retard, mais toujours aussi percutant. Le jeune Rowle termina en hâte de sortir ses affaires, dont son Manuel avancé de préparation des potions, presque neuf mais débordant déjà de morceaux de parchemins couverts de sa minuscule écriture. Il s'appliqua, autant qu'il en était capable, à écrire le titre de la nouvelle leçon sur une feuille, sans perdre un mot de ce qui se disait. Le Polynectar. Les cours avaient cela d'appréciable cette année, on était dans des sujets intéressants. Difficiles, aussi, mais ô combien plus palpitants que la Pimentine ou autres bluettes.
Thorolf fut satisfait d'entendre les questions de ses camarades. Lui-même se les posait, mais il était exceptionnel qu'il ose poser une question en cours. Tout au plus, s'il se sentait particulièrement à l'aise avec un enseignant, se ferait-il violence pour aller l'interroger en fin d'heure, loin des yeux des autres élèves. Mais en plein cours... Impensable, vraiment impensable. Il conserva, comme à son habitude, un silence total en ce début d'heure, suivant simplement du regard les déplacements du professeur, tout en prenant quelques notes de ce qu'il disait. La complexité du sujet n'était pas pour lui déplaire et, en plus, tout occupé à écouter les explications, il n'avait pas encore pensé au fiasco que risquait d'être la mise en pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Professeur de Potion
    | Professeur de Potion
    avatar
    Date de naissance du joueur : 19/12/1996
    Âge du joueur : 21
    Arrivé sur Poudnoir : 05/08/2017
    Parchemins postés : 32



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Pr Darius P. Macmillan


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Mer 24 Jan - 22:51



Darius se souvenait que, lors de sa propre scolarité, l’étude du Polynectar avait été parmi ses favoris. Cette potion demandait une certaine dose d’attention sur sa préparation. Pas si difficile que ça sur le fond, mais réclamant du temps et de la précaution. Le professeur n’avait donc pas douté un seul instant plaire à ses élèves avec son thème du jour, du moins à ceux s’intéressant un minimum à son cours se dit-il en ajoutant un petit coup d’œil désapprobateur au désintérêt de James. De plus, cette potion serait sans doute utile à tous, peu importe pour quelle utilisation.

Continuant son chemin à travers la classe pour répondre aux questions posées et féliciter les compléments de cours donnés, Darius fut satisfait de voir que la plupart des étudiants étaient intéressés et n’attendaient pas seulement que leur professeur continue son cours. Ils participaient et s’interrogeaient. C’était ce que Darius préférait dans son nouveau métier, interagir avec ses élèves, leur transmettre ce qu’il savait et les voir devenir de petits génies des potions. Son sourire ne pu que s’élargir en entendant les questions toutes plus intelligentes les unes que les autres.

    ▬ Question particulièrement pertinente Cassidy, lui répondit-il d’un hochement de tête approbateur. Il appelait toujours ses élèves par leur prénom, la formalité ça l’agaçait. C’est une question que l’on est en droit de se poser après tout, et nombreux sont ceux à avoir tenté l’expérience. Et à avoir regretté par ailleurs. Vous voyez, les êtres humanoïdes ne sont en effet, pas complètement humain. Prenez les vampires par exemple, ils ne possèdent pas du tout le même métabolisme que nous autres. Passer d’un humain à un autre ne demande pas trop d’effort à notre corps, mais changer un certain nombre de ses propriétés ? Attendez vous à passer quelques semaines, voire mois pour certaines transformations à l’hôpital. La magie est capable de beaucoup, mais on ne peut malheureusement pas trop en demander. Quitte à essayer, rechercher plutôt du côté de la métamorphose, ce sera moins douloureux.


Il agita lentement la tête avec sérieux, espérant dissuader quiconque voudrait s’y tenter. Il savait parfaitement de quoi il parlait, il avait déjà vu nombreux patients venir se plaindre de douleurs de dents ou d’estomac après une transformation ratée en vampire ou pleurer devant des touffes de cheveux perdues en espérant obtenir la belle chevelure des vélanes. Et ce n’était que les cas les plus légers.

Se tournant à présent vers Evan, il l’écouta avec un sourire encourageant.

