POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Tu seras un homme, mon fils || Drago et Evan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    | Mangemort ;; Membre du bureau des mangemorts
    avatar
    Date de naissance du joueur : 18/05/1999
    Âge du joueur : 19
    Arrivé sur Poudnoir : 24/12/2017
    Parchemins postés : 11



    Pensine
    Mon casier judiciaire est:
    Mon niveau magique est: Non évalué
    Ma résistance magique est de: Non évaluée
    Riyadh Shafiq


MessageSujet: Tu seras un homme, mon fils || Drago et Evan Sam 12 Mai - 20:20

Le plus difficile, dans tout ça, c'était de garder le secret. Riyadh n'avait pas eu besoin des recommandations de Chapman pour tenir sa langue, mais il craignait toujours de commettre une gaffe – ou, ce qui était plus probable, que sa femme en commette une. Car Rose avait assisté à cette fameuse soirée chez son parrain, avec son époux et Adrian ; ils étaient désormais au nombre des rares personnes à connaître le secret de la filiation de Riyadh. Bien sûr, tous avaient promis de garder le secret ; le Directeur de la Justice Magique avait une image d'homme intègre et austère, et personne ne devait savoir qu'il avait, jadis, fait un bâtard à une très jeune fille éperdument amoureuse. Mais avec Rose, on ne pouvait être sûr de rien, ou alors du pire. Riyadh ne cessait de se demander à quel moment elle laisserait échapper l'information capitale, en toute bonne foi bien entendu car elle ne trahirait jamais sciemment son parrain. On pouvait parier qu'une certaine presse de bas étage se délecterait d'une telle rumeur, et le Mangemort, homme discret, ne tenait pas à être au centre d'une tourmente médiatique.

Quoi qu'il en soit, c'était une nouvelle sensationnelle pour le jeune homme. Il avait passé sa vie à se demander qui était son père, à craindre que ce fût un minable, un séducteur à la petite semaine, ou même un sang-de-bourbe – et voilà que ce n'était autre que Chapman Rosier, un homme pour lequel il avait toujours eu le plus grand respect. Cela donnait à réfléchir. Toutes les conséquences ne lui étaient pas apparues d'un seul coup ; il lui avait fallu quelques instants pour réaliser qu'Adrian, son ami Adrian, n'était autre que son neveu, et, peu à peu, bien d'autres liens lui avaient sauté aux yeux. Le dernier en date concernait Evan Rosier, un autre neveu, qui causait quelques soucis à sa famille. Pas qu'il fût idiot, au contraire ; il avait du potentiel, mais il jouait à l'adolescent rebelle, et refusait farouchement l'autorité de son grand-père. Sale gosse. Pas un instant Riyadh ne s'était imaginé que la poigne de Chapman puisse être trop pesante pour un garçon de dix-sept ans. Lui-même n'avait jamais été un contestataire, et il ne comprenait pas ce que ce gamin pouvait bien avoir à redire. Pauvre petit privilégié, avait-il envie de lui dire. Plus il y songeait, plus il était certain que ce gosse avait besoin qu'on le prenne en main pour révéler son potentiel. Il se gâchait en jouant au petit bourge blasé. Eh bien ! Ton oncle (même si tu ne sais pas qu'il l'est) va se charger de ton éducation, mon garçon. Il devait bien ça à Chapman, et à la famille. Noblesse oblige.

Riyadh n'avait pas encore décidé comment il allait concrètement aborder le problème, ce matin-là, alors qu'il arrivait au Ministère pour attaquer sa journée de travail. L'Atrium grouillait de monde ; les élèves de Poudlard se rendaient à leurs cours, et les employés du Ministère à leur bureau. Tout ce petit monde se croisait sans cesse ; on se serait cru dans une fourmilière géante. Avisant un jeune homme qui observait lui aussi ce mouvement d'un oeil vaguement dégoûté, il s'approcha et lança :

"C'est étourdissant, n'est-ce pas ? Bonjour, Drago, ajouta-t-il avec un sourire comme l'autre se retournait. Comment allez-vous ?"

Drago Malefoy venait régulièrement au Ministère, et les employés ne lui adressaient la parole qu'avec beaucoup de déférence. Riyadh, lui, se sentait à l'aise avec le fils du Ministre, et plus encore depuis qu'il se savait d'aussi noble origine que lui. Fils de Ministre ou pas, Drago restait un gamin qui avait encore beaucoup à apprendre... Riyadh le fixa avec une soudaine attention et, pris d'une inspiration, fit :

"Si vous avez un peu de temps pour un café, Drago, j'aimerais vous parler. J'ai un conseil à vous demander, ça tombe bien que je vous rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tu seras un homme, mon fils || Drago et Evan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2, Département de la Justice Magique :: Bureau des Mangemorts
-