    ▬ Tout aussi intéressant Evan, et au final la réponse rejoint la question de votre camarade. Encore pire que les êtres humanoïdes, les animaux n’ont que peu en commun avec nous. Le singe ou le cochon provoqueront peut-être moins de dégâts, mais mieux vaut-il éviter. Il n’y a que la métamorphose pour espérer prendre la forme d’un animal, le polynectar n’agit pas de la même manière. Vous ne voudriez pas avoir à cracher des boules de poils toute l’année, croyez moi ! Le corps ne supportera pas un tel changement. Mais je vous le concède, ce serait bien plus simple que de tenter de devenir un animagus. Si vous voulez des précisions sur le sujet, je vous conseille le très bon Comment j’ai essayé de devenir un échidné de Flyn Niggle.


Pendant un cours instant, Darius parcouru la salle du regard, attendant d’autres interventions. La fiole revint dans sa direction, et la reprenant il retourna vers son bureau.

    ▬ Très bien, ce sera donc 5 points pour Gryffondor et Serpentard. A présent, passons à la pratique et évitons de faire exploser la salle. Oui, je parle pour vous James.


Il se rassit sur son bureau et croisa les bras, jetant un sourire amusé à sa classe, ayant hâte

    ▬ Je vous préviens, vous ne terminerez pas la potion aujourd’hui, nous nous en occuperons sur plusieurs séances. Le rendu final sera votre évaluation sur ce cours. Je ne vous aiderait pas à comprendre votre manuel, à votre niveau vous devriez être capable de distinguer un ingrédient d’un autre. J’ai disposé tout ce qu’il fallait sur la table à votre droite. Il y a des pièges, ne vous précipitez pas et ne vous trompez pas, votre voisin n’aura pas forcément raison.  Je passerais entre les tables pour voir où vous en êtes.


Darius aimais bien pimenter ces cours, et si certains enseignants diraient que c’est injuste de piéger ses élèves, lui répondait que c’était un simple entraînement pour la vie.
© Imaginary pour Epicode

Spoiler:
 

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Gryffondor ;; 6ème année

| Gryffondor ;; 6ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 25/03/1988
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 21/09/2015
Parchemins postés : 1194



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Cassidy H. Faulkner-Nott


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Jeu 25 Jan - 8:28

Cassidy nota rapidement les paroles du professeur sur son parchemin. La réponse ne l’intéressait pas vraiment, elle avait surtout posé la question pour se faire bien voir, de ses camarades, en grappillant quelques points qui compenseraient ses retards à répétition.

La Gryffondor débarrassa la table, rassembla sa longue chevelure, pour ne pas l’avoir dans les yeux, et alluma un feu doux sous son chaudron. Tandis que l’eau commençait doucement à frémir, elle ouvrit son livre et parcouru rapidement le chapitre du polynectar. Nom d’une licorne à trois pattes, ils en auraient au moins pour un mois avant d’en avoir fini avec celle-ci. Elle laissa échapper un léger soupir d’agacement, où allait-elle trouver le temps de venir entre les cours remuer son foutu chaudron ? C’était peut-être pour ça qu’elle avait du mal en potion, cette matière nécessitait de la patience, et elle en manquait cruellement.

Un sourire moqueur lui tira le coin des lèvres lorsque le professeur leur annonça que la table des ingrédients contenait des pièges. Typique, sa mère faisait ça à longueur de temps. Cassidy pensait que ça confinait au sadisme, mais Demelza affirmait que c’était comme ça qu’on apprenait à reconnaître les bons ingrédients et qu’on ne mourrait pas empoisonné et étouffé dans son vomi. Oui, la mère de Cassie avait un penchant pour le drame. En tout cas, le moment était venu de montrer qu’elle était bien la digne fille de sa mère, ou bien de jeter le déshonneur éternel sur le nom de Faulkner.

Elle laissa mijoter sa potion, pour aller fouiner du côté des ingrédients. Le polygonum déjà, elle tâta plusieurs échantillons, à la recherche de la texture granuleuse des feuilles de cette plante. Une fois qu’elle l’eut trouvée, elle s’en mit deux touffes de côté. Le sisymbre. Elle saisit une branche qu’elle renifla, oui, cette odeur de moutarde qui piquait le nez, c’était bien ça. Délicatement, elle souleva les feuilles à la recherche des rainures argentées, indiquant qu’il avait bien été cueilli à la pleine lune. Elle adressa également un regard en coin, qui manquait de tendresse, à un Serpentard fouineur.

« Prends une photo la prochaine fois, ça durera plus longtemps. » murmura-t-elle, avant de tourner les talons.

Elle ajouta les ingrédients à sa préparation et observa les résultats avec anxiété. La potion commença à bouillonner, avant de stopper net et de laisser échapper des spirales de fumée couleur de perle. Juste comme ça devait se passer selon le manuel. Les leçons de sa mère n’avait donc pas été une totale perte de temps. À peine eut-elle le temps de se réjouir que Ritchie Coote, son voisin, tirait nerveusement sur la manche de sa robe.

« Cassidy, c’est normal que ma potion fasse ça ? »

Non, ça ne l’était pas. Le polynectar ne devait pas avoir une épaisse couche violette sur le dessus. Elle fit une grimace perplexe en contemplant le désastre.

« Non, ce n’est pas normal. T’as confondu la tentacula vénéneuse et le polygonum, triple buse. »

Telle mère, telle fille.


Dernière édition par Cassidy H. Faulkner-Nott le Ven 26 Jan - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Jeu 25 Jan - 8:28

Le membre 'Cassidy H. Faulkner-Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | Serpentard ;; 7ème année

| Serpentard ;; 7ème année
avatar
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 17
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 162



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Jeu 25 Jan - 10:06

Ce qu'il y avait de bien avec Evan, c'était que, niveau cours, il était plutôt bon public. Du moment que le prof avait un minimum d'autorité, qu'il savait de quoi il parlait et qu'il proposait des sujets relativement intéressants, le jeune homme était attentif à tout ce qui se passait. Bien sûr, les Sortillèges remportaient haut la main toute son attention. Ce n'était plus la peine de s'étaler sur l'amour d'Evan pour cette matière. Celle, et c'était peu de le dire, qui intéressait le moins - voire carrément pas - le Serpentard, c'était l'Histoire de la Magie. Là, rien à faire, pas moyen que le jeune homme s'y intéresse ne serait-ce qu'un tout petit peu. La seule fois où il avait retenu quelque chose, c'était avec Alice, mais c'était déjà bien loin tout ça. Les Potions, c'était déjà bien plus intéressant.

Rapidement, Evan nota les réponses de Darius sur son parchemin, écrivant les références proposées dans un encadré, en bas de la feuille. Ensuite, vint le moment de la pratique. Le jeune homme ne put s'empêcher de balancer un regard moqueur à son ami, quand le prof fit remarquer qu'il souhaitait un cours sans accidents. Avec James, c'était compliqué d'espérer ce genre de cours. Quoi que... Sans baguette dans les mains, l'explosion pouvait être relativement évitée.

Quand Darius donna finalement le feu vert, Evan lança la potion. Allumer le feu, remonter ses manches, préparer méticuleusement ses ustensiles et, surtout, éviter que son chaudron soit trop près de celui de James. Une fois tout ça fait, Evan alla chercher les premiers ingrédients qu'il lui fallait. Il ne traîna pas à récupérer le Sisymbre et le Polygonum, veillant bien à ne prendre que les quantités nécessaires. Il se replaça ensuite devant son chaudron et commença la préparation de la potion. Rapidement, cette dernière prit la bonne couleur, et Evan se rendit soudain compte qu'un poids lui libérait la poitrine. Il n'aimait pas perdre, encore moins rater quelque chose. C'était d'autant plus vrai quand il savait qu'il était capable de réussir sans aucuns problèmes.S'il loupait sa potion, il l'aurait mauvaise, c'était certain.

Soudain, alors qu'Evan était occupé à lire la suite de la potion, un sifflement lui parvint du chaudron de son voisin. Le jeune homme tourna vivement la tête vers James, puis vers sa potion. Il avait déjà la main sur sa baguette.

- Qu'est-ce que t'as fichu ? demanda Evan en voyant la couleur franchement violette de la potion de son ami.
- Euh... Je crois que je me suis planté sur un ingrédient, répondit James en alternant entre son manuel et son chaudron.
- Je te préviens tout de suite, si ça menace d'exploser, tu te débrouilles, tu te protèges tout seul, déclara Evan en pointant la potion du doigt.

James lui lança un regard noir et reporta ensutie son attention sur sa potion. Heureusement, après avoir trafiqué quelques instants, la potion retrouva un aspect acceptable et un calme rassurant, bien qu'elle conservât tout de même une légère couleur violette. Evan était au moins sûr d'une chose : si on devait tester l potion d'un autre, il ne testerait jamais celle de James.


Dernière édition par Evan F. Rosier le Mar 6 Fév - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1] Jeu 25 Jan - 10:06

Le membre 'Evan F. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'COURS PA 2' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Potions - Polynectar [Cours 1]

Revenir en haut Aller en bas

Potions - Polynectar [Cours 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Ministère de la Magie :: Niveau 10, Département de l'Education & de l'Enseignement Magiques :: Salles de cours
-